:: Le Monde :: Amérique Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Denial ain't just a river in Egypt [PV Al] //Terminé//

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Lun 21 Mai - 1:23
Denial ain't just a river in Egypt
Shiro & Allen


Allen ne semblait pas non plus dérangé par l'idée de dormir avec lui. Ce n'était après tout pas la première fois qu'ils le feraient, et c'était toujours mieux que de dormir par terre. De toute manière, il imaginait difficilement qu'il refuse de dormir avec un homme aussi attirant que lui -même s'il avait un peu douté, il s'agissait tout de même d'Allen... Cette fois, il comptait bien s'assurer que l'exorciste dormirait avant de se laisser lui-même sombrer. Ils auraient besoin de leurs forces pour le reste de la traversée et la suite, et puis il n'avait pas envie de le revoir si fatigué et de mauvaise humeur que lors de son réveil dans la chambre de la cabane.
Il s'installa sur une chaise, bien heureux de laisser reposer ses jambes, et laissa parler sa curiosité, questionnant Allen sur ses expérience "de lit". Il s'agissait principalement d'une façon de passer le temps, mais la réponse l'intéressait aussi pour des raisons qu'il ne s'expliquait pas. Au final, il cherchait à savoir si l'exorciste était proche à ce point de quelqu'un ou non. Une simple curiosité. Chez lui, il n'appelait pas ça un défaut et le qualifierait presque de perfection, comme tout chez lui en somme.

"Pourquoi ?"

Il lui lança un regard à moitié blasé. Ne lui avait-on jamais dit de ne pas répondre à une question par une autre question ? Non, parce qu'il était difficile d'avancer en procédant de la sorte. Il décida de ne pas répondre, considérant qu'il avait été assez clair. Allen était peut-être innocent, mais il ne voyait pas comment il ne pouvait pas comprendre, alors il allait simplement le laisser réfléchir.

"Timcanpy"

Il le fixa quelques instants, se demandant s'il était sérieusement sérieux là. Timcanpy... Désespéré, il laissa sa main rejoindre son front, la laissant là un moment. Alors soit il s'était passé des choses étranges entre Allen et son Golem et le maréchal déciderait finalement de dormir par terre, soit il n'avait absolument pas compris la question. Lui aussi dormait avec son chien quand il était petit, mais il ne comptait pas ça comme une expérience, bordel. C'était sale. Il vit Allen bouger et leva les yeux vers lui, laissant échapper un long soupir en tentant d'oublier ce qu'il venait d'entendre.

"Je vais demander s’il n’ont pas besoin d’aide. C’est déjà gentil à eux de nous avoir accepté."

Il était peut-être en effet mieux de ne pas poser d'autres questions, mais de là à en quitter la pièce.. il devait vraiment se sentir con pour fuir de la sorte. Il supposait aussi qu'Allen étant Allen, il voulait aussi y aller de bon coeur. Lui n'avait pas plus envie que ça de bouger, il se trouvait bien assit. Il n'avait de plus pas envie de revoir Allen avec les marins, une fois lui avait suffit. Il s'affala sur la table en croisant les bras, reposant sa tête dessus et répondit sur un ton las.

- Vas-y tout seul.

Il laissa Allen quitter la pièce, ne bougeant pas d'un poil. Il fixa un moment la porte de la chambre, guettant son retour, mais il ne vint pas. Pas assez vite pour lui, du moins. Il n'était pas mal qu'ils se séparent un peu étant donné qu'ils allaient passer un bout de temps ensemble, mais il s'était déjà fait à sa présence et avait un sentiment étrange maintenant qu'il était parti, même en sachant qu'il était toujours là, derrière cette porte. Finalement, le manque de sommeil dû à la nuit blanche qu'ils venaient de passer se fit sentir. Il était déjà fatigué de base, et cela en plus en faisait un peu trop. Lui qui était habitué à être de bonne forme, ça ne lui allait décidément pas. Au bout d'un moment et sans s'en rendre vraiment compte, il sombra dans un sommeil profond, toujours assis à la table. De façon très classe, donc.





Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Mar 22 Mai - 18:37
Shiro prit un air… assez désespéré et il lança un regard à Tim’ comme si celui-ci pouvait lui expliquer à quoi le brun pensait. Enfin, s’il ne disait rien de plus c’est que cela ne devait pas être bien important.
Ce levant en s’étirant, il indiqua qu’il allait aider les marins et la réponse sonna toute seule.

Je ne suis pas aussi optimiste. Répondit-il sur le même ton.

Il retint un soupire, ne pouvant pas s’empêcher de lui lancer un regard blasé avant de quitter la pièce. Évidemment qu’il allait y aller tout seul, il n’avait espéré à aucun moment d’avoir l’aide du Maréchal, mais malgré qu’il eut répondu du tact au tact par habitude, il n’en tenait vraiment aucune rigueur au plus âgé. « Je suis encore dans la fleur de l’âge », il pouffa. Il allait s’en souvenir un moment de cette réflexion là.

Il remonta silencieusement vers le pont, Tim’ toujours flanqué sur son épaule avant de retrouver les marins… un peu surprit de le voir. Après quelques discussions, il fut redirigé vers les cuisines en rougissant alors que son ventre s’était manifesté de manière plutôt bruyante.
Ce ne fut qu’après avoir prit un bon repas, avoir aidé les marins à préparer le reste et avoir chargé un plateau de nourriture pour Shiro qu’il redescendit dans la cale.

Il frappa très légèrement à la porte avant de rentrer… trouvant le maréchal dans la même position qu’il l’avait laissé avant de partir, si ce n’est qu’il avait vraiment l’air de dormir cette fois. Pouffant silencieusement, il referma la porte derrière lui sans faire de bruit avant de poser le plateau sur la petite table de la même façon. Bougeant jusqu’à l’endormi, il se pencha doucement à son oreille.

Un des marin à dit qu’il te trouvait vraiment à son goût~ chuchota-t-il.

Il se recula pour éviter un éventuel coup avant de se poser sur le lit pour mieux observer la réaction de Shiro et inutile de dire qu’il avait rougit jusqu’à la racine des cheveux en comprenant ce qu’avait dit le marin à ce moment là. Car oui, l’un d’eux, nommé Clarence, avait vraiment dit cela à propos de Shiro alors qu’un autre préféré le croquer lui… il frissonné rien qu’au souvenir. Monter sur le pont était peut-être une mauvaise idée pour l’avenir…

Tu ferais mieux de manger avant que ça ne refroidisse… Continua t-il a peine fut-il posé correctement en observant toujours sa réaction.

Si le brun se rendormait… il finirait sûrement par le tirer sur le lit et le laisser dormir. Il avaient pu se reposer un peu dans la cale mais ça n’avait pas été très confortable et si c’était comme pour lui, alors leur dispute avait aussi fatigué le Maréchal.
Il bailla discrètement avant de s’étirer. Ils approchaient les onze heures… et si le brun avait un peu dormit, ce n’était pas son cas -par son unique faute- et il ferait bien de se reposer un peu aussi. Ne devait-il vraiment pas s’inquiéter cependant ?


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Mer 23 Mai - 0:08
Shiro.exe a cessé de fonctionner
Shiro & Allen


Le maréchal ne s'était pas réveillé une seule fois depuis qu'il avait sombré, son corps semblant être décidé à rattraper la nuit de sommeil qu'il avait perdu. Il ne lui ressemblait pourtant pas de s'endormir dans un tel lieu, et encore moins si profondément que ça. C'est qu'il était tout de même un minimum aux aguets, quand il n'était pas crevé. Son sommeil ne fut distrait par aucune pensée, rêve ou image, lui permettant d'être paisible au possible. Il entendit un léger bruit, mais ne broncha pas. Sur un bateau, les bruits étaient nombreux, mais certainement pas assez pour l'empêcher de roupiller encore un peu. Il se découvrait presque un côté flemmard, mais n'était pas en état d'y penser, préférant retrouver un sommeil long et profond. Qu'il le réveille une fois arrivés en Afrique... À peine quelques secondes, il sentit un léger souffle près de son oreille.

"Un des marin à dit qu’il te trouvait vraiment à son goût~"

Il ouvrit doucement les yeux et vit Allen à quelques mètres de lui. Il le trouvait à son goût.. il voulait bien, mais pourquoi lui dire cela à ce moment précis ? Il se redressa doucement, les cheveux en bataille et la trace de son bras nettement marquée sur sa joue -sans le savoir. Il marmonna, l'esprit encore embrouillé.

- Vraiment ? Il est vrai que je suis génial, donc je peux le compr-Il se stoppa, réalisant enfin ce que venais de dire Allen. Attends, quoi ?
Il se redressa vivement, faisant une mine dégoûtée. Un marin avait dit ça ? Mais pourquoi... Il était très attirant, mais attirer ça... non merci. Il lança un regard blasé à Allen. Lui dire ça pour le réveiller d'un si agréable sommeil, sérieusement ? Il était vrai que c'était efficace, mais il n'était pas compliqué de le réveiller en le secouant un peu ou en le complimentant. Enfin, il ne pouvait lui en vouloir.. dans une autre situation, il aurait apprécié la blague.

"Tu ferais mieux de manger avant que ça ne refroidisse… "

Reportant enfin son regard sur la table, il remarqua la plateau de nourriture qui y était posé. Le voilà encore qu'il venait le nourrir aux pieds du lit. Il n'allait vraiment pas lui en vouloir.. .Il esquissa un léger sourire, rapprochant le plateau de lui. Allen avait-il déjà mangé ? Il ne lui semblait pas entendre son estomac et supposait donc que la question ne se posait pas. Par ailleurs, même s'il ne l'avait pas remarqué durant son sommeil, le sien criait famine. Il s'étira, baillant bruyamment, puis reprit.

- Je t'avoue que ce n'est pas vraiment mon type d'homme.

Ne comptant pas laisser son repas refroidir, il commença à manger, jetant de temps à autres un regard à l'exorciste. Il se demandait combien de temps il avait bien pu dormir, et par conséquent combien de temps Allen avait passé à aider les marins... ça lui semblait long. D'ailleurs.. d'où lui était venue l'idée de lui dire ça à propos du marin ? Non, parce que ça ne lui ressemblait pas, même lorsqu'il était d'humeur sombre. Il ne pouvait imaginer que ce soit vrai, tout de même... Pour tenter d'avoir une confirmation, il reprit avec un rire.

- Suis-je le seul à leur plaire ?

D'ailleurs, tout ça lui faisait penser qu'Allen n'avait toujours pas dormi, et après avoir travaillé il devait être bien plus fatigué qu'il ne l'était. Il n'avait pas spécialement envie d'attendre qu'il ait fini de dormir en s'ennuyant, mais c'était pour le mieux. Il trouverait bien de quoi faire en attendant, comme toujours. Sur un bateau lancé en pleine mer comme celui-ci, passer son temps à observer l'horizon ne le dérangeait pas. Il doutait cependant que cela arrive après la déclaration d'Allen sur le marin. Il n'avait pas envie d'être "prit" par surprise.

- Tu devrais te reposer aussi... sur le lit, c'est mieux.




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Mer 23 Mai - 23:39
Il se recula après avoir murmuré sa phrase à l’oreille du brun, s’asseyant sur le lit pour l’observer ouvrir doucement les yeux d’un air un peu perdu. Il pouffa silencieusement à cette vue qui décalait encore une nouvelle fois avec ce qu’il voyait habituellement du Maréchal. De fier et sûr de lui, il passait à vraiment mignon…

Vraiment ? Il est vrai que je suis génial, donc je peux le compr-Attends, quoi ? 

Il pouffa de nouveau en voyant son air soudainement dégoûté -ce n’était pas très sympas pour le marin en question- et lui indiqua de manger avant que ça ne refroidisse. Ce n’était pas du grand luxe mais c’était plutôt bon et surtout chaud alors autant en profiter, ce serait dommage.

Je t'avoue que ce n'est pas vraiment mon type d'homme. 

Pas son type… d’homme ? Shiro aimait donc les hommes ou il disait cela comme ça ? Pas qu’il s’en soucie mais… son cerveaux s’arrêta soudainement de fonctionner alors que sa bouche formait un « o » de compréhension au souvenir d’une autre phrase prononcée par le brun « C'est quoi ton fantasme ? Je peux t'aider à le réaliser ? Oh et... tu as quel âge, d'abord... tu es mineur, n'est-ce pas ? Ce n'est rien va.. ça ne me dérange pas. », il avait donc dit cela… dans ce sens là… ?
Il referma la bouche pour arrêter de faire le poisson, ne remarquant même pas que Tim’ lui mordait une partie de la tête pour qu’il se reprennent alors qu’il rougissait violemment. Sur le coup, il ne l’avais pas vu comme ça… mais alors pas du tout…

Suis-je le seul à leur plaire ? 

La réponse finit complètement à le « réveiller » et il grimaça au souvenir d’un des marins se rapprochant de lui de manière… a ce que faisait Jerry quand il adorait particulièrement la recette de son nouveau plat… Il ne voulait pas y penser, il frissonna donc de plus belle, préférant garder le silence sur cela.

Tu devrais te reposer aussi... sur le lit, c'est mieux. 

Il hocha la tête légèrement, continuant à observer Shiro, d’un air pensif cette fois. Quand une autre éclair d’illumination le « heurta »…

C’était pour ça la question sur le lit ? Réfléchit-il à voix haute.

Est-ce que Shiro pensait ? Est-ce qu’il avait fait… pensait qu’il avait fait… ? Il rougit d’avantage avant de secouer la tête. Et sinon, est-ce qu’il devait vraiment se sentir gêné ? Non parce que si Shiro… mais si ça ne le gêné pas à lui alors pourquoi lui-même devait-il se sentir gêné ?
Il soupira, captant enfin « l’attaque » de Tim’ et le tirant de là en lui lançant un regard noir au passage. Non mais. Enfin du coup, il comprenait mieux l’air désespérait du brun a la question… mais en même temps, pourquoi cette question aussi ? Il fit une moue boudeuse en observant l’autre exorciste.

J’avais pas comprit tout à l’heure… se sentit-il obligé de préciser d’un air boudeur avant de rougir et de détourner le regard. Je suis mineur, pourquoi j’aurais fais quelque chose comme ça ?

Il n’y avait même jamais pensé, il fallait dire que ce n’était absolument pas l’ordre de ses priorités et cela ne le serait sûrement jamais. Pourquoi ce genre de choses… enfin… hum…

Je vais dormir un peu.

Retirant ses bottes et sa chemise qu’il plia avant de la poser sur un coin du lit, il s’emmitoufla dans les couvertures en baillant avant de fermer les yeux. Il espérait s’endormir rapidement… mais cela se ferait sûrement vu combien il était fatigué…
Il n’eut même pas le temps d’y penser qu’il sombrait déjà dans le sommeil.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Jeu 24 Mai - 2:19
Shiro.exe a cessé de fonctionner
Shiro & Allen


Lorsqu'il évoqua son "type" d'homme, Allen eu une réaction plutôt amusante. Il n'avait pas pensé le surprendre à ce point en répondant cela, surtout que l'exorciste lui-même l'avait lancé sur ce sujet. Il aurait décidément pu s'attendre à une telle réponse, surtout venant du brun. Et puis.. n'était-il pas évident qu'il n'avait pas de type concernant l'autre genre, ou plutôt d'attirance ? Et même concernant les hommes, il n'était pas sûr d'avoir un type en particulier, ce genre de chose se faisant au feeling. Il était tout de même certain que le marin ne le serait jamais... même sans juger il avait un minimum de goût, il ne fallait pas abuser. Il eut un léger rire en voyant le Golem engloutir une partie de la tête d'Allen pour le faire revenir sur terre. Les joues de l'exorciste s'empourprèrent, et le maréchal aurait payé pour pouvoir lire dans ses pensées et savoir exactement ce qu'il se passait là dedans.

Il enchaîna sur une question, curieux de savoir s'il s'agissait vraiment d'une invention ou bien d'un fait réel. Le maréchal ne savait pas trop ce qu'il préférerait, mais s'il attirait quelqu'un, même sans que ça soit réciproque, il voulait le savoir, et savoir qui. Allen sembla cependant dérangé par la question, le laissant alors penser qu'il ne s'agissait pas de son idée. Et vu sa gêne, il devait avoir vécu des choses pas forcément agréables pendant qu'il aidait. Rien de grave, il l'espérait. Il décida de ne pas insister, se concentrant sur son repas et sur le manque de sommeil de son compagnon.

"C’était pour ça la question sur le lit ?"

Ah. Il venait donc d'atterrir après tout ce temps. Il hocha la tête en soufflant. C'était mieux tard que jamais, mais tout de même... Enfin, la réponse avait été donnée à partir du moment ou il n'avait pas comprit la question. Sur certains points, Allen était vraiment trop innocent. Il semblait vraiment être repoussé par l'idée de faire ça. Pourtant, ce n'était pas si tabou... et puis, à son âge...

"J’avais pas comprit tout à l’heure... Je suis mineur, pourquoi j’aurais fais quelque chose comme ça ?"

Il esquissa un léger sourire. Alors ça, c'était un argument invalide sur quasi tous les points. Allen avait beau être relativement sage, ce n'était pas comme s'il respectait toutes les règles morales qu'un jeune de son âge était supposé suivre. Vivre une vie de fuyard, ou même tout simplement d'exorciste suffisait à le faire penser que le stade de "mineur" ne lui convenait plus. Ils se ressemblaient un peu, sur cette dernière chose. Il répondit, riant.

- Tu veux rire ? Que je sache, tu es loin de vivre comme quelqu'un qui a seize ans. Tu es largement plus mature... Et tu vas me dire que tu as attendu ta majorité pour boire ou jouer à des jeux d'argent ?

Il avait évité de mentionner sa fuite pour ne pas le déprimer, mais il s'agissait également d'un bon argument.

"Je vais dormir un peu."

Il le laissa se dévêtir, y jetant un regard en coin mais continuant durant ce temps de manger. Il ne tarda pas à entendre le bruit de draps en mouvements, jusqu'à ne plus entendre que les bruits qu'il faisait lui même et la respiration immédiatement paisible de l'exorciste. Il devait vraiment être fatigué. Le maréchal tâcha de faire le moins de bruit possible pour ne pas le perturber. Par contre, il sentait vraiment qu'il allait se faire chier. Une fois son repas terminé, il retourna du côté des marins pour leur rendre la vaisselle et les aider -à contre coeur et en priant pour qu'aucun d'entre eux ne se mette à le draguer. Cela fait, il profita quelques dizaines de minutes de l'air extérieur avant de retourner dans la chambre, faisant toujours le moins de bruit possible.

Il eut le temps d'en observer chaque recoin, lassé par le manque d'inspiration que le tout lui procurait. Il sortit finalement son calepin, se mettant à gribouiller dessus à l'aide d'un crayon de bois, l'air franchement ennuyé. Son esquisse prit finalement et sans qu'il ne s'en rende compte immédiatement la forme d'un visage. Il le faisait un peu penser à celui de son jeune ami, il décida donc de continuer sur cette lancée. Il était cependant dur de le faire sans modèle. Non pas qu'il ne se souvenait pas bien de son visage, mais il aimait y ajouter un nombre conséquent de détails. Il alla donc s'installer contre le mur face à l'exorciste endormi. Il ne voyait que son visage, mais c'était bien suffisant. Il ne vit alors pas le temps et les feuilles défiler, étant à moitié dans ses pensées tout en crayonnant. Il murmura à moitié pour lui-même.

- Il est rare de voir ton visage aussi paisible... mais il semblerait ces traits angéliques ne te quittent jamais.




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Jeu 24 Mai - 23:43
Il fit une moue boudeuse, il ne voyait pas en quoi cela pouvait être drôle.

L’alcool c’est mon maître qui voulait savoir ce que cela ferait et les jeux d’argent c’était pour payer les dettes de mon maître, ce n’est pas la même chose.

Ou comment dire en une phrase que tout était de la faute à son stupide maître. Ah… rien que d’y pensait ça le faisait déprimer. Et quand il se disait qu’il n’avait pas encore finit de tout rembourser c’était pire. Pourquoi son maître faisait-il toujours des choses comme ça ? Il ne pouvait pas le laisser… tranquille un peu…
Ah… il déprimait vraiment maintenant. C’était ça de ne pas avoir eut le temps d’avoir fait son deuil. Même si le cas de son maître était plutôt étrange, il devait l’avouer.

Décidant une nouvelle fois que ce n’était pas le moment -et ça ne le serait jamais de toute façon- il signala qu’il allait dormir avant de se mettre sous les couvertures après avoir ôté sa chemise. Il faudrait qu’il pense à récupérer ce que les marins lui avait donné avant de quitter le navire. Après tout, il n’avait plus d’affaires depuis que le quatorzième avait perdu les siennes.
Il eut à peine le temps de bailler une nouvelle fois qu’il s’endormit de nouveau.

~ *** ~


Quatre jours plus tard, ils débarquèrent en Mauritanie. Il ne savait pas vraiment si la virée en bateau lui avait fait du bien et reposé ou au contraire l’avait épuisé. L’air marin avait apparemment rapporté toute sa fatigue et il avait dormi pratiquement tout le reste du séjour en alternant les moment de faim qui avaient fait rire les marins à chaque fois qu’ils entendaient son ventre crier famine et aussi… quelques autres parties de poker gagnées pour lui.
L’équipage avait en tous cas était généreux avec lui, allant leur donner un sac de provision et un autre avec des vêtements de rechanges et quelques autres objets utiles. Il aurait aimé être en position de refuser mais il avait accepté de bon cœur, les remerciant chaleureusement. Il ne savait pas combien de temps encore leur chance durerait.

Au bruit et à l’agitation qui partait du port jusqu’à la ville, tout portait à croire qu’il y avait un grand festival. Ce qui c’était passé en Amérique du Sud n’avait pas régler son problème, notamment celui avec les Akumas alors il souhaitait toujours autant quitter la ville. Mais alors qu’il allait entreprendre de faire un détour vers les rues moins fréquentés, un groupes déguisés ne fut pas de cette avis et l’entraîna dans la foule.

Ah ! Shiro !

Son appel fut noyé dans le bruit et il se laissa entraîner en soupirant, faisant attention où il mettait les pieds pour ne pas tomber et cherchant un moyen de se sortir de là.
Il ne sut pas trop comment il avait fait pour se retrouver au centre d’un cercle libre délimité par la foule où se trouvait un artisan des arts du cirque plutôt doué. Souriant et jouant le jeu, il posa ses sacs à terre avant de s’avancer pour monter sur le second et énorme ballon pour faire face au jongleur de torche et se mit à jongler avec lui sous les applaudissements. D’un coup d’oeil discret, il cherchait toutefois à repérer Shiro dans la foule. Il pouvait jongler les yeux fermés alors il n’y avait pas de risque.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Ven 25 Mai - 2:06
Shiro.exe a cessé de fonctionner
Shiro & Allen


Ils débarquèrent finalement sur le continent africain, en Mauritanie. Il avait déjà mit les pieds dans ce pays par le passé et en avait gardé un bon souvenir. Il n'y était cependant jamais revenu, probablement car il y avait tant de choses à voir ailleurs en Afrique qu'il ne prenait pas la peine de repasser deux fois au même endroit, sauf pour une exception comme celle-ci. Le séjour sur le bateau l'avait aidé à récupérer ses heures de sommeil ainsi que toute son énergie et sa bonne mine, mais il n'était pas sûr qu'il regretterait les marins et leurs stupides jeux de cartes.

Ils semblaient arriver en pleine période festive, ce qui mettait le maréchal de plutôt bonne humeur. Il n'avait pas eu l'occasion de voir un festival mauritanien et pensait qu'il pourrait s'agir d'une expérience intéressante. Comme quoi, dans tout voyage et même s'il s'agissait d'une fuite, il y avait toujours des choses à apprendre.
Ils se dirigèrent sans réellement le vouloir vers le centre-ville, et donc le centre de la fête, et décidèrent de changer de cap pour ne pas rencontrer de foule trop épaisse. Ils se devaient de rester discrets, et ils n'étaient pas à l'abris de l'arrivée d'un Akuma. Il prit les devants, confiant en son sens de l'orientation pour les guider vers des rues ni trop perdues ni trop peuplées. Il crut entendre la voix d'Allen, mais ne put comprendre ses paroles. Il se tourna et ne trouva pas son jeune ami derrière lui mais bien quelques mètres plus loin, entraîné par un groupe de types masqués.

Parmi toutes les personnes présentes ici, il avait sérieusement fallu qu'ils prennent Allen ? Ce type était bien trop malchanceux... il aurait probablement du se douter que quelque chose comme ça lui tomberait dessus. Il le suivit tant bien que mal, le perdant finalement de vue à cause de la foule. Il fut cependant attiré par des rires et des cris enthousiastes et se dirigea vers eux. Il découvrit alors un... surprenant spectacle. Allen était en train de jongler sur une balle géante, charmant... doué certes, mais pourquoi se retrouvait-il à faire ça ? Il les observa quelques minutes puis s'éloigna, ennuyé. Il se dirigea vers un stand pour acheter de la nourriture. Cela passerait le temps et avec un peu de chance, Allen aurait fini à se retour. La nourriture cuite, il revint vers la foule, n'hésitant cette fois pas à pousser ceux qui l'empêchaient de passer et constata qu'ils n'en avaient toujours pas fini. Il mit en évidence la nourriture et appela.

- Hey, Crown Clown ! T'as assez fait le pitre, descends de là !


Il attendit qu'Allen le rejoigne pour l'entraîner hors de la foule, pestant sur tous ceux qui tentaient de l'en empêcher. Il aurait vraiment profité de l'ambiance si seulement on ne les avait pas contraints à participer. Il souffla. Maintenant qu'ils étaient là, ils n'avaient plus qu'à manger sur les lieux et traverser le festival... ce n'est pas qu'il en avait envie, mais faire demi tour ne les avantagerait pas plus à présent. Il leur dégota une table vide et posa la nourriture dessus, s'installant sur une chaise, puis esquissa un léger sourire.

- Alors on m'abandonne pour se donner en spectacle avec un autre homme ?




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Ven 25 Mai - 19:20
Malgré tout, jongler était toujours un réel plaisir pour lui et pouvant le faire aussi naturellement que respirer, il en profitais pour observer les alentours pour tenter de trouver quelques rues où passer pour s’éloigner de la foule mais aussi pour tenter de retrouver Shiro. Parmi tout ces gens déguisés, cela ne devrait pas être si compliqué…
Effectivement, il l’aperçut du coin de l’œil fendre la foule jusqu’à eux… puis se lasser rapidement avec une légère moue… ennuyé ? Lui tirant un rire. Il ne savait pas pourquoi mais ça l’amusait toujours de voir les différentes expressions que prenait Shiro. Il comprenait maintenant un peu mieux ce que pensait Lavi quand il lui avait dit qu’observer les gens était divertissant. Pourtant, il ne se trouvait pas un pesse-temps à le faire. Sauf avec le brun.

Shiro réapparut un peu plus tard, brandissant un plat comme un étendard et son estomac se manifesta aussitôt, lui tirant une légère moue boudeuse. C’était lui où il espérait l’attirer avec la nourriture ?

Hey, Crown Clown ! T'as assez fait le pitre, descends de là ! 

Il espérait vraiment l’attirer avec la nourriture… il tira la langue au maréchal avant de mettre fin à l’échange de jonglage et sauta du ballon pour le suivre. Il récupéra ses sacs au passage avant de jouer un peu des coudes mais gentiment pour pouvoir rejoindre l’autre exorciste jusqu’à une table un peu plus loin et c’est avec toujours un sourire aussi radieux qui prit place, saluant un petit groupe d’enfant qui riait en le félicitant pour la « partie ».
Son regard s’arrêta sur le plat qu’il n’avait encore jamais vu avant et il s’amusa un bref instant à tenter de deviner le goût par l’odeur.

Alors on m'abandonne pour se donner en spectacle avec un autre homme ? 
Je cherchais plutôt un endroit en hauteur pour mieux te retrouver. Je ne voulais pas te perdre. Répondit-il dans un sourire mais avec un regard tout à fait sincère.

C’est aussi pour cela qu’il n’avait pas tenté de sortir du cercle, il avait été bien plus pratique de le regarder arriver et faire ainsi. Remerciant pour la nourriture, il attaqua donc avec une envie non dissimulé son plat.

Tu n'aime pas les cirques ? Tu avais l'air de t'ennuyer.

Car oui, il y avait fait attention.
Il eut cependant à peine le temps de commencer son plat qu’on autre homme les approcha. Le torse nu et musclé légèrement huilé, sa peau bronzé montrait magnifiquement ses origines du nord de l’Afrique. Il portait la tenue très légère qu’il reconnu aussitôt comme étant celle des cracheur de feux. Il salua rapidement Shiro avant de porter son attention sur lui et il lui retourna un regard interrogateur.

Je m’appelle Antef !Viens faire partie de notre troupe ! Demanda-t-il sans détour.
Désolé… je suis avec mon ami alors je ne peux pas… refusa-t-il poliment, un gêné par la demande soudaine.
Mais tu es doué ! Et ton ami peut venir lui aussi ! Il se tourna vers Shiro. Venez nous rejoindre !

Il tenta d’imaginer un court moment Shiro dans un cirque et pouffa doucement. Il fallait dire que, pour lui, le brun n’avait absolument pas l’allure à l’emploi et certainement pas le caractère adéquat pour cela.
Reprenant son repas, il décida de laisser le soin au Maréchal de répondre à la question de Antef tout en le surveillant des yeux.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Ven 25 Mai - 23:12
Don't step on my territory
Shiro & Allen


"Je cherchais plutôt un endroit en hauteur pour mieux te retrouver. Je ne voulais pas te perdre."

Il lui répondit par un léger sourire, cessant de se moquer de lui. Ça se tenait, mais tout de même, jongler sur un ballon... Il y avait bien d'autres manières de ne pas perdre quelqu'un, comme ne pas se faire kidnapper par des mauritaniens par exemple. Enfin, le principal était que sa tactique s'était révélée plutôt efficace, même s'il ne doutait pas qu'ils se seraient retrouvés même sans ça. Le hasard les réunissait toujours alors qu'ils se perdaient au bout du monde, alors pourquoi pas dans un simple festival ? Allen s'attaqua finalement à son repas avec son appétit habituel. Le brun lui avait choisi un plat traditionnel assez répandu, mais dont le goût avait quelque chose de particulier.

"Tu n'aime pas les cirques ? Tu avais l'air de t'ennuyer."

Et pas qu'un peu. Il ne voyait pas l'intérêt de se donner en spectacle de la sorte : déguisé, et parfois même maquillé, surtout pour faire des choses comme jongler ou faire du monocycle. Puis, il avait bien d'autres choses à faire que de regarder des personnes faire ça, comme s'occuper de lui et faire des choses réellement amusantes. Et c'est que les clowns faisaient plus souvent peur aux enfants qu'autre chose... évidement ce ne pouvait pas être le cas d'Allen, ce type ne serait jamais bien effrayant. Il haussa les épaules et répondit.

- C'est peut-être amusant à faire, mais je ne trouve pas ça drôle à regarder du tout.

Ils n'eurent même pas le temps de continuer de converser ou même d'entamer la nourriture qu'un homme plutôt bien foutu vint à eux. Le maréchal le reluqua de la tête aux pieds, arborant déjà un air blasé. Ne pouvaient-ils jamais être en paix cinq minutes ? Ça avait encore l'air d'être un type du spectacle en plus... le genre de type qui n'a aucune gêne et vient déranger les gens durant leur repas ! Il le salua puis s'adresse à Allen. Évidement.

"Je m’appelle Antef !Viens faire partie de notre troupe !
Désolé… je suis avec mon ami alors je ne peux pas…
Mais tu es doué ! Et ton ami peut venir lui aussi ! Venez nous rejoindre !"

Quel emmerdeur, demander ça comme ça... le pire était qu'Allen ne semblait refuser qu'uniquement parce qu'il était là ! Jouer au clown avec ce guignol qui puait l'alcool l'amuserait-il donc vraiment ? Il ne le suivait pas sur ce coup. Il grimaça lorsque l'homme l'invita aussi à rejoindre sa troupe. Il pouvait toujours rêver, il avait beau être superbe et talentueux, jamais il ne se rabaisserait à faire une telle chose. Et il n'était pas non plus question qu'il laisse Allen être tenté d'accepter. Ils n'avaient pas de temps pour ça et Le brun était fortement dérangé par l'idée de laisser son compagnon jouer avec cet étalon. Il croisa le regard interrogateur d'Allen et se leva, allant se planter juste devant le mauritanien. Allen lui laissait le choix. Parfait. Il allait ridiculiser ce type et refuser l'offre par la même occasion. Il lança, un air de défi dans les yeux.

- Pas si vite Musclor ! On jouera un peu avec ta putai.. ta troupe seulement si tu me bats au bras de fer !

Un classique, mais il avait deux avantages : avoir de la gueule, et l'assurance de gagner pour lui. C'était également moins violent qu'un combat tout court, ce qui aurait assurément dérangé Allen et là n'était pas son objectif, même si le cogner pour de vrai lui aurait un peu plu. L'homme sembla un peu déconcerté par la proposition mais se prit au jeu et accepta en riant. Il ne le prenait pas au sérieux, hm... il allait vite déchanter en constatant la force et le talent naturels du maréchal !
Il s'installèrent à une table non loin de là, attirant les regards de dizaines de curieux qui formèrent peu à peu un cercle autour de la table. Ils se préparèrent, poing au poing, coudes à la table et pieds au sol, puis débutèrent la lutte sous les encouragements de la foule. Ce jeune homme avait de la force, il devait l'admettre. C'était même bien plus que ce à quoi il s'était attendu. L'assurance ne quittait cependant pas son regard. Il savait que son bras ne flancherait pas, pas après toutes ces heures d'entrainement et son habitude de porter Kindness malgré son poids. Il laissa un instant le mauritanien prendre l'avantage, histoire de le laisser espérer un peu, et le renversa la seconde d'après, plaquant son poing au sol. Il le relâcha ensuite, l'air satisfait. La foule semblait amusée aussi. Il s'agissait évidement d'un spectacle bien plus excitant que le jonglage !

- Bien essayé.




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Sam 26 Mai - 0:22
Pas drôle à regarder ? Hum… il prit un air pensif tout en observant attentivement Shiro avant qu’un léger sourire ne se forme sur ses lèvres. S’il disait cela c’est seulement parce qu’il n’avait pas dû voir de bon clown. C’était sûr qu’il n’égalait pas Mana dans le domaine mais il prenait la phrase du brun comme un défis personnel et se mettait donc en tête de lui faire apprécier les joies du cirque.
Gardant cela pour lui, il commença donc son repas avant qu’un cracheur de feu n’arrive jusqu’à eux pour l’inviter dans sa troupe. Un peu gêné de l’attention, il refusa poliment en expliquant qu’il était avec Shiro… et Antef décida de l’inviter également. Il cligna des yeux, un peu surprit et observa l’exorciste d’un air interrogateur, se demandant ce qu’il allait faire.

Pas si vite Musclor ! On jouera un peu avec ta putai.. ta troupe seulement si tu me bats au bras de fer ! 

...Il aurait put trouver cela assez amusant s’il n’avait pas entendu l’insulte retenu qui lui avait fait pousser un soupir alors qu’il le regardait durement. Même s’il n’aimait pas les troupes, ce n’était pas une raison pour les insultés, Antef n’avait rien fait de mal.
Heureusement, le basané ne prit pas ombrage du comportement du Maréchal et accepta le défis ce qui ne le surprit pas. Comme les marins plus tôt, il était rare que ceux de ce milieu refuse un défis aussi direct. Ce désintéressant complètement du défis, il reprit donc tranquillement son repas, bien heureux qu’on lui fiche la paix alors que l’attention de ceux étant près deux était complètement absorbé par les « lutteurs ».

Il avait fini son plat quand il entendit des rires amusés signalant la fin du combat. A cause du bruit il n’entendit pas ce que Shiro venait de dire mais il pouvait facilement comprendre à son sourire qu’il avait remporté la partie ce qui ne l’étonnait pas. Il c’était bien dit que s’il avait proposé une chose pareille c’était qu’il était sûr de gagner bien que s’il avait perdu, cela aurait été assez amusant à voir d’après lui. Enfin, le Maréchal restait un exorciste et vu comment il maniait son innocence, le voir perdre aurait été plus que surprenant.
Antel ne semblait pas mauvais joueur et plutôt bon vivant puisqu’il riait encore en arrivant à sa hauteur, lui faisant un léger clin d’oeil.

Plutôt protecteur ton petit-ami, je suis totalement vaincu ! Profitez bien de la suite du festival !

Il arrêta son geste à mi-chemin alors qu’il s’apprêtait à boire un verre d’eau… se levant d’un coup en rougissant et en se renversant une bonne partie du verre sur lui au passage.

Non mais ce n’est pas…

IL’homme se mit à rire plus fort, ne le laissant pas finir sa phrase alors qu’il lui tapotait l’épaule d’un air entendu avant de rejoindre sa troupe sous les honneurs du perdant. Il soupira. Tout était bon pour faire la fête dans un troupe. Il ne pouvait pas regretter ce genre de chose, la sienne n’avait pas été comme ça.
Dans un sens, c’était vraiment étrange de s’en souvenir ainsi après tout ce temps… ça lui donnait un peu mal au cœur.

« L’événement » suivant venant les déranger se passa en un éclair. Son œil s’activa et il mit aussitôt sa main dessus pour le masquer aux autres, se retenant de jeter un œil affolé autour de lui. Des Akumas… mais pas ceux qui le trouvait habituellement, seulement ceux « naturellement » en ville. Toutefois s’ils n’avaient pas sentit la présence du 14th cela risquait vite de changer.

On doit s’éloigner… vite… marmonna-t-il à l’encontre du Maréchal.

Prenant rapidement de sac qu’il balança sur son épaule sans même attendre la réponse du brun, il se dirigea vers les rues moins peuplés qu’il avait vu plus tôt tout en longeant les commerces. Il y avait toujours des civils mais c’était beaucoup mieux que la rue principal.

Une dizaine… continua-t-il pour Shiro. Ils nous ont repérés…

Ce n’était pas surprenant… Il serrait toutefois les dents, espérant pouvoir s’éloigner assez loin malgré tout pour limiter aux maximum les dégâts.
Mais ils étaient rapide… beaucoup trop pour eux à vitesse « humaine ». Soupirant, il activa son innocence pour attaquer directement le niveau deux qui avait tenté de les prendre à revers en passant par un raccourci parmi le dédale de rues.



Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Sam 26 Mai - 1:47
Moi rougir ? Jamais !
Shiro & Allen


Il était fier d'avoir remis ce type à sa place, même si sa victoire était prévisible dès le départ. Il n'y avait certes pas autant de plaisir que lors d'une véritable lutte, mais il ressentait tout de même une certaine satisfaction. Seul hic, il n'avait pas vu Allen parmi ceux qui étaient venus assister à leur bras de fer. Il savait que l'exorciste n'était pas un énorme adepte de ce genre de défi, mais il avait pensé qu'il serait curieux et aurait suivi. Quel dommage, il n'avait pas assisté à la défaite écrasante du mauritanien... et entre autre à sa splendide victoire. Ça le vexait un peu, là. Il traversa la foule, suivit de près par son adversaire, pour venir rejoindre Allen qui n'avait vraiment pas bougé d'un orteil.
Le mauritanien, lui, semblait bien prendre sa défaite et était toujours souriant. Autrement dit tout le monde se fichait de sa démonstration de force, même celui à qui elle avait fait défaut ! Il n'en était pas moins satisfait, évidement. Ce qui comptait était qu'il s'était un peu amusé, tant pis pour ceux qui n'étaient pas capable de l'apprécier. Il n'était pas nouveau que les trois quarts des humains étaient des imbéciles sans goût, mais il ne souhaitait pas mettre Allen dans cette catégorie.
Une fois arrivés auprès d'Allen, l'homme lui fit un clin d'oeil et lança.

" Plutôt protecteur ton petit-ami, je suis totalement vaincu ! Profitez bien de la suite du festival !"

Le maréchal lança un regard surprit au mauritanien, manquant de peu de tomber tandis qu'Allen se leva en se renversant le verre dessus.

"Non mais ce n’est pas…"

Pourquoi dire une chose pareille ? Il n'y avait rien entre eux, et puis il n'avait pas voulu être protecteur... juste éloigner les gêneurs. Ce bouffon racontait vraiment n'importe quoi ! S'il n'était pas déjà reparti, il lui aurait cette fois mit son poing dans la gueule. De façon bien méritée. Cela lui aurait également permit de masquer les légères rougeurs qui étaient apparues sur ses joues, contrastant avec sa peau blanche, à l'entente du mot "petit-ami'. Vraiment, s'il remettait un jour la main sur ce type... Il souffla finalement, jetant un regard gêné à Allen et s'apprêta à sortir de quoi l'essuyer de son sac. Il se stoppa finalement en sentant une certaine tension prendre part du jeune homme.

"On doit s’éloigner… vite…"

Il souffla. Des Akumas ? Ça faisait longtemps tiens... ils ne leur avaient pas manqués du tout. Il suivit Allen qui s'était déjà élancé vers la partie la moins habitée de la ville afin d'épargner un maximum de personnes. Il leur faudrait être prudents, les Akumas étant les yeux du Comte ils risquaient de leur indiquer leur position et de créer bien des problèmes. La solution ? Tous les éliminer dans un temps record. Avec l'oeil d'Allen capable de les dénicher, cela ne devrait pas se révéler trop compliqué.

" Une dizaine…  Ils nous ont repérés… "

Il hocha la tête. Rien que ça ? Voilà qui serait largement faisable. Il monta sur un toit lorsqu'Allen s'occupa d'un premier Akuma et repéra du coin de l'oeil quatre des autres machines à sa droite. Ces connards les avaient en effet repérés. Raison de plus pour se dépêcher de s'en débarrasser avant qu'ils n'appellent leurs amis. Il activa Kindness et lança à l'encontre de l'exorciste.

- Je m'occupe de ceux à l'est, détruis le reste. On se rejoint ici quand on en a fini, je ne veux pas te perdre non plus.

Cela dit, il alla s'occuper des autres akumas. Il s'agissait principalement de niveaux deux, c'est à dire les plus énervants et fourbes. Il ne leur laissa pas le temps de l'emmerder et les élimina rapidement, inspectant ensuite un peu les lieux. Ils ne semblaient pas avoir fait de victimes, il s'en foutait un peu mais c'était déjà ça. Il espérait qu'il en serait du même du côté d'Allen. Il se rendit sur le lieu de rendez-vous et attendit impatiemment le retour de son jeune ami. Il ne s'inquiétait pas vraiment pour lui, connaissant sa force, mais tout pouvait arriver et parfois pas des choses qu'il pouvait contrôler.
Il vit bientôt sa silhouette se rapprocher et esquissa un sourire, ignorant le grognement qu'émit son estomac au même moment. Avec tout ça, il n'avait pas pu profiter du repas qu'il avait acheté...

- Tout va bien ? Nous devrions quitter cette ville. Il eut un rire. Ça ennuie un peu mon estomac, mais c'est pour le mieux.
 




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Sam 26 Mai - 23:55
Il n’avait, semblait-il, pas été le seul à avoir été surpris par les parole de Antef et il n’avait pas pu s’empêcher de jeter un œil inquiet en direction de Shiro en rougissant d’un air complètement gêné. Il fut forcé cependant de marquer un temps d’arrêt en remarquant que son ami rougissait et était aussi mal à l’aise que lui, accentuant ses propres rougeurs qui augmentèrent le léger rire du membre de la troupe qui marmonna quelque chose à son oreille avant de rejoindre les siens qui organisait déjà la « célébration du vaincu ».
Il n’avait plus qu’a espérer que Shiro n’avait pas entendu la dernière phrase du cracheur de feu où cela risquait de mal finir…

N’ayant pas le temps de s’appesantir sur la moquerie, il mit rapidement une main sur son œil en retenant un grognement et après quelques informations murmurées à l’encontre de l’exorciste, il partit vers des rues moins peuplés pour éviter aux maximums les dommages collatéraux.
Très vite le chemin fut bloqué par un niveau deux les ayant prit à revers mais il activa son innocence pour lui foncer littéralement dessus.

Je m'occupe de ceux à l'est, détruis le reste. On se rejoint ici quand on en a fini, je ne veux pas te perdre non plus. 

Un bref coup d’oeil vers le brun en hochant la tête dans un léger sourire avant d’éliminer ceux qui étaient le plus loin d’eux puisque son innocence lui permettait de se déplacer bien plus vite.
Après tout ce qu’il avait fait pour le convaincre à partir ensemble, il ne s’en doutait pas un seul instant qu’il ne ferait rien pour le perdre. Entre têtu… Mais il devait avouer que depuis que Shiro était là, il avait pu récupérer son quotas de sommeil ce qui n’était pas négligeable.
Une fois qu’il eut finit son affaire, il profita d’être encore perché sur un toit pour observer les environs, notamment l’artère principale. Apparemment les fêtard n’avaient pas bougés, prenant sûrement cela pour d’autres réjouissance. Un coup d’œil à l’opposé lui fit remarqué un bâtiment assez imposant ressemblant fortement à une gare. Ça allait les arranger.

Descendant de son perchoir, il désactiva son innocence avant de se rendre au point de rendez-vous où Shiro l’attendait déjà. Il n’y avait vraiment rien à craindre et pourtant, il ne pu pas s’empêcher d’observer le Maréchal des pieds à la tête pour vérifier qu’il n’avait pas était blessé tout en s’approcha de lui.
Il pouvait sentir les Akuma et la présence d’Apocryphos dans une certaine mesure mais il ne pouvait pas repérer les Noah…

Tout va bien ? Nous devrions quitter cette ville. Ça ennuie un peu mon estomac, mais c'est pour le mieux. 
Je m’occuperais de remplir ton estomac pour me faire pardonner. Pouffa-il avec un sourire après avoir hoché la tête pour répondre à sa question.

Il observa un moment Shiro… comme s’il se rappelait soudainement un point important.

Tu étais vraiment mignon tout à l’heure… commença-t-il lentement. J’ai cru voir une station de train vers là-bas. Continua-t-il pensif en montrant la direction du doigt.

Ils étaient encore bien trop près de l’artère principale à son goût. Réajustant ses sacs sur son épaule, il tourna le dos au maréchal pour reprendre sa route vers la direction indiquée. Malgré tout, il leur faudrait trouver un moyen de transport pour pouvoir quitter le pays sans perdre trop de temps… alors le train était tout indiqué s’ils parvenaient à être suffisamment rapide.

Tu préfère salé ou sucré ? Il y a un plat que tu aimerais ?

Il n’égalait peut-être pas Jerry à la congrégation mais il savait tout de même parfaitement cuisiner et n’avait encore loupé aucun plat. Mais peut-être parce qu’il avait apprit avec tout une variété de cuisinier différent et parfois parmi les meilleurs puisque officiant parfois dans des palais.

Et pour rassurer notre cher Maréchal, oui, Allen ne s’était absolument pas rendu compte de la porté que pouvait avoir eut sa phrase. Surtout que ça lui arrivait que très rarement de dire ce qui lui passait par la tête au grand damn de certain alors, il ne c’était même pas rendu compte qu’il venait d’avouer au principal concerné qu’il le trouvait mignon.
Au moins, il n’avait pas dit qu’il pensait que certaine réaction enfantine que le brun avait le rendait tout simplement adorable…


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Dim 27 Mai - 1:52
Moi rougir ? Jamais !
Shiro & Allen


Il était soulagé de voir Allen à son tour de retour de sa petite traque d'Akumas. Il ne semblait pas avoir la moindre égratignure, comme il s'y était attendu même si une partie de lui craignait la malchance courante de son jeune ami ainsi que la venue d'être indésirables comme l'innocence autonome ou le Noé. Enfin, tout se finissait bien, il ne leur restait plus qu'à s'éloigner afin de leur éviter de réellement croiser Apocryphos ou autres gêneurs potentiels. Il leur fallait repartir par les terres, et par un autre moyen de locomotion que leurs jambes si possible. Si seulement il pouvait empêcher son estomac de gronder... il avait l'impression d'être un morfale comme Allen et ça le dérangeait un petit peu.

"Je m’occuperais de remplir ton estomac pour me faire pardonner."

Rien que les mots "remplir" et "estomac" dans la même phrase le firent gronder à nouveau. Il eut tout de même un rire, hochant la tête avec envie. L'exorciste cuisinait bien et il voulait se rattraper étant donné qu'il n'avait pas pu finir son omelette de la dernière fois à cause de son ivresse foudroyante. Il ne préférait pas y repenser et chassa vite ce souvenir. Il espérait d'ailleurs qu'Allen avait oublié à quel point il avait pu être misérable et lourd ce soir là. Ça ne lui ressemblait vraiment pas...

"Tu étais vraiment mignon tout à l’heure… J’ai cru voir une station de train vers là-bas."

Il le fixa, perplexe, et ignora totalement son doigt pointé vers il ne savait où. Lui ? Mignon ? Il n'avait pas le souvenir d'avoir fait quelque chose de mignon depuis... sa naissance ? Il n'y avait pas moyen qu'il ait été mignon devant l'exorciste... ou alors ils n'avaient pas la même définition du mot. Peut-être qu'il voulait dire par là que le brun était splendide, magnifique, impressionnant, charismatique et euh.. toutes ces choses là. Adoptant une mine boudeuse, il suivi du regard la direction désignée par l'exorciste. Une gare... ?

- Ne sois pas idiot. Rejoignons cette station, je te laisse nous guider.

Il l'incita à avancer et lui emboita le pas. Ils n'avaient pas de temps à perdre à discuter de choses mignonnes inexistantes ou d'autres conneries... le moment ne s'y prêtait vraiment pas, et ce sujet le mettait un peu mal à l'aise face à Allen. De toute manière, ce type le sortait de sa zone de confort comme jamais, même sur des sujets qui ne l'auraient pas dérangés avec d'autres.

"Tu préfère salé ou sucré ? Il y a un plat que tu aimerais ?"

Il tourna la tête vers Allen, appréciant le changement de sujet. Il n'était pas un homme difficile en matière de nourriture et cela constituait une autre de ses innombrables qualités ! Tant qu'un repas était bon pour la santé et au goût, il s'y faisait, même s'il avait une certaine préférence pour certains plans, dont les japonais. Ça lui rappelait un peu son pays natal, même s'il était tout à fait possible de trouver ces plats ailleurs. Il serait curieux de voir si Allen connaissait celui qu'il allait lui proposer. Il connaissait bien les dangos, après tout..

- Je suis plutôt salé, mais le reste me va aussi. J'aime beaucoup les yakitoris. Qu'en est-il pour toi ? J'ai comme l'impression que tu aimes plus de chose que tu n'en détestes.
 
Ils ne tardèrent pas à arriver en gare. À cause du festival, beaucoup de gens s'y trouvaient, arrivants tout juste ou repartants déjà. Un nombre plus grand de trains semblait avoir été prévu, mais cela impliquait aussi une hausse des prix. Fichue règle de l'offre et de la demande. Il consulta les prix, et cela restait abordable en 2ème classe, même si ça l'emmerdait. Un homme de sa qualité se devait de voyager en première classe... mais il était plus raisonnable de garder un peu pour la suite du voyage. Il alla acheter les billets, se résignant à procéder ainsi. Il était mieux pour eux de ne pas attirer l'attention sur eux en fraudant.

- On a de la chance, un train pour Le Caire est en gare et part dans dix minutes. Allons-y.

Ils compostèrent leurs billets, rejoignirent le quai et montèrent à bord. Le train était relativement plein mais ils n'étaient pas serrés, donc ce n'était pas dérangeant. Le maréchal s'installa sur une banquette collée à la fenêtre et s'y appuya quasi instantanément, l'air détendu. Un détail de la journée lui revint alors à l'esprit, et il ne pu s'empêcher de questionner Allen à ce propos.

- Antef t'a soufflé quelque chose tout à l'heure, avant de repartir. Qu'est-ce que c'était ?




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Dim 27 Mai - 19:11


Une nouvelle fois, Shiro prit une moue boudeuse pour… il ne savait quelle raison cette fois et il détourna le regard pour se diriger vers la gare. C’était ça ou être à pied alors le choix était plutôt rapide à faire.

Ne sois pas idiot. Rejoignons cette station, je te laisse nous guider. 

Idiot ? Il marqua un temps d’arrêt. Pourquoi, il avait dit quoi ?Finissant par hausser les épaules, il prit le chemin vers la gare, évitant au plus possible de croiser des personnes… choses remarquablement difficile en cette période de festival.
Réfléchissant au menu en cours de route, il demanda ce qu’il ferait plaisir au brun. Lui mangeait de tout et n’était vraiment pas difficile mais ce n’était peut-être pas le cas de Shiro. Il se demandait vraiment ce qu’il choisirait…

Je suis plutôt salé, mais le reste me va aussi. J'aime beaucoup les yakitoris. Qu'en est-il pour toi ? J'ai comme l'impression que tu aimes plus de chose que tu n'en détestes. 
Ça fait longtemps que j’en ai pas mangé !

Depuis qu’il avait quitté la congrégation en faite… ou un peu avant ? Jerry lui en avait fait. Il avait toujours aimé ces brochettes très légèrement sucrées. Une chose était sûr, s’il avait la possibilité, il rajouterait cela au menu.
La gare était plutôt bondé ce qui le rendait mal à l’aise mais au moins, il n’y avait aucun Akuma en vu pour le moment même s’il doutait que ça allait rester ici. Ce genre de sentiment lui rappelait la première fois où il avait perdu l’usage de son œil… Ils ne pouvaient vraiment pas sauver tout le monde, n’est-ce pas ?

Il laissa Shiro s’occuper des billets alors qu’il scrutait les alentours d’un air distrait et un peu perdu dans ses pensés. A un point qu’il n’entendit même pas le brun revenir et sursauta légèrement à son approche.

On a de la chance, un train pour Le Caire est en gare et part dans dix minutes. Allons-y. 

Il hocha la tête avant de le suivre jusqu’à se qu’ils trouvent leurs places et il s’appuyant contre le rebords de la fenêtre tout en regardant le paysage qui allait très bientôt défiler.

Antef t'a soufflé quelque chose tout à l'heure, avant de repartir. Qu'est-ce que c'était ?

Il tourna son regard vers Shiro en papillonnant un peu, surpris de la question avant de carrément se mettre à rougir au souvenirs de ce qu’avait dit le cracheur de feu.

Ce n’est pas…

Le reste de son balbutiement fut couvert par le bruit du train qui démarrait et il s’arrêta avec un air blasé.
Il ne voyait pas comment il pourrait dire ça… enfin au fonds, il s’en faisait tout un plat tout seul parce que ce n’était sûrement pas très important mais, puisque ça avait fait rougir Shiro aussi un peu avant le sous-entendu… enfin, il avait seulement continué dans sa lancée… Il soupira comme pour prendre du courage. Le regard du brun lui signalait assez facilement qu’il ne laisserait pas tomber aussi facilement et il était très bien placé pour savoir qu’il était très têtu. Il ne voulait pas se disputait seulement pour une chose comme ça… Il prit toutefois une moue boudeuse en répondant.

Il m’a dit que ce n’était pas la peine qu’on réagisse comme ça et de ne pas s’en faire parce qu’on forme un jolie couple…

N’étant pas sûr de pouvoir soutenir le regard de Shiro après ça, il se retourna vers le paysage pour l’observer défiler. Gardant un œil inconsciemment sur le brun tout de même pour voir sa réaction.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Dim 27 Mai - 23:16
Moi rougir ? Jamais !
Shiro & Allen


Il se pressait peut-être un peu pour poser la question, mais il n'aimait pas les messes basses, surtout lorsque celles-ci faisaient rougir Allen alors qu'ils étaient sous la gêne de la première remarque d'Antef. Ça lui donnait l'impression qu'il lui avait dit autre chose à ce sujet, et si c'était le cas il voulait savoir quoi. Non pas qu'il tenait à entendre le récit des inventions du mauritanien, mais pour certaines raisons sa curiosité l'emportait. Là, Allen ne pourrait pas éviter la question. Il serait assit sur cette banquette et coincé pour au moins quatre bonnes heures, alors il pouvait prendre tout son temps, et au pire, c'est le brun qui aurait tout le sien pour le faire parler.

"Ce n’est pas… "

Il ne comprit ni le début ni la suite des paroles d'Allen, le train décidant de démarrer dans un vacarme ahurissant au même moment. Le jeune semblait terriblement hésitant et gêné alors que sa question était très simple, ce n'est pas comme s'il avait insinué quelque chose, pourtant. Il allait commencer à se faire des idées... il ne le lâcha pas du regard, attendant une réponse et remarquant les rougeurs qui étaient apparues sur ses joues. Le train se mit doucement à avancer, le vacarme des moteurs se faisant de moins en moins fort alors qu'ils prenaient de la vitesse. L'exorciste répondit enfin de façon claire en arborant une mine boudeuse.

"Il m’a dit que ce n’était pas la peine qu’on réagisse comme ça et de ne pas s’en faire parce qu’on forme un jolie couple… "

Il entrouvrit la bouche, surprit. Il avait donc continué sur sa lancée... mais pourquoi ? Ressemblaient-ils vraiment à un couple ? Ce n'est pas comme s'ils agissaient comme un... Enfin, il ne pensait pas. Il avait défié le mauritanien pour lui clouer le bec et montrer à tous ceux présents qu'il valait bien plus... et aussi à Allen, mais ça n'avait rien d'étrange, il était toujours ainsi et c'était la seule raison... l'était-ce ? Il resta pensif quelques instants, ne remarquant même pas qu'il rougissait en même temps. Il secoua finalement la tête, recroisant le regard de l'exorciste.

- Euh... Euh. C'est vraiment un con. T'es pas d'accord ?

Il n'avait pas tardé se reprendre puisqu'il ne savait même pas ce qui lui était arrivé. Il savait juste qu'il n'aimait pas trop ça. Il reporta son attention sur le paysage qui défilait à vive allure, cherchant de quoi détourner l'attention d'Allen et la sienne. Il ne regrettait pas d'avoir demandé, mais comme prévu il n'appréciait pas plus que ça ce qui avait été dit. Il souffla.

- Il semblerait qu'on soit sur le point de faire notre grand retour en Egypte. Tu es bien conscient que j'en ai pris plein la gueule pour les pyramides ? Il eut un rire. Tu vas me devoir beaucoup de yakitoris pour ça. D'ailleurs, ça a été pour toi après ça ? Nous n'avons pas vraiment eu l'occasion d'en reparler.

L'Egypte... un bon souvenir en somme, même si on lui avait reproché certaines choses. Les découvertes qu'ils avaient faites ce jour-là le laissaient toujours un peu dubitatif. Peut-être qu'il aurait un jour l'occasion d'y retourner et de s'en rendre le coeur net.




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Mar 29 Mai - 18:49
Du coin de l’œil, il vit Shiro rougir et il ne pu s’empêcher de se retourner vers lui pour vérifier s’il ne rêver pas. Mais ce n’était pas le cas… alors il rosit légèrement de nouveau à son tour en le regardant avant qu’un léger sourire se forme sur ses lèvres.
Finalement le brun secoua la tête et il dû s’empêcher de rire.

▬  Euh... Euh. C'est vraiment un con. T'es pas d'accord ? 

C’était trop pour lui et, cette fois, il ne pu s’empêcher de pouffer à la phrase et l’air que portait le Maréchal. Il se demandait s’il avait parfois conscience que dans ces moments là, il était bien loin de la façon dont il se comportait « habituellement ». C’était bien différent que l’attitude qu’il avait prise en provocant Antef par exemple.
Shiro tourna son attention sur le paysage qui défilait et il fit de même, se repositionnant un peu mieux comme pour se préparer à dormir. Après tout ils avaient pas mal d’heures de train et il avait prit l’habitude depuis longtemps de se reposer dès qu’il en avait l’occasion. Cela changer des moments où il ne pouvait pas dormir plusieurs jours à la suite en étant poursuivit.

▬  Il semblerait qu'on soit sur le point de faire notre grand retour en Égypte. Tu es bien conscient que j'en ai pris plein la gueule pour les pyramides ? Tu vas me devoir beaucoup de yakitoris pour ça. D'ailleurs, ça a été pour toi après ça ? Nous n'avons pas vraiment eu l'occasion d'en reparler. 
Ce n’était pas vraiment de ma faute pour la pyramide… répondit-il en boudant légèrement.

Enfin… il avait certes causés la venue des Akuma hors pyramide mais il n’y était pour rien quand à ceux qui étaient à l’intérieur.
Il s’appuya un peu mieux contre la fenêtre.

Oui, j’ai étais au calme pendant un moment… Et toi ? Tu n‘as pas eu de problèmes avec l’Ordre ?

S’il en avait eu il ne serait probablement pas devant lui en ce moment mais bon… cela remontait à deux mois alors il pouvait toujours se passer des choses. Et puis, généralement l’ordre ne pouvait pas trop punir les exorcistes dans la mesure où ils leurs en manquaient énormément.
Ce laissant bercer par le bruit du train, il s’endormit peu après avoir fini sa conversation avec l’autre exorciste.

Quand le trajet prit fin, il faisait déjà nuit et ce fut Shiro qui dû le réveiller à sa grande surprise. Il s’étonnait toujours d’avoir le sommeil plutôt lourd en présence de l’autre alors qu’habituellement, il ne l’avait qu’au sein de la Congrégation, le danger étant partout. Même si « lourd » était vite dit car il c’était réveillé assez rapidement tout de même, pas comme en Amérique ou dans le bateau.
Il s’étira avant de récupérer les sacs et de sortir du train, n’essayant pas de parler dans le vide puisque sa voix allait assurément être couverte par le bruit du train et des autres voyageurs. Il fit toutefois un signe à Shiro de le suivre, sachant où aller.

Il avait des « contacts » au Caire s’il pouvait dire ainsi. Une famille qui l’avait laisser utiliser leur résidence secondaire en leur absence et lui avait chaudement recommander de l’utiliser de nouveau s’il venait à repasser dans la région. La mère de famille avait était plutôt terrifiante et convaincante alors il n’avait pas osé refuser. Et il ne voulait absolument pas savoir ce qu’elle lui ferait si elle apprenait qu’il était revenu au Caire sans utiliser la dite maison.
Il commença donc son avancé dans les ruelle les plus déserte attendant que le silence prennent place avant de prendre la parole.

Je connais les environs et un endroit où l’on pourra passer la nuit tranquillement. Il rajouta avec un sourire. Les femmes du Caire sont vraiment effrayantes.

Mais cela n’enlevait en rien la douceur dans sa voix et la reconnaissance dans son regard. Le voyage formait les âmes… il était on ne peut plus d’accord.
Il s’arrêta à mi-chemin plutôt brusquement en se souvenant d’un détail un peu pensif avant de se tourner vers Shiro.

Hum… quand on sera arrivé, j’irais faire les courses. Enfin, si c’est vraiment nécessaire… rajouta-t-il plus pour lui que pour son interlocuteur.

Ils étaient assez chargés comme ça de toute façon et il continuait dans sa lancé d’idée de faire un festin ce soir. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas vraiment cuisiné… ou du moins, pas depuis sa précédente visite au Caire dans cette famille puisqu’il avait fait cela pour les remercier même s’ils avaient tous fait ensemble.
Ils durent remonter une ruelle avant d’apercevoir la grande maison qui surplombé une bonne partie de la ville et qui avait des alentours de rêves. En réalité, elle avait plus l’air d’un palais que d’une maison avec un grand coin d’eau et tout ce qui allait avec. Il salua les deux gardes à l’entrée qui lui rendirent son salue avec grand plaisir.

Je vous présente Shiro, un compagnon de voyage.
Enchanté, vous restez un moment ?
Pas longtemps… répondit-il un peu gêné et à regret.
Nous comprenons. Nous avertirons Dame Minia de votre visite pour vous, elle sera ravie d’apprendre que vous prenez sa proposition au sérieux.
Merci beaucoup.

Il fit signe à Shiro de le suivre avant d’entrer dans la demeure, se faufilant à travers les couloirs et autres colonnes pour dénicher rapidement l’immense cuisine et soupira en voyant tout ce qu’il y avait. Il n’aurait définitivement pas besoin de faire les courses. Sur l’un des comptoirs, il y avait un mot et il eut presque les larmes aux yeux en le lisant.

« Si tu repasses ici durant ton voyage, prends cette maison comme la tienne,
avec tout notre amitié,
Minia »


Il murmura un léger merci sans changer la note de place avant de poser ses sac et montra un tabouret de bar à Shiro avec un léger sourire amusé.

Installes-toi, je m’occupe du repas !

Sans un mot de plus, il commença aussitôt à se mettre à l’ouvrage.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Mar 29 Mai - 23:02
Moi rougir ? Jamais !
Shiro & Allen


Il fit une mine boudeuse à Allen. Qu'y avait-il de si drôle ? Il ne saisissait pas son humour parfois... Quelques secondes plus tôt il était rouge, et là il se tapait une barre tout seul, ben voyons.. il n'allait même pas essayer de comprendre. Il y avait déjà bien assez de chose qu'il ne parvenait pas à comprendre à propos de lui, il était inutile de s'en rajouter. S'il ne prenait pas la peine de répondre à sa question, peut-être que le rire était la réponse... mais Allen ne s'amusait habituellement pas de ce genre de remarque. Ne pas y penser. Il porta son regard sur l'extérieur, laissant un court silence s'installer avant de reprendre sur le sujet de l'Egypte. Ce fut au tour d'Allen de faire une mine boudeuse.

"Ce n’était pas vraiment de ma faute pour la pyramide…"

Il eut un rire et lui jeta un regard peu convaincu. Pas de sa faute ? Il était pourtant celui qui avait endommagé la surface et l'intérieur de la pyramide avec ses coups et ceux des Akumas. Il ne l'avait certes pas voulu, mais c'était ainsi. Le jeune venait littéralement de se foutre de lui sans la moindre bonne raison, alors il pouvait bien en faire de même, et de plus avec une très bonne raison.

"Oui, j’ai étais au calme pendant un moment… Et toi ? Tu n‘as pas eu de problèmes avec l’Ordre ?"

Au calme pendant un moment... à croire que ce dans quoi ils étaient tombés là bas avait vraiment repoussés tous ses ennemis. Cela ne faisait que grandir la curiosité qu'il nourrissait à propos de cet endroit... un havre de paix. Peut-être devrait-il considérer la possibilité d'y vivre en ermite et de ne plus avoir à supporter tous ces connards. C'est qu'ils avaient apparemment été plus chiants que Apo-truc et les Akumas réunis. Venir lui refiler Alice en mains propres... il n'était pas peu heureux de l'avoir -sans réellement le vouloir- perdue dans le temple.

- Tu m'en vois ravi. Quant à moi... j'ai eu mon lot d'interactions avec l'Ordre si l'on peut dire ça comme ça.

Il préférait lui épargner les détails, sachant qu'ils seraient de toute manière aussi ennuyeux à expliquer qu'à entendre. Ils laissèrent le silence s'installer à nouveau, puis le sommeil, pour l'exorciste. Il était plaisant de constater qu'Allen se mettait de plus en plus à l'aise avec lui, assez pour s'endormir sans craindre qu'un quelconque malheur ne survienne. Il ne savait pas trop s'il avait prit confiance en lui-même ou en lui, mais c'était déjà un pas en avant. Il le laissa dormir une bonne partie du trajet et ne le réveilla qu'en apercevant le paysage Egyptien, quelques minutes avant l'arrêt du train. Il se réveilla sans mal, quoi qu'un peu en sursaut, et ils descendirent du train sans un mot.

Par habitude, ils s'éloignèrent assez rapidement de la gare et de la foule.

"Je connais les environs et un endroit où l’on pourra passer la nuit tranquillement. Il rajouta avec un sourire. Les femmes du Caire sont vraiment effrayantes."

Le maréchal lui lança un regard curieux. Quel était le rapport entre le début de sa phrase et la fin ? Lui n'avait pas l'impression qu'une femme pouvait être plus effrayante à un endroit ou un autre, ni même qu'elle pouvait être effrayante tout court. Préférant oublier cette idée, il s'en tint à la première. À une heure pareille, les auberges seraient pleines, un endroit de la connaissance d'Allen serait donc vraiment le bienvenu. Il hocha la tête en guise d'approbation et le suivit jusqu'au lieu-dit. Un endroit sympathique, s'il pouvait en croire le ton qu'avait employé son ami. Celui-ci s'arrêta cependant brusquement, se tournant vers lui.

"Hum… quand on sera arrivé, j’irais faire les courses. Enfin, si c’est vraiment nécessaire…"

Oh ? Il tenait donc toujours à sa proposition de nourriture. En même temps... il s'agissait d'Allen, mais il ne lui en aurait pas voulu si cette idée aurait été remise à un autre jour. Il esquissa un léger sourire et répondit doucement.

- Bien.

Ils arrivèrent finalement aux pieds d'une maison luxueuse. Le brun resta figé le temps d'une seconde lorsqu'il vit Allen se diriger vers les gardes qui surveillaient l'entrée. Était-ce l'endroit dont il parlait ? ... Où avait-il trouvé des amis riches.... ? Il n'était pas nouveau que tout le monde appréciait Allen, mais de là à l'inviter chez lui et l'accepter quand il le souhaitait... vraiment ? Il le rejoignit finalement saluant à son tour les gardes.

" Je vous présente Shiro, un compagnon de voyage.
Enchanté, vous restez un moment ?
Pas longtemps… répondit-il un peu gêné et à regret.
Nous comprenons. Nous avertirons Dame Minia de votre visite pour vous, elle sera ravie d’apprendre que vous prenez sa proposition au sérieux.
Merci beaucoup."

Alors c'était comme ça ? Bon, il n'allait pas se plaindre, ce n'était pas tous les jours qu'il avait l'occasion de dormir dans une demeure à la hauteur de sa personne. Il suivit Allen à l'intérieur et jusqu'à la cuisine. Il y aurait de quoi faire un énorme festin... et de bien le faire, évidement. Il balaya la grande pièce du regard. Du beau, du pratique, du luxueux. Et tout ça juste pour eux.. il espérait que les autres pièces le soient aussi. Autant en profiter un maximum. Un bon bain,  tiens...

" Installes-toi, je m’occupe du repas !"

Il sourit et s'installa sur le tabouret désigné, posant son sac et sa veste à côté. Comment ne pas être à l'aise ? Le seule chose qui le dérangerait un peu serait de laisser l'exorciste faire tout seul le repas entier, mais il était possible qu'il préfère que ce soit ainsi. Il préférait tout de même proposer, l'idée de l'aider ne le dérangeant pas.

- T'es sûr de vouloir tout faire seul ?

C'est qu'il commençait déjà à s'activer. Et c'est que son estomac gargouillait toujours. En pire. Il n'avait pas mangé depuis le bateau, ou alors il n'en avait ni le souvenir ni l'impression. Tout ça à cause de ce fichu mauritanien qui ne savait pas s'occuper de ses oignons et de ses stupides Akumas ! Et de ce stupide train, aussi, pas fichu de proposer des plateau repas. Ils auraient de toute manière été dégueulasses, mais ça aurait fait l'affaire. Quand on a faim on a faim, bordel. Le maréchal se sentait pire qu'Allen, sur ce coup...

- Et il me semble que tu as des choses à me raconter. Comment tu as rencontré cette femme ? Et pourquoi elle te laisse profiter de son bien ? D'ailleurs, on peut en profiter entièrement ? Il y a moyen de se mettre à l'aise, tu vois..

La priorité était évidement de dîner et de se reposer, mais pour une fois qu'ils étaient dans un tel endroit... il serait un crime de ne pas en profiter. Un moment passa, et Allen mit la touche finale à son plat. Comme demandé, le maréchal n'avait pas bougé un orteil pour l'aider, s'étant contenté d'admirer avec envie le plat tout au long de sa création. Il eut un rire, pensant à nouveau au plat qu'il n'avait pas pu terminer l'autre soir.

- Pas d'alcool cette fois, mon chou.




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Jeu 31 Mai - 13:06
Son lot d’interactions… il ne demanderait pas par politesse parce qu’il lui semblait que Shiro ne voulait pas s’étendre sur le sujet mais il avait la nette sensation que cela ne semblait pas s’être très bien passé. Il ne pouvait qu’espère qu’il ne lui avait pas posé trop de problèmes. Mais si c’était le cas, alors sûrement que Shiro ne serait pas avec lui à ce moment même. Mais il n’arrivait toujours pas à comprendre l’insistance qu’il avait à vouloir l’accompagner. Parce qu’ils étaient amis ?
Il s’appuya un peu mieux contre la fenêtre pour observer le paysage qui défilait avant de fermer les yeux et de s’endormir. Toujours profiter du moindre instant de répit pour se reposer, c’était quelque chose que l’on apprenait très rapidement.

Il sentit une main sur son épaule le secouer un peu et il se réveilla avec un léger sursaut, regardant autour de lui avec attention avant de capter que c’était seulement Shiro qui le réveillait. Dehors il faisait sombre et ils apercevait déjà le bout de la gare. Il remercia donc le brun de l’avoir réveiller avant de ce saisir de ses affaires.
Que leur destination soit le Caire était plutôt une bonne chose car il était déjà passé en ville et une personne effrayante lui avait fait promettre d’utiliser leur maison secondaire comme la sienne s’ils revenaient dans la région. La femme de famille était une charmante femme haut placée en Inde qui savait parfaitement ce qu’elle voulait et ne supportait pas que l’on tente de la contrarier. Le pire étant sans doute qu’au sujet d’Allen, même son mari et ses deux enfants étaient d’accord ce qui ne lui avait pas facilité la tâche.

Expliquant très rapidement à Shiro qu’il connaissait un endroit ou passer la nuit -et même plus-, il prit donc la direction de la demeure en question situé sur une des petites plateformes qui surplombait la ville. La vue la nuit y était magnifique entre les étoiles que l’on pouvait parfaitement voir et les lumières chatoyante de la ville en contrebas.
Les salutations faites au gardes, il prit aussitôt la direction de la cuisine. Il n’oubliait ni sa promesse, ni le fait que Shiro n’avait pratiquement rien mangé de la journée. Depuis qu’ils avaient prit le petit-déjeuné dans le bateau sûrement. A peine arrivé dans la pièce qu’il posa ses sac avant de montrer un tabouret de bar à Shiro et qu’il se mit au travail tel un chef cuisinier.

T'es sûr de vouloir tout faire seul ? 
Sûr ! Je sais déjà ce que je vais faire. Il faut juste que tu patiente encore un peu… dit-il dans un sourire d’excuse.

Ne voulant pas trop faire patienter le maréchal plusieurs heures alors qu’il entendait déjà son estomac. Il lui prépara donc un petit en-cas avec une soupe typiquement égyptienne qu’il mit devant lui et que Minia lui avait apprise avant de retourner à la préparation du festin.

Et il me semble que tu as des choses à me raconter. Comment tu as rencontré cette femme ? Et pourquoi elle te laisse profiter de son bien ? D'ailleurs, on peut en profiter entièrement ? Il y a moyen de se mettre à l'aise, tu vois..

Il rit un peu à la remarque sans lever le nez de ses plats.

Oui, du moment que tu fais pas tout exploser, tu peux profiter des lieux !

Et pourtant les propriétaires savaient pertinemment qu’il y avait effectivement un risque d’explosion avec lui dans les parages. Mais ils n’avaient vraiment rien voulut entendre et lui avait même demandé comment ils devaient faire pour soutenir l’Ordre.

Sa famille est une famille très réputée en Inde… je me suis trouvé dans les parages quand sa fille s’est faite attaqué alors elle m’a invité pour me remercier. Son père vient de mourir et son fils aîné, Wardhany à très mal prit sa disparition… j’ai fini par rester plus longtemps… et une chose en entraînant une autre nous sommes devenus ami. Wardhany est un peu plus âgé que moi alors, elle… m’as prit comme son fils… ajouta-t-il en rougissant un peu.

Finissant enfin le dernier plat, il soupira de soulagement avant de s’étirer et de retirer le tablier blanc qu’il avait emprunté pour l’opération.

Pas d'alcool cette fois, mon chou.

Il pouffa à la référence avant de se positionner sur le tabouret à côté du brun.

Essai de finir cette fois, commenta t-il légèrement moqueur.

Lui se souvenait parfaitement de la soirée même si à cause de certaines choses, il tentait vraiment de ne plus y penser.

Cela-dit, le dessert est flambé, ça ira ? Rajouta-t-il sur le même ton. Sers-toi…

Il observa un moment Shiro faire pour être sûr que cela lui plaise avant de se servir à son tour. D’un point de vue extérieur il en avait fait pour un régiment… de son point de vue à lui, il en avait fait pour un repas.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Ven 1 Juin - 2:09
Moi rougir ? Jamais !
Shiro & Allen


Il n'insista pas pour aider Allen lorsque celui-ci déclina sa proposition. Il lui avait après tout promis de lui cuisiner quelque chose, et ça n'impliquait probablement pas le fait qu'ils le préparent ensemble. Peut-être était-ce pour le mieux... le brun sentait qu'il aurait été très tenté de dévorer le repas avant même qu'il ne soit fini, même s'il avait plus de retenue que son jeune ami. Le connaissant, il devait aussi être affamé.. il n'avait pas énormément mangé non plus durant leur courte pause en Mauritanie, et il fallait remercier les akumas pour ça.
Il suivit des yeux le geste de l'exorciste lorsqu'il déposa devant lui une petite soupe accompagnée d'un petit quelque chose qu'il ne connaissait pas. Il n'était pas surprenant qu'un estomac sur pattes comme lui connaisse quelques plats un peu exotiques comme celui-ci, il se demandait cependant où Allen avait apprit à les confectionner avec une telle aise. Il ne tarda pas à le déguster, un léger sourire aux lèvres en constatant que le plat était aussi agréable à manger qu'à voir. Il releva les yeux vers Allen, curieux d'en savoir plus sur leur hôte et comment Allen avait réussi à obtenir une si belle faveur.

"Oui, du moment que tu fais pas tout exploser, tu peux profiter des lieux !"

Il eut un rire. C'était parfait dans ce cas, puisqu'il n'avait aucunement l'intention de faire exploser la demeure ni même de détériorer quoi que ce soit. Enfin, c'était en imaginant que les Akumas ou autre emmerdeurs ne viendraient pas tout détruire sous leurs yeux et ça, il ne pouvait être sûr que ça n'arriverait pas.

"Sa famille est une famille très réputée en Inde… je me suis trouvé dans les parages quand sa fille s’est faite attaqué alors elle m’a invité pour me remercier. Son père vient de mourir et son fils aîné, Wardhany à très mal prit sa disparition… j’ai fini par rester plus longtemps… et une chose en entraînant une autre nous sommes devenus ami. Wardhany est un peu plus âgé que moi alors, elle… m’as prit comme son fils… "

Il ne releva pas les rougeurs qui vinrent colorer les joues d'Allen, étant plutôt intéressé par ce qu'il disait. Un tel récit n'avait rien de surprenant venant de lui, même s'il était étrange de confier une entière demeure à quelqu'un. Ils ne devaient pas savoir qu'un tas de malheurs suivaient constamment le jeune homme. Enfin, le principal était qu'ils avaient fait ce geste, ça leur sauvait un peu la mise pour cette nuit-là. Quant à la figure maternelle, il ne savait quoi en penser.. c'était gentil.. probablement. Il lui répondit, se moquant gentiment.

- Qui aurait pu croire que ton côté beaucoup trop gentil se révèlerait utile un jour.

Il le vit retirer son tablier, signifiant que le repas était enfin prêt. Il vit les plats s'accumuler sur la table, tous plus alléchants les uns que les autres et dans une quantité folle. Un repas normal chez les Walker. Le pauvre garçon devait mourir de faim pendant la plupart du temps à cause de sa fuite, le maréchal imaginant plutôt compliqué de manger autant tout en évitant les Akumas et sans le sou. Ça l'attristait un peu d'ailleurs... il préférait le savoir bien repu comme il serait le cas pour cette soirée. Chassant cette idée, il blagua à propos du désastre qu'avait été le dernier repas cuisiné par Allen.

"Essai de finir cette fois."

Il prit un air malicieux, appréciant le ton employé par l'exorciste, et répondit du tac-au-tac.

- Rien ne pourra m'en distraire.

Il ne comptait rien boire de trop alcoolisé, sa faim étant bien plus grande que sa soif. Il serait d'ailleurs déçu de ne pas pouvoir profiter des lieux à cause d'un verre de trop, et il n'avait certainement pas de temps à perdre pour ça.

"Cela-dit, le dessert est flambé, ça ira ? Sers-toi… "

Il hocha joyeusement la tête, se penchant déjà pour se servir copieusement. Il prit principalement des brochettes, soudainement de très bonne humeur à l'idée de bientôt pouvoir les dévorer. Il ne savait pas depuis combien de temps il en avait mangé, des potables du moins.. il ne doutait pas que celles-ci seraient bonnes. Une fois son assiette à son goût, il se réinstalla confortablement, observant en souriant légèrement la montagne de nourriture qu'il restait, sachant qu'elle ne ferait pas long feu. Il lança avant d'enfourner deux brochettes dans sa bouche.

- Qu'est-ce qu'il y a d'intéressant ici ? Je veux passer une soirée agréable et amusante afin de continuer sur la lancée de ce délicieux repas ~

Et il ne disait même pas ça pour lui jeter des fleurs, il appréciait vraiment, sa bonne humeur le poussait presque à être agréable. Il ne ressentait pas une once de fatigue, trop heureux de manger et de par la suite profiter des lieux. Il espérait que son ami aurait le même entrain, même s'il était certainement déjà venu ici et connaissait d'avance les lieux.

- Au fait, t'as d'autres familles adoptives comme celle-ci ? Tu ne parles pas beaucoup de toi, mais il semble qu'il y a beaucoup de choses à savoir...

Il s'autorisait même quelques curiosités. Si Allen avait d'autres contacts comme ceux-ci, il serait éventuellement utile de les exploiter pour leur petit voyage, et il se disait que faire parler un peu de lui Allen serait amusant. À part pendant leur courte partie de Action ou Vérité ainsi que dans quelques conversations, ils n'avaient pas réellement eu l'occasion de se connaître. Il termina finalement son assiette, constatant que pour manger une quantité incroyable de nourriture Allen avait prit à peu près autant de temps que lui. Il lui lança un regard malicieux et lança, prêt à se lever.

- Alors, que fait-on Mr le chef ?






Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Sam 2 Juin - 16:54
Il ne releva pas la moquerie, ayant l’habitude qu’on lui dise cela. Il ne trouvait pas cela « trop » gentil, n’était-il pas normal d’aider au moins ceux sur son passage alors qu’il en avait le pouvoir ? Cela restait toujours trop peu à ses yeux… mais toujours mieux que de ne rien faire du tout.
Une fois les plats complètement terminés, il retira son tablier, le posant dans un coin. Il était inutile de le ranger car il le reprendrait bien assez tôt afin de tout nettoyer correctement mais pour le moment, manger était bien le plus important.

Il signala donc qu’il pouvait commencer à manger et la réflexion du brun le fit sourire. Il avait si faim que cela ? C’était normal après tout mais cela l’amusait pour il ne savait quelle raison et il prit place sur le tabouret à côté avant de se servir copieusement. Tout serait finir avant d’aller se coucher de toute façon.

- Qu'est-ce qu'il y a d'intéressant ici ? Je veux passer une soirée agréable et amusante afin de continuer sur la lancée de ce délicieux repas ~

Il rougit légèrement sous le compliment avant de lui faire un sourire radieux pour le remercier. Puis, finissant ces premiers plats, il se mit à fixer le plafonds d’un air pensif. Que pouvaient-ils faire d’amusant ? Hum…
Il continua de manger tranquillement tout en réfléchissant.

- Au fait, t'as d'autres familles adoptives comme celle-ci ? Tu ne parles pas beaucoup de toi, mais il semble qu'il y a beaucoup de choses à savoir... 

Il le regardant en stoppant sa pyramide de plat vide, secouant la tête en signe de négation.

- Généralement, je ne préfères pas… Il prit un air sombre. Minia fait vraiment très peur… encore plus que mon maître…

Peut-être que c’était sa version femme… il aurait même cru qu’ils étaient de la même famille si elle n’était pas indienne.
Il soupira de dépit avant de finir les deux plats restant pour se « consoler » des souvenirs de la fureur de la dame quand il avait tenté de refuser son offre. Il avait vraiment cru y passer… et pourtant, malgré tout, il n’avait pas penser y retourner et encore moins aussi tôt. Il ne l’aurais probablement pas fait d’ailleurs s’il n’avait s’agit que de lui au risque de se faire massacrer quand elle le saurait -son réseau de renseignements semblait être presque aussi étendu que celui de la congrégation- mais là, Shiro était avec lui alors il ne pouvait pas prendre plus de risque qu’il n’était nécessaire. Il remarqua à peine que Shiro se levait.

- Alors, que fait-on Mr le chef ? 

Par mesure de circonstance, il lui tira la langue avant de prendre la pile de plats dans un parfait équilibre pour l’emmener jusqu’à l’évier qu’il commença à remplir d’eau chaude dès qu’il eut déposé sa charge à l’intérieure.
Il souleva ses manches avant d’ajouter le liquide moussant.

- Hum… il y a une grande bibliothèque… une piscine… et une salle d’exposition…

La famille voyageant beaucoup, ils avaient une salle qui regroupaient plusieurs merveilles qui ferait la joie suprême des voleurs. C’était aussi en ça que cela pouvait être choquant qu’on le laisse utiliser l’endroit ainsi et même les gardes n’étaient pas suspicieux à son égards.

- Que préfères-tu faire ?

En plus, l’endroit était tellement grand qu’il n’était pas certains de ne pas se perdre lui-même malgré qu’on lui ai fait faire la visite.
Terminant la vaisselle dans un temps record -mais en même temps il avait l’habitude- il s’essuya les mains avant de se diriger vers Shiro, attendant qu’il choisisse pour le conduire jusqu’à l’endroit voulu… avec certainement quelques détours au passage mais les lieux étaient si beaux à la nuit tombait avec toute les lumières que cela n’était pas gênant.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Dim 3 Juin - 3:44
Moi rougir ? Jamais !
Shiro & Allen


"Généralement, je ne préfères pas... Minia fait vraiment très peur… encore plus que mon maître…"

Le maréchal eut un rire. Il voulait bien admettre que le maréchal Cross puisse lui faire peur un peu peur, mais comment pouvait-il craindre une simple humaine ? Ce n'était pas comme s'il fréquentait tous les jours des démons, fuyait un cardinal aux intentions peu catholiques et partageait son corps avec l'une des personnes les plus dangereuses au monde... Il ne chercha pas à comprendre et releva seulement le fait qu'Allen n'avait pas vraiment répondu à sa question, et ce n'était pas la première fois qu'il lui faisait ça... mais comme toujours, le brun savait qu'il obtiendrait une réponse un jour ou l'autre, bien que celle-ci pouvait attendre un moment.

Il termina son assiette et laissa Allen débarrasser, celui-ci lui tirant la langue avant de se mettre rapidement à faire la vaisselle. Shiro prit une mine boudeuse, presque prêt à lui retourner le geste. Pourquoi se donnait-il dans de mal ? Les serviteurs n'étaient-ils pas là pour ça ? Question idiote. Allen était encore plus serviable qu'un serviteur, alors évidemment qu'il allait le faire à leur place.. Le brun souffla, ennuyé par l'idée de devoir attendre au lieu d'aller directement faire quelque chose d'autre.

"Hum… il y a une grande bibliothèque… une piscine… et une salle d’exposition…"

Il prit un air pensif. Il aimait lire et voir certaines expositions... mais vu l'heure et la température Egyptienne, il préférait largement faire un tour dans la piscine. Il n'avait pas vraiment de maillot de bain, mais il ferait avec ce qu'il avait, en évitant cette fois de se foutre à poil dans l'eau. La dernière fois qu'il l'avait fait en présence d'Allen ne lui avait pas laissé un si bon souvenir que ça, même s'il pouvait désormais en rire.

"Que préfères-tu faire ?"

Allen revint vers lui, la vaisselle étonnamment déjà terminée, semblant attendre qu'il prenne une décision. Le brun fit mine de réfléchir quelques instants avant de répondre, enjoué.

- Je serais partant pour une petite baignade. C'est à l'extérieur je suppose ? Tu es le guide.

Il n'était pas sûr que laisser Allen guider soit une bonne chose, il n'avait pas remarqué chez lui un sens remarquable de l'orientation, mais plutôt l'inverse... Enfin, il en s'agissait que d'un manoir, il n'allait tout de même pas se perdre sur le chemin du jardin, du moins, le maréchal l'espérait. Ils réempruntèrent le grand couloir et traversèrent le très spacieux salon. Il prit le temps d'observer avec attention la pièce, curieux d'y trouver quelque chose de surprenant ou d'intéressant, puis lança pour briser le silence qui s'était installé.

- T'aimerais bien vivre dans un tel endroit ?

Il ne voyait pas Allen adorer ce genre d'endroit, le ressentant plutôt comme quelqu'un qui aimait la simplicité, mais la question se posait. Quant à lui, il ne saurait pas trop quoi répondre à cette question, puisqu'il ne se voyait pas vivre quelque part en particulier.  Il faudrait vraiment quelque chose d'exceptionnel pour le pousser à se poser, et cela ne pouvait se résumer à du luxe ou des centaines de pièces. Ils arrivèrent finalement aux portes du jardin, qui était plutôt un parc tant il était spacieux. Il s'étendait à perte de vue et était décoré par des parterres de fleurs, des buissons découpés, des fontaines, ainsi que la fameuse piscine. Elle même était plutôt énorme, et il ne pouvait y trouver la moindre saleté, juste le reflet des étoiles dans l'eau.

- Je ne suis pas sûr que ça aide à digérer, mais, ça te tente aussi ?  





Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Mer 6 Juin - 19:49
Il eut un léger sourire à la réponse du Maréchal, pour une obscure raison, il se serait douté de la réponse. Hochant la tête, il se mit à le conduire à travers un couloir avant d’atteindre un luxueux salon. Il ne pouvait pas s’empêcher de contempler certaines décorations magnifique dont un vieux livre ouvert dans une vitrine. Il se souvenait encore les idées d’aventures que cela donnait à Whardany et sa jeune sœur qui lui avaient racontaient une bonne partie de la journée et de la nuit qui avait suivit.

T'aimerais bien vivre dans un tel endroit ?

Il l’observa un moment, un peu curieux puis secoua légèrement la tête en signe de négation avec un léger sourire aux lèvres.

Non, les palais et les grandes maison ne sont définitivement pas mon style… et ça me fait bien trop penser à mon maître… rajouta-t-il sombrement avant de soupirer. Je préfère les endroit simple et chaleureux… un peu comme chez Mother… rajouta-t-il pensif. Et toi ?

Il avait un peu de mal à imaginer Shiro rester dans un endroit comme celui-ci, son aîné lui donnait plutôt l’impression de vouloir sans cesse parcourir le monde pour tout découvrir, comme il l’avait vu si curieux dans la pyramide et l’étrange sous-terrain. Mais pourquoi pas… malgré ce qu’ils avaient vécut ensemble, il ne le connaissait pas encore assez pour en être certain.
Ils passèrent finalement le salon pour atteindre le somptueux jardin de derrière qui ressemblait à un parc, entourait de grand rempart qui lui donnait de léger allures de cours intérieure en modèle géant...à tel point que les remparts paraissaient d’une hauteur minuscule avec la distance. Il contempla un moment l’eau de la piscine qui renvoyait une image parfaite du ciel.

▬  Je ne suis pas sûr que ça aide à digérer, mais, ça te tente aussi ?  

Pris dans sa contemplation tout en marchant à pas lent, il n’avait pas remarqué que Shiro c’était arrêté. Il releva bien la tête à l’entende de sa question mais ce fut trop tard puisqu’il le heurtait déjà, glissant sur le rebord de la piscine pour finir directement dans l’eau… et puisque dans sa chute il s’était maladroitement rattrapé à la personne qu’il venait de heurter, il était fort probablement que le brun eut fini dans l’eau également.
Remontant à la surface, il recracha le surplus d’eau qu’il venait d’avaler avant de papillonner des yeux en rougissant jusqu’à la racine des cheveux puis chercha le maréchal des yeux, se mordant légèrement la lèvre d’un air gêné en le voyant.

Pardon, j’étais perdu dans mes pensées. Dit-il le plus sérieusement du monde.

On lui avait souvent fait remarquer qu’il était étrange qu’il soit aussi maladroit alors qu’il ne l’était pas en jonglant, en cuisine ou en combattant. Mais c’était peut-être simplement sa malchance naturelle.
Il s’autorisa tout de même un léger sourire.

Ça me tente bien. Ça rafraîchit.

Nageant vers le bords, il s’appliqua tout de même à retirer sa chemise trempé. Peut-être devrait-il faire la même chose avec son pantalon dans la mesure où ce n’était pas franchement agréable.
Il soupira doucement de sa maladresse.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Mer 6 Juin - 23:31
Moi rougir ? Jamais !
Shiro & Allen


Le brun esquissa un léger sourire en entendant la réponse de l'exorciste. Il l'avait donc plutôt bien cerné sur ce plan-là, même s'il devait avouer qu'il n'était pas bien compliqué de le faire lorsqu'on connaissait un peu Allen. Et après le bout de temps qu'ils commençaient à accumuler ensemble, il pouvait bien se permettre de dire qu'il le connaissait un peu. Dans un sens, et même s'il n'en avait strictement rien à foutre, la réponse le satisfaisait. Quant au fait que la question lui soit retournée, le maréchal trouvait ça un peu idiot tant la réponse était évidente. Peut-être le faisait-il par politesse.

- Je n'aimerais pas vivre à un endroit précis. Là où mes jambes me portent, ça me va. Il eut un rire. Enfin, à choisir je préfère ça au QG, au cas ou tu ne l'avais pas deviné.

Puisqu'ils parlaient de choses plutôt évidentes, pourquoi ne pas en rajouter ? Ils quittèrent le luxueux salon pour rejoindre l'immense parc, et par la même occasion, la piscine. Un coup d'oeil lui suffit pour voir qu'elle était tout aussi luxueuse et bien entretenue que le reste. Il n'avait pas envie d'y vivre, mais de temps en temps, passer un bon moment dans un endroit comme ça, il ne disait pas non.
Il se rendit alors compte qu'il n'avait pas du tout demandé son avis à Allen quant à leur petite baignade. Il l'avait proposé, mais le maréchal ne serait pas étonné de voir qu'il n'avait pas très envie de le faire. Il l'interrogea donc à ce propos, y ajoutant une pointe minime d'humour sans lâcher des yeux le reflet du ciel dans l'eau.

Il écarquilla les yeux en sentant une pression le pousser puis l'attirer dans l'eau, le faisant légèrement boire la tasse sous la surprise. Il ressortit la tête de l'eau, en recrachant un peu, et lança un air blasé à Allen. Pourquoi cela l'étonnait-il ? Dès qu'ils étaient en présence de la moindre goutte d'eau Allen essayait de l'y noyer. Ces pauvres vêtements étaient encore une fois trempés, et il n'était pas peu heureux d'avoir laissé son sac à l'intérieur.

"Pardon, j’étais perdu dans mes pensées."

Il lui fit une mine boudeuse, se rapprochant du bord pour s'y appuyer. Si en plus d'avoir une poisse terrible il y ajoutait de l'inattention, il finirait vraiment par engendrer un désastre. Shiro nota dans un coin de sa tête de ne plus laisser le jeune marcher derrière ou à côté de lui lorsqu'il y avait de l'eau à proximité. Et de se venger, tiens. Pas en le noyant, ça ne serait pas original, mais il allait trouver. C'est qu'il rougissait de gêne, en plus..  et il pouvait. Il lui répondit, usant d'un faux ton de reproche, celui-ci se rapprochant plus de son cynisme habituel.

- Ah oui et tu pensais à quoi pour que ce soit plus intéressant que moi et le fait de ne pas me pousser dans l'eau ?

Il sortit de l'eau afin de se débarrasser de ses vêtements, ceux-ci étant devenus lourds à cause de l'eau imbibée. Il ne laissa que le minimum requis afin de ne pas se prendre un énorme coup d'innocence comme en Egypte puis s'installa au bord de l'eau, toisant l'exorciste qui s'en rapprochait.

" Ça me tente bien. Ça rafraîchit."

Il pouffa. Le rejoignant dans l'eau, cette fois de son plein gré, et apprécia la température de l'eau. Il l'avait trouvé un peu froide lors de son plongeon forcé, mais force était de constater qu'il s'y acclimatait plus rapidement lorsqu'il y allait de cette façon.

- De toute manière, il est trop tard pour dire non, sale gosse..

Il s'appuya contre le rebord, levant les yeux vers le ciel. Un beau spectacle. Rares étaient les pays dans lesquels il pouvait toujours voir les étoiles avec une telle précision, et encore moins dans une piscine et avec une... agréable... compagnie, tant qu'il n'essayait plus de l'assassiner.  Il souffla et rajouta sans jeter un regard à Allen.

- T'as de la chance que quand tu rougis comme ça, je ne peux pas t'en vouloir...

Il n'oublierait pas de ne surtout pas confier d'enfant à Allen pour les emmener à la mer. Sauf Alice. Ce n'était pas une grande perte, et il songeait même à proposer à Allen de l'emmener nager. Il reviendrait assurément sans. Il esquissa un léger sourire à cette idée, puis s'éloigna du bord pour nager un peu après avoir lancé un regard amusé à l'exorciste.




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Ven 8 Juin - 18:52
Comme il l’avait deviné, Shiro n’était pas le genre de personne à rester tranquillement à un seul endroit et sa réponse lui tira donc un sourire qui s’élargit quand il ajouta qu’il préférait ici à la congrégation. Il ne partageait pas son sentiment à propos du QG mais il le comprenait. Il commençait à vraiment connaître beaucoup de monde qui n’aimait pas y rester… c’était un peu triste pour Komui qui faisait tout les efforts du monde pour qu’ils s’y sentent bien.
Ils quittèrent le salon pour le parc et donc les abords de la piscine. Il n’avait pas vraiment envie de se baigner mais n’était pas contre le fait de passer un moment dehors pour regarder les étoiles, cela lui rappelait des souvenirs et d’anciennes histoires aussi… des histoires oubliées et qui lui paraissait vraiment anciennes.

Perdu dans ses pensées, il en fut tirés « brutalement » par la question de Shiro. Étant bien trop près du bords, il finit par glisser dans la piscine, entraînant Shiro avec lui.
Frissonna sur le coup, il recracha l’eau qu’il venait d’avaler avant de s’excuser et de se diriger vers le bords, retirant sa chemise dans un premier temps. Puisqu’il en était là, autant rester un moment dans l’eau.

 Ah oui et tu pensais à quoi pour que ce soit plus intéressant que moi et le fait de ne pas me pousser dans l'eau ? 

Il réfléchis un moment à la question en fronçant les sourcils, répondant à celle sur la baignade avant de se hisser hors de la piscine pour retirer son pantalon gorgée d’eau dans une légère grimace.

De toute manière, il est trop tard pour dire non, sale gosse.. 

En effet… il retourna donc dans l’eau, restant près du bord. S’il ne voulait pas attraper froid il n’avait d’autre choix que de rester dans l’eau ou d’aller immédiatement se sécher. Autant profiter de la baignade alors même si ça n’avait pas été dans ses projets de départ.

T'as de la chance que quand tu rougis comme ça, je ne peux pas t'en vouloir... 

Il entrouvrit les lèvres, regardant le brun avec surprise et rougissant une nouvelle fois au passage. Pourquoi disait-il cela ? Il fit une légère moue, passant à autre chose en se disant que, finalement, il n’était pas certain de vouloir la réponse. Il plaqua ses cheveux en arrière d’une main pour éviter que le surplus d’eau ne continue de lui tomber sur le visage.
Il leva le nez vers les étoiles, légèrement pensif.

J’ai seulement l’impression de ne pas réussir à me souvenir de quelque chose d’important.

Mais il allait arrêter d’y penser car plus il chercherait, moins il trouverait. Cette sensation, il l’avait depuis un moment… depuis l’arche en réalité mais il en avait parlé à personne. Déjà parce que beaucoup de chose c’était passé à ce moment, dont sa surveillance par Link et après… et bien, il c’était retrouvé à devoir fuir avec les Noah. Et puis, à quoi cela aurait servit d’en parler avec ses amis excepté les inquiéter d’avantages ?

Tu connais des choses sur les étoiles ? J’ai toujours trouvé l’histoire du bouvier et de la tisserande triste…

On ne pouvait pas faire plus voyant comme changement de sujet et il en était conscient mais il ne voulait pas s’étaler sur le sujet et n’en voyait aucune raison de le faire qui plus était. Il voulait juste profiter du calme et de la beauté des lieux et non pas glisser vers un sujet qui mènerait une dispute avec le maréchal car oui, il était quasiment certain que cela finirait comme ça.
C’était bien la première fois qu’il réfléchissait autant pour ne pas se disputer avec quelqu’un… d’habitude il évitait seulement les sujets qui fâches mais avec le brun ça ne fonctionnerait pas. S’il avait bien comprit une chose, c’est que si Shiro captait qu’il ne disait pas quelque chose, ça allait être encore pire après et il ne voulait pas cela.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Sam 9 Juin - 21:05
Moi rougir ? Jamais !
Shiro & Allen


"J’ai seulement l’impression de ne pas réussir à me souvenir de quelque chose d’important."

Il lui lança un regard mi curieux mi blasé, ne saisissant pas bien le rapport entre la question qu'il avait posé et la "réponse" qu'il venait de lui donner. Il pouvait comprendre qu'il ne s'agissait pas d'un sentiment agréable, surtout pour Allen, mais le moment était vraiment mal choisi pour penser à autre chose, et le maréchal ne comprenait d'ailleurs pas comment cela lui était venu à l'esprit. Il lui souhaitait pour le moment de profiter de la soirée, et ce sans être pensif au point de pousser son magnifique ami dans l'eau. Ça, il n'appréciait pas. Il répondit doucement.

- Y penser sans arrêt ne t'aidera pas à obtenir la réponse.

Ça, il en était certain. Le simple fait d'y penser ne l'aiderait pas à avoir ce qu'il souhaitait, et ce même s'il en avait réellement la volonté. C'était précisément comme rechercher quelque chose sans succès, et de ne le retrouver qu'en pensant à autre chose. Idiot, mais véritable. Le brun ne savait sur le moment pas comment lui changer les idées, ni comment l'aider à obtenir sa réponse. Il n'était même pas certain de savoir ce que ce souvenir concernait et doutait qu'Allen en sache plus. Il imaginait toutefois qu'il s'agissait d'un souvenir lié au Quatorzième et à son entourage. Dans ce cas là, il l'espérait, la destination finale de leur voyage aiderait Allen à résoudre ce problème, et peut-être bien d'autres. Relevant la tête, il vit le regard pensif d'Allen planté sur le ciel étoilé et nagea pour le rejoindre, s'appuyant contre le rebord de la piscine une fois arrivé à sa hauteur.

"Tu connais des choses sur les étoiles ? J’ai toujours trouvé l’histoire du bouvier et de la tisserande triste… "

Il esquissa un sourire en repensant à l'histoire des deux amants. Elle était triste, mais aussi belle, comme il les aimait. S'il préférait la réalité, et les infinis mystères et découvertes que cela faisait en perspective, user de telles personnifications ne le dérangeait pas. Les histoires étaient souvent plutôt bien trouvées, et elles permettaient aux hommes de donner une explication lorsque la science ne pouvait le faire. Il hocha la tête en riant.

- Deux amants éternellement séparés à l'exception d'une journée par an, hm ? C'est peut-être triste, mais je trouve que l'histoire est aussi belle dans un sens. Sinon, pourquoi continuerait-on de la raconter ? Enfin, je ne savais pas que tu aimais les histoires d'amour.

Il ne le voyait ni s'intéresser aux histoires d'amour, ni aux histoires tout court en vérité. Mais comme tout le monde, il en avait peut être entendu dans son enfance et ne les avait jamais oublié. Il porta son regard sur la toison argentée. Les histoires d'amour ne l'intéressaient pas non plus. Elles n'étaient jamais vraisemblables, et pourtant toutes celles qu'il avait lu se ressemblaient. Un manque d'originalité flagrant et décevant. Le monde qui l'entourait - excepté les putains d'humains- était bien plus intriguant et lui, au moins, ne cessait de le surprendre. Il reposa les yeux sur Allen. Quelques humains faisaient exceptions à la règle, mais ce n'était pas tout à fait ça...

- Je me suis intéressé à l'espace il y a quelques années de cela. Les constellations, les planètes, l'univers.. et je n'en ai jamais fini tant il y avait de choses à savoir. Et toi, quelque chose du genre t'intéresse ?

Et il ne parlait pas que de l'espace, mais de tout en général, tout ce qui ne concernait pas la Guerre Sainte. Ils étaient humains, après tout, et même en étant des exorcistes le conflit ne les définissait pas. Il craignait cependant que le jeune n'ait pas réellement eu le loisir de s'intéresser à énormément de choses vu tous les problèmes qui ne cessaient de lui tomber dessus. Une pensée lui traversa l'esprit et lui rappela que, même si l'instant était agréable, la nuit était déjà bien entamée et qu'ils avaient encore de la route à faire le lendemain.

- Hm... je n'ai pas réellement envie de sortir mais, tu as une solution pour nos vêtements gros malin ? Ou on va se balader en caleçon ?




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 3 sur 6Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man - Seeds of destruction :: Le Monde :: Amérique-
Sauter vers: