:: Le Monde :: Europe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Sorcier qui suit un Exorciste, ça donne quoi ? {.feat Aiko Sasaki}

avatar
Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 39

Nos blessures guérirons tant que nous serons en vie
Voir le profil de l'utilisateur




Khan Wu-Ji
Nos blessures guérirons tant que nous serons en vie
Ven 23 Mar - 0:01
Globalement, il s'en était plutôt bien tiré avec cette mission. En tous cas, il avait fait une rencontre particulièrement intéressante alors il espérait vraiment qu'il aurait le temps de venir de nouveau prendre un verre dans ce bar et surtout, il pourrait y emmener Liang aussi ! Son ami devait ab-so-lu-ment voir ça ! Et s'il ne voulait pas... bah, de toute manière, le bleuté ne voulait jamais rien -à part dormir- alors il ne lui donnerait pas vraiment le choix -comme d'habitude- et ça finirait mal -assurément. Mais comme toujours, ils s'amuseraient bien, c'était l'essentiel.
Par contre... c'était lui ou il avait encore paumé son trouveur en route ? Il s'arrêta au milieu de la rue, fronçant les sourcils d'un air pensif, les mains dans les poches de son pantalon. Une seconde, il avait paumé le trouveur ou ce dernier lui avait-il dit qu'il devait repartir de son côté ? Ah... c'était quoi déjà ? Pourquoi il n'y avait jamais Liang quand il avait besoin de lui ? Lui il saurait... Ou pas. Ouais... 'fin bref.

Il mit un peu plus de désordre dans ses mèches blondes, signe de son intense réflexion. Bah, au pire c'était pas grave hein, le trouveur, il se retrouverait bien tout seul.
Ravi de sa solution, il enleva la poussière inexistante de sa cape d'exorciste, fit un sourire ravageur à deux jeunes demoiselles qui allaient dans l'autre sens avant de reprendre tranquillement sa route en direction de la sortie de la ville afin de remonter dans l'Arche. Ou pas... Hum... cela semblait être plutôt le « ou pas » d'ailleurs. Il était peut-être bien moins doué que son partenaire pour capter son environnement, mais quand cela faisait un petit quart-d'heure qu'on le suivait, même lui était capable de le remarquer. Par contre, pas une seule fois il n'avait pu voir qui cela pouvait-être et encore moins si c'était une femme ou un homme. C'est qu'il était doué le bougre en plus. Au moins une chose était sûr, ce n'était pas un Akuma sinon il l'aurait déjà attaqué, ils se fichait bien d'être en pleins milieu d'une ruelle pleine de monde après-tout. Sauf si celui-là c'était découvert une âme charitable en cours de transformation, mais il avait quand même un sérieux doute.

Bref, décidant de ne pas ce soucier plus que ça de son stalker du moment, il mit les deux bras derrière sa tête nonchalamment tout en chantonnant une chanson chinoise à mi-voix, s'arrêtant parfois pour faire un baise-main ou donnant un compliment à une belle femme de manière totalement random.
A quelques mètres après la sortie de la ville -et dans la direction opposé de l'emplacement de l'arche , il n'allait pas la dévoiler non plus- il se retourna enfin, un sourire amusé aux lèvres. Ses yeux reflétés aussi une certaine admiration face à cet inconnu qui l'avait suivit près de trois-quart d'heure sans qu'il ne puisse récolter la moindre information sur lui. A un moment, il avait même pensé avoir imaginé d'avoir était suivit, franchement, il aimerait bien apprendre à faire pareil lui !

Hey, tu peux m'apprendre comment tu fais ça ? C'est super cool !

Bon, la personne était toujours caché... sauf s'il avait tout imaginé en monde parano et, dans ce cas, il aurait l'air bien con à parler dans le vide...
Chaque chose en son temps.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 25/11/2017
Messages : 28

Localisation : France
Humeur : Artistique ~

Disponibilité : 10/10
Un homme meurt quand il tombe dans l'oubli
Voir le profil de l'utilisateur




Aiko Sasaki
Un homme meurt quand il tombe dans l'oubli
Ven 6 Avr - 2:27
Un sorcier qui suit un exorciste, ça donne quoi ?
Khan & Aiko


Ennui... oui, il s'ennuyait vraiment ce jour-là. C'était d'ailleurs une chose rare chez le musicien. Quand il n'était pas en train de jouer de la musique ou de courir après le 14th, il trouvait toujours quelques passes temps, comme la lecture ou la cuisine (bien qu'il risquait de s'empoisonner tout seul en mangeant ce qu'il préparait...) un véritable homme d'intérieur. Mais il y avait toujours de ces moments où il n'avait envie d'effectuer aucune de ces tâches, probablement lassé de les avoir répétées tant de fois au cours des derniers jours. Cela faisait également partie des nombreux désavantages de ne pas connaître beaucoup de monde, ou du moins, de ne pas les considérer et les traiter comme des amis. Mais bon, ça en valait la peine au final, n'est-ce pas ? C'était plus sûr comme ça.

Il resta ainsi un long moment installé sur son canapé, un livre ouvert entre les mains, mais sans en lire une seule ligne. L'ennui et la fatigue le distrayaient au moins autant que le bazar ambiant (qu'il n'avait même pas l'intention d'arranger). Il ne tarda pas à fermer le roman et à se lever, s'étirant quelques instants. Il jeta le livre sur la table. Si il y a bien une chose qu'il détestait, c'était passer du temps à ne rien faire. Il n'avait qu'à sortir un petit peu en ville. Qui sait, voir autre chose que les murs blancs de sa chambre lui donnerait peut-être un peu d'inspiration, il pourrait même trouver un nouvel air à jouer avec sa guitare, de quoi égayer un peu plus les soirées qu'il devait parfois accompagner de sa musique.
Il enfila rapidement sa veste et quitta les lieux, rejoignant les rues du centre-ville. Comme à chaque début d'après-midi, des centaines de personnes se trouvaient là, faisant leurs marchés ou tout comme lui cherchant à prendre un peu de bon temps à l'extérieur. C'était prévisible, mais il n'aimait pas la foule. Trop d'inconnus, il ne pouvait pas avoir les yeux sur tout. Il comptait bien vite rejoindre un quartier plus calme afin de pouvoir se détendre.

Sur le chemin, un homme attira son attention, le faisant se raidir. Il portait un long manteau à capuche beige. D'après ce qu'il avait lu et ce qu'on lui avait dit, il s'agissait de la tenue typique des trouveurs, humains au service de l'Ordre. Ils accompagnaient régulièrement les exorcistes en mission. Le sorcier ne pouvait malheureusement apercevoir aucune personne portant la tenue des exorcistes. Le trouveur semblait d'ailleurs chercher quelque chose, ou peut-être quelqu'un... Alors, tu as perdu ton copain ?
Il n'allait bien évidement pas l'aider à le retrouver, mais comptait plutôt partir seul à la "chasse" à l'exorciste. Là où l'Ordre allait, il y avait éventuellement des informations sur le 14th, et même sans ça, il était utile de surveiller leurs actions. Il s'éclipsa et remonta la rue d'où semblait venir le trouveur, guettant du regard l'uniforme noir du porteur d'innocence.

Il ne tarda d'ailleurs pas à le trouver... ce charmant monsieur semblait prendre du bon temps et se baladait tranquillement, saluant de temps à autre une jeune femme. Ok, est-ce que cet exorciste serait vraiment utile au final ? Peut-être aurait-il dû rester derrière le trouveur au final... Bon, puisqu'il était là, il n'avait plus qu'à le suivre et l'observer. Il finirait bien par faire quelque chose d'intéressant, même s'il ne semblait pas très futé. Le sorcier était bien heureux d'être doué lorsqu'il s'agissait de filature. Il savait se glisser dans l'ombre (les ombres sont sa spécialité après tout...) et avancer sans faire de bruit. Cela dura un long moment et il vit à l'attitude de l'exorciste qu'il avait ressenti sa présence. Finalement. Mais celui-ci ne sembla pas s'en soucier plus que ça et continua sa route.

Enfin, l'exorciste s'arrêta et se décida à lui adresser la parole.

"Hey, tu peux m'apprendre comment tu fais ça ? C'est super cool !"

Comment ça hyper cool ? Il l'espionnait depuis presque une heure, et l'exorciste trouvait ça amusant... il voulait même des conseils, apparemment, mais Aiko craignait que ce type soit un cas désespéré. Il n'avait désormais plus de raison de se cacher puisque l'autre avait été jusqu'à l'interpeller, alors il sortit de sa cachette les mains dans les poches, un léger sourire au coin des lèvres. En réalité, il était un peu déstabilisé par l'attitude du blond, mais il n'était pas question de le laisser paraître. Il toisa un instant l'exorciste et tenta de jauger sa force. Il n'avait pas la tête d'un prodige, mais le sorcier n'était jamais assez prudent. Il passa la main dans ses cheveux et lança sur un ton qu'il considérait joyeux.

- Oh ? Content que ça te plaise. Puisque tu m'as repéré je veux bien te l'apprendre, mais seulement si tu me dis qui tu es.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 39

Nos blessures guérirons tant que nous serons en vie
Voir le profil de l'utilisateur




Khan Wu-Ji
Nos blessures guérirons tant que nous serons en vie
Ven 6 Avr - 22:18
Finalement, sa patience avait payé puisque le type sortit de sa cachette et il haussa très légèrement un sourcil tout en gardant sa bonne humeur et son sourire. Il ne c'était pas attendu à le voir sortir de par là-bas... bon en même temps, il n'avait pas était sûr et certain d'être suivit jusqu'à ce qu'il sorte... mais il ne l'avait vraiment pas vu jusqu'au dernier moment. Bon, maintenant, il ne restait plus pour lui qu'à savoir s'il était ou non un Akuma.
Il semblait décontracté et aussi léger et de bonne humeur que lui, bien alors!Par contre, son attitude prudente était trahis par ses gestes, il avait presque l'impression d'avoir affaire à un Lavi. Il verrait bien.

Oh ? Content que ça te plaise. Puisque tu m'as repéré je veux bien te l'apprendre, mais seulement si tu me dis qui tu es. 

Il eut léger rire, passant lui aussi sa main dans ses cheveux en y mettant un peu plus de désordre. Le gars le suivait pour lui demander ensuite qui il était ? C'était plutôt amusant comme situation.
Il se montra du doigts, vraiment amusé.

Khan Wu-Ji, exorciste de l'Ordre Noir. Et oui, je trouve que tu es vraiment impressionnant, je ne t'ai pas vu une seule fois ! Puis-je demander à mon tour à qui ai-je affaire ?

C'est lui qui avait commencé en le suivant après-tout alors c'était la moindre des choses par contre, il espérait vraiment qu'il ne soit pas une des machines du Comte, il pensait en avoir terminé avec cette mission et ne voulait pas passer la ville au peigne fin une nouvelle fois.

Bon, je vais être direct avec toi : Est-ce que tu es une machine du Comte ? Si oui, ça te dérangerait qu'on passe aux réjouissance tout de suite ? Et appeler tes potes aussi s'il en reste, j'ai pas envie de devoir vadrouiller encore en ville, je vais me prendre un soufflons du trouveur sinon. Reprit-il sans lui laisser le temps de répondre.

Il fit une petite moue ennuyée. Surtout parce qu'il pensait avoir perdu le trouveur dans une ville débarrassé -temporairement malheureusement- des machines du Comte et pas l'inverse. Par contre, si l'autre n'en était pas une, il risquait de trouver cette question très étranges. Quoique... pourquoi une type le suivrait si ce n'était pas une machine du Comte ou un de ses partisans ? Mais il savait ce cacher... Oh, un membre du Crow ?
Il haussa un sourcil, observant l'inconnu d'un air dubitatif. En faite, le plus simple serait peut-être qu'il le laisse répondre à sa premier question et donc : qu'il le laisse se présenter. Il aurait le temps de voir après. Haussant les épaules, il passa les bras derrière sa tête, un sourire d'excuse à l'adresse de l'autre. Il allait donc le laisser parler.


Merci Iré pour les signa :coeur:

« Pour l'instant, vivez les questions. Peut-être, un jour lointain, entrerez-vous ainsi, peu à peu, sans l'avoir remarqué, à l'intérieur de la réponse. »
Rainer Maria Rilke

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 25/11/2017
Messages : 28

Localisation : France
Humeur : Artistique ~

Disponibilité : 10/10
Un homme meurt quand il tombe dans l'oubli
Voir le profil de l'utilisateur




Aiko Sasaki
Un homme meurt quand il tombe dans l'oubli
Dim 8 Avr - 19:15
Un sorcier qui suit un exorciste, ça donne quoi ?
Khan & Aiko


Le sorcier était curieux de voir ce que cette rencontre allait donner. Par ailleurs, il savait qu'il serait compliqué d'obtenir des informations sur l'exorciste et sur sa possible mission sans rien dévoiler sur lui. Il s'agissait d'un défi intéressant... et au pire, rien ne l'empêchait de mentir, n'est-ce pas ? C'était pour la bonne cause. D'ailleurs, le blond semblait vraiment joyeux et amusé. C'était toujours mieux qu'un homme timide ou trop sérieux... ça lui donnait plus de chances d'y gagner quelque chose, déjà. Aiko essayait lui aussi d'avoir l'air sympathique au possible, cela semblait être la meilleure façon de se rapprocher de lui sans qu'il ne se méfie plus que ça. En réponse à sa question, l'exorciste se mit à rire puis de désigna du doigt.

'Khan Wu-Ji, exorciste de l'Ordre Noir. Et oui, je trouve que tu es vraiment impressionnant, je ne t'ai pas vu une seule fois ! Puis-je demander à mon tour à qui ai-je affaire ?'


Il nota ce nom dans un coin de sa tête. Ça pouvait toujours être utile, même si ce n'était pas ce qu'il cherchait à savoir en priorité sur le moment. Il lui fit un large sourire, se demandant si tant de flatteries servaient à le piéger ou s'il avait réellement affaire à un gros benêt qui avouait carrément qu'il n'avait pas été assez attentif. Par ailleurs, il avait bien prédit que l'autre chercherait lui aussi à connaître son identité. Il trouverait bien un moyen d'éviter de répondre...

"Bon, je vais être direct avec toi : Est-ce que tu es une machine du Comte ? Si oui, ça te dérangerait qu'on passe aux réjouissance tout de suite ? Et appeler tes potes aussi s'il en reste, j'ai pas envie de devoir vadrouiller encore en ville, je vais me prendre un soufflons du trouveur sinon."

Un akuma ? Bon, au moins il était loin du compte. Il ne devait pas se douter une seconde de ce qu'il pouvait être, et c'était bien pratique. C'était même presque amusant...ce type semblait vouloir se débarrasser du travail au plus vite, comme si c'était si simple. D'ailleurs, le sorcier doutait un peu qu'un akuma se révèle aussi facilement et dévoile en même temps la position de ses camarades. Enfin. Il prit un air gêné puis pouffa doucement.

- Un Akuma ? Désolé de te décevoir, mais je suis un humain de chair et d'os. D'ailleurs, il me semble avoir croisé ton trouveur, et il va encore très bien.

Il fit quelques pas vers son interlocuteur et lui tandis franchement une main amicale.

- Aiko. Aiko Sasaski. Désolé si je t'ai fait peur. J'étais simplement curieux de savoir ce que pouvait bien faire un exorciste dans les parages.

Et ce jeune homme devrait se contenter de ça. Le sorcier n'était assurément pas venu pour se dévoiler. Il recula ensuite d'un pas et remis ses mains dans ses poches, ne souhaitant pas non plus rester trop proche du jeune homme. Il était possible qu'il ne le croit pas et décide de toute de même l'attaquer. C'est que les exorcistes n'étaient pas toujours très futés...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 39

Nos blessures guérirons tant que nous serons en vie
Voir le profil de l'utilisateur




Khan Wu-Ji
Nos blessures guérirons tant que nous serons en vie
Dim 22 Avr - 22:31
Il leva les bras au ciel en s'exclama d'un joyeux « youpi » quand son interlocuteur lui avoua ne pas être un Akuma. Il pouvait, certes, mentir mais à sa posture, rien ne lui indiquait que c'était le cas. Enfin, ce n'était pas comme s'il baissait réellement sa garde pour autant mais il pensait qu'on ne gagnait rien en étant constamment sur la défensif. Et puis, la meilleur défense était l'attaque.
Croisé un trouveur ? En effet, il le suivait depuis bien longtemps. Et dire qu'il n'avait rien vu... il avait l'impression que si une personne en particulier le savait, il allait se faire bien massacrer. Heureusement encore que son instinct n'était pas à la ramasse et qu'il avait sentit légèrement qu'il était suivit, même s'il n'avait pas été sûr. Au moins, il ne semblait pas tourner parano, c'était déjà ça.

Il lui tendit la main et il la serra avec un sourire.

Aiko. Aiko Sasaski. Désolé si je t'ai fait peur. J'étais simplement curieux de savoir ce que pouvait bien faire un exorciste dans les parages.

Il rit, récupérant sa main pour la mettre dans sa poche. Un peu curieux ? Il savait donc qu'il était un exorciste avant de lui demander qui il était... Mais si ce n'était pas une machine du Comte, qui était-il ? Un de ses partisans ? Un Noé sous forme humaine ? Surtout qu'il savait pour les Akuma...
Il ne venait pas de dire qu'il était heureux de ne pas tourner parano ?

On fait souvent la même chose, les Akumas sont plus nombreux que nous alors on voyage beaucoup et un peu partout. Répondit-il amusé.

Cet Aiko se rendait-il compte à quel point il pouvait être louche ? Et c'était lui qui pensait ça ! Mais avouer ainsi qu'il était curieux de voir un exorciste dans les parages... Il ne savait pas s'il était sincère mais cela voulait juste dire qu'il cherchait quelque chose ou au contraire, voulait cacher quelque chose.

Mais peut-être cherchais-tu autre chose ?

Il leva de nouveau ses bras pour les placer derrière sa tête dans un geste nonchalant, fixant Aiko pour graver son visage dans sa mémoire. Tiens... maintenant qu'il le regardait mieux...

On ne se serait pas déjà vu quelque part ? Genre un endroit très louche et pas sympas ?

Un endroit comme un temple par exemple... Mais il préférait ne pas tout dire au cas où que cela serve de tremplin pour un mensonge à l'autre. Et puis... si, ça tête lui disait décidément quelque chose. Maelrys n'avait pas été enfermé dans son corps à un moment ? Bon, c'est vrai qu'il n'avait pas fait gaffe sur le moment mais , à sa décharge, il avait eut d'autres soucis en tête à ce moment là avec tout les événements loufoques qui se succédaient. Et puis, même lui ne semblait pas avoir fait le lien. Si c'était vraiment lui...
Qui aurait pu croire que cette rencontre fortuite puisse devenir aussi compliqué soudainement ?


Merci Iré pour les signa :coeur:

« Pour l'instant, vivez les questions. Peut-être, un jour lointain, entrerez-vous ainsi, peu à peu, sans l'avoir remarqué, à l'intérieur de la réponse. »
Rainer Maria Rilke

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 25/11/2017
Messages : 28

Localisation : France
Humeur : Artistique ~

Disponibilité : 10/10
Un homme meurt quand il tombe dans l'oubli
Voir le profil de l'utilisateur




Aiko Sasaki
Un homme meurt quand il tombe dans l'oubli
Hier à 2:13
Un sorcier qui suit un exorciste, ça donne quoi ?
Khan & Aiko


Aiko se demandait s'il ne s'était pas donné un air trop sympathique envers l'exorciste. Ce n'était pas mal, mais ça pouvait aussi éveiller des doutes. Il savait de base qu'il allait intriguer le blond, déjà car il connaissait l'existence de trouveurs, d'exorcistes et d'akumas, mais aussi car il l'avait suivi.. et il n'avait pas vraiment d'excuse, car il n'avait tout simplement pas prévu d'être repéré. Il sembla fort heureusement le croire, s'exclamant joyeusement en apprenant qu'il n'était pas un akuma. Ça voulait dire qu'il le croyait, ça ? C'était peut-être un peu exagéré.. enfin, le blond s'était comporté de façon relativement étrange de toute manière. Il se contenta de rire doucement, affichant un air soulagé de ne pas être confondu avec un sbire du Comte. Et il l'était vraiment, au fond... il n'avait pas plus que ça envie de tâter de l'innocence du blond, même s'il avait de quoi se défendre.
L'exorciste serra la main tendue avec un sourire au lèvres. Tout semblait aller pour le mieux jusqu'ici, il ne semblait pas douter de lui.

"On fait souvent la même chose, les Akumas sont plus nombreux que nous alors on voyage beaucoup et un peu partout."

Ou l'art de ne rien dévoiler en répondant quand même. Bravo blondinet, c'est plutôt intéressant. Enfin, ça ne lui facilitait pas la tâche, mais il ne s'était à la base pas attendu à ce que ça soit simple, surtout à partir du moment où il avait été repéré. Il se contenta de sourire, hochant la tête en guise d'approbation.

" Mais peut-être cherchais-tu autre chose ?"

Il cherchait même à lui soutirer quelques informations ! Alors qu'il était celui à qui on devait soutirer des informations.. ça ne devait pas aller dans ce sens. Le sorcier n'avait jamais été un professionnel dans ce genre d'échange, mais il pourrait y parvenir. Le plus compliqué était jusqu'ici de conserver son air charmant et souriant alors qu'il avait plutôt l'habitude de rester de marbre face à un potentiel ennemi. C'était perturbant... mais il aura au moins été entraîné à le faire pour une prochaine fois. Il faut après tout toujours savoir retirer le bien d'une situation compliquée. Il eut un rire puis répondit.

- Ahah, bon courage pour les akumas. Pour ma part, je ne faisais que me balader jusqu'à ce que je croise ton ami. Je cherchais simplement à connaître la raison de votre présence, ce que tu viens de dévoiler si c'est bien cela.

Cela semblait être une bonne explication, et en plus, elle n'était pas totalement mensongère. Il imaginait donc que ses paroles ne sonnaient pas fausses. Il passa une main dans ses cheveux, remettant à sa place une mèche rebelle, et remarqua que l'exorciste était en train de le fixer avec insistance. Mh... Quoi ?

"On ne se serait pas déjà vu quelque part ? Genre un endroit très louche et pas sympas ?"

Il se creusa la tête un instant. Cette tête blonde.. c'est vrai qu'elle lui avait semblé familière, mais il n'y avait pas prêté attention car il n'était pas censé connaître de près ou de loin un exorciste. Sauf... il en avait rencontré quelques-uns durant son escapade américaine... Quelle coïncidence... ça lui revenait maintenant, il était avec ce type dans la salle gardée par des statues, juste avant de se retrouver dans le corps d'une autre personne. Avec ça, il ne pourrait pas du tout passer pour un humain normal étant donné qu'il n'avait pas pu se mêler aux civils bien longtemps.. génial. Bon, il allait continuer à jouer le type sympa au cas où.

- Oh ! Tu es... le type qui a sauté sur cet autre type en hurlant...

Ça l'avait marqué... il l'avait tout de suite mis dans sa listes des personnes avec qui ne pas rester durant le temps passé dans le temple. Trop bruyant, pas assez attentif. Il ne faisait pas un compagnon très pratique aux yeux du sorcier, quoique plutôt agréable quand il n'hurlait pas. Il esquissa un sourire et reprit sur un ton soulagé.

- Heureux de voir que tu t'en es sorti. Ce n'est pas le cas de tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 21/03/2018
Messages : 39

Nos blessures guérirons tant que nous serons en vie
Voir le profil de l'utilisateur




Khan Wu-Ji
Nos blessures guérirons tant que nous serons en vie
Hier à 13:21
Il continua de sourire, hochant la tête à l'explication de Aiko. Juste se balader donc ? Comment dire... on approchait que rarement -pour ne pas dire jamais- d'un exorciste sans raison, leur uniforme était d'ailleurs fait pour ça. Décidément, cela faisait deux fois qu'il venait en France et qu'il faisait des rencontres plutôt intéressante. Peut-être devrait-il aller saluer la barman avant de repartir finalement...
Et en parlant de rencontres intéressante, sa tête lui disait quelque chose... Se penchant légèrement vers lui, il lui fit donc part de son sentiment de familiarité.

Oh ! Tu es... le type qui a sauté sur cet autre type en hurlant... 

Donc c'était bien lui, il n'avait pas rêvé. Par contre, il n'avait pas le sentiment d'avoir hurlé... exprimer sa joie, certes, mais hurler... tout était relatif.

Heureux de voir que tu t'en es sorti. Ce n'est pas le cas de tout le monde. 

La remarque lui tira un grand rire. S'en être sorti était vraiment une grande phrase pour lui !

Oui ! Même s'il y a eu pas mal de casse ! Enfin, tant qu'on est envie, on peut presque prendre son temps pour guérir... sauf si tu as un dragon en guise d'infirmière... Pas trop de dégâts de ton côté ? C'était vraiment la panique dans se temple.

Et il n'en gardait pas franchement de bon souvenirs. Il y avait certes eut pire... et il y en aurait certainement encore, mais celui-là ne restait pas parmi les meilleurs.

Ce fut quand même riche en action !

Et en renseignements diront certains mais il n'était pas de se bords là. Enfin, à chacun ses priorité, la sienne avait été de rester en vie. Après, il y avait bien certaines choses qu'il avaient enregistré comme l'apparition d'Allen et le retour de Link... Lavi aussi qu'il avait perdu de vu à la sortie du Temple. Mais aussi le fait que tout cela soit aussitôt classé secret par les cardinaux. S'ils avaient mentis sur la mort de Link, alors que leur cacheraient-ils encore ?
Il soupira, se sortant ça de la tête. Ce n'était ni le lieu ni le moment d'y repenser et certainement pas la personne avec qui en discuter. Mais plus le temps passé, plus il s'inquiétait de ce à quoi cela pourrait mener pour Liang. Les actions des hautes instances de l'Ordre était de plus en plus étranges à ses yeux. Peut-être devrait-il tenter d'en parler avec son père, il avait toujours été de précieux conseils et puis, cela faisait un bon moment qu'il ne l'avait pas vu.

Tu as eu droit au corps de qui ? J'étais dans celui de Liang, ce fut pas de tout repos !

Aiko ne semblait pas vouloir dire vraiment ce qui l'avait pousser à le suivre -oui, il ne croyait pas à la curiosité, surtout qu'il ne l'avait pas non plus reconnu-, alors autant faire la conversation et voir ce que ça donnait.


Merci Iré pour les signa :coeur:

« Pour l'instant, vivez les questions. Peut-être, un jour lointain, entrerez-vous ainsi, peu à peu, sans l'avoir remarqué, à l'intérieur de la réponse. »
Rainer Maria Rilke

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seeds of destruction :: Le Monde :: Europe-
Sauter vers: