:: Le Monde :: Asie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des retrouvailles imprévu (Ft Allen)

avatar
Date d'inscription : 03/11/2017
Messages : 67


Ven 3 Nov - 21:32

Des retrouvailles imprévu

ft. Allen Walker

Informations.

Un drame, une mort, de la matière noir, du désespoir et un mécanisme. Le compte millénaire n’a besoin que de ces ingrédients pour crée une des plus grandes machine à tuer de ce monde, les Akumas. Les Akumas qui eux même amenaient à la mort, au désespoir... Et ainsi de suite.  Temps que le Comte Millénaire serait encore en vie, ça restera un cercle sans fin. Et pourtant, je me suis toujours demander si une fois le Compte disparu, tout s’arrangerait. Car il existe un ennemi peut être encore plus dangereux pour lui-même, l’Homme.

Mais peu importe, ce qui se passerait après ne m’intéresserait pas. Et puis ce n’était pas pour eux si j’étais revenu et ceux que je pouvais supporter ce comptaient sur les doigts d’une main. Marie, Lenalee, Lavi, peut être Miranda et Krory.... Komui même si la plupart du temps j’ai surtout envie et Tiedol, les deux autres Maréchaux, je ne les connais pas vraiment mais je n’ai rien contre eux. C’est à se demander ce que je fais encore ici... Et pourtant, j’ai mes raisons qui me poussent à encore porter cette veste. Peut-être que celles-ci accomplie, je quitterais définitivement cet endroit pour entreprendre mon propre combat, rien que Mugen et moi.

Enfin, pour le moment, une nouvelle missions était sur moi, seul, car ce n’était qu’une mission de reconnaissance et on était en manque d’éclaireur apparemment, alors on y envoyait un exorciste. Si ce n’était pas se moquer du monde .... En plus comme c’est en Asie, ils se sont surement dit que je fondrais bien avec le décor.

Et c’est pendant que je marchais en cherchant le moindre indice sur le plus petit agissement du Compte ou de ses subordonner que je vis au loin une tête aux cheveux blond. Je ne peux y croire.... Et pourtant je m’approche, je prends son poignet ne le lâchant que quand il se retourne.

- C’est vraiment toi ?
.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Ven 3 Nov - 23:12
Il avait eut peur et finalement, il avait fuit. C’était bien la première fois… enfin, la seule autre personne qui lui donnait envie de fuir c’était bien son maître, même si ce n’était pas vraiment même chose. Son maître… son regard s’assombrit et il rabattit d’avantage sa capuche sur sa tête. Il ne fallait pas qu’il y pense, ce n’était pas le moment. Même si…
Il secoua vivement la tête, fronçant les sourcils, il ralentis le pas alors qu’il approchait d’une ville, réajustant le sac sur son épaule. Il avait besoin de provisions… mais pour autant, il ne voulait pas prendre le risque de voir apparaître des Akumas dans la ville. Il soupira, mieux valait qu’il attende la soir venu, il aurait moins de chance d’être vu. Il n’aimait pas vraiment cette idée, mais il n’avait pas vraiment le choix s’il ne voulait pas mettre des innocents en danger.

Faisant le tour, il s’éloigna un peu plus du sentier regardant le paysage autour de lui. C’était plutôt calme, il sourit. C’était bien différent du temps où ils avaient parcourut le pays pour chercher des informations sur son maître. Cela lui semblait si loin à présent…
Encore dans ses pensées, il n’avait pas vu où il avait mis les pieds, trébuchant ainsi avant de glisser jusqu’à un contre-bas quelques mètres plus loin. Sur redressa, il sauta aussitôt sur ses pieds, prêt a se battre avant de soupirer. Rien. C’était déjà ça.

Enfin rien, tout était relatif car il entendit des bruits de pas et il rabattit aussitôt sa capuche sur sa tête. Son œil ne s’était pas activé alors il ne s’agissait pas d’Akuma mais il ne voulait vraiment pas prendre de risque. Il allait partir rapidement en sens inverse quand il sentit qu’on lui agrippait le bras et il fut plus ou moins contraint de regarder en direction de son « agresseur ».

C’est vraiment toi ? 

Il écarquilla les yeux, observant attentivement les traits de « l’inconnu », sentant ses yeux s’humidifier.

Kan… da ?

Pourquoi ? Que faisait-il là ? Il l’avait laissé à Matera et… il remarqua le manteau qu’il portait et son sang ne fit qu’un tour. Ce libérant de la poigne du kendoka, il l’empoigna par le col de son manteau, faisant tomber sa propore capuche à cause du mouvement brusque.

Qu’es-ce que tu fou ? Pourquoi tu es revenu ? Et pourquoi tu n’es pas resté avec Alma ?!

Il se tut soudain, réalisant ce qu’il venait de dire et recula d’un pas. Si Kanda était là, alors cela voulait dire que Alma était mort…
Il mit sa main sur son visage. Pourquoi, pourquoi cela devait toujours se passer comme ça ?
Kanda ?!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/11/2017
Messages : 67


Sam 4 Nov - 10:17

Des retrouvailles imprévu

ft. Allen Walker

Le regard de Kanda devint noir. Ce n’était pas de son agacement habituel, non, c’était autre chose qu’on ne voyait normalement jamais sur le visage du japonais. Etait – il près à pleurer ? Kanda était peut être toujours de glace mais il était aussi un être humain avec des sentiments. Il n’oublierait jamais ses retrouvailles avec Alma.

«

- Yu... je suis désolé....
- Ne t’épuise pas à trop parler.... nous serons toujours ensemble maintenant... Je te suivrais...
- Non Yu... Tu dois vivre... Si tu meurs maintenant, tout ce qu’on a toujours vécu n’aura servi à rien, tu dois vivre, vivre pour nous deux.... Et puis... tu seras le dernier exorciste de la seconde génération encore en vie... Tu es fort et unique Yu...
- Je n’en aurais pas la force....
- Tu le dois, tu dois y retourner et le récupérer.... Ton innocence t’a sauvé et toujours protéger.... Retrouve là et quitte-les ensuite si tu le désire... Je sais que tu sauras te débrouiller seul... Yu... Je suis désolé d’être devenu un Akuma... Tu as du me détester...
- Je ne pourrais jamais te détesté Alma, que ce soit dans notre ancienne vie ou maintenant.
»

Il l’avait serré ensuite fort contre les lui et les deux étaient resté l’un contre l’autre jusqu’à son dernier souffle. Kanda l’avait quand même gardé un moment et laisser quelques larmes couler pour la première fois de sa vie. Ce n’est qu’après quelques heures qu’il l’allongea et lui ferma doucement les yeux avant de lui creuser une tombe lui-même avec les moyens du bord, là où on ne le retrouverait jamais. Il put ainsi lui offrir de vraies funérailles. Il était resté un moment à se recueillir avant de s’en aller. Quand il était rentré, il avait senti qu’il avait bien fait de l’enterrer si loin et cacher, la première chose que Luverier lui avait demandé était l’état d’Alma. Il ne lui avait pas répondu et avait simplement récupérer son innocence. Mais même s’il était toujours accepté comme son possesseur, tant de chose avait changé.

Et là devant Allen, Kanda avait fini par lui tourner le dos. Allen avait pleuré devant lui en apprenant son tour et en le voyant se battre contre celui qu’il avait aimé. Et pourtant, lui-même ne pouvait toujours pas montrer ses émotions devant l’Albinos, ni devant qui que ce soit d’ailleurs. Cependant, Allen devinait surement ce qu’il pouvait bien ressentir.

- Je devais récupérer Mugen. C’est sa dernière volonté et la mienne aussi. Je ne veux pas leur laisser une arme aussi puissante. Ne te méprend pas, je déteste toujours l’ordre, encore plus qu’avant. Et... c’est aussi la seule solution que j’ai trouvé pour pouvoir voyager sans embêtements. Je te cherchais....

Il soupira longuement, c’était un grand effort pour lui de lui dire tout ça mais.... Il le méritait à ses yeux, c’était grâce à lui s’il pouvait de nouveau se tenir debout fièrement, il ne l’oublierait jamais. Il se retourna de nouveau pour le regarder dans les yeux.

- Pas pour la congrégation et si je peux t’aider à te tenir loin d’elle alors je le ferais. Je te cherchais car je voulais m’assurer que tu es encore en vie et que tu aille bien. Je le savais déjà au fond de moi mais je devais le voir de mes yeux. Et puis, je ne supporte pas leur façon de t’accuser ainsi. Je sais très bien que tu ne tuerais pas un humain, pas pour le plaisir en tout cas. Et quoi qu’il se passe, je suis aussi rassurer, rassurer devoir Allen Walker et non Néah. Je l’ai été dès que tu m’as crié dessus. Il n’y a que toi qui ose le faire. Je parle trop n’est-ce pas ?

Il avait fini par s’adossé au mur le plus proche de lui en fermant les yeux.

- Je cherche aussi cet abruti de roux. Il a disparu lui aussi et je ne sais pas dans quel état il se trouve après tout ce qui s’est passé. Je vais le retrouver et lui crier dessus tellement fort qu’il en deviendra sourd. Alors, Tu es toujours en colère ? Moyashi..
.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Dim 5 Nov - 0:42
Kanda se retourna et il se sentit mal, il n’avait pas voulu lui dire quelque chose de mal. Toutefois, il ne voyait pas pourquoi Kanda était retourné à la Congrégation. Et d’ailleurs, puisqu’il l’avait fait, lui n’avait aucune raison de rester à parler avec lui, même si c’était Kanda, c’était prendre le risque qu’il le ramène là-bas et il ne le voulait pas. Il ne pourrait plus rien faire s’il se faisait enfermé de nouveau et Road avait été blessé pour lui permettre de s’enfuir. S’il retournait à la Congrégation, le Cardinal le tuerait cette fois.
Sa dernière volonté… Il jeta un œil à Mugen. Peut-être mais il aurait tout aussi bien pu s’enfuir une fois son innocence retrouvé. Non, c’était une utopie, à partir du moment où Kanda était revenu, l’Ordre ne l’aurait pas laissé repartir. Par contre, il fronça les sourcils quant à sa raison. Il le cherchait donc… Il recula d’un pas, prudent. Il avait déjà faillis être attrapé une fois, en quelque sorte… alors…

Il écarquilla les yeux, surpris et interdit. Il ne savait pas quoi répondre à cela. Kanda s’était inquiété… pour lui ? Mais… il ne comprenait pas. Pourquoi ? Pourquoi avait-il fait ça ? S’il aurait vraiment voulu alors, il aurait dû rester éloigner de la Congrégation. Il ne voulait pas être responsable des nouvelles chaînes de Kanda alors qu’il avait déjà tellement de choses qui ne tournait pas rond autour de lui. Si Kanda c’était tenu à distance, alors, il n’aurait pas eut à s’inquiéter pour lui.
Il sourit toutefois légèrement. Oui c’est vrai, c’était bien la première fois qu’il entendait Kanda parler autant.

Encore une fois, il fut surprit. Lavi ? Kanda recherchait Lavi aussi ?
Par contre…

Mon nom est Allen, Bakanda !

Mais pour un peu, il en aurait presque rit. Heureusement qu’il y avait des choses qui ne changeait pas.

Lavi n’a pas disparut… il a été enlevé par les noés…

Il se frotta l’arrière du crâne, mal à l’aise et fuyant le regard du kendoka.

Il leur sert d’otage…

Du moins, c’est ce que lui avait dit Wisely. Mais le Noé lui avait semblé honnête en disant cela. Encore une fois, il ne pouvait pas s’empêcher de s’en vouloir pour ça.

Mais Kanda… tu n’aurais pas dû revenir… Tu étais libre. Et je ne laisserais pas le 14th faire ce qu’il veut, tu n’as pas à te soucier de ça. Tu aurais dû rester loin de ça, je suis assez grand pour me débrouiller tout seul.

Oui, il en voulait quand même au kendoka de risquer sa vie ainsi alors qu’il aurait pu échapper à tout cela. Kanda allait s’énerver maintenant mais c’était tant mieux parce que si la Congrégation pensait que le kendoka l’aidait alors, il risquait d’avoir encore plus de problème et il ne pourrait pas se le pardonner.
Fort de sa décision, il remit sa capuche en place avant de tourner le dos à Kanda pour s’enfuir de nouveau. Il irait chercher de la nourriture au prochain village.
Kanda ?!!


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/11/2017
Messages : 67


Dim 5 Nov - 1:12

Des retrouvailles imprévu

ft. Allen Walker

   




Mais Kanda ne l’entendait pas ainsi et il l’attrapa avant de le prendre dans ses bras. Non, il ne pouvait pas supporter qu’il le fui comme ça.

- Je n’ai pas l’intention de dire quoi que ce soit sur notre rencontre. Alors ne me suis pas, tu sais aussi bien que moi que ça va m’énerver plus qu’autre chose.

Il le relâcha ensuite et recula de deux pas pour pouvoir le regarder dans les yeux. Il fouilla ensuite dans ses affaires et lui mit un peu de nourriture et d’argent dans les mains.

- Depuis ce jour tu es et tu seras toujours comme un frère pour moi, ne l’oublie pas. Alors je me fiche de risquer ma vie pour vous. A quoi bon être libre si c’est pour laisser ceux qu’on apprécie en danger ?

Il était sérieux et en même temps réfléchissait pour Lavi. Ils l’avaient en otage... Combien de temps le garderaient – il... Comment le récupérer... Ils le gardaient surement dans la nouvel Arche.

- Je ne sais pas comment tu l’as su mais je te remercie de m’avoir dit ce que tu sais pour Lavi. Je ne sais pas encore comment mais je dois le sortir de là.

Il avait toujours mis sa vie en danger dans ses missions et combat mais c’était la première fois qu’il le faisait parce qu’il se souciait des autres.



.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Dim 5 Nov - 19:11
De nouveau, il fut tiré en arrière et il fronça les sourcils en observant le kendoka. Il ne voulait pas être désagréable ou se battre contre lui mais s’il l’empêchait de partir, il n’aurait pas vraiment le choix.

Je n’ai pas l’intention de dire quoi que ce soit sur notre rencontre. Alors ne me suis pas, tu sais aussi bien que moi que ça va m’énerver plus qu’autre chose. 

Il avait confiance en lui pour cela, il savait très bien que le brun de lançait pas des parole en l’air. Toutefois, c’était bien cela qu’il voulait, l’énerver pour qu’il le laisse partir et ne cherche pas d’avantage à s’enliser dans des problèmes qu’il pouvait éviter. Pourquoi il ne voulait pas le comprendre ça ? Ce Bakanda.
Quand il rattrapa machinalement ce qu’on lui donnait, il écarquilla les yeux, totalement surprit avant de lever de nouveau son regard vers Kanda. Pourquoi l’aidait-il en ce point ? Enfin, il avait déjà répondu à la question mais… le problème relevait sûrement du fait qu’il ne voulait pas accepter la décision du brun de se mettre en danger pour l’aider. Il ne pouvait pas le tolérer, surtout après tout ce que Kanda avait déjà vécut avec la congrégation.

Depuis ce jour tu es et tu seras toujours comme un frère pour moi, ne l’oublie pas. Alors je me fiche de risquer ma vie pour vous. A quoi bon être libre si c’est pour laisser ceux qu’on apprécie en danger ?

Il ouvrit la bouche, ne sachant que répondre à cela. Un… frère ? Il n’aurait jamais pensé que Kanda puisse penser ça de lui un jour. C’est vrai qu’il l’avait aidé avec Alma mais, ce n’était pas comme s’ils s’étaient particulièrement entendu depuis le début. Même s’il pouvait ce souvenir que Marie lui avait dit que s’il se disputait souvent avec le kendoka, c’était parce qu’il se ressemblait au fond.
Son regard s’assombrit. Il était reconnaissant que Kanda veuille l’aider et heureux qu’il le considère ainsi mais… il ne voulait vraiment pas l’inquiéter et le mettre en danger. Parce qu’il n’y avait pas seulement les Akumas, mais aussi Apocryphos… Même si Kanda était fort, il ne pourrait rien faire contre lui. Même Tyki avait eut du mal.

Je ne sais pas comment tu l’as su mais je te remercie de m’avoir dit ce que tu sais pour Lavi. Je ne sais pas encore comment mais je dois le sortir de là.

Il fronça les sourcils, clairement inquiet.

Ce n’est pas une bonne idée. Ils sont sûrement dans la nouvelle Arche et tout les Noés sont là-bas, ce serait du suicide.

Même si cela ne lui plaisait pas plus qu’à lui, ils ne pouvaient rien faire. Si Lavi voulait être libre, il ne pouvait compter que sur lui et Bookman.
Il soupira.

Tu ne peux pas m’aider non plus Kanda. Les Akumas et les Noés… ne sont pas vraiment le problème. Et si toi tu te fiche de risquer ta vie, pas moi.

Il mit tout de même les provisions et l’argent dans son sac. Cela lui permettrait de souffler un peu sans mettre en danger un autre village inutilement… même s’il allait bien falloir qu’il y passe à un moment ou a un autre.

Mais je te remercie quand même.

Il avait reprit son masque de politesse froide. C’est bon, il pouvait le faire. Savoir que certains de ses amis ne le prenait pas comme un traître était tout pour lui, rien que ça lui redonnait la force de se battre et d’avancer plus loin. C’était suffisant pour lui. 
Kanda ?!!


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/11/2017
Messages : 67


Dim 5 Nov - 21:20

Des retrouvailles imprévu

ft. Allen Walker

   




- Avant de partir sache que Mon maitre, Marie et Lenalee et Komui savent eux aussi que tu es innocent. Et je pense qu’on te l’a déjà dit, mais tu devrais arrêter de toujours tout vouloir régler seul. Risquer nos vie c’est ce que nous faisons tous pour toujours.

Il soupira longuement avant de regarder autour de lui, que ça lui plaise ou non, il continuerait la voie qu’il avait choisie.

- Il se peut aussi qu’une fois que j’aurais plus besoin d’eux, je quitte la congrégation, et cette fois pour toujours. Je ne sais pas encore où j’irais, un lieu où ils ne pourront pas me trouver. En attendant, je dois finir cette satanée mission.... Une innocence aurait été repérer dans la ville de Fuzhou.

En effet, même étant exorciste effectuant ses missions normalement il risquait sa vie. Qui sait si des Noés n’étaient pas aussi sur cette piste. Lui, ça l’arrangerait, il ne le lâcherait pas jusqu’à ce qu’il le conduite à Lavi. Et alors qu’il avait reproché des choses à Allen, lui-même ne lui avait pas tout dit. Il ne lui disait pas qu’il faisait des cauchemars toutes les nuits depuis la seconde mort d’Alma. Il ne lui disait pas non plus que ses hallucinations visuel et auditive devenaient de plus en plus prenantes, pesante. Un jour, si ça continuait ainsi, il ne serait plus capable de rien mais ce n’est pas pour autant qu’il se terrera dans un endroit. Il ne voulait rien regretter lorsque la mort viendrait le chercher.

Et c’est après avoir laissé passer quelques sons que lui seul pouvait entendre qu’il reprit.

- Je ne sais pas encore comment y aller...Ce pays est immense.

De toute façon, Kanda avait toujours été un peu mystérieux.




.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Mar 7 Nov - 12:05
Komui et Lenalee… il fixa Kanda. Le maréchal Tiedoll aussi… C’est vrai que le maître de Kanda n’était pas comme le sien. Son cœur se serra, il aurait tellement voulu que rien ne se soit passé, que son maître soit toujours en vie… Il était sûr que Kanda, et les autres exorcistes, auraient aussi voulu que beaucoup de choses ne se passent pas ainsi. Mais ils ne pouvaient rien y faire, ils étaient tous empêtré dans cette guerre.
Quitter la congrégation ? Il n’y avait que peut de chance qu’ils le laisse faire, surtout avec la force qu’avait Kanda. Lui-même avait du mal à les fuir et pourtant, il avait eu l’aide des Noés.

Fuzhou ? Tu es sûr ?

Enfin, il ne remettait pas en question les connaissances du Kendoka mais… il n’avait pas vu grand-chose lui. Il avait même était plutôt tranquille là-bas. Son œil n’avait même pas détecter d’Akuma. Enfin, il n’y avait pas pensé sur le moment tant il était soulagé de souffler un peu mais… c’est vrai que c’était rare, une ville sans Akuma…
Bon, ça le ferait revenir en arrière… mais il était un peu curieux maintenant. Et puis, ce serait sa façon de remercier le Kendoka. Et aussi… lui rappellerait qu’il était -et serait toujours- un exorciste.

Il y a un bus qui y conduit directement à… euh… par là ?

Il montra la direction du doigts, le pointant directement sur un arbre. Bon… déjà qu’il devait faire des efforts pour ne pas se perdre, expliquer le chemin était tout bonnement impossible pour lui.

Je peux t’y conduire si tu veux… Mais… tu risque d’avoir des problèmes si je le fais…

Pour ne pas dire des combats par millier et pire s’ils croisaient un trouveur ou un autre exorciste… ou même un partisan qui dirait tout à l’Ordre. Enfin, le kendoka lui avait bien dit le fond de sa pensée à se sujet mais il préférait lui rappeler au cas où. Et puis, malgré tout ce qu’il avait dit, ils ne s’étaient pas vraiment entendu jusque là alors il allait sûrement refuser qu’il mette le nez dans sa mission.
Kanda ?!!


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/11/2017
Messages : 67


Dim 12 Nov - 14:05

Des retrouvailles imprévu

ft. Allen Walker

   




Pour seul réponse, Kanda poussa Allen vers l’avant, oh pas fort du tout. Juste de quoi lui faire comprendre de passer devant et qu’il le suivrait. Des problèmes ? N’en avait-il pas depuis presque toujours ? C’était simplement devenu la routine pour lui.

- Si tu nous perds, je te fais passer un mauvais quart d’heure.

Il voyait bien qu’il n’avait pas pu lui indiquer la direction mais en y allant lui-même, ça lui remettrait les souvenirs en place. Et en plus, partir en mission tous les deux, cela leur rappellerait le bon vieux temps. Celui où ils ne cessaient de se disputer mais faisaient tout pour mener leur missions à bien.

Une fois arriver devant le bus, il soupira, il n’aimait pas trop ce genre de transport mais il n’avait pas tellement le choix. Et sans demander à Allen où il voulait se mettre, il se mit près de la fenêtre après avoir payé leurs places. Même s’il avait donné pas mal à Allen, il lui restait de quoi faire sa vie. La congrégation n’était pas vraiment radine là-dessus, temps que les missions pouvaient être mené à bien. Et puis, il y avait les gros pourboires aussi parfois quand les humains étaient conscients d’avoir été sauvé.

Il y avait trop de bruit pour lui, surtout qu’il ne comprenait pas leur langue ne parlant qu’anglais et japonais.

- J’espère que ça ne sera pas trop long...





.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Mer 15 Nov - 12:08

Il sentit qu’on le poussait et il ne pu s’empêcher de soupirer, lançant un pseudo regard noir au Kendoka quand celui-ci lui recommanda à sa manière de ne pas les perdre. Ils n’étaient pas assez loin pour que cela arrive… du moins, c’est ce qu’il pensait.
Il vérifia que sa capuche était bien mise avant de prendre la route silencieusement. C’était sûr, cela lui rappelais quand ils partaient en mission tout les deux. Sauf qu’a se moment là, Kanda était occupé à faire la gueule et lui parlait de tout et de rien avec les trouveurs qui les accompagnaient. On ne pouvait pas retourner en arrière, il était bien trop tard maintenant. Mais on ne lui avait pas laissé le choix.

Dis Kanda, je ne savais pas que tu appréciais Lavi à se point…

Oui parce que, tout de même, cela l’avait vraiment surprit qu’il lui demande de ses nouvelles. Même si Lavi et Kanda se connaissaient depuis plus longtemps, ils n’avaient jamais semblé s’entendre de près ou de loin. La seule présence que le Kendoka tolérait parfois c’était celle de Lenalee. Alors qu’il veuille sortir le Bookman de là alors que l’endroit pullulaient de Noés, cela l’impressionnait. Surtout que, même si c’était lui, il ne pourrait rien faire contre toute la famille.

Ils arrivèrent assez vite malgré tout et grimpa aussitôt dans le bus, laissant son… ami, payer les places avant de s’asseoir à côté de lui vers le fond du bus. Laissant tomber sa tête en arrière sur le siège, il ferma les yeux, espérant pouvoir se reposer un peu.

J’espère que ça ne sera pas trop long... 

Il ne répondit pas, ne voulant pas affronter Mugen quand il dirait à son propriétaire qu’il fallait un peu plus d’une heure de route pour gagner la ville. Il avait assez de personnes qui voulaient le tuer comme ça.

Quand il sentit le bus ralentir il rouvrit les yeux, se penchant un peu vers Kanda pour regarder par la fenêtre le paysage. Il le reconnaissait, il se frotta les yeux, ne s’étant pas rendu compte qu’il s’était endormi pendant le voyage.

On arrive, la ville est à une-demi heure de marche en traversant ce village, expliqua-t-il en montrant le petit village. C’est vraiment calme… et la ville encore plus.

Ce qui pouvait sembler suspect dans un certain sens.

En mission... ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/11/2017
Messages : 67


Mar 13 Mar - 17:11

Des retrouvailles imprévu

ft. Allen Walker

   




Alors qu’au départ la pousse de soja faisait tout pour s’en aller, il accompagnait maintenant le jeune sabreur dans sa mission. Avait – il peur que seul il mette encore sa vie en jeu ? Ce n’était pas une peur infondé après tout. Et puis s’il avait été contre, il ne l’aurait pas laisser l’accompagner et lui montrer le chemin.

En descendant, il regardait autour de lui. Allen avait raison, c’était calme. Beaucoup trop.

- Il se passe réellement quelque chose.


Ils avaient déjà fait une heure de bus et maintenant, il y avait une demi heure de marche. Quoi de plus pour irrité le jeune Kanda ? Mais il fit quand même le chemin. Sans croiser âme qui vive, il ne ressentait même pas de présence.

Dans la forêt autour, aucun chant d’oiseau, aucun petit animal. Et aucun Akuma ne venant attaquer. C’était vraiment étrange.

Arrivé en ville, de nouveau personne dehors et aucun bruit.

- Allons à l’auberge.

Quand il ouvrit la porte de l’établissement, les deux hommes eurent droit à des regards terrifier planant sur eux.




.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Mar 20 Mar - 19:30

Il hocha la tête, pensif mais inquiet. D'un côté, il n'y avait pas d'Akumas alors c'était ça... mais sa seule présence risquait de les attirer et il n'en avait pas spécialement envie, c'est pour cela qu'il n'avait rien tenté. Et de toute manière, si c'était bien une innocence, il n'aurait rien pu en faire et encore moins la prendre avec lui. Mais c'était différent maintenant qu'il y avait Kanda. Bien qu'il n'en revenait toujours pas que celui-ci ai choisit sciemment de revenir dans l'Ordre après tout ce qu'ils lui avait fait.
Il suivit tranquillement le kendoka jusqu'à l'auberge, vérifiant sa capuche bien sur sa tête par habitude mais aussi dans un tic nerveux. La porte de l'établissement ouverte, ils purent d'emblée remarquer des visages terrifié les contempler... mais aussi remplis de haine. Quand un petit groupe d'entre eux saisit un fusil et d'autres armes aussi diverses que variées, il se dit que venir ici n'était pas réellement une bonne idée finalement.

Encore des voyageur maudits ! Cette fois-ci, nous vous laisseront pas le blesser !

Il leva les mains en signe de paix évident mais n'eut pas le temps de dire un mot, qu'une cartouche de fusil atteignit l'embrasure de la porte juste à côté de sa tête et il dû reculer vivement pour éviter les plombs qui partait dans tous les sens.
Comme quoi, les humains étaient parfois plus effrayant que les Akumas du Comte.

Euh... Kanda ? Je pense que l'on ferait mieux de partir...

Comme pour souligner ses propos, le ciel ce fit soudainement sombre et orageux alors que la pluie se mettait à tomber en déluge. Partir de l'auberge, certes, mais trouver un abris semblait être aussi d'actualité.
Du coin de l’œil, il remarqua une jeune femme rousse lui faire signe de venir s'abriter chez elle. Peut-être allait-elle pouvoir leur donner également des informations ?

Kanda ?

Lui montrant la femme d'un discret mouvement, il se dirigea vers elle, la remerciant alors qu'il entrait dans la demeure tout en enlevant sa cape déjà bien trempé.

Veuillez excuser les villageois, ils tiennent seulement à lui. Mais il m'a dit que l'on pouvait vous faire confiance.

Il fronça les sourcils, jetant un œil à Kanda en se demandant ce qu'il en pensait. Mais de qui parlait-elle ?

En mission... ?


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/11/2017
Messages : 67


Mer 28 Mar - 16:58

Des retrouvailles imprévu

ft. Allen Walker

   




Kanda n’avait eu d’autre choix que de suivre Allen. C’était vraiment très rare qu’ils aient ce genre d’accueil. Enfin, pas avant qu’on ne se rende compte de son véritable caractère. Même avec son sale caractère d’ailleurs il n’avait jamais hésiter à sauver les personnes autour de lui lorsqu’elles étaient en danger. Kanda n’était pas méchant, il cachait simplement très bien sa gentillesse. Il ne sortit de son silence que lorsque leur hôte leur parla.

- De qui parlez – vous ?


Il fallait dire aussi que ça l’intriguait de savoir. Qui était-ce ? Pouvaient – ils eux même lui faire confiance ? Pour le moment, il donnait le bénéfice du doute. Le japonais pouvait le permettre étant assez rapide pour agir si quoi que ce soit se passait. Et puis de toute façon, à tout refuser, ils n’avanceraient jamais sur cette affaire. Et Kanda pour une fois se montrait curieux. Ce n’était plus pour la congrégation qu’il faisait ça mais pour lui même.

Pour ce qui était des remerciements, il laissait l’albinos faire. Lui même n’avait jamais été vraiment douer pour ce genre de choses.

En attendant toute réponse, le brun se mit contre un mur croisant les bras et fermant les yeux.


.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Jeu 5 Avr - 20:09
Il soupira face à la froideur de son collègue même s'il n'était pas franchement surprit de cette réaction, il allait toujours droit au but sans se soucier du reste après tout. Même si les raisons de sa présence étaient toujours plus que discutable à ses yeux.

Excusez-le... Merci de nous avoir aidé, nous aurions été dans les ennuis. Dit-il gêné.

Elle lui fit un petit sourire et lui tendit deux serviettes pour qu'ils puissent se sécher, il en tandis une à Kanda avant d'entreprendre son séchage de cheveux.
Enfin ceci étant, lui aussi était curieux de savoir de qui parlait cette femme. Il jeta un au kendoka.

Hum... Alors...
Je ne vous le direz pas. Le coupa-t-elle. Il n'y a rien pour vous ici de toute façon. Il n'est ni des vôtres, ni de votre côté. Vous pouvez attendre que la pluie cesse mais après, il vous faudra partir.
Mais...

Elle secoua la tête avant de prendre de quoi s'abriter de la pluie et sortie de la maison, sûrement pour rejoindre ceux de l'auberge. Il soupira, se tournant vers Kanda. Il allait sûrement encore dire qu'il était trop mou et faisait capoter la mission.
Il eut presque un sourire à cette pensée mais le cachant sous sa serviette en reprenant son séchage de cheveux.

Tu penses qu'il s'agit de qui si ce n'est pas un compatible ?

Il fronça les sourcils, d'ailleurs, comment avait-elle pu le savoir ? Ou alors elle mentait et elle les laissait faire leurs propres hypothèses sur des insinuations ? Pourtant, elle n'avait pas semblait leur mentir. Sauf qu'il ne voyait pas ce que ça pourrait être dans ce cas si ce n'était ni une innocence, ni un akuma.

Je ne penses pas qu'elle mente.

Il se dirigea vers la fenêtre pour voir ce qu'il se passait mais la pluie était bien trop dense pour qu'il puisse discerner quelque chose. D'ailleurs, elle était tombée d'un coup...


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/11/2017
Messages : 67


Sam 14 Avr - 17:33




Yu Kanda feat. Allen Walker


Des retrouvailles imprévu





Alors, on nous autorisait à rester pour s’abriter de la pluie. Seulement pour cette raison. Une fois que les nuages seraient desséchés, ils devraient partir. Comme souvent, Allen n’aidait pas vraiment mais au moins ils étaient à l’abri et au calme. Personne ne leur criait dessus où tentait de les virer dehors. Et pourtant, le brun n’était pas satisfait.

- Quelle mente ou pas, ce n’est pas mon problème.

Oui, il ne pouvait pas partir tout simplement comme ça. Sa mission était de savoir ce qu’il pouvait bien se passer ici. Enfin, il était surtout intrigué de savoir ce que ça pouvait être. Alors il se mit à observer un peu la demeure avant de se rapprocher d’un des coins. Il fallait bien commencer quelque part. Et à chercher partout, en scrutant ou lisant les écritures, le moindre indice qu’il pouvait trouver. Qu’il soit ici ou non, elle savait quelque chose ça ne faisait aucun doute. Puis après quelques minutes, il s’arrêta. Il avait été idiot et n’avait pas réfléchi. Si le moindre indice traînait dans la pièce, on ne les aurait pas fait entrer. Elle se doutait même peut-être qu’un des deux allait vouloir examiner les alentours. Kanda n’avait rien abîmé et tout remit à sa place mais quand même.

Il leva alors la tête vers l’étage.

- Je vais voir s’il y a quelqu’un et si oui, qui se cache là-haut.

Il n’obligeait pas Allen à le suivre. Surtout que ça pouvait lui apporter problème. Les plans de Kanda n’étaient pas toujours de tout repos. Comme cette fois où il avait faits le baptême de l’air avant de s’écraser contre un mur. Il y avait tant d’exemples… Impossible de toutes les raconté ici.

Il se mit donc à monter les escaliers tout en observant l’étage qui commençait à s’offrir à lui. Pas un Noé, pas un Akuma (où la pousse de soja le lui aurait dit) et pas un compatible. Qu’est-ce que ça pouvait donc être. Une troisième génération ? Il savait bien que non… Le comte en avait prisprit possession mais quoi alors… Une fois à l’étage, la main appuya sur la clenche d’une porte.

codage par LaxBilly



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Lun 16 Avr - 21:21
La pluie qui les avaient surpris ne semblait pas prête à s'arrêter et il lui paraissait même qu'elle avait redoublé d'intensité puisqu'il ne parvenait que difficilement a voir l'autre côté de la rue par la fenêtre qui commençait d'ailleurs à se couvrir d'une légère buée à cause de la fraîcheur.

Qu'elle mente ou pas, ce n’est pas mon problème.

Kanda restait Kanda quoiqu'il arrive, c'était une valeur sûre. Il soupira en observant le kendoka commencer à fureter partout d'un air blasé, haussant même un sourcil. Il devait lui faire remarquer ou non ? Parce qu'il doutait fortement qu'on les aient autorisé à rester dans la maison s'il devait y avoir quelque chose de suspect caché à l'intérieur. Cela lui semblait pourtant évident.

Je vais voir s’il y a quelqu’un et si oui, qui se cache là-haut.

Il ne tenait pas en place... il soupira suivant quand même le kendoka tout en garda la serviette autour de son cou. Il n'avait pas vraiment envie de chercher partout, surtout qu'il était sûr de ne rien trouver ici mais dans la mesure où cela finissait toujours mal avec la méthode de recherche du brun qui était plutôt bourrin, il fallait mieux qu'il suive. Surtout s'il y avait encore des personnes dans la maison, ça finirait mal.

Kanda, tu es sûr que c'est nécessaire ? Je pense pas que quelqu'un soit assez débile pour nous laisser un endroit avec des renseignements important surtout après que des villageois ai tenté de nous tuer.

Il fixa donc Kanda, le laissant passer devant tout en le regardant d'un air très peu convaincu. En plus, il était vraiment certain que ça allait mal tourner alors il fallait mieux qu'il soit dans les parages, juste dans le doute.

Kanda... que vas-tu faire si tu croises les Noés ? Tu va leur demander pour Lavi ? Je ne pense pas qu'il serait heureux que tu te mettes en danger... Tu en fait déjà trop.

Le brun lui avait déjà dit le fond de sa pensée sur le sujet mais il ne pouvait toujours pas s'empêcher de s'inquiéter, il était ainsi fait. Mais s'il savait que Kanda avait réussit à vaincre un Noé, il savait qu'il y avait de forte chance pour qu'il ne soit plus en mesure de le faire maintenant avec l'état dans lequel était son corps.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/11/2017
Messages : 67


Lun 11 Juin - 10:22


Yu Kanda feat. Allen Walker


Des retrouvailles imprévu





- Si je croise un Noé ? Je l'assassine. C'est évident non ?

Ça paraissait tellement logique dans la tête du japonais. Il ne pensait pas aux conséquences. Jamais ou presque. Il devait toujours les assumer ensuite. Il avait déjà vaincu un Noé mais le prit à payer avait été grand. Kanda était fort mais pas surhumain, il fallait qu'un jour, il se le mette dans la tête. Quoi qu'il ne se surestimait pas forcément. Il était de nature à toujours foncer c'est tout. Un jour, il finirait sûrement par en mourir. Car c'était le genre de faiblesse que ses ennemis aimait utiliser. Surtout que depuis la dernière fois, il n'avait toujours pas laisser son corps se reposer autant qu'il en avait besoin.

- Si un de nous deux en fait trop ici, je pense que tu n'est pas mal non plus. Et puis je n'aime simplement pas ne pas avoir le contrôle de la situation et ne pas connaître les lieux où je suis. C'est en ignorant tout de cet endroit qu'on s'expose le plus à un danger.

Avait – il dit en regardant tout autour de lui. Lui ne voyait pas comment ça pourrait mal se passer. Au pire on leur crierait simplement dessus. Avec son caractère et ses actions, il avait l'habitude qu'on lui cris dessus. Enfin, surtout Allen et Lenalee.
Pour le moment, il ne trouvait rien de surprenant dans une demeure. Mais il ne savait pas pourquoi, il se sentait mal à l'aise. Peut être que ça n'avait rien à voir avec le lieu. Que c'était juste lui. Comment savoir...

En tout cas une chose était certaine, il n'avançait pas sur sa mission. Et cela le contrariait encore plus. Chacune de ses missions devait être un succès. Il s'en faisait un point d'honneur. Bien que c'était impossible. Qui qu'on soit, on ne peut pas toujours gagner.

- Tu ne vois rien ou ne ressens rien d'anormal ?



codage par LaxBilly



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Jeu 14 Juin - 21:19
Il resta interdit face à la réponse de Kanda. En même temps, ce n’était pas vraiment surprenant venant de lui mais celui lui tira un soupire désespéré alors qu’il se grattait distraitement le front en fixant son condisciple d’un air plus que blasé. Le brun n’avait vraiment pas apprit à ralentir… il était idiot ou quoi ? Enfin, c’était Bakanda, forcément qu’il était idiot !

Si un de nous deux en fait trop ici, je pense que tu n'est pas mal non plus. Et puis je n'aime simplement pas ne pas avoir le contrôle de la situation et ne pas connaître les lieux où je suis. C'est en ignorant tout de cet endroit qu'on s'expose le plus à un danger. 
Ce n’est pas comme si je pouvais faire autre chose de toute façon, répliqua-t-il en gonflant les joues d’un air boudeur.

Comment ça il n’était pas mal non plus dans le genre ? Il n’avait pas vraiment eut le choix dans sa fuite lui. Il soupira une nouvelle fois.
En tous cas, il ne voyait rien ici et ça n’était pas surprenant. Peut-être devraient-ils sortir et affronter l’averse ? Mais cela voulait également dire affronter les civil et leurs fusils. Il n’était pas certain de vouloir se faire tirer dessus une nouvelle fois. Pas du tout même.

Tu ne vois rien ou ne ressens rien d'anormal ?

Il secoua la tête en signe de négation.

Non, et je doute qu’on nous auraient laissés ici si nous pouvions trouver quoi que ce soit. Le rapport disait quoi ?

Il avait sûrement déjà demandé mais il préférait le refaire, peut-être qu’il avait oublié quelque chose. Ou peut-être simplement que les trouveur c’étaient emballés et qu’ils ne trouveraient rien. Cela arrivait parfois qu’on les dépêche sur un lieu mais qu’ils ne trouve rien ni personne de suspect une fois sur place. Cela les faisaient se déplacer pour rien mais aucune piste ne devait être négligé dans le doute.
Sur ce lieu, la seule chose étrange était la mention d’une personne suspecte… mais cela pouvait être tout et n’importe quoi et le type de protection évoqué par la jeune femme n’était peut-être pas celle à quoi ils pensaient. L’inconvénient et qu’ils n’avaient strictement aucun moyens de le savoir. Dans tout les cas…

Kanda, je ne pense pas pouvoir rester trop longtemps ici… même s’il n’y a pas d’Akumas actuellement, ça ne veut pas dire qu’ils ne retrouverons pas ma trace.

Et dans le cas où un trouveur reviendrait ici pour aider Kanda, sa présence pourrait causer plus de problèmes que de bien. Ce n’était pas sa mission et il n’en aurait pas avant un bon moment, il fallait encore qu’il se fasse à l’idée.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man - Seeds of destruction :: Le Monde :: Asie-
Sauter vers: