:: Le Monde :: Asie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une belle petite brochette ~ FT Wisely et LAvi

avatar
Date d'inscription : 03/11/2017
Messages : 58

Nos blessures guérirons tant que nous serons en vie
Voir le profil de l'utilisateur




Yu Kanda
Nos blessures guérirons tant que nous serons en vie
Sam 14 Avr - 20:35


Yu Kanda feat. Lavi et Wisely


Une belle petite brochette




Kanda avait pu retrouver une certaine tranquillité en Australie. Mais il ne pouvait pas définitivement rester dans l’hôpital d’Euphémie. Les deux avaient eux de longues discutions malgré un début difficile. Mais maintenant, Kanda se sentait un peu mieux et pas seulement physiquement. Il se sentait libérer. Il n’avait pas remercier directement la médecin. Kanda restait Kanda. Mais il lui avait quand même fait comprendre qu’il lui en était reconnaissant. Il allait maintenant pouvoir réellement vivre comme il le désirait. Avoir quitter la congrégation ne l’empêcherais pas de régler ses comptes avec le Baka Usagi s’il le croisait. Kanda restait toujours un combattant mais un combattant solitaire.

Après avoir saluer Euphémie, il avait passer deux jours dans une auberge avant de décider de partir. La congrégation était au courant qu’il était aller en Australie et il venait de leur renvoyer son uniforme et son golem briser en deux. Mauvais idée de rester ici. Il fallait qu’il se rendre dans un pays où il pourrait rester inaperçue un petit moment le temps de mettre ses idées au clair. La Chine lui paraissait une bonne idée. Pays au plus proche de l’ancien japon, il passerait presque inaperçue leur ressemblant un peu. Pour les airs typiquement japonais que n’ont pas les chinois, il avait déjà l’excuse d’un parents d’une autre nationalité.

Il il prit donc à l’aube du troisième jour le premier bateau qu’il avait trouver pour se rendre en Chine. Le voyage en bateau, ce n’était pas ce qu’il préférait mais rien d’autre ne ralliait l’Australie aux autres continent ce qui était logique.

Et une fois en Chine, il eu encore trois jours de marche avant de trouver un village reculer qui lui paraissait bien pour s’installer quelque jour. Pour la langue, il l’apprendrait. Il ferait un effort là où il n’en avait jamais fait. Il n’avait pas le choix s’il voulait vivre libre. Et c’est pour le moment avec son anglais et ses dernières économie qu’il réussi à louer une petite maison, meublé, entre les buissons. Il était maintenant tranquille pour une semaine. La suite, il l’a verrait après. Pour le moment, il avait besoin de repos.

C’est après une bonne nuit de sommeil qu’il décida de visiter les alentours. Il lui fallait des vivres, des vêtements, du travail. A se promener en col roulé sans manche tout le temps, il allait juste tomber malade à force. Mais trouver un travail pour un étranger n’étais pas chose facile. Et ce n’est qu’après un incident qu’on l’embaucha au petit commerce du coin. Après avoir réagit quand celui-ci se faisait braquer. Beaucoup de brigands profitaient qu’un village soit petit et cacher pour le piller. Mais Kanda ne les laisseraient sûrement pas faire. Et au moins ainsi, il pourrait toujours se battre un peu.

Et au bout d’une semaine, il avait renouvelé son loyer. Il avait décider de rester là un peu plus longtemps. Le village était calme. Il pouvait y travailler et médité. Jusqu’a ce que lors d’une promenade, il tombe sur deux têtes connues. Il soupira ne montrant pas toute sa joie de les voir ici mais au moins, il n’aurait pas à aller le chercher. Alors, il s’approcha.

- De tous les endroits où vous pouviez aller, il a fallu que vous veniez ici.

Il ne portait plus rien en rapport avec l’ordre en vêtement. Même son air avait un peu changer. Ce n’était plus celui d’un homme enchaîner.



codage par LaxBilly

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 30/01/2013
Messages : 236

Localisation : Arche des Noés
Humeur : Hum... ironique

Disponibilité : Actif
Nous ne prenons pas parti. Nous nous infiltrons là où nous portent nos intérêts
Voir le profil de l'utilisateur




Lavi Jr.
Nous ne prenons pas parti. Nous nous infiltrons là où nous portent nos intérêts
Lun 16 Avr - 15:54
Depuis sa dernière rencontre avec les exorcistes, il c'était enfermé dans sa chambre, ne voulant voir personne et renvoyant sèchement tout domestique qui tentait de prendre de ses nouvelles ou lui apporter de la nourriture. La première conversation qu'il avait eut avec Wisely lui revenait souvent en mémoire mais rien n'y faisait, il ne parvenait pas à supporter la situation.
Quand il sortait, il voyait des liens qui le rattachait à d'autres personnes... des liens de sincères amitiés... de très forte amitié. Il en avait croisé deux, deux exorcistes et il n'avait eut envie que d'une chose, détruire ces liens qu'il ne comprenait pas et qui faisait monter en lui des bouffés de haine.

Il ferma les yeux, collant sa tête à la vitre alors qu'il était assis précairement sur le rebord de la fenêtre, un livre abandonné depuis longtemps à la main. Cela faisait un petit moment maintenant et pourtant, il n'avait pas retrouver ses souvenirs... aucun, excepté quelques un d'un certain Bookman. Ces souvenirs là le terrifiait d'ailleurs mais il n'en parlait pas, ni ne le montrait, préférant se retrancher derrière un sourire factice et des réactions froides. Enfin, peut-être que Wisely le savait... il lisait dans les pensées après-tout mais pour le moment, il ne lui avait encore fait aucune remarque.

Quand on parle du loup, on en voyait la queue... il avait pensée au Noé de la connaissance et celui-ci avait littéralement débarqué dans sa chambre comme s'il était le propriétaire des lieux. Bon, il faisait toujours ça alors ce n'était pas si choquant en soit mais il aurait préféré qu'il prenne au moins le temps de frapper à la porte, histoire de. Du coup, il lui décocha un regard blasé... « attaque » ayant aucun effet sur le plus jeune-agé, évidemment.
Finalement, il fut plus ou moins contraint et forcé d'abandonner son livre et sa chambre pour suivre son aîné... il ne savait où, il n'avait même pas écouté un traître mot. Sûrement dehors... il grogna légèrement, il ne voulait pas aller dehors...

Les mains dans les poches, il tenta de se concentrer sur les paroles de son « frère » en vain, ne captant même pas qu'ils quittaient l'arche tant les pensées de son dernier combat contre Khan et Liang l'avait laissé sur les nerfs. Et celui de « Kanda » un peu plus tôt... il les avaient cumulés ses deux là...
Il s'arrêta brusquement, l’œil écarquillé (il avait fini par remettre son bandeau sur l'autre), en reconnaissant la couleur d'un sentiment le reliant à un autre. Non... mais il était maudit ou quoi ?

De tous les endroits où vous pouviez aller, il a fallu que vous veniez ici.

...Il était maudit. Et il se posait la même question.
Un sourire mauvais étira ses lèvres alors qu'il se tourna vers son « cher et tendre frère ».

Re-explique donc ce que l'on fou ici ? Je suis sûr que ça pourrait être amusant... Dit-il d'une voix menaçante.

Il ne l'aurait pas deux fois et, cette fois-ci, il tuerait le brun. Il ne supportait pas le sentiment qui les reliés, mais alors pas du tout. Surtout quand il n'avait pas les éléments pour le comprendre pleinement. Il allait le réduire à néant.
Aucun doute, il était d'humeur massacrante.



Merci Iré pour la signa :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 02/04/2017
Messages : 110

Disponibilité : disponible
Ces humains... ils sont des proies faciles qui meurent sans avoir leur mot à dire
Voir le profil de l'utilisateur




Wisely
Ces humains... ils sont des proies faciles qui meurent sans avoir leur mot à dire
Lun 16 Avr - 22:00
Une belle petite brochette

Ce cher rouquin semblait plus mort que vif... Physiquement, cela avait l'air d'aller, mais son esprit... C'était une autre histoire... Son amnésie le dérangeait vraiment et je ne pouvais pas lui faire récupérer tous ses souvenirs en même temps à cause des risques importants qu'il encourrait... Ce type était vraiment un aimant à problèmes... Avant d'être un Noé, il avait pas été gâté par le destin qui semblait le pousser dans des situations délicates et maintenant qu'il était Noé, il avait été privé de ses souvenirs et croisait d'anciens proches. Evidemment, ce n'était pas très bon pour lui de les croiser dans son état, enfin, il ne leur sautait pas dans les bras, c'était un bon début. Sa mémoire de Noé avait dû lui crier que ces personnes étaient devenues des ennemis à présent...

Quoiqu'il en soit, j'avais décidé de le faire sortir de sa grotte... Il m'énervait à rester toujours enfermé dans sa chambre, on aurait dit le Comte, sauf que ce dernier avait une très très bonne raison et puis, il m'accueillait toujours avec plaisir contrairement à Bookman Junior. Ce que ce type pouvait être désagréable quand il s'y mettait ! Il avait perdu la mémoire, mais il avait toujours de la répartie et son sale caractère. Néanmoins, j'avais enfin réussis à le tirer hors de sa chambre, m'y invitant comme d'habitude, car avec moi le principe de vie privée n'existait pas. Je l'avais donc emmené en Asie pour qu'il prenne l'air et songe à autre chose. Je lui avais parlé pendant un bon quart d'heure, mais ça rentrait par une oreille et ressortait directement par l'autre...

- De tous les endroits où vous pouviez aller, il a fallu que vous veniez ici.

Super ! Le fou au katana ! Et en plus, le roux semblait penser que c'était un coup fourré... Pourquoi ça n'arrivait qu'à moi ? Je voulais juste me balader peinard avec un camarade et là, j'étais obligé de croiser Mr couteau de cuisine. La dernière fois que j'étais sorti, je l'avais croisé alors que j'étais avec Joyd et ça avait fini en combat... Ce type me poursuivait ou quoi ? En plus, il s'était toujours pas vengé de l'histoire d'Alma Karma et je doutais qu'il ait si vite oublié.

- Je t'assure que c'est pas ma faute... J'ai mieux à faire que traîner avec ce fou furieux. En plus, il est dangereux, il a déjà tué un Noé... La dernière fois que je suis sorti avec mon oncle, il était là... Je peux te montrer mes souvenir si tu as besoin d'une preuve. En plus, la présence de son innocence a le don de m'irriter.

Technique secrète du Noé de la Sagesse : repli stratégique. J'utilisai mon Oeil Démoniaque sur le type aux cheveux longs afin de le pousser à se remémorer l'incident d'Alma pour le déstabiliser, puis je saisis le poignet du Noé de la Compassion avant de me mettre à courir loin du fou au katana.


Autres gifs:



Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seeds of destruction :: Le Monde :: Asie-
Sauter vers: