:: Le Monde :: Reste du monde Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une grande décision (Avec Euphémie L. Nguyen)

avatar
Date d'inscription : 03/11/2017
Messages : 58

Nos blessures guérirons tant que nous serons en vie
Voir le profil de l'utilisateur




Yu Kanda
Nos blessures guérirons tant que nous serons en vie
Mer 28 Mar - 18:23


Yu Kanda feat. Euphémie L. Nguyen


Une grande décision





En Australie… Yu Kanda avait du se rendre jusque là bas. Le voyage avait été long ce qui ne l’avait pas mit de bonne humeur. Mais voila, il était enfin arriver. Après un voyage d’encore 3 heures de train, il était enfin à l’auberge où une bonne chambre lui avait été réserver. Il lui restait pas mal d’argent et faisait souvent des petits boulots très bien payer.

Quand l’aubergiste lui proposa de dîner, il prit ses éternel Soba. Il avait prévenu par courrier avant d’arriver qu’il ne mangeait que ça et l’aubergiste lui en avait commander exprès. Et ici, loin de Londres, il pourrait réfléchir et se calmer un peu. Lavi ? Kanda lui avait dit où il se rendait donc s’il le voulait, il pourrait aussi le rejoindre. De toute manière, il n’était pas très loin. Et Kanda avait de quoi lui payer une chambre. Oui, il était maso. Mais le japonais n’avait pas dit son dernier mot. Une fois le choc de ses retrouvailles passé, il aviserait.

De toute façon, le japonais avait besoin de réfléchir. Lavi lui avait ouvert les yeux. Qu’est ce qu’il faisait encore à porter cette veste d’exorciste ? Certes, elle est jolie… Mais elle ne représente plus ses convictions. Il soupira longuement en fermant les yeux. Il avait mal… Lavi n’y avait pas été de main morte…. Il ne se souvenait de rien et s’était battu avec lui…. Et même si il était fort, ce n’est pas rien de se battre contre un Noah. Surtout, qu’il ne peut plus guérir aussi rapidement qu’avant.

Et c’est finalement à contre coeur qu’il avait accepter de se rendre à l’hôpital pour se faire soigner. C’était soit ça, soit il mourrait à son prochain combat. Et rien que d’y penser, il grinçait des dents.

Il y allait en boitant et en marchant doucement, mais à peine entrer dans le bâtiment, il s’écroula. Plusieurs employées vinrent à lui et crurent parfois qu’il était fou ou était en proie de crise de folie.


codage par LaxBilly

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/11/2017
Messages : 18

Paix trompeuse nuit plus que guerre ouverte
Voir le profil de l'utilisateur




Euphémie L. Nguyen
Paix trompeuse nuit plus que guerre ouverte
Jeu 29 Mar - 0:50
Mais qu'avait-elle donc fait pour mériter ça ? Elle soupira, regardant attentivement le patient qui venait d'arriver plus tôt et qu'elle avait mis plusieurs heures à soigner. Il était toujours endormit ou du moins, elle avait du lui faire une bonne piqûre de somnifère alors qu'il s'était réveillé en pleins milieu des soins dans un élan de colère. Elle espérait sincèrement qu'il aurait meilleur caractère quand il se réveillerait pour de bon.
Elle vérifia la tension une nouvelle fois avant de poser son matériel sur la table de chevet, croisant les bras et posant son regard sur les affaires du brun posé sur une chaise dans un coin de la pièce... et loin du lit d'hôpital. Il n'y avait aucun doute sur la signification de cet uniforme, Rudy et les Akumas lui en avaient parlés, il fallait qu'elle se méfie. Quand ils sauraient qu'elle l'avait soignée, elle allait de nouveau avoir les remontrances des machines.

Elle se souvint de l'arrivée en fanfare de l'exorciste, a peine avait-il mis un pieds dans l'hôpital qu'il s'était effondré, créant la panique dans le hall. Elle avait du stopper net la recherche de son médicament -un puissant calmant- car elle avait été appelé par une infirmière paniquée. Et elle devait reconnaître que les blessures de l'homme étaient assez impressionnante, elle se demandais d'où il venait comme ça.
Elle avait ensuite ordonné à son personnel de le transporté dans une chambre vide et elle s'était attelé aux soins avec deux infirmiers. Et heureusement qu'elle avait prévue les deux soignant car l'exorciste l'avait pratiquement envoyé valser quand il s'était brutalement réveillé. Sûrement qu'il ne s'en souviendrait pas, il avait seulement semblé en pleins cauchemar à ce moment.

Elle s'appuya contre le mur, les bras croisés sur sa poitrine sans cesser d'observer l'endormi. Certains pourraient dire qu'elle aurait pu en profiter pour le tuer, n'était-il pas son ennemi ? Mais elle était médecin et refusait catégoriquement que son hôpital devienne une usine à Akumas. Elle l'avait dit dès le début et ne changerait pas d'avis sur la question. Elle aidait le Comte oui, mais pas de cette façon là.
L'homme se décida enfin à ouvrir les yeux et elle poussa un autre soupire.

Enfin réveillé ? Dites-moi, ça vous arrive souvent de vous jeter sur le sol des hôpitaux comme ça et de créer le panique ? C'est plutôt inconvenant.

Inutile de dire qu'elle avait que très moyennement apprécié le dérangement. Et qu'il tente de se lever pour prendre son katana à l'autre bout de la pièce et elle lui balançait un scalpel entre les deux yeux. Un blessé restait couché et elle avait mis suffisamment de temps pour bander et recoudre ses plaies et autres pour qu'il ne les rouvre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/11/2017
Messages : 58

Nos blessures guérirons tant que nous serons en vie
Voir le profil de l'utilisateur




Yu Kanda
Nos blessures guérirons tant que nous serons en vie
Sam 14 Avr - 19:09


Yu Kanda feat. Euphémie L. Nguyen


Une grande décision





Bon, à peine réveiller, on lui parlait déjà, il n’avait pas le temps de vraiment remettre toute ses idées dans sa tête. Il soupira un moment.

- Comme si j’avais fais ce genre de chose par pur plaisir.

Non… Habituellement, il préférait se débrouiller seul dans ce genre de situation. Se mettre dans un coin où on ne le dérangerait pas et attendre. C’est ce qu’il faisait habituellement. Mais là…. Il avait pas voulu prendre le risque de mourir. Malgré tout ce qu’on voyait de lui à l’extérieur, il voulait vivre. Sinon, il ne se battrait pas autant. Observant l’air de la jeune femme, il comprit vite quel genre de réaction elle pourrait avoir s’il tentait quoi que ce soit. Quel plaie…. Avait – il vraiment bien fait de venir jusqu’ici ? Lui qui détestait les hôpitaux… les hôpitaux ressemblaient un peu au laboratoire et il les détestait depuis le plus loin de ses souvenirs.

Quand il regardait son corps, il pouvait voir que la moindre petite blessure avait été soigné. Lavi ne l’avait vraiment pas manquer… D’ailleurs… pouvait – il vraiment encore l’appeler Lavi ou changeait – il de nouveau son prénom ? Il ne connaissait pas non plus le nom de son souvenir de Noé mais il ne s’était jamais réellement intéresser à ce genre de choses. Comme Tyki, il l’appelait Tyki et non pas Joyd. C’était pareille avec tout le monde.

- Au moins je sais que j’ai réussi à rester en vie.

Mais ce n’était pas le genre de choses qui pouvait lui suffire. Il avait… pas envi de comprendre car il avait déjà comprit ce qu’il avait à comprendre. Mais il voulait se retrouver de nouveau face à lui. Leur combat n’était pas fini, il en était persuader. Il devait y retourner. Cependant, il voyait bien que le moindre de ses mouvements déclenchait une réaction du regard chez la jeune médecin. Et il n’était pas un gamin. Il avait pas envi de jouer au chat et à la sourie pour l’instant. Il se rallongea correctement en soupirant.

- Vous allez rester longtemps à me surveiller ?

Autant de profiter de cet endroit pour pouvoir se reposer au calme et réfléchir. Lui qui contrairement aux autres, ne montrait aucune fierté de son état d’exorciste. Bon certes, les exorcistes étaient à l’aise financièrement. Mais c’était le seul avantage pour lui et encore… de l’argent il pouvait en gagner seul.

- Je ne vais pas me sauver.

codage par LaxBilly

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/11/2017
Messages : 18

Paix trompeuse nuit plus que guerre ouverte
Voir le profil de l'utilisateur




Euphémie L. Nguyen
Paix trompeuse nuit plus que guerre ouverte
Lun 16 Avr - 16:50
Elle eut un sourire en coin. Au moins, il avait du répondant et ce, dès le réveil, ce qui prouvait qu'il avait toute sa tête. Elle avait cru un instant que cela ne serait pas le cas avec les crises qu'il avait eut lorsqu'il était inconscient mais maintenant, elle était rassurée.

Au moins je sais que j’ai réussi à rester en vie.

Il ne semblait pas convaincu ou rassuré pour autant, elle eut un léger soupire alors qu'elle se détachait du mur, remettant derrière son oreille une mèche rousse qui s'était échappée de son chignon.
Il s'apprêta à bouger et elle le fixa du regard qui lui rendit, elle eut un léger sourire moqueur.

Vous allez rester longtemps à me surveiller ? Je ne vais pas me sauver. 

Il osait poser la question en plus ? Il y en avait qui avait du courage pour parler de la sorte.

Je ne tiens pas particulièrement à ce que vous mettiez mon travail en l'air. J'ai dépensé bien trop d'énergie pour vous maintenir en vie, vous avait été inconscient plusieurs jours.

Elle se rapprocha du lit, reprenant l'objet pour mesurer la tension ainsi qu'un thermomètre qu'elle lui mit d'autorité dans la bouche sans même le prévenir. Elle lui prit le bras.

Vous semblez vraiment « heureux » d'être en vie, c'est vraiment beau à voir. Qu'est-ce qui vous à mis dans cet état ?

Si c'était un Akuma, il y en avait qu'il allait l'entendre pour laisser des gens à moitié mort devant sa porte. Certes elle n'avait rien contre... enfin, un minimum, mais si c'était pour lui donner du travail supplémentaire, ils pouvaient tout aussi bien aller jouer ailleurs.
Elle soupira, récupérant le thermomètre et lui rendant son bras.

Tout est bon de ce côté là. Vous devriez pas trop bouger si vous ne souhaitez pas ouvrir de nouveau vos blessures bien que vous semblez guérir assez vite. Cette chambre est à vous alors vous pouvez rester autant de temps que nécessaire. Des questions ?

Si cela pouvait lui épargner des aller-retour intempestif, elle était pour.
Attendant se réponse, elle reposa son matériel sur la tablette, espérant qu'il ne profite pas qu'elle s'en aille pour se sauver quand il en aurait l'occasion. Ce serait dangereux surtout que même si elle devait oublier les blessures, l'homme était perdu. C'était plutôt rare de voir un exorciste dans cet état... qu'avait-il bien pu se passer ?



Merci pour la signa Iré :coeur:
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seeds of destruction :: Le Monde :: Reste du monde-
Sauter vers: