:: Le Monde :: Reste du monde Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand le destin s'acharne... [PV Allen-chou] - Terminé

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 174

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~

 Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Jeu 29 Mar - 0:53
Quand le destin s'acharne...
Shiro & Allen


D'ici, Shiro ne pouvait même pas voir à quel point était profond le trou... mais bon, c'était quoi ? Une cave, ou peut être un tunnel  ? Alors ça devait aller.  Et puis, entre un trou noir et l'ennemi, il préférait largement la première option. Non pas que Apocryphos lui faisait peur, mais il était plus raisonnable de régler ses comptes avec la créature plus tard. C'était même une chance de tomber sur un échappatoire comme ça... il fallait l'admettre et ne pas le laisser passer. Encore une prouesse réalisée par le maréchal Takuya. Ha, quelle chance il avait d'être lui.  De toute manière, ils ne se laisseraient pas avoir par un peu de profondeur. Surtout pas lui ! Et il savait qu'Allen avait pas mal d'expérience lorsqu'il s'agissait de fuir, alors il ne se faisait pas de soucis pour sa chute. Il était probablement paré à toute éventualité, c'est pourquoi Shiro s'attendait parfaitement à ce qu'il décide de sauter le premier.

"J'y vais, Crown Clown me rattrapera... "

Le brun hocha la tête. Il était vrai que l'innocence d'Allen était vraiment pratique pour ce genre de chose, ce n'était pas la première fois qu'il le remarquait. Il grimaça légèrement en se remémorant la façon dont Allen l'avait utilisé pour le saucissonner en sortant de la pyramide et pour l'envoyer bouler dans le Nil... ça, ça n'avait pas été agréable. Donc, à part pour quand c'était pour s'en servir contre lui, il trouvait son innocence cool. Bon, pas plus cool que les siennes sur certains points, évidement.
L'exorciste se jeta sans un mot de plus dans le trou. Bientôt, le maréchal ne parvint plus à distinguer la lueur que produisait l'innocence du jeune. Merde... C'était si profond que ça ? Il avait atterrit, là ? Il ne pouvait clairement pas l'entendre d'ici.
Relevant la tête, il vérifia qu'aucun ennemi n'arrivait à l'horizon avant de se préparer à sauter. Il pourrait toujours se rattraper d'une façon ou d'une autre... et de toute manière, il n'avait pas le choix. Il n'allait pas rester là à attendre qu'on lui donne une échelle. Il s'y jeta donc, refermant la trappe derrière lui et  prenant tout de même la peine de planter Kindness près de la trappe afin de s'y retenir un instant. Tout ne tarda pas à s'effriter, et le maréchal ne pouvait de toute manière rien y voir. Il ne pouvait qu'espérer ne pas tomber de trop haut et pouvoir voir le sol approcher.

Au bout d'un moment, l'obscurité se fit moins dense et le brun pu y distinguer une faible lueur. Il s'agissait probablement de l'innocence d'Allen, et donc du sol. Il utilisa ses yeux pour créer un champ de protection sous lui afin de s'amortir au mieux, mais il savait d'avance que ce en serait pas des plus efficaces vu la vitesse qu'il avait pris.

L'atterrissage se fit... en douceur... grâce à ... l'innocence d'Allen ? Allen qui semblait étrangement amusé par la situation... il devait pertinemment savoir que ce geste déplairait au maréchal. Et ça l'amusait... il avait vraiment perdu toute crédibilité durant cette journée. Entre le saucissonnage, le coup qu'il s'était pris et ça... pas étonnant que l'autre était amusé. Cependant, il parvint à la conclusion que l'exorciste avait surtout fait cela car il l'avait jugé nécessaire. Ça lui ressemblait bien après tout, de protéger quelqu'un...
Retrouvant enfin la terre ferme, il souffla et vint à l'exorciste. S'il pensait qu'il allait se fâcher, il se trompait pour cette fois... au contraire, souriant, il vint poser une main dans les cheveux de l'exorciste afin de gentiment lui ébouriffer. C'était plutôt doux, comme vengeance...

- Merci.

Ainsi, il se tourna pour tenter d'y voir quelque chose dans ce... cette... cet endroit. Mais il était impossible d'y distinguer quoi que ce soit. Il espérait au moins qu'il n'y aurait pas d'ennemi planqué dans l'ombre.
En parlant d'ennemi, l'innocence d'Allen semblait s'être calmée. Cela signifiait peut être qu'ils étaient en sécurité dans cet endroit, ou au moins que Apocryphos était désormais trop loin. Le maréchal croisa les bras, se tournant à nouveau vers lui.

- Tu as l'air d'aller mieux. Je suppose que nous l'avons semé.

Il était soulagé de voir que l'exorciste allait mieux. Plus de cardinal et plus d'akumas en vue. Cela signifiait qu'il ne leur restait plus qu'à retrouver un chemin vers la nouvelle ville dans ce noir total, mais également qu'il s'agirait d'une bonne partie d'exploration, ce qui plaisait au moins au brun étant donné que la première n'avait pas pu aboutir. Il doutait cependant que cela serait facile vu le manque de lumière. Le manteau d'Allen serait déjà d'une aide, mais il avait imaginé mieux. Il lança sur un ton enjoué.

- Prêt à traverser les sous-terrains ? Cette fois, j'ouvre la marche.

On pouvait voir que ça le mettait de bonne humeur.. au moins, il oubliait un peu que son ego venait de prendre un nouveau coup. Il faudrait réparer ça... Allait-il seulement réussir à  survivre cette journée ?



Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 178

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Allen Walker
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Jeu 29 Mar - 1:34
Il n'était pas réellement sûr que le Maréchal l'ai entendu et il plissa les yeux en direction de la petite lucarne lumineuse qu'il distinguait. Était-ce vraiment si haut ? Avec son innocence pour amortir sa chute, il ne s'en était pas vraiment rendu compte. Peut-être devrait-il lui envoyer pour lui dire qu'il pouvait descendre ? Quoiqu'il ne savait même pas avec exactitude où il était. S'il fallait, c'était sans issue... mais alors, pourquoi cela serait-il aussi profond ? Quoiqu'il ne voyait pas quelqu'un de l'antiquité descendre ici par une échelle...
Un bruit alerta son attention et quelques morceaux de pierres lui tombèrent dessus avant qu'il ne décide de reculer d'un pas. Euh... ce n'était quand même pas le tunnel qui s'écroulait, si ? Il blanchit légèrement à l'idée avant de remarquer qu'une masse noir bloqué à présent la lumière venant de l'extérieur totalement. Ah, peut-être que le Maréchal avait simplement décidé de sauter... Il aurait pu avertir quand même, un peu plus et il aurait pu lui tomber dessus.

Soupirant à moitié désespéré et amusé, il étendit son innocence pour réceptionné le brun, craignant au passage sa réaction. Après-tout, la dernière fois qu'il l'avait utilisé sur lui, ce n'était pas vraiment avec douceur et délicatesse...
Il ne pu pas vraiment distinguer l'expression qu'arborait le Maréchal mais il sentit sa main sur sa tête et se raidit avant de capter qu'il ne faisait que mettre un peu plus de bordel dans ses cheveux.

Merci.

Pour une raison obscure, il rougit. Il ne s'était pas vraiment attendu à cela.
Un reflet doré attira un instant son regard et Timcanpy apparut dans l'obscurité. Le petit golem semblait assez fier de lui et avait élu domicile sur le sommet de sa tête maintenant que le brun avait retiré sa main.

Tu as l'air d'aller mieux. Je suppose que nous l'avons semé. 

Il hocha la tête sans savoir vraiment si son interlocuteur pouvait le voir et jeta un air anxieux vers l'endroit d'où ils avaient sautés. Ils ne pourraient certaines pas retourné par là... ou non sans beaucoup de difficultés.

J'espère...

Il ne voulait pas se retrouver face à lui dans un endroit aussi sombre et étroit.
Cette pensée semblait toutefois totalement occulté par l'autre exorciste dont il sentait presque la bonheur irradier. Il recula d'un pas tout en haussant un sourcil. Il s'attendait presque à un mauvais plans...

Prêt à traverser les sous-terrains ? Cette fois, j'ouvre la marche. 

Hum... il avait presque l'impression que le plus âgé allait prendre autant de plaisir à rien y voir dans ce tunnel inconnu qu'il en avait prit dans la pyramide. Il soupira, complètement épuisé à cette pensée avant de le suivre sans rien dire. Au moins, l'autre était de bonne humeur, c'était déjà ça... Cela aurait été dommage qu'ils soient deux à déprimer n'est-ce pas ?
Il passa quelques minutes à le suivre en silence, observant le sol pour ne pas tomber. Tiens... Maintenant qu'il y pensait, il avait une torche dans son sac... même deux ou trois dont une cassée, assurément. Le coup d'émotion que provoqua cette réalisation le fit heurter du pied une irrégularité au sol, trébuchant brutalement contre le dos du Maréchal devant lui. Il se rattrapa maladroitement à la taille du brun pour se remettre sur ses pieds, reculant aussitôt d'un pas avec les mains en signes de défenses pour parer un éventuel coup qui viendrait.

D-Désolé Maréchal ! J'ai... juste trébuché...

Bon, c'était évident en même temps... mais il était de plus en plus fatigué et il n'avait toujours pas pu correctement se reposer.

Je viens juste de penser que...

Il préféra se taire là pour ne pas paraître encore plus stupide qu'il ne l'était déjà puis tira deux lampe torche de son sac après avoir fouillé dedans à l'aveugle. Il en alluma une avant de tendre l'autre au maréchal. Comment dire... il se sentait vraiment stupide pour le coup.
Ne voulant pas essuyer une remarque à ce propos et bien décidé à l'ignoré de toute façon, il passa devant tout en frôlant de près le maréchal pour le dépasser. Il allait finir claustrophobe avec une couloir de cette taille... Il ne pouvait qu'espérer qu'il n'y ai pas d'akuma cachés comme dans la pyramide. Fronçant les sourcils à cette pensée, il reprit comme si rien n'était arrivé.

Est-ce que vous savez ce qui pourrait empêcher de détecter les akumas ? Ils semblaient même bloqué à l'intérieur à un moment pourtant, je n'ai rien vu de spéciale dans la pyramide.

Il garda le regard braqué devant lui, complètement absorbé par cette question. Si le Comte avait vent d'une solution pour l'empêcher de détecter les Akuma, il serait dans les ennuis.
Enfin, juste un peu plus qu'il y était déjà.


Spoiler:

[center][/center
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 174

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~

 Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Ven 30 Mar - 1:34
Quand le destin s'acharne...
Shiro & Allen


C'est pas qu'il était inquiet, mais aussi intéressante cette exploration pouvait-elle être, il n'en verrait pas grand chose puisqu'il ne pouvait même pas voir à quelques centimètres devant lui. Et c'est qu'il avait un mauvais souvenir de sa dernière exploration nocturne... souvenir qui datait du jour même. Qu'est-ce qu'il pouvait maudire ce stupide akuma... Et au fond de ce trou, il craignait de pouvoir tomber sur bien pire, comme d'autres trous par exemple, ou des pièges... et beaucoup d'araignées, enfin, il n'en avait pas peur, de ça. Ni de rien d'autre pouvant se trouver ici d'ailleurs... il espérait simplement que le trajet se ferait sans encombres. Allen semblait également très peu satisfait par leur situation. Soit, il n'aimait peut être pas explorer et encore moins dans le noir... mais ne devait-il pas se réjouir d'avoir enfin semé le cardinal ? Il souffla. Il était vrai que se faire poursuivre et fuir faisait parti du quotidien de l'exorciste et que ça ne devait plus être extraordinaire pour lui. Lui jetant un coup d'oeil, Shiro se demanda s'il n'était pas plus épuisé qu'il ne le laissait paraître. Peut-être devrait-ils faire une pause une fois qu'ils trouveraient un endroit.. décent.

Ils marchèrent un moment dans le noir, silencieusement On ne pouvait qu'entendre le bruit de leurs pas, mais rien d'autre. Si cela le laissait penser qu'ils étaient heureusement seuls sur les lieux, le maréchal trouvait ce silence dérangeant. Quitte à être en bonne compagnie, autant discuter un peu non ? Surtout après ce qui venait d'arriver... mais il n'arrivait pas à imaginer ce que pouvait bien penser le jeune en ce moment même. Peut-être était-ce car il ne pouvait pas bien voir son visage dans cette obscurité, ou il ne savait pas trop quoi. Tout ce qu'il sentait, c'était qu'il n'était pas plus à l'aise que ça sur le moment. Ça commençait à faire long, d'ailleurs... ça se trouve, ils tournaient en rond depuis des plombes... cette histoire commençait un peu à l'ennuyer et toute la joie qu'il se faisait d'explorer un nouvel endroit disparaissait peu à peu.
Il entendit un léger bruit derrière lui et ne s'en soucia pas. Seulement, quelques instants plus tard une masse vint se taper contre lui, le faisant légèrement sursauter. Il sentit qu'on s'agrippait également à sa taille, mais juste quelques instants avant de s'en détacher. Il se retourna, constatant qu'Allen était à quelques mètres de lui, de toute évidence "coupable."

" D-Désolé Maréchal ! J'ai... juste trébuché... "

Pour une fois que le karma jouait en la faveur du maréchal, il en était vraiment, mais totalement satisfait. C'était bien fait, il n'avait pas à se moquer de lui lorsque la même lui était arrivé. Ce n'était qu'un juste retour des choses. Juste, et très amusant. Et il n'allait pas se retenir de lui faire remarquer, puisqu'il se mit à pouffer, avançant lentement vers le jeune homme.

- Alors toi... tu sauras toujours me surprendre ! Si tu veux un câlin, il n'y a qu'à réclamer voyons. Inutile de te jeter comme ça ~

Il savait bien qu'il s'agissait d'une maladresse, mais c'était tellement amusant.. c'est qu'il aimait le taquiner, aussi, et ce depuis leur première rencontre. Il était facile de l'embêter en plus de ça, du moins tant qu'il ne commençait pas à se défendre à coup d'innocence... c'est de la triche ça. Il semblait cependant calmé niveau violence, puis à force d'être en sa compagnie il devait s'y être fait. Ce n'est pas comme s'il allait le laisser tranquille éternellement, non, voilà qui serait trop ennuyeux. On dit souvent que qui aime bien, châtie bien après tout...

"Je viens juste de penser que... "

Il était réellement en train de lui tendre une lampe de poche, là ? Ils marchaient depuis des plombes dans un noir total, et il venait tout juste de se souvenir qu'il avait ça sur lui ? Il souffla, ne retenant pas un frisson lorsque l'exorciste le frôla pour marcher devant lui. Il était donc épuisé au point d'oublier un élément important comme celui-ci et de ne plus faire attention à où il mettait les pieds. Le maréchal décida de ne pas faire de remarque à ce propos, mais ce promit de réellement lui faire prendre le temps de se reposer quand ce serait possible afin qu'un autre incident, cette fois peut être dans un contexte plus grave, ne survienne. Orientant la lampe de façon à éclairer devant lui, il rejoignit l'exorciste, marchant à ses côtés tout en scrutant les murs à la recherche d'un signe.

"Est-ce que vous savez ce qui pourrait empêcher de détecter les akumas ? Ils semblaient même bloqué à l'intérieur à un moment pourtant, je n'ai rien vu de spéciale dans la pyramide."


Il esquissa une légère moue, ils s'étaient déjà posé la question concernant ce que pouvait cacher cette pyramide, et le maréchal pensait qu'Allen avait laissé ça derrière lui après qu'il ait été porté comme une princesse pour s'en éloigner. Cependant, il n'avait pas lâché prise... il était vrai qu'elle était curieuse, cette pyramide... mais ils avaient d'autres priorités. Allen était vraiment très têtu. Il le concurrençait même dans ce domaine... Ils n'étaient pas prêts de retourner là dedans, de toute manière. Il répondit sur un ton détaché, fixant à son tour un point droit devant lui.

- J'ai vu beaucoup de choses, mais jamais quelque chose comme ça. Je n'ai donc pas la moindre idée d'où cela peut provenir ou pourquoi. Nous en aurions peut être découvert plus si nous étions restés, mais c'était bien trop dangereux, tu le sais... Et ça l'est toujours.

Son ton laissait largement entendre qu'il ne serait pas d'accord pour y retourner. De toute façon ils ne savaient même pas où ce tunnel allait les mener, ce serait peut être à l'opposé des pyramides et cette histoire serait réglée. Il n'était pas question que l'un d'eux aille risquer sa vie là bas. De toute manière, il allait comme promis en faire un rapport à l'Ordre et une enquête serait menée. Il n'y avait donc pas de soucis se faire. Ce chien de Luberrier connaitrait sans attendre les secrets de cette pyramide. Il se doutait cependant que s'il le voulait, l'exorciste y retournerait un jour ou l'autre, lorsqu'ils ne seraient plus ensemble. Il reprit avec lassitude.

- Tu comptes y retourner, n'est-ce pas ?

Il espérait vraiment que ça ne se passerait pas comme ça... Si jamais un malheur arrivait à l'exorciste, il.. Oh ? Le bout du couloir... un tournant vers la droite les menait dans une pièce relativement petite. Une odeur plus forte d'humidité et de poussière se fit sentir. Ça lui rappelait presque la pyramide, tiens. Mais ça ne ressemblait pas vraiment à une pièce de pyramide... et la pyramide n'est pas creusée si profondément dans le sol....... n'est-ce pas ?

- Je crois que nous sommes arrivés à destination.



Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 178

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Allen Walker
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Ven 30 Mar - 19:24
Une « attaque » non prévue sur le Maréchal, il se retrouvait à présent face à lui, peu rassuré et les mains levé devant lui dans un geste défensif. Quand son maître le regardait comme ça, c'était pour l'assommer à coup de marteau juste après et il ne tenait pas à ce que le brun fasse pareil. Il s'était même excuser... En plus, il était sûr de s'endormir pendant une bonne semaine si jamais on devait l'assommer.
Au moins...

Alors toi... tu sauras toujours me surprendre ! Si tu veux un câlin, il n'y a qu'à réclamer voyons. Inutile de te jeter comme ça ~

Il entrouvrit la bouche, prêt à répondre avant de se raviser en regardant son interlocuteur d'un air blasé, ses joues rosissant sans qu'il ne le remarque. Pourquoi aurait-il envie de faire une chose pareil ? Surtout dans la situation où ils étaient... Non, pas du tout. Il n'y avait pas à penser à la situation, il n'avait strictement aucune raison de faire ça.
Il était vraiment fatigué.

Décidant tout simplement d'ignorer la remarque, il se mit à fouiller son sac, glorieusement gêné en lui faisant part du « détails » qu'il avait oublié. Et oui, il désirait également oublier que cela faisait au moins dit bonne minutes qu'ils galéraient à avancer dans le noir en tentant de ne pas se vautrer sur le sol et à trouver une sortie.
Il alluma donc sa lampe, désactivant son innocence dans un soupir de soulagement tout en tendant une autre lampe au Maréchal. En réalité, peut-être n'aurait-il pas du la désactiver aussi tôt, elle aurait pu l'aider à marcher correctement. Mais elle lui prenait tellement d'énergie aussi...

Il passa devant le maréchal pour mener la marche et ainsi éviter une autre moquerie, retenant une légère grimace. Il rêvait d'un buffet à volonté et d'un bon lit chaud.
Ne voulant pas retomber dans le silence et désirant se trouver une occupation pour se tenir éveillé -il ne voulait pas l'admettre mais il aurait presque était capable de marcher en dormant-, il posa la question qui lui trotter dans la tête. Peut-être lui avait-il déjà demandé ? Il ne savait pas exactement et puis au fond, ce n'était pas bien important. Il n'avait pas d'autre sujet de conversation qui lui venait pour le moment de toute façon.

Le Maréchal se mit à marcher à son côté et il resta concentré en fixant le couloir devant lui.

J'ai vu beaucoup de choses, mais jamais quelque chose comme ça. Je n'ai donc pas la moindre idée d'où cela peut provenir ou pourquoi. Nous en aurions peut être découvert plus si nous étions restés, mais c'était bien trop dangereux, tu le sais... Et ça l'est toujours.

Il fronça légèrement les sourcils, osant un œil vers le brun. Ah oui, il se souvenait de cette partie de leur conversation maintenant et le maréchal avait fini par dire qu'il ferait un rapport à l'Ordre à propos de la pyramide. Il avait vraiment oublié sur le coup...
Il se gratta légèrement la joue de sa main gauche, trahissant ainsi sa gêne et il se mit de nouveau à fixer le sol, honteux d'avoir remit cela sur le tapis. Peut-être que le brun prit ça comme un espèce de défis de sa part parce qu'il reprit un instant plus tard avec un air lasse.

Tu comptes y retourner, n'est-ce pas ? 

Non, il avait dit qu'il ne le ferait pas après-tout... non ? Mais il ne pouvait pas non plus dire qu'il avait oublié la conversation alors que cela ne faisait pas longtemps qu'ils l'avaient eut, ce serait impoli. Mais il fallait dire que cela le préoccupait un peu...

Je vous ai un peu forcé la main pour que vous acceptiez de faire un rapport à l'Ordre alors je n'y retournerais pas. Il soupira légèrement, fixant toujours devant lui, je ne voulais pas demander cela pour ça...

Il allait s'excuser quand le « bout » du tunnel se dessina enfin.

Je crois que nous sommes arrivés à destination.

Il hocha la tête, observant la petite pièce carrée. Il était un peu plus d'accord avec le Maréchal, il ne restait plus qu'à savoir de quelle destination il s'agissait...
Ils venaient à peine d'entrer un peu plus dans la pièce que les torches enflammées accrochées au mur s'allumèrent d'elles-même. Il fronça les sourcils, éteignant sa lampe d'un geste automatique.

On pouvait sentir l'humidité et la poussière, comme dans la pyramide et, malgré la profondeur à laquelle ils se trouvaient, ils n'avaient aucun problème à respirer. Et pourtant, l'air aurait dû être rare à cette profondeur. Il y avait un symbole inconnu pour lui gravé au sol et, en face de l'ouverture par où ils étaient entrés, une porte à double battant, fermée. Cet endroit ne lui donnait pas plus le sentiment d'être en sécurité que quand il était face à Apocryphos et il regrettait presque d'avoir sauté dans le tunnel.

Avez-vous déjà vu ce genre d'endroit ?

Peut-être y avait-il vraiment une innocence dans les parages finalement sinon, quelle explication donner à des torches s'allumant toute seule ? Il ne manquerait plus que les portes s'ouvrent sans qu'ils les touchent et il aurait presque l'impression d'être attendu.
Peut-être devraient-ils vraiment faire demi-tour ? Il jeta un regard au brun en biais. Il doutait qu'il soit d'accord avec lui après-tout, c'est bien ce genre d'endroit qu'il aimait explorer, non ? Alors il ne dit finalement rien de plus, avant de se diriger vers la porte pour l'ouvrir... mais se ravisa avec un léger sourire et prit plutôt la décision de faire le tour de la pièce pourtant vide. Puisque le brun aimait visiter, il préférait lui laisser le plaisir. Autant qu'il y en ai un qui s'amuse et puis, il aimait bien l'expression du brun quand il était comme ça.

Il s'étira un peu, comme pour se réveiller, puis rangeant enfin sa lampe dans sa poche en attendant que le Maréchal prenne une décision sur le fait d'ouvrir ou non les portes plus que suspecte. Il devrait rester sur ses garde au cas où, il ne voulait pas une autre attaque éclair comme dans la pyramide parce que son œil n'avait rien détecté. D'où son inquiétude un peu plus prononcé encore.
Il posa donc la question qu'il avait posé il y avait maintenant si longtemps -semblait-il- à Lavi. Peut-être que le Maréchal devant lui avait une autre vision des choses...

Maréchal Takuya... Comment faites- vous ? Je veux dire... Pour continuer alors que vous ne pouvez pas détecter où se cachent les Akumas ?

S'il y avait bien une chose qu'il détestait, c'était se sentir vulnérable et malgré tout le temps qui s'était passé depuis, quand il n'avait pas son œil, ou qu'il n'était pas en plein moyen de ses capacités, il ne pouvait pas s'empêcher de se sentir faible. Il n'aimait pas cela, d'autant plus qu'il entraînait une personne dans le danger avec lui.
Ne voulant pas voir l'expression que prendrait le Maréchal, il s'accroupit au milieu de la pièce pour s'intéressait un peu plus au symbole inscrit au sol comme s'il voulait le graver dans sa mémoire. Peut-être pourraient-ils en trouver la signification plus tard après-tout...


Spoiler:

[center][/center
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 174

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~

 Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Sam 31 Mar - 1:35
Quand le destin s'acharne...
Shiro & Allen


"Je vous ai un peu forcé la main pour que vous acceptiez de faire un rapport à l'Ordre alors je n'y retournerais pas. Je ne voulais pas demander cela pour ça..."

Il leva les yeux au ciel à l'entente de ces paroles. On ne lui forçait jamais la main... Et ce n'était pas ce qui était arrivé. Il avait fait un compromis, rien de plus, et dans l'unique but de convaincre Allen de ne pas y retourner, ce qu'il avait accepté de faire. Dans un sens, c'était lui qui lui avait un peu forcé la main. Cette réponse n'était pas tellement celle qu'il avait attendu, mais l'exorciste semblait désolé, et ça lui suffisait pour y croire même si un doute continuerait d'exister dans un coin de sa tête. Si l'exorciste parlait encore de la pyramide, c'est qu'il y pensait toujours.. surtout qu'il n'avait aucune raison d'y penser en ce moment même.

Ils étaient arrivés à destination... du moins il l'espérait. Car, cet endroit avait tout pour être louche... déjà, quand ils avaient pénétré dans la pièce des torches s'étaient allumés d'elles-mêmes. Si cela soulageait ses yeux, ça n'en était pas moins étrange. Soit ils étaient surveillés, soit cet endroit avec quelque chose de ... magique ? Ce qui le confortait dans cette idée était l'étrange trace qui se trouvait au sol. Il n'avait jamais vu de signe de ce genre, et de toute manière, qu'est-ce que ça venait foutre là, dans une pièce étrangement creusée à des centaines de mètres sous-terre ? Qui pouvait bien avoir pensé qu'il s'agissait d'une bonne idée de se fourrer à cette distance de la surface ? Des rats probablement... il n'y avait qu'une seule porte dans la pièce. Elle menait probablement au reste de la structure et finalement vers la surface. Ils devraient inévitablement passer par là pour sortir. Il ne savait cependant pas ce qui pouvait se cacher derrière, à part un gros rat, sans doute...

"Avez-vous déjà vu ce genre d'endroit ?"

De toute évidence, il n'était pas le seul à être intrigué par la petite pièce, ou par ce à quoi elle était reliée en général... Il y avait de quoi. En y réfléchissant, pour qu'un puit situé dans une ville abandonnée soit reliée à un endroit absolument pas en ruine comme celui-ci, c'est que cela cachait quelque chose. Il s'agissait peut être d'une sorte de tunnel servant à fuir et à se cacher, du moins c'est ce qu'il lui semblait le plus logique. Si ce n'était qu'un simple endroit relié à l'ancienne ville, il serait également abandonné. Mais tout semblait en ordre, et même vivant. Il lui tardait d'explorer les lieux et de remonter à la surface pour voir à quoi tout cela ressemblait vu de l'extérieur. Il répondit, pensif.

- Non, jamais. Ce n'est pas vraiment mon truc de me balader sous terre.

Enfin, il avait déjà exploré des catacombes.. mais ça ne ressemblait pas du tout à la pièce dans laquelle ils étaient, ni même au couloir qu'ils avaient traversé pour y accéder, les deux étant bien plus accueillants mais pas forcément plus rassurants. Il explora à nouveau la pièce des yeux, cherchant un indice quelconque ou quelque chose qui pourrait les guider, mais c'était plat, il n'y avait rien, rien d'autre que le signe au sol et la porte. Il s'appuya contre le mur en soufflant et posa les yeux sur l'exorciste. Il semblait lui aussi chercher quelque chose, mais sa quête de semblait pas plus fructueuse que celle du maréchal. Il le vit s'arrêter quelques instants devant la porte, puis s'en détourner avec un léger sourire aux lèvres. À quoi pouvait-il bien penser pour sourire de la sorte ? La porte n'était pas très amusante pourtant..

"Maréchal Takuya... Comment faites- vous ? Je veux dire... Pour continuer alors que vous ne pouvez pas détecter où se cachent les Akumas ?"

La question le surprit un peu. Le jeune se questionnait beaucoup depuis leur presque rencontre avec le cardinal.. mais ce genre de question ? Ça avait encore moins de rapport avec la situation que celle concernant la pyramide. Il ne broncha cependant pas. La question était intéressante. Pour Shiro, il était naturel de ne pas les détecter, mais pour le jeune ce devait être inconcevable et dangereux. Il était un peu avantagé en fait, cet exorciste... même si ça compensait à peine vu tous les malheurs qui lui tombaient toujours dessus. Il esquissa un léger sourire et se laissa glisser contre le mur pour s'asseoir.

- Et bien, c'est naturel pour moi. J'ai appris à me débrouiller pour me battre de cette façon... Je m'arrange pour que ce soit eux qui ne puissent pas me détecter si possible. Sinon, je peux aisément les paralyser, donc même pris par surprise je rencontre rarement des difficultés. Après tout, je ne suis pas maréchal pour rien, je n'ai jamais été blessé par un akuma ~

Et il espérait que l'exorciste n'allait pas mentionner le stupide akuma qu'ils avaient rencontré dans la pyramide, car celui là ne comptait pas. Il n'est pas censé pouvoir détruire un ennemi qu'il ne peut même pas voir... d'ailleurs, cette partie là, il ne comptait pas du tout la mettre dans son rapport. Il imaginait déjà Luberrier pleurer de rire dans son bureau, quel blaireau.. Allen s'était retourné et accroupis près de la marque au sol, comme pour ne pas avoir à croiser le regard du brun. Ça lui rappelait presque ce moment passé près du Nil, juste avant l'arrivée d'Apocryphos. Il reprit doucement.

- Ça a l'air de t'inquiéter. Ton oeil est pratique, certes, mais n'est-ce pas dérangeant de voir les âmes des akumas ? De voir un humain en plus de la machine ?


Il s'était toujours demandé à quoi pouvait bien ressembler une âme d'akuma, mais il n'avait pas osé poser la question au jeune auparavant puisque cela lui avait semblé assez... personnel ? Compliqué à expliquer ? Mais puisqu'il mettait ça sur le tapis... c'est qu'il était prêt à en discuter. Peut être que ça permettrait même au maréchal d'en connaître un peu plus sur lui, par la même occasion.
Il se trouvait bien, assis là. Il remarquait qu'il était aussi un peu fatigué. Même s'ils ne connaissaient pas l'endroit ou ce qui pouvait s'y trouver, ils pouvaient toujours faire une pause dans cette pièce. Il n'y avait après tout que deux issues d'où des ennemis pourraient éventuellement surgir, et il était facile de surveiller les deux à la fois même pour une seule personne. Il tapota bruyamment près de lui, souriant légèrement.

- Tu devrais venir te poser un petit peu. Même dans le noir je pouvais voir que tu étais complètement crevé, et encore plus maintenant.




Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 178

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Allen Walker
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Sam 31 Mar - 19:59
En regardant le brun, il avait déjà la sensation d'avoir sa réponse. Toutefois, cela ne l'avait pas empêché de demander quand même dans un petit élan d'espoir et d'optimisme.

Non, jamais. Ce n'est pas vraiment mon truc de me balader sous terre.

Bon, voilà...
Il soupira légèrement, se massant une tempe. Comment s'était-il encore débrouillé pour se fourré dans un endroit pareil ? Au moins, la pièce semblait relativement calme alors peut-être pourrait-il en profiter pour se reposer un peu avant de continuer l'exploration. Excepté si le Maréchal voulait partir à l'aventure immédiatement.

La recherche d'indice ne fut pas fructueuse et il n'avait rien autour des torches qui puissent expliquer pourquoi elles s'étaient allumées. Abandonnant, il se dirigea de nouveau vers le centre de la pièce, s'accroupissant pour mieux voir le symbole inscrit dessus et qui lui était inconnu. Si Lavi aurait été là, il aurait plus les éclairer sur ce sujet.
Il jeta un rapide coup d’œil au Maréchal un peu plus loin et fini par lui demander comment il faisait. Si cet endroit était comme la pyramide alors, il ne pourrait pas s'appuyer sur son œil ici. Cela l'inquiétait toujours. Inconsciemment, il mit la main sur son œil maudit.

Et bien, c'est naturel pour moi. J'ai appris à me débrouiller pour me battre de cette façon... Je m'arrange pour que ce soit eux qui ne puissent pas me détecter si possible. Sinon, je peux aisément les paralyser, donc même pris par surprise je rencontre rarement des difficultés. Après tout, je ne suis pas maréchal pour rien, je n'ai jamais été blessé par un akuma ~ 

Il tourna la tête vers le brun qui s'était à présent assis contre le mur. Il dégageait beaucoup de prestance et d'assurance, cela ne faisait aucun doute et cela devait être sûrement une des raisons pour laquelle il était maréchal.
Il aurait aimé être aussi sûr de lui que ça... Il se concentra de nouveau sur le symbole pour le graver dans sa mémoire. Ne savait-on jamais... il avait comme un étrange pressentiment à ce propos.

Ça a l'air de t'inquiéter. Ton oeil est pratique, certes, mais n'est-ce pas dérangeant de voir les âmes des akumas ? De voir un humain en plus de la machine ? 

Il se tourna vers le maréchal, se relevant lentement. Si ça le dérangeait ? On lui avait déjà posé la question de nombreuses fois et il se souvenait encore de la réaction de Lavi quand il les avaient vu la première fois.

Tu devrais venir te poser un petit peu. Même dans le noir je pouvais voir que tu étais complètement crevé, et encore plus maintenant. 

Il hocha la tête, un peu gêner avant de rejoindre la place désigné par le brun. Une fois assis, il releva les jambes afin de pouvoir poser sa tête sur ses genoux, réfléchissant encore à comment répondre à la question.

Cela ne me dérange pas... cela fait longtemps, je trouve ça normal de les voir. Mais c'est pour ça que je ne supporte pas ceux qui n'ont aucune considération pour leur âmes et qui les font se détruire, elles sont humaines et...

Il ferma les yeux, se rappelant de l'état dans lequel était les âmes des Akumas de niveau quatre. Non, même à partir du niveau trois, cela commençait à devenir insupportable.

Personne ne mérite de subir ça...

Il finit par étaler ses jambes, s'appuyant un peu plus contre le mur et fermant les yeux pour se reposer un peu.

Quand on œil est devenu plus puissant, Lavi a pu voir ce que je voyais... Il n'a pas...

Il ne finit pas sa phrase, sa tête roulant sur le côté pour atterrir sur l'épaule du Maréchal alors qu'il plongeait déjà dans les méandres du sommeil.
Il ne saura sûrement jamais quand et pourquoi, dans son sommeil, il a décidé que le Maréchal faisait une peluche-bouillote-matelas confortable et qu'il s'est donc blottit tout contre lui en mode chaton, passant les bras autour de sa taille.


Spoiler:

[center][/center
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 174

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~

 Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Dim 1 Avr - 23:42
Quand le destin s'acharne...
Shiro & Allen


Shiro s'attendait pour diverses raisons à un refus de la part de l'exorciste. Déjà, il lui demandait de venir à côté de lui, et connaissant l'exorciste, il voudrait peut être éviter tout rapprochement de ce genre... à moins qu'il ne soit trop fatigué pour cela. En plus, l'endroit n'était pas plus rassurant que ça, et ils ne savaient même pas où ils étaient ni si un ennemi était en train de les guetter. Mais si quelque chose les attendait derrière cette porte, ils avaient au moins une bonne raison de se poser un peu ici.  Et puis, maintenant qu'il était assis, il n'aurait plus envie de bouger pour un moment. Il en avait trop vu pour une seule journée, et il ne pensait même pas ça par flemmardise. Si l'ennemi les attaquait... ben, ils aviseraient. Ce n'était pas un si mauvais plan. Il leva les yeux lorsqu'Allen se leva, quittant enfin l'étrange marquage et vint s'asseoir près de lui.

"Cela ne me dérange pas... cela fait longtemps, je trouve ça normal de les voir. Mais c'est pour ça que je ne supporte pas ceux qui n'ont aucune considération pour leur âmes et qui les font se détruire, elles sont humaines et..."

Il lui lança un regard curieux. Faisait-il référence aux troisièmes générations ? Alors il y avait donc quelques personnes autre que les Noés qu'Allen n'appréciait pas ? Il avait du mal à l'imaginer, et il avait même un doute pour les Noés... Le jeune semblait vraiment pouvoir s'entendre avec tout le monde (puisqu'il pouvait à peu près bien s'entendre avec lui) et lui paraissait de toute manière beaucoup trop gentil pour réellement s'énerver contre quelqu'un.  Le brun ne rajouta rien, fixant à nouveau le mur devant lui.

"Personne ne mérite de subir ça... "

Personne ? Pour lui, un akuma restait... une machine, un tueur... en plus d'être stupide, énervant et très faible. Il ne savait même pas à quoi pouvait ressembler l'âme à l'intérieur, et c'était peut-être pour ça qu'il ne pouvait pas non plus comprendre le point de vue du jeune, même en essayant. Il préférait de toute manière ne jamais voir ça, ce genre de chose devait être un poil perturbante.  Pour lui, tant que la bête était détruite - ou du moins qu'elle ne venait pas l'embêter, tout allait bien. Il ne comptait de toute manière pas contredire l'exorciste sur ce sujet car le destin des âmes des akumas n'avait pas de réelle importance à ses yeux.

- Je vois...

Il sentit l'autre bouger un peu, sans doute pour se mettre plus à l'aise contre le mur, c'est à dire pas beaucoup à l'aise. Le maréchal imaginait que c'était probablement mieux que de rester debout. Il s'appuya lui même un peu plus contre lui en écoutant les paroles d'Allen.

" Quand on œil est devenu plus puissant, Lavi a pu voir ce que je voyais... Il n'a pas... "

Shiro était du genre à essayer d'anticiper au maximum les faits. Mais ça. Il n'avait pas pu le voir venir... Probablement car s'endormir dans un lieu pareil et en plein milieu d'une phrase, c'était légèrement étrange. Et en plus, il se servait de lui comme d'un oreiller... Enfin, ça ne le dérangeait pas plus que ça puisqu'il ne comptait de toute manière pas bouger, mais il espérait que le jeune ne se réveillerait pas soudainement en essayant de l'éloigner avec son innocence. Oui, il n'oublierait jamais cet incident du Nil. Jamais. Il ne voulait pas tâter de Mr Griffe ou Mr saucissonnage une nouvelle fois. Ne bougeant pas d'un poil, il regarda un moment le jeune. Il semblait déjà être dans un sommeil profond et il jugea préférable de le laisser se reposer un peu. Lui, il n'avait qu'à... attendre, oui... Il souffla en esquissant un léger sourire.

- Je suppose que je vais monter la garde alors...

Il écarquilla les yeux en sentant Allen se blottir contre lui, l'enlaçant même. Hm... okey, il se mettait à l'aise. Cela contrastait avec son attitude distante habituelle, et le brun devait avouer que ça ne lui déplaisait pas. C'était même plutôt agréable, quoiqu'un peu perturbant. Ce n'était pas comme leurs précédentes étreintes. Celle-ci durait, elle lui laissait le temps de le sentir, de l'apprécier même. L'exorciste était bien la seule personne à qui il permettrait de faire quelque chose comme ça. Il ne comptait pas lui faire de remarque à ce sujet ou de l'envoyer bouler au bout de la pièce comme ça aurait pu être le cas avec n'importe qui, non. Il passa délicatement une main dans ses cheveux, remettant une mèche sur le côté afin de mieux voir son visage. Il était beau. Et pas qu'extérieurement, il l'était peut être même plus intérieurement. Le maréchal souffla en détournant les yeux. Il n'avait pas envie que le jeune se réveille et puisse voir qu'il le fixait. Il se contenta de l'enlacer à son tour, restant ensuite immobile dans cette position.



Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 178

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Allen Walker
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Lun 2 Avr - 15:45
Chaud... il n'était pas spécialement confortablement installé, la preuve et que son dos commencé à le lancé maintenant qu'il commençait à se réveiller. Mais il ne bougeait pas pour autant parce que la chaleur et l'oreiller étaient vraiment agréable. Hum... oreiller donc ? Depuis quand ça dégageait de la chaleur ? Et où avait-il trouvé un oreiller ? Ils étaient arrivé en ville finalement ?
Sans ouvrir les yeux et bien décidé à profiter encore un peu de sa source de chaleur, il se blottit un peu plus contre.

Malgré ses efforts, le sommeil semblait le quitter peu à peu et il sentit enfin quelque chose de chaud qui passait dans son dos. Un peu comme un bras... le bras de l'oreiller ? Hum, il aimait vraiment beaucoup cet oreiller alors... Mais...
La pyramide et les récents événements apparurent sous ses paupières et il gémit doucement. Il avait comme l'impression d'oublier un détail assez important là... Il ouvrit doucement et lentement les yeux, son regard encore embrumé de sommeil se posant sur le visage du Maréchal à quelques centimètres du siens. Ah, détail de taille quand même...

Son cerveau se mêlant enfin à la partie, il rougit comme une tomate avant de se lever et de s'éloigner d'un bond... enfin... avant de retomber immédiatement sur les fesses, un léger tournis l'assaillant à cause de la vitesse.
Restant assis, il leva les bras devant lui en signe de défense en regardant un peu partout sauf vers le Maréchal qui était devant lui à présent.

Euh... J-Je suis vraiment désolé Maréchal Takuya ! Je... ne pensais pas m'endormir et je... je... enfin, je suis désolé de vous... enfin... Hum...

Il l'avait prit pour un oreiller... Il n'arrivait définitivement pas à décolorer, bien trop gêné. Allait-il se faire frapper ? Subir des moqueries jusqu'à ce que mort s'en suive ? Il avait envie de s'enterrer sous terre là. Bon, c'était déjà à moitié fait mais... D'ailleurs, il était encore fatigué mais bien reposé alors ils avaient du rester un moment tranquille ici, sans être attaqué.
Inconsciemment, il s'assit plus confortablement en tailleur, observant un peu mieux la pièce de regard. C'était la première fois qu'il se débarrassé d'Apocryphos aussi facilement... il ne les avaient pas détecté ici ? Il toucha son innocence. C'est vrai qu'elle c'était calmé quand il avait sauté... Il aurait bien voulu trouver un moyen de sortir car il était risqué de s'enfoncer sans savoir mais... cela pourrait être utile de savoir ce qui se passait ici.

Il posa son regard sur le Maréchal, voulant lui demander son avis mais, finalement, les derniers événements lui revint en mémoire et colora une nouvelle fois ses joues alors, il préféra encore se concentrer sur le sol.


Spoiler:

[center][/center
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 174

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~

 Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Mar 3 Avr - 1:02
Quand le destin s'acharne...
Shiro & Allen


Pour le maréchal, il semblait logique de ne pas être à l'aise dans une position inhabituelle, mais il devait avouer qu'il se trouvait plutôt bien dans celle qu'il avait adopté. La chaleur qui avait été engendrée par le contact de leurs deux corps était agréable, surtout au fond fin de... cet endroit, qui n'était pas plus chauffé que cela. Pourtant, il n'aimait pas les autres. Il se le répétait souvent... s'il en supportait quelques uns sur les sept milliards existants, c'était déjà beaucoup. Et par supporter, il pensait principalement à discuter avec la personne. Les contacts physiques, autres que pour embêter un peu l'autre, étaient limités et peu appréciés. Mais avec le jeune, même si tout cela n'avait pas été intentionnel, il était relativement paisible et somnolait presque. Il se retenait de fermer les yeux trop longtemps afin de ne pas s'endormir à son tour. Il ne pouvait pas, pas ici. S'il n'y avait pas un bruit ou un ennemi à l'horizon, ça ne signifiait pas qu'il n'y en avait pas du tout. Il se devait de veiller sur eux deux le temps que l'exorciste émerge. Et il pouvait s'estimer heureux, car le brun était étrangement responsable d'un coup et malgré la fatigue.

Pour ne pas arranger son affaire, Allen se blottit un peu plus contre lui. Il ne se rendait pas compte de ce qu'il était en train de faire... n'est-ce pas ? Non. Ce n'était pas son genre. Et puis, il était dans un profond sommeil, on ne contrôle pas ses gestes lorsque l'on dort. Il devait probablement se croire au fin fond d'un lit en ce moment même. Et c'est qu'il devait ne pas en avoir vu depuis un moment, de matelas. Shiro ne bougea pas, se laissant étreindre et se contenta de balayer la pièce du regard en tentant de garder les yeux ouverts. À croire que voir l'autre en train de dormir à côté avait suffit à lui transmettre sa fatigue. Il esquissa un léger sourire en entendant le jeune couiner. Il était vraiment mign... Le maréchal sursauta lorsque l'exorciste fit un bond en arrière avant de retomber lamentablement sur le cul. On ne pouvait pas appeler ça un réveil en douceur.. l'exorciste se faisait décidément peur à lui même.

"Euh... J-Je suis vraiment désolé Maréchal Takuya ! Je... ne pensais pas m'endormir et je... je... enfin, je suis désolé de vous... enfin... Hum... "

Dans un autre contexte, il aurait probablement rit de la rougeur et de la gêne de l'exorciste mais dans le cas présent, ça le déprimait un peu. Allen semblait vraiment le craindre alors qu'il avait été plus gentil avec lui qu'avec quiconque. La pire chose qu'il avait pu lui faire était l'attraper par le col, mais il n'avait jamais mis ses menaces à exécutions. Il était donc un peu déçu. Il voulait impressionner certaines personnes, mais pas lui. Il avait donc peut être loupé quelque chose.
Il détourna les yeux, affichant un air faussement indifférent, rougissant même légèrement et souffla.

- Laisse.

Il se leva ensuite, souhaitant oublier au plus vite ce qu'il venait de se passer, et s'étira longuement. Maintenant qu'ils s'étaient un peu reposés, ils pourraient avancer et enfin découvrir ce qui pouvait se cacher derrière cette porte, et plus exactement la nature des lieux dans lesquels ils avaient pénétré. Il ramassa son sac et, jetant un dernier regard au signe gravé dans le sol, se dirigea vers la porte. Il se tourna de moitié afin de pouvoir voir l'exorciste et lança.

- Si j'en crois ton magnifique bond, tu sembles avoir repris des forces. Nous devrions donc reprendre là où nous en étions.

Sans attendre de réponse, il ouvrit la porte en restant sur ses gardes. Il ne savait pas ce qui l'attendait là bas, c'était plutôt excitant, il aimait ça. Si qui que ce soit ou quoi que ce soit l'attendait là-bas pour lui mettre des bâtons dans les roues, il allait amèrement le regretter.



Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 178

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Allen Walker
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Mer 4 Avr - 0:28
Si le repos avait plutôt était confortable, le réveil, lui, avait plutôt été agité. Il fallait dire que constater avoir prit le maréchal pour un oreiller chauffant, n'était pas forcément ce à quoi l'on s'attendait dès le réveil. C'était assez gênant et la seule personne avec laquelle il se laissait aller un peu au niveau câlin était Lenalee. Parce qu'il ne voulait pas la blesser et aussi parce qu'elle était comme une sœur. Pour autant, même s'ils les voyaient un peu comme des membres de sa famille, il n'irait jamais faire ça avec Lavi ou Kanda. Kanda encore moins en réalité...

Laisse. 

Il releva la tête vers le maréchal qui détournait à son tour le regard. Ah ? Il avait fait quelque chose qui n'allait pas ? Il pencha légèrement la tête sur le côté, curieux et le regard légèrement teinté d’incompréhension.

Si j'en crois ton magnifique bond, tu sembles avoir repris des forces. Nous devrions donc reprendre là où nous en étions. 

Il rougit de nouveau et se remit sur ses jambes alors que le brun lui tournait le dos pour ouvrir la porte. C'était reparti pour l'exploration donc...
Il réajusta son sac sur son épaule pour se mettre à la suite du brun puis poussa un léger soupire, sa main tritura un instant ses mèches blanches.

Maréchal Takuya... Hum... Merci de m'avoir laissé dormir, cela faisait un moment que je n'avais pas pu aussi bien me reposer.

Et c'était bien parce qu'il savait que le maréchal montait la garde qu'il s'était endormi comme une masse, sans s'en rendre compte. N'avaient-ils pas été dans une conversation en plus ? Il ne savait plus vraiment. Enfin, s'il avait oublié quelque chose, le brun lui rappellerait sûrement.

Comme la salle, le petit corridor était lui aussi allumé et donnait sur une pièce encore plus grande. Si spacieuse qu'il avait du mal à en voir les limites mais cela était peut-être dû au fait du désordre régnant. Tout semblait avoir été mis sans dessus-dessous comme si une tornade y était passé. Il y avait même par endroit des traînées noirâtres... dont il aurait refusé de trouver l'origine si un squelette ne s'y trouvait pas au bout. Peu importe ce qu'il c'était passé ici, cela ne datait certainement pas de la veille.

C'est un peu...

Il s'arrêta là, ne sachant pas comment définir la sensation que cela lui donnait. Il n'y avait absolument rien de rassurant dans cette pièce. Par contre, elle semblait receler un certains nombres non négligeable d'informations. Peut-être y avait-il quelque chose concernant Néah dedans ? Il en connaissait deux qui aurait aimé trouver cette pièce.
Enfin, même si elle lui donnait une mauvaise impression, il gardait en tête que cet endroit leur avait permis d'échapper rapidement à l'innocence autonome. Car oui, normalement, il ne suffisait pas de sauter dans un trou pour le semer. Par contre, il ne savais toujours pas ce que ça signifiait et, au sol, il pouvait apercevoir le même symbole avec les deux plumes que celle qui était dans ce qui devait être « l'entrée ».

Est-ce que... ça pourrait avoir un lien avec le clan Bookman ?

Ils étaient les seuls à avoir autant d'informations même si, à sa connaissance, ils n'utilisaient pas des livres. Mais les Bookmen avaient étés... enfin, ils avaient disparut d'après ce qu'on lui avait dit alors, cela pouvait coïncider...


Spoiler:

[center][/center
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 174

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~

 Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Jeu 5 Avr - 23:19
Quand le destin s'acharne...
Shiro & Allen


Shiro avait préféré ne pas risquer de croiser le regard d'Allen à nouveau. La situation avait été assez gênante comme cela, même si elle semblait surtout avoir été causée par une certaine incompréhension de le part de l'exorciste, ce que le maréchal pouvait un peu comprendre. Il n'avait pas pu sentir qu'il avait aussi été enlacé dans son sommeil, n'est-ce pas ? Il s'était endormi en pleine conversation, alors il y avait peu de chance pour qu'il remarque ça. Si l'avait senti, il n'aurait vraiment pas réagit de la sorte à son réveil. Ou alors... Enfin bref. Il ne voulait plus y penser. Inutile de laisser Allen remarquer sa gêne - s'il n'était pas trop tard pour cela. De plus, une nouvelle exploration les attendait juste derrière cette porte, et elle promettait d'être intéressante, il le sentait... et c'est que son instinct de maréchal parfaitement parfait ne se trompait jamais. Derrière cette porte les attendaient de nombreuses surprises... Et il n'arrivait même pas à imaginer quoi. Le brun avait déjà entrouvert la porte lorsque la voix de l'exorciste retentit dans son dos, ayant pour effet de le stopper.

"Maréchal Takuya... Hum... Merci de m'avoir laissé dormir, cela faisait un moment que je n'avais pas pu aussi bien me reposer."

Avec ça, il n'arrivait jamais à lui en vouloir. Il était tellement... innocent et ses paroles semblaient confirmer ce qu'avait pensé le maréchal un peu plus tôt ; le jeune ne s'était rendu compte de rien. À part peut-être le fait qu'il ne l'avait pas repoussé et qu'il avait pu dormir un moment contre lui. Bon, le principal était que ça lui avait été bénéfique et qu'ils pourraient continuer leur petite balade dans de meilleures conditions. Il souffla, finissant par esquisser un léger sourire.

- Tu en avais besoin, et je n'allais pas te frapper pour ça, au contraire.

Ils pénétrèrent enfin dans la salle. Et la surprise fut plutôt... bonne, il supposait ? La pièce était déjà plus spacieuse et donc plus susceptible de renfermer des choses intéressantes. Un gros bordel y régnait également, ils devraient probablement fouiller un peu pour ne rien louper.  D'ailleurs, s'il y avait bien une chose qu'ils ne pouvaient louper... c'était les corps calcinés éparpillés un peu partout dans la pièce. Ils semblaient être là depuis très longtemps, mais les squelettes et les cendres semblaient ne jamais avoir été déplacées depuis. Que s'était-il passé ici ? Il imaginait un combat, d'où le désordre ambiant, et les squelettes ne seraient que ce qu'il restait des perdants. Triste sort. Mais en y réfléchissant, le brun ne pouvait que se dire que ça ne pouvait pas être si simple que ça. Un rituel, peut être ? Cet étrange symbole encore présent au sol pourrait avoir un lien avec quelque chose comme ça. Il s'accroupit près des cadavres, arborant un air pensif.

C'est un peu...

Glauque ? Dégoûtant ? Perturbant ? Certes. Mais ça pouvait aussi être une mine d'or. Non, il n'en doutait pas. Cet endroit était une mine d'or. Ils avaient été véritablement chanceux de tomber dessus. Il ne savait pas exactement où ils étaient, mais ça avait quelque chose de mystérieux... il ne semblait pas y avoir le moindre ennemi, et même le cardinal ne les avait pas suivi jusqu'ici alors qu'il parvenait à poursuivre l'exorciste jusqu'au bout du monde. Voilà qui était intriguant... si cet endroit pouvait vraiment écarter tout ennemi, il pourrait bien se révéler utile par la suite. Shiro se demandait si, dans ce cas, une innocence pourrait y être liée, mais c'était un peu invraisemblable compte tenu des cadavres qu'il avait sous les yeux. Son regard se porte à nouveau sur le symbole au sol. Il devrait probablement en garder une trace, il semblait avoir une signification importante pour ces lieux et pourrait se révéler utile. Il fouilla donc dans son sac pour en ressortir son bloc note. Il grimaça en voyant à quel point il avait souffert de son petit passage dans le Nil. Heureusement, il était encore à peu près utilisable. S'installant en tailleur au sol, il entreprit donc d'en faire une réplique.

"Est-ce que... ça pourrait avoir un lien avec le clan Bookman ?"
 
Il leva les yeux vers l'exorciste, terminant tout juste son esquisse. C'était plausible. Il ne connaissait lui même que très peu de choses à propos des Bookmen, mais ces types là étaient tout à fait du genre à cacher des secrets importants comme celui-là. Cependant, il avait du mal à imaginer que les squelettes pouvaient appartenir à d'anciens Bookmen. Pourquoi feraient-ils une chose pareille à leurs congénères ? Pour le coup, un sacrifice était plus facile à imaginer..

- C'est une possibilité, mais je pense honnêtement qu'il s'agit d'autre chose. Par ailleurs, je suis prêt à parier que les Bookmen savent quelque chose là dessus... ils pourraient au moins nous dire ce que signifie ce symbole, j'imagine.

Sauf que ce clan gardait la plupart du temps toutes les informations pour lui.. à quoi bon récolter autant de savoir pour ne rien partager ? Il souffla en se relevant, rangeant à nouveau son petit calepin. Il arpenta ensuite lentement la pièce en fouillant un peu dans tout ce qui pouvait renfermer des informations. Il trouva quelques vieux objets, mais il cherchait principalement des écrits, ou des dessins qui pourraient les aider à y comprendre quelque chose. Il posa les yeux sur l'exorciste et lança.

- Nous devrions essayer de trouver des objets ou indices et les conserver. Ils pourraient par la suite nous aider, et qui sait, nous parviendrons peut-être à trouver un moyen de les déchiffrer.



Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 178

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Allen Walker
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Ven 6 Avr - 19:10
Il avait rougit, se sentant un peu coupable avec les mots du Maréchal. Il n'allait pas le frapper pour ça ? Oui, il avait un peu su-réagit... mais ces dernier temps, ces réveils se passaient plutôt mal et puis, même s'il les aimaient beaucoup, il était rare de pouvoir dormir en compagnie de ses « amis » sans en subir quelques conséquences parfois... comme un coup, avoir une coiffure étrange ou bien encore, d'étranges dessins sur la figure. Alors il avait le droit d'être un peu traumatisé...
Il sourit légèrement en pensant à tout cela puis à la réaction du Maréchal, bon, ce n'était pas vraiment le moment de se laisser aller.

La pièce était déjà allumée, comme si elle n'avait attendu qu'eux... mais l'intérieur était un vrai... carnage, comme si une tempête y était passée et la vu des corps, bien qu'ancien, lui donnait la nausée. Bien que lumineuse, l'endroit était incroyable glauque et le rendait mal à l'aise. Au sol, il pouvait voir le même symbole que celui dans l'antichambre. Il fronça les sourcils, préférant ce concentrer sur ça plutôt que tout le reste.
Qu'est-ce que celui pouvait-il bien signifier ? Est-ce que cela avait un rapport avec le clan disparut des Bookmen ?

▬  C'est une possibilité, mais je pense honnêtement qu'il s'agit d'autre chose. Par ailleurs, je suis prêt à parier que les Bookmen savent quelque chose là dessus... ils pourraient au moins nous dire ce que signifie ce symbole, j'imagine.

Il hocha la tête, d'accord avec l'analyse. Il était sûr que le vieux Bookman ou Lavi auraient pû les éclairer mais... ils étaient actuellement indisponibles. Étaient-ils encore entre les mains des Noés ? Avaient-ils réussir à fuir ?

J'espère qu'ils vont bien... dit-il plus pour lui-même que pour le Maréchal.

Du coin de l’œil, il pouvait voir le Maréchal se relever après avoir noté le symbole de manière très ressemblante de ce qu'il avait pu voir d'ici. Peut-être pourrait-il demander à Komui ? Le scientifique savait beaucoup de chose et passait beaucoup de temps avec Bookman quand il était pas sur l'une de ses inventions étrange. Pourtant, il ne dit rien, se faisant la réflexion que le Maréchal n'aimerait certainement pas qu'il lui suggère de se rendre au quartier général.
Il y avait beaucoup d'objets au sol, parfois des livres éventrés aussi et des papyrus vierge... Il récupéra un livre avec précaution.

Nous devrions essayer de trouver des objets ou indices et les conserver. Ils pourraient par la suite nous aider, et qui sait, nous parviendrons peut-être à trouver un moyen de les déchiffrer. 

Il hocha la tête avant de se diriger vers ce qui avait du être une table dans une autre vie, observant les étranges objets qu'il ne connaissait pas. Certains objets étaient tout à fait insolite pour lui et il n'avait strictement aucune idée de leur fonction.
Il s'accroupit devant l'un d'eux, le poussa légèrement du bout du doigts, curieux.

Maréchal... vous pensez que... cet endroit puisse être « vivant » d'une certaine manière ?

Les torches c'étaient bien allumées toutes seules et, malgré que l'endroit fusse très vieux, le brun avait pu ouvrir les porte menant à la pièce sans aucune difficulté. L'endroit étaient sans-dessus dessous et avec des... enfin, les corps des anciens occupants, pourtant, il n'y avait pas de poussières sur le sol ou les objets outre la cendre qui avait été causé par le feu. Et encore, comment des personnes avaient-elles pu brûler ainsi alors que l'endroit en lui-même ne présentait pas des risques d'incendie ?

Ça me rappelle un peu...

Il s'arrêta là, surpris.
Qu'est-ce que ça lui rappelait ? Il posa la main sur son cœur, son malaise s'accentuant. Maintenant qu'il y pensait, c'était comme avant quand Link le surveillait. Il avait l'impression que le Quatorzième regardait par dessus son épaule. Ah...

Il se redressa, un regard sérieux alors qu'il contemplait les lieux d'un air froid et meurtrier. Posant sa main sur Timcanpy, il se tourna vers le Maréchal avant d'avancer vers lui rapidement, arrivé à bonne distance, il lui colla un brutal coup de pied dans le ventre tout en lui souriant.

Je ne pense pas que l'on puisse s'entendre "Maréchal" et il va être dans ton intérêt de très vite disparaître. Mais ne t'en fait pas, je vais t'aider.

Devrait-il le brûler comme les autres ? Mais c'était la première fois qu'il prenait le contrôle d'Allen aussi brutalement et ce dernier ne se laissait pas si facilement faire. Cela n'allait pas être de tout repos apparemment.


Spoiler:

[center][/center
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 174

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~

 Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Sam 7 Avr - 0:30
Quand le destin s'acharne...
Shiro & Allen


Pour la première fois de sa vie, Shiro regrettait presque de ne pas être un Bookman. Car là, il commençait légèrement à rager. Il trouvait toute sorte de choses, mais il n'avait aucun moyen de savoir ce dont il s'agissait ou ce que cela signifiait. Et il savait bien qu'il était inutile de rapporter tout cela à l'Ordre ou aux Bookmen eux-mêmes. Ils ne feraient que s'approprier toutes les trouvailles, et ne partageraient probablement même pas les traductions. Quels ingrats, ces gens-là. Et ça ne les avançait pas... Ils pouvaient encore passer à la pièce suivante, mais le maréchal avait le sentiment qu'ils rateraient quelque chose s'ils faisaient ça aussi rapidement. Quelque chose s'était passé ici. Quelque chose d'important. Et il ne pensait pas aux corps calcinés. La mort, elle survient partout, même si cette façon de tuer était peu répandue. Mais tout cela ne pouvait pas être un hasard.. les torches, la localisation même de cet endroit, le symbole au sol... ça cachait de toute évidence quelque chose. La seule présence de ces personnes ici avait peut être causé leur mort...

Au moins, l'exorciste était d'accord avec lui concernant la nécessité de continuer les recherches, même si le maréchal avait un peu de mal à comprendre son inquiétude pour les Bookmen... ils étaient captifs des Noés, d'après ce qu'il avait entendu... mais bon, têtus comme ces types étaient, ils s'en sortiraient. Puis, ça leur en ferait voir un peu plus, puisque ce sont des observateurs, tiens. Que du bénéfice. Il souffla, fouillant dans une vieille caisse. Elle n'était même pas poussiéreuse... comme si le temps s'était arrêté dans cet endroit. Ou alors, une femme de ménage venait gentiment s'en occuper quotidiennement, mais il avait un gros doute sur cela. Une femme de ménage n'aurait pas laissé les corps calcinés. Ou alors les corps étaient des femmes de ménages... il secoua la tête, tentant de se concentrer à nouveau sur ce qu'il voyait. Il rangea dans son sac quelques pages, mêmes endommagées en supposant que même y comprendre quelques mots serait grandiose vu le mystère ambiant. La voix d'Allen le fit quitter ses pensées.

" Maréchal... vous pensez que... cet endroit puisse être « vivant » d'une certaine manière ?"


Il le fixa un moment. Vivant ? Comme le gros boulet qui servait anciennement de porte au QG de l'Ordre ? Il ne savait pas trop quoi en penser... la porte était une chose, mais un bâtiment entier, animé de la sorte ? Il doutait qu'il puisse s'agir de technologie. C'était peut être quelque chose de très ancien... un peu comme le gardien de la branche asiatique, mais en bien plus grand. De toute manière, il n'avait pas d'autre explication que celle du jeune homme, même si c'était un peu tiré par les cheveux. Il afficha un air dubitatif.

- C'est difficile à dire. Il esquissa finalement un sourire et poursuivit sur un ton tout aussi sérieux. Peut-être que tu devrais lui demander.

Là, il avait pas mal perdu en concentration. Mais qu'y pouvait-il ? Il était lassant de ne rien comprendre à la situation. Ils ne pouvaient que faire des hypothèses et ce en sachant qu'ils n'auraient même pas la réponse au final... à moins qu'un miracle ne se produise. Mais un miracle était déjà sur les lieux, c'est à dire lui, alors ça ferait un peu beaucoup pour un seul endroit. Il passa la main dans ses cheveux, admirant la persévérance de l'exorciste. Il craignait cependant que tout cet entrain soit vain.

" Ça me rappelle un peu..."

Quoi ? Il avait oublié un détail important et ne s'en souvenait que maintenant, c'est ça ? Lampe de poche bis ? Il n'avait même plus l'excuse de la fatigue pour l'aider. Le maréchal fut cependant interpellé par le comportement. Il ne semblait pas bien...  L'air inquiet, le brun fit un pas vers lui. Ça lui faisait un peu penser à quand Apocryphos s'était rapproché d'eux, mais en moins pire tout de même, il ne semblait pas souffrir.

- Allen ... ?

Il n'eut même pas le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait qu'il s'était pris un coup bien placé dans le ventre, l'expulsant vers l'arrière. Il se rattrapa de justesse en posant une main au sol puis se redressa immédiatement, toisant son "agresseur" qui n'était autre qu'Allen. Il n'eut pas non plus besoin d'explications pour comprendre à qui il avait affaire. Cette expression et cette aura glaçante.. même s'il ne l'avait jamais rencontré auparavant, il pouvait dire qu'il s'agissait bien du Quatorzième et non plus du véritable propriétaire du corps. Il lui avait fait mal, ce batard... si ce n'était pas pour Allen, il lui aurait collé une belle raclée...

"Je ne pense pas que l'on puisse s'entendre "Maréchal" et il va être dans ton intérêt de très vite disparaître. Mais ne t'en fait pas, je vais t'aider."

Sur ce point, il avait raison. Aucune chance pour qu'ils puissent s'entendre. Cependant, le brun n'avait pas l'intention de fuir, et sûrement pas de laisser une nouvelle attaque l'atteindre. L'effet de surprise avait joué en sa faveur, mais ce genre de chose ne marchait qu'une fois. C'était d'ailleurs assez bas, comme petit tour. Ce soit-disant Noé ne valait même pas la peine qu'il le respecte.. Lui lançant un regard noir, le maréchal activa Kindness, prêt à parer un nouveau coup. Il répondit froidement.

- Malheureusement, c'est toi qui va devoir disparaitre. Ta place n'est pas dans ce corps.

D'ailleurs, il repensait aux paroles d'Allen.. l'endroit lui rappelait quelque chose, et le Quatorzième se montrait soudainement après ça ? Cela signifiait-il que le Noé était déjà venu sur les lieux, ou du moins qu'il avait un lien avec ? Savoir cela pourrait leur être bien utile. La priorité était pour le moment de l'empêcher d'aller où que ce soit et de lui faire rendre le corps, mais il pouvait essayer de lui soutirer quelques informations, même si le faire sans que ça ne soit évident serait compliqué. Il reprit.

- Tu apparais bien soudainement, cet endroit te dis quelque chose peut-être ?



Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 178

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Allen Walker
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Sam 7 Avr - 21:45
Lui demander ? Il le regarda, curieux. Comment ça lui demander ? Comment il pouvait faire ça ? Il n'allait pas simplement poser la question à voix haute en espérant qu'on lui réponde... Si ?
Son regard accrocha quelque chose en particulier et il fronça les sourcils, portant automatiquement une main à son cœur. Il avait comme une étrange sensation... Comme s'il avait oublié quelque chose d'important. Il frissonna croisant son propre regard dans le reflet d'un des objets et il se retient de se retourner, se courbant légèrement sur lui même, la main toujours serré au niveau de son cœur. Cela faisait comme à ce moment là...

Un instant plus tard, alors que Néah voyait le maréchal se réceptionner habilement, il regretta de ne pas avoir frapper plus haut et ainsi lui briser quelques côtes. Maintenant que l'effet de surprise était passé, il allait avoir un peu plus de mal. Du moins, tant qu'il n'était pas un peu plus habitué à se corps car ce n'était pas le moment de l'abîmer en utilisant ses capacités. Peut-être pourrait-il tenter d'activer l'innocence ? Ah... comment en était-il arrivé là ?

Malheureusement, c'est toi qui va devoir disparaître. Ta place n'est pas dans ce corps. 

Il lui fit un regard mauvais bien qu'il souriait, se penchant légèrement à droite... puis à gauche.

Pourquoi faut-il toujours que les humains la ramène sans savoir ? Voilà pourquoi je déteste les humains, vous n'avez strictement rien pour vous. Peut-être devrais-tu simplement t'avouer que tu ne connais pas aussi bien ton compagnon que tu ne le voudrais~

Alors, comment allait-il le tuer celui-là ? Hum... est-ce qu'il avait laissé des choses utilisables ici ? Peut-être qu'il y avait encore des pièges endormi qu'il pourrait utiliser ? Après-tout, un peu de sorcellerie ne ferait de mal à personne -sauf à l'autre humain- s'il y mettait un peu d'énergie dedans. Hum, lesquels seraient efficaces et définitifs ? Hum...

Tu apparais bien soudainement, cet endroit te dis quelque chose peut-être ?
Oh non, ne me dit pas que tu es comme se stupide Cross. D'ailleurs, je suis tellement déçu qu'il ai été tué, j'aurais bien voulu m'en occuper moi-même de celui-là.

Quoique, il avait comme un léger doute quand même. Hum... peut-importe, chaque chose en son temps !
Donc, comment allait-il se faire celui-là ? Il était d'humeur joueuse. Après-tout, cet endroit le mettait dans d'étranges... disposition s'il pouvait présenter les choses ainsi.

Qui penses-tu être pour te permettre de me poser des questions ?

Il sourit et, un geste de main plus tard, Timcanpy quitta son épaule pour voleter joyeusement dans la pièce. Il allait faire du repérage, son petit compagnon était drôlement utile, le meilleur qu'il n'avait jamais eu et le seul sur lequel il pourrait compter.


Spoiler:

[center][/center
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 174

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~

 Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Dim 8 Avr - 1:39
Quand le destin s'acharne...
Shiro & Allen


Le maréchal était partagé entre la rage d'avoir été frappé et l'inquiétude quant à la suite des événements. Il ne savait pas réellement ce dont ce type était capable, s'il ne semblait pas pouvoir utiliser l'innocence d'Allen, il pouvait posséder d'autres pouvoirs de Noés. Et s'il connaissait l'endroit, ce pouvait être encore pire... et il n'avait pas de moyen d'en être sûr, puisque même s'il lui confirmait, il ne pouvait pas avoir confiance en ses paroles. Autrement dit, il était dans la merde. Et il ne pouvait même pas attaquer, sinon il blesserait aussi Allen. De plus quelque chose lui disait que blesser un Noé avec son innocence ne ferait qu'un peu plus l'enrager... et celui là semblait déjà avoir la haine, alors il ne préférait pas. Il détestait vraiment ce genre de situation, mais il n'avait pas d'autre choix que de rester sur la défensive et d'attendre que le jeune se bouge le cul et récupère le contrôle de son corps.

"Pourquoi faut-il toujours que les humains la ramène sans savoir ? Voilà pourquoi je déteste les humains, vous n'avez strictement rien pour vous. Peut-être devrais-tu simplement t'avouer que tu ne connais pas aussi bien ton compagnon que tu ne le voudrais~"


Pardon ? Shiro avait tout pour lui, tout pour plaire. Ce type se foutait clairement de lui avec ses mensonges. Il méprisait les humains, ce qui n'était pas surprenant venant d'un Noé, mais il n'était clairement pas mieux. D'ailleurs, personne n'était mieux que le maréchal lui même, donc ses insultes ne l'atteignaient même pas. Ce traître de Noé était d'une condescendance sans bornes et le brun imaginait bien que monsieur était beaucoup trop parfait pour le reste des Noés. Il espérait vraiment qu'il disparaisse au plus vite.. Les dernières paroles de l'ennemi attirèrent tout de même son attention. Ne pas le connaître aussi bien qu'il le voudrait ? Il avait du mal à comprendre le sens de ses mots... Il ne prétendait d'ailleurs pas connaître plus que ça Allen, il ne s'agissait après tout que de leur seconde rencontre, mais ses paroles sonnaient comme si.. Allen avait quelque chose à se reprocher dans l'histoire. Mais ça, le brun avait du mal à le croire. Il essayait juste de l'embrouiller, en fait.. et il y arrivait à moitié.  

"Oh non, ne me dit pas que tu es comme se stupide Cross. D'ailleurs, je suis tellement déçu qu'il ai été tué, j'aurais bien voulu m'en occuper moi-même de celui-là. "


Soit les paroles du Noé étaient dénuées de sens, soit il avait loupé quelque chose.. n'avait-il pas entendu quelque chose à propos de Cross qui serait l'allié du Quatorzième... il lui semblait bien. Pourquoi voudrait-il tuer un allié ? Il était timbré à fond, ce type.
En tout cas, il ne semblait définitivement pas se demander où il était. Une chose était sûre, il connaissait l'endroit et était sorti pour une bonne raison. Ils n'étaient peut-être pas si bien tombés que ça, finalement... peut-être que le cardinal était préférable au Quatorzième.. et oh, il espérait bien que son apparition ne rendrait pas la chasse plus facile à l'innocence autonome. Là, il serait profondément dans la merde.

Qui penses-tu être pour te permettre de me poser des questions ?

Et en plus, le Golem doré lui filait un coup de main... quel traitre celui-là aussi. Il les avait peut-être même guidé dans ce piège en les menant dans la ville abandonnée. Quel merdier... Il devait gagner du temps et occuper un peu le Noé. Moins il pourrait réfléchir à comment l'attaquer ou lui filer entre les doigts, mieux ce serait. Le maréchal passa une main dans ses cheveux et répondit sur un ton mi-certain mi-railleur.

- Qui je suis ? Tu le sais déjà, si je ne me trompe. De plus, tu n'as plus à y répondre, ton comportement m'a largement donné la réponse que j'attendais.

Ils allaient bien savoir qui était le plus parfait des deux, et le maréchal comptait bien l'emporter même s'il n'arrivait pas totalement à se détendre. Il devrait surveiller l'autre con, mais aussi ses arrières maintenant que le Golem était parti faire il ne savait pas quoi de ce côté. Il releva les yeux vers lui, rajoutant plus sérieusement en relevant légèrement son arme.

- Si j'étais toi, je ne ferais pas l'erreur de me croire en position de force. Tu ne sais de toute évidence pas quoi faire, et tu es même allé jusqu'à demander de l'aide à ton pauvre Golem.

C'est vrai quoi, s'il était actuellement assez puissant, il aurait déjà attaqué, ou pire, il aurait pris totalement possession du corps d'Allen. Et le maréchal ne pouvait croire que c'était ce qui venait de se passer. C'était bien trop rapide, et il savait qu'Allen ne se laisserait pas avoir sans se battre. Il plongea ses pupilles rougeâtres dans celles du Noé, un air défiant sur le visage.

- Alors, tu te décides à parler ?



Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 178

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Allen Walker
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Lun 9 Avr - 22:26
Son sourire s'étira, mauvais. Donc, l'humain avait décidé de faire de l'esprit ? Voyez-vous ça. Il pensait pouvoir tout savoir rien qu'à son comportement ? Pauvre enfant. Il n'était même pas capable d'en savoir plus sur son « ami » alors sur lui, il pouvait toujours espérer. Mais cela pouvait être... divertissant.

▬  Si j'étais toi, je ne ferais pas l'erreur de me croire en position de force. Tu ne sais de toute évidence pas quoi faire, et tu es même allé jusqu'à demander de l'aide à ton pauvre Golem. 

Pauvre Golem ? Il n'y avait vraiment qu'un simple d'esprit pour penser ça de son fabuleux Timcanpy. C'était bien le seul compagnon auquel il pouvait faire confiance et puis, c'était aussi grâce au golem doré de Allen avait sauvé ses fesses. Mais ça lui allait qu'il le sous-estime, il verrait bien ce que cela donnerait. Ne jamais sous-estimer son adversaire devrait être la première règle à connaître. Pauvre humain pathétique. Enfin, c'était bien pour cela qu'ils ne méritaient que l'extermination.

Alors, tu te décides à parler ?

S'il aurait pu, son sourire se serait encore agrandit. Il le défiait maintenant ? Bien, ce ne serait que plus délicieux de le réduire au silence alors, surtout alors qu'il n'était pas en pleine possession de ses capacités et ça, le maréchal devait s'en douter, d'où la lueur de défis qu'il voyait aisément dans ses yeux. L'humain oubliait seulement qu'il était et resterait un Noé et donc, qu'il était bien plus puissant que lui. Amusant.
Lentement, sans rompre le contact visuel, il s'approcha de lui, un grand sourire dénué d'amusement plaqué sur les lèvres. Il espérait qu'il ne recule pas, où serait l'amusement sinon ?

La seule erreur que j'ai commise ne te concernera jamais. Mais de toute manière, cela ne t'importera pas car tu ne verra même pas la fin de cette guerre.

Sans qu'il n'eut besoin de faire le moindre geste, un Timcanpy géant avala le brun et il n'eut qu'à faire un pas en arrière. Ne voulant pas prendre le risque que son compagnon ne soit blessé, il montrant un mur à l'opposé de l'entrée de la pièce, entre deux ouvertures.

Crache-le dans ce mur Tim', pas besoin d'y aller doucement.

Un piège sorcier pour immobiliser était dans la zone et priverait efficacement le maréchal de ses mouvements. Oh certes, il pourrait le détruire, mais pour cela il fallait qu'il le trouve et également qu'il puisse bouger justement car qui disait privé de ses mouvements, disait également : ne pas pouvoir parler facilement.
Se penchant, il récupéra un coupe papier alors que Tim' se libéré de sa charge dans le mur et sans aucune douceur, mettant de la bave un peu partout au passage. La nouvelle mode du maréchal lui tira un rire alors que le petit golem doré reprenait place sur son épaule.
Une fois proche du brun, il posa la pointe de son « arme » sur la jugulaire de son ennemi, tout sourire et d'apparente bonne humeur.

Un mot ? Une dernière volonté peut-être ?

Pour l'avoir mis de bonne humeur malgré l'endroit où il se trouvait, il devait au moins bien « ça ». Même s'il s'en foutait royalement et qu'il n'avait l'intention de réaliser aucune des hypothétique dernière volonté. Mais c'était le geste qui comptait comme dirait certain.
Presque inconsciemment, il enfonça doucement son arme, faisant perler une goutte de sang.


Spoiler:

[center][/center
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 174

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~

 Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Mar 10 Avr - 1:24
Quand le destin s'acharne...
Shiro & Allen


S'il était au moins aussi énervant, le maréchal se demandait si le Quatorzième était aussi susceptible que le Noé clochard qu'il avait rencontré quelques temps plus tôt. Non pas qu'il souhaitait le pousser autant qu'il l'avait fait pour le nain, ce qui pouvait être un peu plus dangereux, mais cela semblait être un trait de caractère récurrent chez les Noés. Il se demandait aussi ce qu'était parti faire le Golem, tiens.. il ne pourrait probablement pas faire grand chose de ses petites pattes, à part rameuter des ennemis, peut-être... Il espérait que ce ne soit pas le cas. Si ce type était si fort -car il avait après tout décimé une partie de son clan si ses souvenirs étaient bons, il saurait forcément se débrouiller seul d'une façon ou d'une autre pour prendre l'avantage. Oui, il devait plutôt se méfier de lui et laisser de côté le Golem. Il lui restait à présent à trouver un moyen de mettre fin à cette visite, car l'attente devenait longue, et il n'aimait vraiment pas attendre.

Le Noé ne semblait cependant pas faillir malgré ses provocations, elles semblaient au contraire l'amuser ou du moins ne pas réellement l'atteindre. Parfait, c'était un adversaire intéressant, pour un stupide Noé. Plus qu'il ne l'avait imaginé. Il fallait dire qu'il lui était étrange de le voir sous les traits de l'exorciste alors que celui-ci dormait encore paisiblement contre lui à peine quelques minutes auparavant.
Le traitre fit lentement quelques pas vers lui.

"La seule erreur que j'ai commise ne te concernera jamais. Mais de toute manière, cela ne t'importera pas car tu ne verra même pas la fin de cette guerre."

Le brun resta de marbre. Il ne manquerait plus qu'il recule devant un ennemi désarmé, tiens...même devant un ennemi tout court, ce n'était définitivement pas son genre. Il ne prêta pas une grande attention à ses paroles. Encore des menaces, il n'en avait que faire, surtout venant de celui qui avait déjà perdu la vie au cours de cette guerre. Pourquoi permettait-on à ce genre de personne de revenir à la vie, d'ailleurs ?  Il l'avait sous les yeux et était prêt à l'arrêter, qu'il soit à dix ou deux mètres. C'était une feinte vraiment basique, il en était presque déçu.

Il ne put retenir un hoquet de surprise lorsqu'une chose énorme le goba. Il n'arrivait pas à mettre de nom ou d'image sur la créature.. il ne pouvait tout de même pas s'agir d'un akuma. En tout cas, sa bouche était énorme... Et gluante. Il se demanda un instant s'il n'allait pas mourir noyé dans de la bave. Lui, le grand maréchal. Mort noyé, et c'était bien pire que le Nil. Il était de plus à l'étroit et ne pouvait bouger Kindness même en y mettant autant de force que possible. Ce n'était simplement pas pratique... et pas juste, bordel. Ce n'était pas dans les règles, d'inviter un ami à le bouffer comme ça. Et par derrière, c'était encore pire. Ce type baissait dans son estime. Il entendit l'autre parler, mais il n'était décidément pas dans d'assez bonnes conditions pour y comprendre quoi que ce soit.
Il fut quelques secondes plus tard craché contre un mur et put enfin découvrir son agresseur. Un énorme Golem, putain. C'était doublement de la triche. Il lança un regard noir au Noé lorsque celui-ci se mit à rire, se moquant de toute évidence de lui. Il allait lui en coller une, il ne pouvait désormais plus résister à cette tentation...ou peut-être que si, mais ça n'était assurément pas de sa volonté. Il ne pouvait plus bouger un seul membre, même pas un seul doigt même s'il y mettait toute la bonne volonté (et la rage) du monde. C'était quoi ça encore, un piège ? Cette saloperie de Noé lui faisait la totale... il se jurait solennellement de lui faire regretter ça une fois qu'il serait sorti de là.
L'autre s'approcha de lui, armé d'une lame, et vint lui placer sous la gorge.

"Un mot ? Une dernière volonté peut-être ?"

Une dernière volonté ? Comme s'il avait l'intention de mourir dans un endroit pareil, couvert de bave et de la main d'un type comme lui. Il esquissa avec difficulté un léger sourire. Il n'allait pas lui faire le plaisir de s'avouer vaincu. Quitte à crever, même s'il refusait d'y croire, il le ferait la tête haute. Il serra malgré tout les dents en sentant la lame légèrement s'enfoncer dans sa gorge, ne pouvant empêcher le rythme des battements de son coeur d'accélérer. Faisant un effort conséquent malgré la facilité du geste et profitant de sa proximité, il cracha sur le visage du Noé en guise de réponse. Il n'avait plus rien à perdre, de toute manière, même Kindness avait repris sa forme de bracelet, étant complètement impuissante. Il soutint le regard du Noé, tentant de voir à travers lui. S'il avait quelque chose à dire, c'était plutôt à Allen qu'à lui.

- Al-len.. je t...

Ce n'était pas facile, mais il comptait bien y arriver, il en avait encore la force. Prenant sur lui, il parvint à aller au bout de son idée.

- ... je te jure que s-si tu ne reviens pas je vais te faire bouffer plus qu'un mur...

Il ne lui en voudrait pas pour le crachat, n'est-ce pas ? Il était plein de bave, lui aussi...



Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 178

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Allen Walker
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Mar 10 Avr - 13:50
La « réponse » de l'humain ne tarda pas et se fut avec un sourire mauvais qu'il essuya de sa main libre et dans un geste nonchalant l'infâme bave humaine qui venait de souiller sa joue. S'il en était à là, il n'avait plus rien à attendre de ce misérable. Au moins, avait-il eut la folie combative jusqu'au bout.
Pauvre enfant.

Al-len.. je t...

Il leva les yeux au ciel dans un soupir. Allons donc, une confession maintenant ? Et puis quoi encore ? Il allait lui avouer son amour fou et passionné ? Vraiment, rien que d'y penser lui filer la nausée. Non en faite, tout dans l'être humain lui donné envie de vomir.

 ... je te jure que s-si tu ne reviens pas je vais te faire bouffer plus qu'un mur...

Il haussa un sourcil. Ah non, c'était pas une déclaration d'amour alors. Vraiment, il avait échappé au pire, quel joie. Il eut un sourire mesquin, s'adresser à « Allen » dans ces circonstances ? Quand comprendrait-il que ce corps était à présent le sien et qu'il ne reverrait jamais son ami ? Bon d'accord, sûrement jamais car il allait le tuer sur le champs mais quand même, ce n'était pas possible d'être idiot à ce point, si ? Ah mais si, où avait-il la tête, ce n'était qu'un pitoyable humain après tout. Même Wrath était plus intelligent et pourtant, c'était chose difficile.

C'est ça, adieu~

Sans plus de cérémonie, il s'apprêta donc à enfoncer définitivement son arme dans la gorge de l'autre quand sa main se mis à trembler. Son sourire se fit plus crispé alors qu'il serrait les dents. Sérieusement, il n'avait pas abandonné ? Tu parles d'une plaie, pourquoi ce laissait-il pas faire tout simplement ? Pourquoi cet idiot avait-il tout oublié ? Il commençait sérieusement à croire qu'il avait eu tort de lui faire confiance...

Reste sage... marmonna-t-il.

Il tenta une nouvelle fois de faire manger les pissenlits au brun mais rien n'y faisait, il n'obtenait rien de plus que de puissants tremblement et il sentait déjà sa conscience s'étioler. Stupide ami et stupide innocence. Il haïssait l'innocence, voilà. Bon, c'était pas nouveau mais ça faisait toujours du bien de le penser.
Il fit un dernier sourire narquois au maréchal, le regardant droit dans les yeux.

Il semblerait que ta prière ai été entendu cette fois, mais n'espère pas trop. Je te tuerais la prochaine fois.

Il été un peu déçu de la tournure des événements, vraiment...

A l'intérieur, Allen bouillait de rage. Il ne savait même pas ce que ce stupide 14th était en train de faire avec son corps mais il se souvenait très bien qu'il y avait le maréchal pas loin et il était hors de question qu'il le laisse faire quoique se soit. Bon, il ne doutait pas que le brun était parfaitement capable de ce défendre mais ce n'était certainement pas une raison pour laisser l'autre débile faire. De toute manière, c'était son corps, il était un exorciste et ce n'était certainement pas un idiot de Noé qui allait faire sa loi !

Non mais ça suffit d'emmerder les gens à la fin ?! S'écria-t-il.

Il sursauta légèrement en entendant sa propre voix, clignant des yeux. Il ne s'était pas attendu à ça... mais au moins cela prouvait qu'il était revenu, il poussa donc un léger soupir de soulagement.
Il baissa les yeux, rencontrant ceux du maréchal... puis avisa sa gorge ou un mince filet de sang perlé pour remonter à sa main et... son arme ?! Sursauta, il la jeta violemment le plus loin possible complètement paniqué, observant la situation du maréchal : contre le mur et couvert de... bave ? Euh... Il trembla légèrement, ce sentant très mal.

Je... Non... Toutes mes excuses ne serviraient à rien...

Il avait vraiment faillit le tuer, de ses propres mains. Si jamais... il ne le supporterait pas, c'était exactement comme son maître le lui avait dit. Et puis... il avait comme l'impression d'oublier un détail important. Ah moins qu'il ne voulait simplement pas le voir ?
Il se releva, reculant d'un pas du maréchal tout en posant la main sur Tim' toujours posé sur son épaule. C'était bien ça, il ne voulait simplement pas le voir. Il baissa les yeux, se mordant la lèvre jusqu'au sang pour ne pas hurler.

Je... merci pour tout. Prenez soin de vous Maréchal Takuya.

Il ne pouvait rien faire, absolument rien.
Il tourna donc les talons, courant en direction de la sortie. Il trouverait le moyen de remonter avec l'aide de Crown Clown, le maréchal saurait trouver la sortie, il avait confiance. Il fuyait donc... ce n'était pas dans ses habitudes de fuir une telle situation, il préférait largement les affronter. Mais là, il avait faillit tuer une personne qui l'avait aidé et qu'il avait appris à apprécier alors... il s'arrêta. Il était à mi-chemin entre la sortie et le maréchal à qui il tournait le dos. Et s'il était blessé ? Si ces blessures étaient plus grave que celle qu'il avait vu. Il serra les poings, se retournant donc vers le maréchal pour se poster à ses côtés. Mal à l'aise et horriblement mal.

Je...

Il préféra se taire, les yeux rivés sur le sol sans savoir quoi faire. Il ne pouvait définitivement pas fuir, ce serait encore pire qu'une simple lâcheté. Il devait prendre la responsabilité de ses actes... il ne laisserait pas Néah gagner... jamais...
Restant silencieux près du brun, il attendit donc un signe de sa part pour l'aider... ou pour repartir si c'était ce qu'il voulait.


Spoiler:

[center][/center
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 174

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~

 Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Mer 11 Avr - 0:51
Quand le destin s'acharne...
Shiro & Allen


Il ne savait pas si ces paroles pourraient atteindre le jeune, ou qu'il soit, mais il ne pouvait plus que compter sur lui pour l'aider. Le maréchal détestait s'en remettre aux autres, surtout lorsqu'il s'agissait de sa vie, mais l'ennemi ne lui laissait pas réellement le choix. Il n'espérait même pas que cela fasse effet, il n'espérait rien. Il n'était pas assez fou pour croire que les chances qu'il se reprenne avant qu'il ne soit trop tard étaient grandes, bien au contraire. Mais il se devait d'essayer, autant pour lui que pour l'exorciste. Il savait bien que le jeune ne voudrait pas ça, et qu'il le prendrait très mal. Pas autant que lui évidemment.. mais tout de même. S'il y avait bien une chose qu'il pouvait encore faire dans sa position, c'était ne pas abandonner. Et il était bon dans ce domaine grâce à son cran et de nombreuses autres qualités. Puis, même si cela comptait moins, ça faisait un peu partie de son boulot.

Et ça donnait même une raison de plus pour l'autre de se foutre de lui. Il pouvait bien lever les yeux au ciel et dire ce qu'il voulait, le brun n'en avait plus rien à faire. Il se contentait de soutenir son regard sans même écouter ses paroles. C'était l'instant. Il allait gagner, ou il allait perdre. Il fallait toujours un perdant dans une guerre, de toute manière. Le brun s'était toujours considéré comme un gagnant, et d'une certaine façon il se disait que même si tout s'arrêtait dès maintenant, il n'aurait pas tant perdu que ça.
Il sentit la lame se presser contre lui et admit que l'ennemi s'était décidé. Il constata cependant que son geste n'alla pas plus loin et pouvait même ressentir le tremblement de sa main. Tiens ? Des interférences, peut-être ?

"Reste sage..."

Il esquissa un sourire. Alors Allen s'était réveillé. Il devait avouer que ça le soulageait, pour une fois que ce gosse avait un bon timing... L'ennemi tenta à nouveau d'en finir, mais il fut à nouveau stoppé. S'il avait pu, le maréchal aurait éclaté de rire. A lui d'être emmerdé. Il pouvait râler tant qu'il voulait, Allen était bien plus têtu que lui quand il s'y mettait. Il n'avait plus qu'à disparaitre. Il y était de toute manière voué..

Il semblerait que ta prière ai été entendu cette fois, mais n'espère pas trop. Je te tuerais la prochaine fois.

Comme s'il allait lui en laisser à nouveau la chance. Maintenant, il savait qu'il devait se méfier de tout en sa présence, et même des murs.. il retiendrait d'ailleurs les méfaits du Golem. Allen savait-il que son "ami" aidait également son colocataire ? Il se demandait s'il devait le lui faire remarquer... il imaginait que le choc de se retrouver dans cette position serait déjà assez grand pour le jeune. Cela pouvait donc attendre, mais il le gardait en tête.
L'exorciste éleva d'ailleurs la voix, semblant reprendre par la même occasion ses esprits.

"Non mais ça suffit d'emmerder les gens à la fin ?!"

Ok, il avait une drôle de façon de communiquer avec le Quatorzième, mais passons. Il était heureux de ne plus ressentir cette aura dérangeante et de revoir les traits de son ami. Il redoutait cependant sa réaction. Pour l'heure, il se contentait de le fixer et croisa d'ailleurs le regard d'Allen. Il le vit lentement découvrir ce que le Quatorzième s'apprêtait à faire avec ses mains ,ce qui arracha un soupir au maréchal. Ouais, c'était un peu la honte aussi. Il avait passé une grande partie de son temps à frimer, et il s'était fait avoir en quelques minutes par un stupide Noé. Il avait certes triché, mais il était le seul à connaitre ce détail.

"Je... Non... Toutes mes excuses ne serviraient à rien..."

Allen recula un peu, affichant un air infiniment coupable au point que sa simple vision suffise pour attrister le brun. Il n'attendait pas d'excuses, de toute manière. Et il n'attendait pas non plus qu'il se rattrape ou quoi que ce soit. Il en voulait au Noé, mais certainement pas à lui. Cette petite rencontre avec l'ennemi l'avait totalement convaincu dans l'idée qu'ils n'étaient pas une seule et même personne, et plus encore, qu'ils ne partageaient pas les mêmes valeurs ou quoi que ce soit d'autre.

"Je... merci pour tout. Prenez soin de vous Maréchal Takuya."

Il ne comptait pas partir comme ça, n'est-ce pas ? Ses paroles sonnaient comme s'il allait partir... Comme pour confirmer ses paroles, le jeune se mit à courir vers la sortie de la pièce, faisant sourciller le brun. Putain, il était sérieux là ? Il comprenait qu'il se sente coupable, mais fuir ? Ce n'était pas l'image qu'il s'était faite de lui. Peu importe à quel point il pouvait mal se sentir, il ne pouvait pas partir. Ce comportement le décevait vraiment, si bien qu'il lui lança un regard noir lorsqu'il revint vers lui, affichant un air de chien battu encore pire que le précédent.

"Je... "

Vraiment, il n'avait rien à lui dire. Et le maréchal n'avait aucunement l'envie de se disputer avec lui, il souhaitait juste se libérer, prendre une bonne douche et quitter cette pièce.. il devait aussi discuter de certaines choses avec Allen, de ce que la venue du Quatorzième avait apporté, au moins. Il devait l'écouter, il s'agissait d'informations potentiellement importantes. Soufflant, Shiro posa les yeux sur lui et lança sur un ton lasse.

- Allen...je vais bien, mais...

Il ne savait même pas comment aborder la chose, le mieux était d'abord qu'il se libère. Il n'avait malheureusement aucune idée de comment faire, il pouvait à peine parler, alors s'en dégager serait bien plus dur. Il devrait encore s'en remettre à l'exorciste pour qu'il l'aide, alors que celui-ci souhaitait fuir... il ne l'avait pas fait, c'était déjà ça, mais le maréchal avait noté sa première réaction dans un coin de sa tête et tâcherait de s'en souvenir. Il était peut-être resté pour se donner bonne conscience... non, c'était lui en vouloir un peu trop que de penser cela. Il avait prit peur, mais il n'était pas lâche. Il y avait de fortes chances pour qu'il soit resté pour l'aider, il fallait en profiter.

- Ce mur est un piège... je ne peux pas bouger. Un coup de main serait le bienvenu.

Il tenta à nouveau de dégager ses bras, en vain. Le piège était plus fort que lui, et le fait qu'il soit couvert de bave n'aidait pas et le démoralisait plus qu'autre chose. Il toisa le jeune d"un air gêné. Il détestait vraiment demander de l'aide aux autres... Si seulement cette fois pouvait-être la dernière, il en serait bien heureux. C'était lui le héros de l'histoire, bordel. Un super héros même. Il se qualifierait surtout de Super Baveux sur l'instant, mais il savait que ce mauvais moment serait vite oublié... ou du moins, il l'espérait. Il ajouta.

- Ne t'enfuis pas après... je pense avoir découvert des choses sur cet endroit.



Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 178

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Allen Walker
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Mer 11 Avr - 19:09
Il était de nouveau à côté du brun, accroupis et prêt à l'aider sans oser le regarder. Ses yeux perdu dans le vide, sur toute cette bave... sans vouloir comprendre d'où cela pouvait provenir. Et pourtant, il n'avait jamais été de mauvaise foi. Mais là, c'était bien trop pour lui... beaucoup trop dans cette situation et il ne voyait pas comment faire.

Allen... je vais bien, mais..

Mais ? Il l'écoutait, mais il refusait toujours de lever les yeux vers lui. Déjà il allait bien... mais il ne parvenait toujours ni à se rassurer, ni à se calmer et ce « mais » n'arrangeait en rien. Son cerveaux spéculait milles et une chose. Il trembla légèrement de nouveau.

Ce mur est un piège... je ne peux pas bouger. Un coup de main serait le bienvenu. 

Un piège ? Il releva -enfin- la tête, observant le mur avec un léger froncement de sourcil. Il ne voyait rien de particulier sur le mur... il observa le plafond : rien non plus. Pourtant, ça ne pouvait pas non plus être lié au quatorzième car cela faisait toujours effet alors qu'il n'était plus là... Devait-il briser le mur ?

Ne t'enfuis pas après... je pense avoir découvert des choses sur cet endroit.

Il serra la mâchoire à la mention de sa fuite, encore plus honteux mais hocha légèrement la tête. Surtout qu'il avait faillit laisser le maréchal en fâcheuse posture. Mais il garda le silence, il méritait amplement qu'on lui en veuille, cette situation était entièrement de sa faute et avait faillit coûter la vie au brun. C'est pour cela qu'il ne s'excuserait pas, parce que les choses étaient bien trop grave pour qu'il le fasse et il laisserait le maréchal faire ce qu'il lui plaisait pour se racheter. Mais pas le tuer... non pas maintenant, parce qu'il avait encore des choses à faire avant ça, parce qu'il ne pouvait pas laisser le Comte faire ce qui lui plaisait et qu'il voulait des réponses.
Silencieusement, il activa son innocence avant de se rapprocher du Maréchal, passant un bras dans son dos pour l'attirer délicatement contre son torse et les protéger avec son manteau. D'ailleurs, pourquoi le piège ne fonctionnait pas sur lui ? A cause du Noé ? Mettant ses questions de côté, il utilisa sa griffe pour littéralement faire exploser le mur avant de relâcher tout aussi précautionneusement le brun, désactivant son innocence et reculant de quelques pas en fixant le sol. Il ne l'admettrait pas, parce qu'il n'en avait pas le droit, mais sentir sa chaleur, celle qui prouvait que le brun était en vie, l'avait rassuré. Elle lui donnait même envie de pleurer de soulagement... et de tristesse aussi. Il avait vraiment eu peur... Mais il ne le ferait pas, pas maintenant. Il n'avait pas le droit devant le maréchal. Il serra donc les poings, relevant la tête d'un air concentré vers le brun.

...Vous avez découvert quelque chose ?

C'était plus un test pour voir s'il pouvait lui parler normalement qu'une réel question et il fut rassurer que, bien qu'il ne parle pas fort, sa voix ne tremblait pas. Le golem doré, lui, semblant prendre cette question comme un signal et partit voleter ailleurs. Il serra un peu plus les poings.
Le Quatorzième était apparut... sûrement à cause de cette pièce puisqu'il avait réussit à piéger le Maréchal maintenant qu'il y repensait. Mais quel était le lien ? Une chose était certaine, tout les informations seraient bonnes à prendre.


Spoiler:

[center][/center
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 174

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~

 Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Jeu 12 Avr - 0:42
Quand le destin s'acharne...
Shiro & Allen


De là où il était, le maréchal ne pouvait pas bien voir les expressions de l'exorciste, mais il pouvait toujours dire qu'il était honteux. Celui-ci ne semblait même pas s'autoriser à le regarder. Même s'il lui en avait voulu sur le moment, le brun commençait vraiment à avoir de la peine pour lui. Il était si gentil qu'il rejetait toute la faute sur lui alors qu'il n'était pour rien dans ce qui était arrivé en son "absence", il avait au contraire réussit à éviter le pire. Quelqu'un comme lui ne méritait décidément pas d'avoir tant de remords, et le maréchal sentait malheureusement qu'il ne pourrait rien faire pour lui remonter le moral.
Ils avaient fait face à plusieurs hauts et bas durant la journée, mais celui-ci semblait être le pire alors qu'il n'impliquait même pas un désaccord ou une dispute... juste l'apparition de l'autre tricheur.

Le jeune sembla examiner le mur un moment avec une certaine concentration. Bien, il était toujours capable de faire ça. Le voir se morfondre comme précédemment le mettait vraiment mal à l'aise, et il était aussi content de peut-être bientôt retrouver la liberté de ses mouvements. À force de rester immobile, il commençait à être engourdis et ce n'était pas la chose la plus agréable. Une fois libre, il irait bien vite se nettoyer, même dans le Nil s'il fallait. Il imaginait cependant qu'il faudrait examiner encore un peu l'endroit avant de le quitter, histoire que toute leurs mésaventures ne soient pas totalement vaines.

Un silence s'installa dans la pièce alors que l'exorciste activa son innocence, venant plaquer le brun contre lui pour le protéger pendant qu'il détruisait le mur avec son bras. Il le relâcha peu après, reculant de quelques pas. Soulagé d'avoir retrouvé sa mobilité, le maréchal s'étira vivement et remit ses cheveux en place d'un coup de main, grimaçant en constatant qu'il y avait aussi de la bave dessus. Il ne pouvait pas se plaindre, n'est-ce pas ? L'important était qu'ils s'en étaient tous les deux sortis. Son regard se porta sur Allen, qui avait retrouvé son air fautif... Et il y avait même plus que ça, il le sentait. S'il l'aurait ignoré en temps normal, il ne pouvait pas dans le cas présent. Il avait comme l'impression de partager sa tristesse.. et tant que l'autre ferait cette tête, il ne pourrait pas être à l'aise. Il mourrait d'envie de le questionner, de le secouer pour le faire parler, le comprendre, mais il préféra ne pas le faire. Parfois, il était simplement mieux de ne rien dire.

L'exorciste releva finalement la tête de lui même, adoptant un air intéressé. Ah... il préférait déjà ça.

" ...Vous avez découvert quelque chose ?"


Ah oui, sa découverte. Enfin, ce n'était pas une découverte à proprement parler, mais des théories.. des suppositions qui selon lui pouvaient se rapprocher de la réalité. Allen avait apparemment ressenti des choses de son côté, ensemble ils pourraient peut-être percer à jour le mystère de cet endroit, même si les informations provenant du Quatorzième et de cette pièce uniquement ne suffiraient pas à tout savoir. Il n'en avait plus ni l'énergie ni l'envie, mais ils devraient parcourir un peu les autres pièces et faire preuve de curiosité. Il répondit sur un ton qui se voulait sérieux, souhaitant d'abord mettre ce premier point au clair avec l'exorciste.

- Déjà, arrête de me vouvoyer. Je ne suis pas ton supérieur, et je crois qu'après ce qui vient de se passer on peut dire qu'on en a assez vu ensemble pour le faire. Tu peux même m'appeler par mon prénom si tu veux. Shiro, t'as pas oublié hein ?  

Voilà. Il n'aimait pas ce genre de politesses, surtout quand lui s'était permis de le tutoyer dès le départ. Ils se connaissaient de toute manière assez pour faire ça, peu importe ce que le Quatorzième disait sur le fait qu'il ne le connaissait pas bien. Il sentait d'ailleurs qu'il n'avait pas fini de le connaître puisque le destin semblait toujours les réunir. Il reprit.

- Pour en revenir au sujet, je pense que le Quatorzième a un lien avec cet endroit. J'ai remarqué qu'il semblait bien connaître les lieux, et ça a été confirmé lorsqu'il m'a fait tomber dans ce piège. Il en connaissait l'emplacement précis. Son regard se porta sur le golem doré. Tout comme ton "ami". De plus, il est apparu peu après notre arrivée ici, je suppose que ça lui a fait un peu d'effet. D'ailleurs, il me semble que tu as aussi ressenti quelque chose, je me trompe ?



Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 178

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Allen Walker
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Ven 13 Avr - 20:03
Il n'avait que peu d'espoir de tromper le maréchal sur le sentiment de honte et de culpabilité qu'il ressentait mais au point où il en était, il se disait qu'il n'avait plus que cela à essayer. Alors il avait fini par lever la tête vers lui sans le regarder dans les yeux, les poings étroitement serré, une part de lui se concentrant sur la douleur. Malgré tout, il n'avait envie que d'une chose : fuir loin du brun.

Déjà, arrête de me vouvoyer. Je ne suis pas ton supérieur, et je crois qu'après ce qui vient de se passer on peut dire qu'on en a assez vu ensemble pour le faire. Tu peux même m'appeler par mon prénom si tu veux. Shiro, t'as pas oublié hein ?   

Il papillonna des yeux, clairement surprit et entrouvrit la bouche sans qu'aucun son ne sorte pour autant en reculant légèrement d'un pas comme s'il venait de l'attaquer. Mais... Pourquoi ? Justement, il avait faillis mourir par sa faute alors, pourquoi lui demandait-il cela ?
Réprimant un tremblement qui lui donna des frissons, il se contenta de serrait un peu plus ses poings, se mordant discrètement et douloureusement la lèvre pour ne pas céder à la tentation de hurler sur le brun avant de s'enfuir à toutes jambes. Pour ne pas baisser la tête non plus.

D'a... d'accord... murmura-t-il d'une voix rauque.

En plus, il n'avait pas vraiment l'impression que c'était une proposition de la part du plus âgé mais bien un « ordre » et il avait bien dit qu'il ferait tout pour se faire pardonner... tout ce qu'il pourrait et il savait bien qu'il ne pouvait pas faire grand chose pour cela. Alors, peut-être pouvait-il au moins accéder à cette demande là. D'autant plus qu'il appréciait ce qu'il avait fait pour lui jusqu'à présent.

Pour en revenir au sujet, je pense que le Quatorzième a un lien avec cet endroit. J'ai remarqué qu'il semblait bien connaître les lieux, et ça a été confirmé lorsqu'il m'a fait tomber dans ce piège. Il en connaissait l'emplacement précis. Tout comme ton "ami". De plus, il est apparu peu après notre arrivée ici, je suppose que ça lui a fait un peu d'effet. D'ailleurs, il me semble que tu as aussi ressenti quelque chose, je me trompe ? 

Son ami... il leva lui aussi son regard vers Tim' qui baissait la « tête » d'un air coupable tout en restant bien perché sur une étagère, hors de leur portée. Il savait que Tim' était le golem du Quatorzième... son maître lui avait laissé entendre mais à ce moment là, il avait eut d'autre priorité en tête et n'avait plus voulut y penser. Timcanpy était le seul à être resté à ses côtés et il restait une aide précieuse contre Apocryphos. Il pouvait lui confier ses arrières, même s'il ne devait le faire que pour... Son regard s'assombrit à cette pensée.
Il avait décidé d'être sincère avec le maréchal depuis le début... et il lui avait fait vivre pire alors, il continuerait. Peut-être qu'après cela, il estimerait qu'il ne valait plus le coup qu'il se mette à danger d'avantage et le laisserait seul... voir changerait définitivement d'avis à son sujet.

Je... il soupira avant de faire quelques pas comme pour se donner courage. Mon maître m'avait comprendre que Tim' était le golem du Quatorzième... Je ne le comprends pas toujours...

Il gratta légèrement sa joue en signe de gêne. Il ne pouvait vraiment pas rester comme ça.

Cet endroit me fait penser à une histoire que m'avait raconter Mother et pourtant, je n'arrive pas à m'en souvenir... Mais... je ne comprends pas pourquoi le piège n'a pas fonctionné sur moi alors qu'il était partit. Je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il connaît cet endroit... mais il n'a rien voulut dire... J'étais... enfin... Il releva les yeux sur le Golem. Et Tim' ne veut rien me dire sur lui non plus.

Le petit golem secoua tristement la tête et il se contenta de faire un bref soupire, Tim' réagissait toujours ainsi quand il lui demandait et il ne pouvait rien y faire.

Je pourrais toujours retourner voir Mother et Baba mais...

Il était pratiquement certains que, comme son maître, ils étaient pour le quatorzième. Il avait beau y penser, il n'expliquerait pas leurs réactions et leur relation sinon parce qu'il savait que s'il allait là-bas, l'Ordre n'en serait pas avertis alors qu'il en étaient partisans. Il le sentait.

Je ne sais rien de plus... je ne peux pas vous aider... Je suis désolé...

Il avait fini par s'excuser en arrêtant enfin de faire les cents pas, la tête droite mais les yeux perdu dans le vide alors qu'il réfléchissait. Que pouvait-il bien faire maintenant ? Continuer à fouiller cet endroit ? Pourtant, il avait l'impression que ça ne le mènerait à rien... ou alors, c'était ce qu'il avait voulu faire croire. Il ne savait pas, il était perdu.
Et en plus, il n'avait pas cessé de le vouvoyer mais ça, il ne s'en était même pas aperçu...


Spoiler:

[center][/center
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 174

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~

 Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Sam 14 Avr - 19:04
Quand le destin s'acharne...
Shiro & Allen


Il pouvait sembler étrange de sa part de demander à Allen de le tutoyer, surtout en sachant qu'il ne lui avait attiré que des ennuis, mais le maréchal avait ses raisons, la principale était qu'il en avait tout simplement envie. Il ne voyait de plus pas de raison de se gêner pour lui demander de le faire. La plupart des gens apprécieraient probablement ce genre de proposition, mais il avait un doute concernant la réaction de l'exorciste qui semblait toujours boulversé par leur petit incident. Il espérait aussi d'un côté que cela l'aiderait à se détendre et lui permettrait de voir que le brun ne lui en voulait pas... le risque était malheureusement que cela ai l'effet inverse.

Allen sembla surprit, et même un peu intimidé puisqu'il recula d'un pas. Quoi ? Le voir sérieux était intimidant ? À moins que la demande elle même ne le soit... Shiro eut la triste impression que sa proposition avait bien eu l'effet inverse de celui espéré. Il lança un regard curieux à l'exorciste qui avait l'air affreusement mal à l'aise, se demandant s'il allait accepter ou retenter de fuir.
Au final, il se contenta d'acquiescer timidement et sans dire un mot de plus. Shiro lui épargna une remarque, bien qu'il eu envie de l'engueuler un bon coup pour le secouer, s'en voulant un peu d'avoir aggravé le malaise du jeune.

Il lui parla ensuite de ce qu'il pensait avoir découvert, mentionnant également la traitrise du golem. Même s'il avait pensé lui épargner cela au départ, il fallait qu'il lui dise. L'exorciste était assez fort pour l'entendre, même dans son état, et le maréchal savait qu'omettre un détail pouvait avoir de graves conséquences, surtout lorsqu'il s'agissait du Quatorzième. Il craignait malgré tout un peu sa réaction. Il défendrait probablement son ami le golem, le connaissant...
Le regard du jeune s'assombrit alors qu'il répondit en faisant quelques pas vers lui.

"Je... Mon maître m'avait comprendre que Tim' était le golem du Quatorzième... Je ne le comprends pas toujours..."

Shiro fronça les sourcils. Parce qu'il le savait ? Et il osait encore lui faire confiance ? Comme si l'ennemi à l'intérieur de lui n'était pas suffisant, il fallait qu'il se balade avec son fidèle allié sur l'épaule. Comme ça, dès qu'il aurait prit le contrôle de son corps il pourrait aider son cher maître. C'était stupide. Complètement stupide, même. Il savait qu'Allen était beaucoup trop gentil et naïf, mais à ce point.. il admettait que c'était surprenant. Pour le coup, il pouvait se sentir coupable, car sans le golem, le Quatorzième n'aurait jamais pu réussir à le piéger... c'était un peu comme s'il lui avait permis de le faire. Le brun ne savait pas s'il devait avoir pitié ou être en colère... Était-il si désespéré que cela d'avoir quelqu'un à ses côtés ?

" Cet endroit me fait penser à une histoire que m'avait raconter Mother et pourtant, je n'arrive pas à m'en souvenir... Mais... je ne comprends pas pourquoi le piège n'a pas fonctionné sur moi alors qu'il était partit. Je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il connaît cet endroit... mais il n'a rien voulut dire... J'étais... enfin... Et Tim' ne veut rien me dire sur lui non plus."

Arborant un air pensif, le maréchal tenta d'enregistrer tout ce que l'exorciste lui disait. Il lui avait déjà parlé de cette Mother, mais n'en avait pas dit plus sur son identité. À en juger pour son nom et la façon dont était tournée la phrase, le brun supposa que cette femme l'avait élevé, et qu'elle connaissait en plus de cela des choses sur un endroit piégé comme celui-ci. Cela ne pouvait pas être un hasard... il devrait le questionner à propos de cette personne, lorsque la situation s'y prêterai. Concernant le piège, il avait également sa théorie sur le sujet, même s'il ne pouvait encore une fois n'être sur de rien. Il souffla, lançant un regard noir au golem.

- Évidement qu'il ne veut rien dire...

Comme s'il allait dévoiler des informations sur les méfaits du Quatorzième... Il semblait malheureusement être un allié bien trop fidèle pour faire quelque chose comme ça.

"Je pourrais toujours retourner voir Mother et Baba mais... "

Il cligna des yeux. Ah, voilà une bonne idée, enfin. Ça ne le concernait pas vraiment mais, si Allen voulait obtenir des réponses et que ces personnes possédaient éventuellement des informations, il pourrait être utile d'y aller. À condition qu'ils soient plus bavards que le golem, évidement... l'entourage du jeune semblait toujours être lié au musicien.

"Je ne sais rien de plus... je ne peux pas vous aider... Je suis désolé... "


Il n'en savait donc pas beaucoup plus que lui, ce qui ne les avançait pas trop au final. À moins que l'un des partisans ne se décide à parler, ils devraient fouiller un peu ou attendre d'obtenir de nouvelles informations. Ils n'étaient décidément pas sortis d'affaire... En plus, Allen ne le tutoyait pas alors qu'il lui avait demandé à peine dix minutes plus ôt de le faire.. il devait être stressé et avoir de nombreuses choses bien plus importantes que ça auxquelles penser, mais ce n'était tout de même pas grand chose. Et pour aggraver encore plus son cas, il s'excusait encore... comme s'il n'avait pas l'air assez désolé comme ça. Il commençait légèrement à énerver Shiro à faire ça... il avait bien trop vu cet air de chien battu pour la journée.

- Alors il serait intéressant d'entendre à nouveau cette histoire. Concernant le piège, je pense que tu n'as pas été pris dedans car même s'il ne contrôle plus ton corps, le Quatorzième y est toujours. Il a dû être posé par l'un de ses alliés ou par lui-même, il devait donc être préparé à ça. Si tu n'as pas d'autres informations, je suppose que l'on devrait chercher un peu. Je doute que notre ami ressorte pour nous aider.


Il avait gardé son calme encore un instant afin de lui répondre, mais l'exorciste l'avait vraiment saoulé et il ne pouvait pas se retenir de lui faire savoir ce qu'il pensait plus longtemps. Ce n'est pas en continuant sur cette lancée qu'il allait aller bien loin et encore moins découvrir des choses sur cet endroit. Et puis, même sans ça, il n'aimait pas le comportement que le jeune adoptait face à lui depuis le passage du Quatorzième. Il vint à lui et lui releva la tête à l'aide de deux doigts posés sous son menton.

- Par contre, je te conseille de m'écouter attentivement sinon c'est moi qui vais te donner une raison de m'en vouloir. Arrête de t'excuser, et arrête de t'en vouloir pour ce qui est arrivé. Tu as beau être un gros débile, naïf et j'en passe, je ne doute pas une seconde que tu ne voulais pas que tout cela arrive. Alors non, je ne t'en veux pas, il n'y a pas de raison. Et tu n'en as pas non plus. Maintenant tu peux partir la queue entre les jambes si tu veux, ou te secouer pour qu'on arrive peut-être à faire quelque chose.

Il n'avait pas l'impression d'avoir été méchant en disant cela, son but n'était après tout que de l'aider afin qu'il oublie cette histoire mais il se rendit compte qu'il l'avait peut-être blessé, ou qu'il ne ferait qu'empirer son cas encore une fois. Il soupira, laissant son regard se porter vers le mur.

- Je... je ne sais pas, ça me dérange de te voir comme ça, c'est agaçant.




Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 178

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Allen Walker
Lorsque vous perdez de vue votre chemin, suivez la destination de votre coeur
Dim 15 Avr - 16:23
Il hocha la tête, concentré. Oui, ça se tenait... donc le quatorzième avait un rapport avec des sceaux de sorcellerie ? Hum... en parlant de ça, n'avait-il pas entendu quelque chose à propos du fait que ce serait lui qui avait tout appris à son maître ? Mais... il n'était pas sensé être mort à ce moment là ? Cela devenait de plus en plus compliqué. Il n'avait que peu de choix, il devait aller les voir mais... cela pourrait tout aussi bien les mettre en danger et mal finir. Même le Maréchal n'avait pas tenu face à lui -même si ce devait être aussi la faute de Tim'- alors s'il sortait face à Mother et Baba...
Il frissonna.

Il sentit deux doigts sous son menton et il sursauta de surprise. Plongé dans ses pensées, il n'avait même pas vu le brun s'approcher de lui. Il tenta d'échapper à son regard... loupé. En même temps, les yeux du Maréchal étaient toujours captivant...

Par contre, je te conseille de m'écouter attentivement sinon c'est moi qui vais te donner une raison de m'en vouloir. Arrête de t'excuser, et arrête de t'en vouloir pour ce qui est arrivé. Tu as beau être un gros débile, naïf et j'en passe, je ne doute pas une seconde que tu ne voulais pas que tout cela arrive. Alors non, je ne t'en veux pas, il n'y a pas de raison. Et tu n'en as pas non plus. Maintenant tu peux partir la queue entre les jambes si tu veux, ou te secouer pour qu'on arrive peut-être à faire quelque chose. 

Il entrouvrit la bouche pour... s'excuser mais se ravisa. Gros débile naïf... ah... ce n'était vraiment pas la première fois qu'il entendait ça. Il se mordit la lèvre, ne sachant que répondre à cela sans énerver un peu plus le brun.
Finalement il le libéra.

Je... je ne sais pas, ça me dérange de te voir comme ça, c'est agaçant. 

Ah... Mais... Il se gratta la joue, vraiment gêné.

Ah... je suis déso... pardon... Ah Mais... Ce n'est pas... Je suis désolé...

Il s'arrêta là, observant le Maréchal d'un air dubitatif. Il fallait peut-être mieux qu'il se la ferme là, il s'enfonçait tout seul, comme un grand. Il avait tellement prit l'habitude de s'excuser au court de sa vie que c'était devenu une habitude tenace...
Il eut un léger rire nerveux, se frottant la tête.

Je sais pourtant que s'excuser ne sert à rien et envenime souvent les situations...

S'excuser ne lui avait pas servit à grand chose contre les créanciers de son maître, seul le travail et... la fuite, il fallait dire ce qui était, il avait servit. Ce mot n'était pas une formule magique et n'avait aucun impact... il devrait grandir et arrêter de l'utiliser pour rien.

Je ferais plus attention...

Cela ne changeait rien au fait que la situation était belle et bien de sa faute malgré ce qu'il pouvait en dire. Mais il ne répondrait pas cela, ce n'était pas nécessaire.
Il jeta un coup d’œil désespéré à Tim' qui se cacha derrière ses ailes, l'air coupable. Il soupira. Il n'arrivait même pas à lui en vouloir... Il l'avait sortit tellement de mauvais pas et l'avait soutenu qu'il ne pouvait pas simplement rejeter le golem. Et c'était aussi le seul lien qui lui restait avec son maître. Son idiot de maître.

Peut-être qu'il y a un point d'eau ici ou une autre sortie...

Il balaya la pièce du regard. Avança d'un pas puis s'arrêta pour se tourner vers le maréchal, lui faisant un sourire léger et un peu timide mais reconnaissant.

J'avais presque oublié la promesse que j'avais faite.. alors... il prit une légère inspiration. Merci Shiro.

C'était encore embrouillé dans sa tête et il ne savait pas encore vers où cela allait le mener, mais il avait promis d'avancer sans s'arrêter, de ne jamais abandonner. Il avait promis et avait oser l'oublier alors, il ne pouvait que remercier le brun pour cela. Et pour cela, il fallait qu'il fasse des efforts, a commencer par l'appeler par son prénom et le tutoyer comme il lui avait demandé, même si ça le gênait encore.
N'attendant pas de réponse de la part du brun, il se dirigea vers l'une des autres pièces... une espèce de cuisine ? C'était assez difficile à dire car il ne connaissait rien dans les vestiges anciens enfin, il savait tout de même reconnaître un puits. Laissant tomber le sceau relié à une corde à l'intérieur, il tendit l'oreille... le bruit de l'eau... le puits était donc toujours opérationnel malgré le temps passé...

Il remonta le sceau, le posant sur le côté tout en regardant l'eau qui renvoyait son reflet. Il se demandait si elle était potable... il ne fallait peut-être pas tester.

Maréchal ?

Au moins, l'eau était propre est clair, peut-être une source directe venant du Nil alors, cela pourrait toujours leur être utile. Ils pourraient continuer leur « exploration » après.


Spoiler:

[center][/center
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 174

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~

 Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Voir le profil de l'utilisateur




Shiro Takuya
Le devoir semble dur mais il l'est moins qu'il le semble, surtout sur une plage~
Lun 16 Avr - 0:16
Quand le destin s'acharne...
Shiro & Allen


Oui, il était agaçant d'être touché par le mal-être de quelqu'un d'autre. Surtout pour lui, quelqu'un qui aimait causer du mal-être, de la gêne... tant que ça ne l'affectait pas. Et c'était encore plus agaçant de ne pas arriver à le cacher... il ne pouvait pas éternellement masquer sa colère, surtout en voyant que l'autre continuait à se morfondre. Et le pire était encore qu'il n'avait même pas pu cacher le fait qu'il s'en voulait un peu de l'avoir engueulé de la sorte, même s'il savait que c'était nécessaire pour que le gosse se reprenne un peu. S'il avait pu se moquer de lui ou le détester comme tous les autres, cela aurait été bien plus simple, mais il ne pouvait pas se résoudre à le faire. Pas à lui. Il ne savait pas si c'était la situation qui le mettait dans cet état, mais il avait hâte que ce soit terminé.

Allen n'avait même pas détourné les yeux, se contentant de l'écouter, comme surprit par le geste du brun et par ce qu'il venait de lui balancer à la figure. Il sembla vouloir dire quelque chose, mais abandonna. Il adopta finalement un air gêné.

"Ah... je suis déso... pardon... Ah Mais... Ce n'est pas... Je suis désolé... "

Le brun haussa un sourcil. Il aurait définitivement mieux fait de se taire, surtout si c'était pour s'excuser alors qu'il venait de l'engueuler car il s'était excusé... Enfin, s'il hésitait comme ça  c'est qu'il l'avait au moins un peu secoué, et peut-être effrayé bien qu'il ne s'agisse pas de son but premier. Tant qu'il changeait son comportement suivant cette dernière excuse, il ne lui en voudrait pas. La façon dont il s'était embrouillé dans ses paroles était même un peu amusante, s'il oubliait la colère qui l'avait engendré. L'exorciste eut un rire.

"Je sais pourtant que s'excuser ne sert à rien et envenime souvent les situations... "

C'était ce qu'il essayait de lui faire comprendre depuis des plombes, tant mieux s'il se l'était enfin rentré dans le crâne. Ça ne pourrait que lui rendre service pour la suite, et ça lui éviterait d'énerver le maréchal pour cette raison à l'avenir. C'était déjà un effet important, n'est-ce pas ?

"Je ferais plus attention... "

Shiro hocha la tête, soupirant. Il n'avait pas grand chose à rajouter. Il appréciait l'effort de son ami.. il n'avait pas le moins du monde bronché après s'être fait engueulé. Le maréchal, même en tord, se serait assurément défendu s'il avait été à sa place. Mais Allen était plus gentil que ça, alors il était évident qu'il ne réagirait pas de la même façon.

- Je compte sur toi alors.

Il avait prononcé ces paroles sur un ton plus doux, sa colère étant de toute évidence bien loin désormais. Tout devrait aller mieux à présent, ils pourraient reprendre leur petite quête afin de découvrir ce qui se tramait dans cet endroit. Si tout cela avait effectivement un lien avec le Quatorzième, ce pourrait être utile à Allen. Il n'avait pas l'impression qu'il restait quoi que ce soit d'intéressant dans cette pièce, à part évidement le souvenir honteux de sa défaite face au Noé. Oui, il était probablement temps d'avancer...

" Peut-être qu'il y a un point d'eau ici ou une autre sortie... "

Il hocha la tête en guise d'approbation. De l'eau serait fortement la bienvenue. Le brun était aussi sale qu'assoiffé, ils n'avaient pas vu une seule goutte d'eau depuis le Nil. Quant à la sortie, pourquoi pas, tant que ça les menait de l'avant, vers la surface et pas entre les griffes du cardinal ou d'un autre piège. Et tant que le golem ne les guidait pas, évidement. Plus jamais il ne ferait confiance à cette chose. Son instinct était bien plus fiable.
Le jeune fit quelques pas, esquissant un sourire hésitant.

"J'avais presque oublié la promesse que j'avais faite.. alors... Merci Shiro."

Le maréchal fut surprit par cette déclaration. Il ne s'y était vraiment pas attendu... sa promesse ? Celle qu'il avait hurlé à plusieurs reprises lors de leur première rencontre ? Elle semblait lui tenir à coeur, et s'il avait pu l'aider d'une quelconque façon avec ça, il était heureux. Le jeune n'attendit pas sa réponse et se tourna pour prendre la direction de la pièce suivante. Le brun resta quelques instants sur place, esquissant un large sourire. Il s'était décidément repris. Ça faisait déjà plus plaisir à voir, et ça le remotivait également. Il pouffa et le rejoignit dans l'autre pièce. Allen semblait avoir découvert un puis. Tiens, alors qu'il parlait d'eau il y a quelques minutes... voilà qui serait bien trop beau pour être vrai.
Et pourtant... un seau remplit d'eau en remonta. Quelle chance ils avaient ! Le sort semblait enfin jouer en leur faveur.

"Maréchal ?"

Il fit un air boudeur à l'exorciste. Il recommençait à l'appeler maréchal ! Il était cependant trop content de voir de l'eau pour le lui reprocher. Ça l'enchantait presque autant que l'exploration de la pyramide du début de journée. Venant inspecter puis prendre le seau, il répondit sur un ton sarcastique.

- Merci, exorciste.


Avant d'essayer de boire quoi que ce soit, il voulait se nettoyer un peu. Il en avait plus qu'assez d'être couvert de la bave du golem.. c'est que ça s'était même infiltré sous ses vêtements, un peu comme du sable. Il posa le seau au sol quelques instants et attrapa l'extrémité de son haut afin de le retirer, dévoilant son torse. Il constata que le coup de pied qu'il s'était pris un peu plus tôt n'avait laissé qu'une fine marque, elle disparaitrait probablement dès le lendemain ou surlendemain. C'est qu'il n'aimait pas voir son magnifique corps souillé de la sorte... Il n'avait pas la moindre cicatrice après des années de service en tant qu'exorciste, ce n'était pas pour se laisser esquinter par un stupide Noé en dix minutes. Il se pencha pour récupérer le seau qu'il renversa au dessus de sa tête. C'était très frais, mais nécessaire. Il préférait ça que d'avoir de la bave dans ses cheveux et sur le reste de son corps. Il entreprit de remettre ses cheveux en ordre. Une pensée traversa alors son esprit sans qu'il ne comprenne pourquoi, mais cela alimentait sa bonne humeur.

- Hey Allen, l'autre fois tu m'as demandé ce que je voudrais faire quand tout sera terminé... ça me semble un peu lointain mais, je pense que j'aimerais t'inviter à dîner quelque part, pour commencer. À volonté bien sûr.

Il vint reposer le seau près du puis et s'y pencha pour voir. Il semblait profond aussi. Alors que l'endroit où ils étaient était déjà très profond... il commençait à se demander si cet endroit n'était pas creusé jusqu'au centre de la terre. Vraiment étrange. Plus il avançait, moins il comprenait certaines choses et plus il était intrigué. Il leva les yeux vers l'exorciste.

- Je n'ai pas goûté, mais l'eau semble potable. Vu la profondeur du gisement, je doute qu'elle ait pu être polluée à vrai dire. Nous devrions peut-être boire un peu avant d'avancer, on ne sait pas combien de temps il nous faudra pour ressortir ou retrouver une source comme celle-ci.



Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 3 sur 4Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seeds of destruction :: Le Monde :: Reste du monde-
Sauter vers: