:: Le Monde :: Amérique Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Denial ain't just a river in Egypt [PV Al] //Terminé//

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Dim 10 Juin - 23:46
Il hocha la tête dans un léger sourire, c’était justement ce qu’il pensait faire : ne plus y penser. Et puis, quelque chose lui disait au fond de lui qu’il n’aimerait pas savoir. C’était assez… troublant.
Il passa sur cela, changeant sans délicatesse de sujet mais il était certain que le brun ne lui en voudrait pas pour cela.

Deux amants éternellement séparés à l'exception d'une journée par an, hm ? C'est peut-être triste, mais je trouve que l'histoire est aussi belle dans un sens. Sinon, pourquoi continuerait-on de la raconter ? Enfin, je ne savais pas que tu aimais les histoires d'amour. 

Il hocha la tête avant de rire légèrement en tournant la tête vers Shiro. S’il aimait les histoire d’amour ? Ce n’était pas vraiment ça non.

J’aime bien les histoires de manière générale…

Ça permettait de s’évader et de rêver, il aimait beaucoup lire. C’est ce qu’il avait fait à chaque fois qu’il avait eut un peu de temps libre durant son voyage avec son maître. Avant… il n’avait pas été assez posé pour le faire et ne s’en souciait pas et après… enfin maintenant, il n’avait plus le temps ni même la tête à cela.
Ce pourrait être bien pourtant…

▬  Je me suis intéressé à l'espace il y a quelques années de cela. Les constellations, les planètes, l'univers.. et je n'en ai jamais fini tant il y avait de choses à savoir. Et toi, quelque chose du genre t'intéresse ? 

Il l’observa d’un air curieux, un peu surprit qu’il lui pose une telle question. Si quelque chose l’intéressait ? Hum… Euh…
Il passa une main dans ses cheveux, un peu désorienté par la question. Il ne savait pas quoi répondre. En réalité, il était bien trop focalisé sur les Akuma et le Comte pour s’intéresser à autre chose et il doutait vraiment que cette réponse ferait plaisir au brun. Reprenant donc sa mauvaise habitude, il ne répondit pas. Ce n’était pas important de toute manière…

Hm... je n'ai pas réellement envie de sortir mais, tu as une solution pour nos vêtements gros malin ? Ou on va se balader en caleçon ? 

Il fit une légère grimace.

...Non ? Mais il ne doit avoir personne de lever à part nous et les ceux de la sécurité.

Ne rajouta rien, il sortit de l’eau avant d’essorer un peu son vêtement ainsi que sa chemise et son pantalon pour éviter de mettre le maximum d’eau, le but n’étant pas de transformer les lieux en piscine. Puis il passa sa chemise froissée avant de s’étirer légèrement. S’il y avait bien une chose qu’il n’aimait pas vraiment, c’était de laisser voir ses cicatrices. Cela lui rappelait bien trop que le Noah était présent lui aussi à l’intérieur.

Les chambres sont par là-bas… dit-il en montrant la direction.

Sans plus rien ajouter et un peu gêné, il retourna vers la cuisine pour récupérer ses sacs avant de prendre la direction des chambres et donc de la salle de bain puisqu’il valait mieux qu’il se sèche correctement pour ne pas mouiller tout les draps.
Croisant son reflet dans le miroir de la salle d’eau, il frissonna avant de finir de se sécher et de fuir dans la chambre.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Lun 11 Juin - 1:39
Moi rougir ? Jamais !
Shiro & Allen


"J’aime bien les histoires de manière générale… "

Voilà qui était intéressant. Le maréchal n'avait jusqu'ici pas eu cette impression, mais rien ne l'avait après tout poussé à penser le contraire. Il connaissait après tout cette histoire là, et peut-être bien d'autres. Il n'osait imaginer ce que le maréchal Cross pouvait bien lui avoir raconté. Rien de bien réjouissant, sans doute... l'exorciste devait probablement s'être instruit de lui même, pour connaître des histoires convenables pour un garçon de son âge. Non pas qu'il s'en inquiétait, mais bon...
Il préféra changer de sujet, trouvant celui-ci un peu ennuyeux à la longue, et évoqua son amour des découvertes, en particulier celles concernant l'astronomie. Ça n'avait pas une grande importance, mais puisqu'Allen lui avait demandé s'il s'y connaissait un peu en étoiles, ça rentrait dans le sujet. Le maréchal n'allait tout de même pas manquer une occasion de faire savoir au monde qu'il était doté de nombreuses connaissances et d'une culture sans bornes, n'est-ce pas ? Il en profita même pour le questionner à propos de ses propres centres d'intérêts histoire de le faire parler un peu, et par curiosité aussi. Il n'avait pas une tête à s'inquiéter d'autre chose que la Guerre Sainte, et le brun trouvait ça plutôt malheureux.

Sans surprise, Allen ne répondit pas. Alors il n'avait rien d'autre que la Guerre et ses multiples inquiétudes. Shiro ne broncha pas, conscient qu'il ne pouvait pas lui reprocher cela étant donné qu'il n'avait quasiment rien connu d'autre, contrairement à lui.
Le silence devenant gênant, il préféra changer radicalement de sujet et supposer qu'il était peut-être temps de sortir et de trouver de quoi sécher leur vêtements ainsi que quelque chose pour la nuit, car il n'y aurait aucun moyen de les récupérer secs dans la soirée. Il vit une grimace se former sur le visage de l'exorciste.

" ...Non ? Mais il ne doit avoir personne de lever à part nous et les ceux de la sécurité."

Il quitta à son tour le bassin. Se balader en caleçon, ça lui convenait parfaitement. Il faisait chaud et il n'avait pas plus que ça envie de se couvrir. Ouais, c'était un poil exhibitionniste. Mais quand il fait chaud, il fait chaud. Et ce n'était pas comme si exhiber son magnifique corps était un crime... par ailleurs, il vit Allen remettre sa chemise qui, même essorée, restait mouillée et probablement désagréable à porter. Il en déduisit donc qu'il ne voulait pas se balader le bide à l'air, peut-être à cause de ses nombreuses marques. Shiro ne saisissait pas bien en quoi cela était honteux mais il ne fit pas de réflexion, essorant à son tour ses vêtements mais les gardant sous le bras au lieu de les enfiler.

" Les chambres sont par là-bas… "

Il hocha la tête et lui emboita la pas, récupérant ses affaires dans la cuisine puis le suivit dans la salle de bain d'en l'idée de trouver une serviette. Il n'allait pas dormir avec ses cheveux et son corps ainsi mouillés. Ce ne serait ni agréable pour lui, ni très sympathique pour leurs hôtes. Et c'est qu'il pouvait être poli, parfois. Se tournant avec une serviette à la main, il croisa le reflet du regard d'Allen dans le miroir. Un regard.. que lui ne se lançait jamais. L'exorciste ne tarda pas à terminer de sécher et de quitter la pièce, se rendant probablement dans une chambre. Shiro se tourna à son tour vers le miroir, redonnant une allure convenable à ses cheveux puis s'admira un moment, quoi que plus dans ses pensées qu'autre chose. Il ne pouvait s'empêcher de repenser au regard de l'exorciste, ainsi qu'à son silence. Il devait avoir loupé un épisode, car il ne comprenait pas bien ce qui les avait mené dans une telle situation... aux dernières nouvelles, ils passaient un bon moment, pourtant...
Il souffla, finissant de s'essuyer et ressortir de la salle de bain, reprenant ses vêtement sous le bras. Il s'arrêta devant la porte de la chambre d'Allen, déterminé à lui en parler.

- Allen, à propos de... et se ravisa, jugeant préférable de garder ça pour plus tard. Tu sais où me trouver si besoin, bonne nuit.

Par besoin, il voulait dire beaucoup de choses, et pas uniquement un danger ou un problème urgent. S'il voulait parler, il l'écouterait. Il n'en avait pas vraiment l'habitude mais, il s'agissait bien d'une chose qui se faisait entre amis... Il s'éloigna de la porte et gagna une chambre qu'il désigna comme sienne. Il étala son haut et son pantalon sur une chaise pour les laisser sécher durant la nuit et se mit au lit, cogitant un moment avant de s'endormir.




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Jeu 14 Juin - 20:45
Il était en train de pousser la porte de sa chambre quand il entendit Shiro l’appeler et il se retourna vers lui sans pouvoir s’en empêcher. Mais le brun ne continua pas sa phrase, préférant lui souhaiter plutôt bonne nuit avant de prendre une autre chambre.
Sa main serrant un peu plus la poignée de la porte mais il ne releva pas, murmurant un « bonne nuit » à son tour avant de s’engouffrer dans la pièce, laissant Tim’ passer avant de fermer derrière lui.

Qu’avait bien pu vouloir dire Shiro ?
Il soupira, posa ses vêtements sur une chaise avant d’enfiler un pantalon plutôt ample mais sec et de se faufiler sous les draps. On ne pouvait pas savoir quand viendrait une attaque alors dormir en petite tenue était absolument exclu. Il eut à peine conscience de se tourner qu’il plongea dans un sommeil profonds.

Il ignorait combien de temps il avait passé à dormir et n’était pas en l’état de chercher même à le savoir. A peine réveillé en sursaut, les yeux écarquillés par la peur et les membres tremblant qu’il sautant hors du lit et se précipita à l’extérieur de sa chambre.
Le couloir était plongé dans le noir ce qui indiquait qu’il n’avait dû dormir qu’une heure au maximum mais il l’ignorait, courant en direction de la chambre où il avait vu le maréchal disparaître un peu plus tôt. Ce n’était pas possible… non, cela ne pouvait pas l’être. Il s’en serait rendu compte dans ce cas et il serait parti. Ou alors… alors…

Il trembla un peu plus à cette pensée ouvrant avec un fracas assez significatif la porte où dormait le brun et, sans arrêter sa course, se précipita vers le lit.

Shiro ?! Shiro !

Son regard croisa celui rougeâtre de l’homme qui venait de se réveiller et sa main « humaine » se crispa un peu plus sur le bras de l’ancien endormi.
Il respirait avec difficulté et ne pouvait pas détaché son regard paniqué de celui du Maréchal. Le rêve avait parut si réel et pendant un instant, il avait réellement cru que l’exorciste de ne réveillerait pas. Qu’il resterait sourds à ses appels et qu’il finirait par découvrir la mare de sang qui le recouvrirait. Il trembla un peu plus, ne sachant plus vraiment quel était le rêve… ou cauchemar, et la réalité.

Je suis… ne… marmonna-t-il confus entre deux sanglots qu’il tentait de retenir.

Brisant l’échange de regard, il appuya sa tête contre le torse de l’autre sans le lâcher. Il ne voulait pas le faire… il ne pouvait pas. Il avait l’impression que s’il le lâchait maintenant, il se rendrait compte que ce moment était en réalité le rêve.
Il était perdu.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Ven 15 Juin - 0:15
 Tu me prends pour ta mère ?
Shiro & Allen


Blasé par la tournure de fin de soirée, il eut un peu de mal à s'endormir. Et pourtant, il était réellement fatigué, la journée qu'il venait de passer avait été longue, et la simple idée de devoir marcher autant le jour suivant l'épuisait encore plus. Il ne prit même pas la peine de s'emmitoufler correctement dans les couvertures. Il faisait de toute manière trop chaud, et personne ne rentrerait dans la chambre au moins sans frapper. Et même si ça arrivait, il n'en avait rien à faire... Il ferma enfin les yeux, sombrant dans un sommeil bien trop peu profond pour son état de fatigue.
Quelle ne fut cependant pas sa surprise lorsqu'il entendit une porte claquer. Une porte très proche, très possiblement la sienne. Il n'eut cependant pas le courage d'ouvrir les yeux, assumant qu'il s'agissait d'une domestique ou d'Allen qui avait ouvert une porte non loin de sa chambre. Il fut cependant forcé de se résoudre à ouvrir les yeux, et ce même dans un sursaut, lorsqu'un poids se fit sentir sur le lit, suivit d'une voix qu'il ne connaissait que trop bien.

"Shiro ?! Shiro !"

Il se redressa de moitié, se cognant presque à l'exorciste. Il semblait vraiment apeuré. Le maréchal arpenta la pièce du regard mais ne vit rien de différent par rapport au moment ou il s'était couché. Allen avait-il repéré des Akumas ? Mais il ne serait pas si affolé, même pour Apocryphos il ne l'était pas à ce point.. Il ne comprenait pas, et était un peu déstabilisé par le comportement soudain d'Allen. Il ne l'avait jamais vu comme ça, même dans les situations les plus critiques. C'est qu'il avait même agrippé son bras au passage... en y ajoutant le fait qu'il lui était aussi à moitié monté dessus. Il avait hâte d'entendre ses explications, le réveiller ainsi, vraiment...

- Qu'est-ce que tu—

Il se stoppa en observant mieux l'état du jeune homme. Le voir ainsi, presque en larme et à bout de souffle était presque effrayant. Il lui fallait comprendre ce qui était en train de se passer, car il ne sentait pas le moindre danger aux environs, ce n'était... qu'Allen. Il n'allait pas lui sortir qu'il avait fait un cauchemars,  tout de même...

"Je suis… ne…"

Ça ne l'aidait pas, ce genre de réplique, et ça ne le rassurait pas non plus. Faire irruption et être inquiet de la sorte ne ressemblait vraiment pas à Allen, mais il semblait lui même si perdu que le maréchal rejetait de moins en moins l'hypothèse que son jeune ami ait pu faire un très mauvais rêve... probablement le concernant. Il n'en était toutefois pas sûr, son cerveau étant encore au creux des bras de Morphée... c'est qu'il était toujours aussi fatigué, lui.

Décidé à le surprendre de plus ne plus, Allen déposa sa tête contre son torse. Le maréchal le fixa un moment, puis se rallongea. Allen avait-il l'intention de dormir comme ça ...? À moins qu'il ne s'amuse à écouter les battements devenus irréguliers de son coeur ? Ça lui ressemblait encore moins, de faire ce genre de contacts physiques.. et il ne semblait pas non plus décidé à relâcher son bras. Toujours dans l'incompréhension, le brun souffla.

- Allen...

Il n'avait pas le courage de le porter jusqu'à sa propre chambre, et encore moins de le forcer à relâcher son bras. Il fit un effort surhumain et se décala d'une trentaine de centimètres pour allonger sur le flanc Allen à côté de lui, ne tentant même pas de libérer son bras. Par soucis de se mettre à l'aise et déjà de nouveau à moitié endormi, il vint ensuite déposer un bras le long de sa taille, et une jambe entre les siennes. Il rajouta ensuite en baillant, luttant pour ne pas se rendormir immédiatement et pouvoir rassurer un minimum son ami. Même s'il était épuisé, il s'inquiétait pour lui.

- Je suis vivant, et toujours aussi magnifique... toi aussi, alors rendors toi.


Il attendit ensuite qu'Allen se calme avant de se laisser sombrer, trop fatigué pour réfléchir à depuis quand il ne jetait pas par la fenêtre quiconque lui faisant ce genre de chose. Il verrait bien plus tard, ça n'avait rien de bien urgent...

La lumière du jour vint chatouiller ses paupières, les faisant doucement s'ouvrir. Il constata sans réelle surprise qu'Allen était toujours là, accroché à lui. Il ne bougea pas, jugeant que rester un peu là ne leur ferait pas de mal, surtout après les complications de la nuit. Il murmura.

- Un cauchemars, hm...





Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Ven 15 Juin - 19:23
Il se laissa entraîner par le Maréchal pour se rallonger, comatant déjà à moitié et se blottissant un peu plus contre la source de chaleur. Il était bien mieux ainsi… il commençait déjà à bien se rendormir.

Je suis vivant, et toujours aussi magnifique... toi aussi, alors rendors toi. 
...moui… va… bien…

Il eut un léger et dernier baillement puis… le néant le plus complet alors qu’il se rendormait de nouveau comme si de rien était, sans pour autant lâcher le brun qu’il tenait fermement comme s’il avait peur qu’il disparaisse pendant son sommeil.


Il ne bougea pas alors qu’il sentit un léger mouvement, au contraire, il se blottit un peu plus contre la source de chaleur, son cerveaux refusant catégoriquement de se mettre en état de marche. Il était bien là et il aurait bien voulu que ça ne change pas.
Il entendit une voix mais ne réussit pas à mettre un sens sur les mots, ne relevant pas son visage qui était enfoui dans il ne savait quoi de confortable. Il lança toutefois une léger « humpf » étouffé pour un semblant de réponse en espérant qu’on lui ficherait la paix encore quelques heures. Oui, il n’était absolument pas décidé ou motivé à bouger de là.

Il sentit une grosse masse sauter sur son dos sans ménagement et se mit a grogner, se blottissant un peu plus si c’était possible contre sa « peluche ».

Tim’… marmonna-t-il pas totalement réveillé.

Peluche chauffante et confortable… Qui n’était pas Tim’ puisque le golem était actuellement sur son dos. Hum… Euh…
Sentant que quelque chose n’allait pas même s’il était encore très peu motivé, il s’éloigna juste assez pour pouvoir relever la tête et croiser un magnifique regard carmin. Ah, c’était seulement Shiro… tout allait bien alors… Il se reblottit donc tout contre le maréchal. Une minute… Comment ça c’était « juste » Shiro  ?

Il se redressa précautionneusement observant les alentours et plissant les yeux en fixant le maréchal. Comment ça ? Qu’est-ce qu’il faisait ici ?
Rougissant jusqu’à la pointe des cheveux, il commença à bafouiller des excuses sans queue ni tête tout en reculant, finissant ainsi par tomber depuis le bord du lit de manière fort peu gracieuse. Mais il fallait le comprendre aussi… que faisait-il dans le lit de Shiro ?!

Je… Hum… Prendre… A toute à l’heure !

Débita-t-il en vitesse tout en se levant avant de quitter la chambre fermant la porte derrière lui pour se précipiter dans la sienne, se laissant glisser le long de la porte tout en fixant son lit. Pourquoi ? Le pire c’est qu’il ne se souvenait absolument de rien. Ils n’avaient pourtant pas bu… enfin, le dessert avait été flambé mais ce n’était pas suffisant pour qu’il ne sache pas ce qu’il avait fait…
Gémissant en se prenant la tête dans les mains pour tenter de comprendre, il finit par se lever pour se débarbouiller avant de s’habiller. Mais le pire c’était bien qu’il avait encore prit le maréchal pour une peluche… certes il avait été à moitié endormi à ce moment là mais cela faisait la seconde fois qu’il pensait à ça…

Ne parvenant pas à décolorer et voulant se changer les esprits -tenter de savoir le pourquoi du comment ne l’aiderait pas de toute manière pour le moment-, il se dirigea vers la cuisine pour commencer le petit déjeuner.
Ils avaient encore un bon morceau de chemin à faire et ils ne pouvaient pas rester trop longtemps au même endroit s’ils ne voulaient pas que l’un de leurs poursuivants les trouvent, mais ce n’était pas une raison pour voyager le ventre vide !


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Sam 16 Juin - 2:06
 Easy Baby ~
Shiro & Allen


Allen ne tenta pas de résister lorsqu'il le tira à côté de lui, se blottissant même un peu plus. Il devait décidément se croire au beau milieu d'un rêve, ou plutôt d'un cauchemars, pour redescendre aussi vite en pression et se laisser ainsi faire. Peut-être était-ce car il commençait à avoir l'habitude de dormir à ses côtés... c'est qu'ils n'avaient pas toujours l'occasion de faire lit à part dans une fuite comme celle-ci. Quoiqu'il en soit, cela n'empêcherait pas le maréchal de dormir, et maintenant qu'il savait son ami ami rassuré, il pouvait se laisser aller et enfin terminer sa nuit. Une nuit cependant bien trop courte, puisque la lumière du jour vint comme à son habitude le déranger. Il ouvrit avec peine les yeux, les plissant pour se protéger du surplus de lumière.

Il remarqua immédiatement son jeune ami à ses côtés, celui-ci n'ayant ni bougé, ni décidé de le lâcher. Il semblait paisible, alors Shiro assuma que le laisser profiter d'un peu plus de sommeil ne ferait de mal à personne. Pour passer le temps, il se remémora les événements de la veille en soufflant quelques mots, ayant toujours du mal à se dire qu'il s'agissait très probablement de ce qui était arrivé. Il entendit Allen grommeler dans son sommeil et esquissa un léger sourire. S'il était dérangé par ses quelques paroles, qu'est-ce que ça aurait été s'il lui avait fait le même coup... mais bon, aucune chance. Il était bien trop grand et viril pour faire une chose pareille. Allen lui, était encore jeune, il supposait donc qu'il pouvait se permettre ça...

Il suivit du regard Timcanpy lorsque celui-ci décida de s'échouer tel une baleine sur le dos d'Allen, provoquant chez lui un grognement ainsi qu'un nouveau rapprochement puisqu'il sembla trouver judicieux le fait de se coller un peu plus à lui afin d'éviter le Golem. Allen en manque de sommeil, le retour. Et il était aux premières loges...

"Tim’… "

Il croisa finalement le regard d'un exorciste apparemment décidé à ouvrir les yeux et constata qu'il lui fallut un petit moment pour réaliser leur situation, mais surtout leur position. Il se redressa, le fixant comme s'il était celui qui s'était incrusté en pleine nuit puis se mit à rougir, reculant jusqu'à tomber du lit. Ah, ce n'était pas étonnant. Allen pensait toujours qu'il allait se faire cogner dans ces moments-là, ce qui avait le don d'énerver le maréchal. Il le mettrai sur le dos de la surprise, pour cette fois... Il se pencha et fit une grimace en le voyant tomber, jugeant ce réveil bien trop brutal pour si peu.

"Je… Hum… Prendre… A toute à l’heure !"

Et il était parti. Il faudrait vraiment qu'il apprenne à ne plus fuir de la sorte face à ce genre de situation, et à faire des phrases compréhensibles, aussi. Grognant, le maréchal lança à son encontre.

- Rappelle moi de t'apprendre à parler "tout à l'heure" !

Il souffla ensuite, se laissant retomber dans le lit. Il n'était absolument pas motivé pour sortir du lit, mais n'était pas non plus disposé à se rendormir... Il se motiva donc tant bien que mal et se mit en position assise sur le lit, s'étirant un moment et constatant que l'emprise d'Allen sur son bras durant la nuit entière lui avait laissé une marque sombre. Génial. Il n'oublierait pas de lui faire remarquer ça, tiens.
Il se leva ensuite et enfila des vêtements propres et secs, constatant que ceux de la veille avaient eu le temps de sécher aussi. Il les replia et les rangea dans son sac, passant ensuite une main dans ses cheveux pour les arranger.

Il se dirigea ensuite vers la cuisine, ayant entendu quelques bruits en provenant, et vit qu'Allen s'affairait déjà à préparer le déjeuner, tentant probablement d'oublier ce qui était arrivé. Encore une manière de le fuir en somme.. Il n'allait pas le laisser s'en sortir aussi facilement. Bien décidé à l'emmerder un peu de bon matin, il se glissa dans la pièce à pas de loup et vint l'enlacer de derrière, murmurant à son oreille.

- Alors on ne peut plus se passer de moi ?

Il ne tarda pas à le relâcher, riant en savourant sa réaction. C'était une douce vengeance pour quelqu'un qui l'avait réveillé en pleine nuit et ne l'assumait même pas, il pouvait s'estimer heureux, très heureux même... Il se mit à côté de lui devant le plan de travail et commença à lui prêter main forte sans lui demander son avis. Il n'allait pas le laisser tout faire à chaque fois en attendant gentiment qu'on le serve.

- Ne m'en veux pas. Et ne t'inquiète pas pour cette nuit. Il ricana à nouveau. Je comprends qu'on veuille dormir avec moi. Il lui lança un regard malicieux. Oh, désolé. Vraiment, ce n'est rien. Ça me fait juste penser qu'il y a encore un côté "enfant" en toi, et pas seulement préoccupé ou mature, c'est mignon.  

Il le savait innocent, mais ça n'allait pas forcément avec enfant. Il pouvait être innocent et mature tout en combattant les pires ennemis de l'humanité, mais ce côté enfantin ne semblait ressortir que dans de tels et rares moments.
Ils terminèrent le déjeuner puis s'installèrent à table pour le déguster. Shiro profita de ces derniers moments dans cette demeure, car dans moins de quelques heures ils seraient de nouveau en route pour un nouveau pays, et pas des moindres.

- Prêt pour la Russie ?





Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Sam 16 Juin - 14:09
A peine en cuisine qu’il commença à s’activer pour faire le petit déjeuné, souriant légèrement à la vision des placards fraîchement remplis. Minia avait vraiment donné des consignes très précises pour lui, il devrait vraiment la remercier correctement un jour. Peut-être devrait-il passer en Inde ?
Il ne sortit de ses pensées que quand il sentis deux bras s’enrouler autour de lui, le faisant sursauter et manquant de se renverser la poêle dessus.

▬  Alors on ne peut plus se passer de moi ? 

Il eut un soupire de soulagement en reconnaissant la voix de Shiro, décidant de ne pas répondre à cela et de se concentrer sur la cuisson pour ne rien faire cramer. Que pouvait-il dire ? Il ne se souvenait même pas quand ni pourquoi il avait finit dans la chambre et le même lit que le Maréchal. Alors quand à expliquer pourquoi il était collé à lui… Peut-être devrait-il demander à Tim’ ?
Il le lâcha pour l’aider à préparer et il poussa un autre soupire.

▬  Ne m'en veux pas. Et ne t'inquiète pas pour cette nuit.  Je comprends qu'on veuille dormir avec moi.  Oh, désolé. Vraiment, ce n'est rien. Ça me fait juste penser qu'il y a encore un côté "enfant" en toi, et pas seulement préoccupé ou mature, c'est mignon.  

Enfant ? Mignon ? Qu’il veuille dormir avec lui ? Il serra un peu plus la spatule dans sa main, éteignant le feu sous la poêle avant de s’approcher innocemment vers Shiro. Avant de l’embrasser sur la joue.

Évidemment que je ne peux pas me passer de toi. Maintenant que c’est prêt, si nous allions manger avant que ça e refroidisse Shiro ? ~

Non mais…
Sans dire un mot de plus, il mit certains plats à table avant de commencer à engouffrer sa part du petit déjeuner. Où allaient-ils aller ensuite ? Le maréchal semblait avoir établis un certain itinéraire mais ne lui avait pas donné les détails alors il restait dans le flou. Il aurait aimé se dépêcher d’aller en Angleterre pour trouver ce dont son maître lui avait parlé mais en même temps, il se surprenait d’apprécier les matins comme celui-ci.

Prêt pour la Russie ? 

Il n’était pas assez optimiste pour penser que ça durerait.
Il hocha la tête en se levant, posant les plats vide dans l’évier.

Russie donc… Je fais ça et il y aura plus qu’à prendre nos affaires.

Il n’avait pas encore récupérer ses affaires sèches… Ce serait rapide.
Il finit la vaisselle rapidement par la force de l’habitude avant d’aller ses affaires comme convenu. Une fois de nouveau devant les grilles de la demeure, il remercia chaleureusement le groupe de gardiens qui s’étaient entassé pour leur dire au revoir et leur fit promettre de prendre soin d’eux et de remercier Minia avant de se diriger vers la gare des trains. Le trajet allait être long…

Devançant Shiro pour payer des places de train, il se posa sur l’un des bancs avant d’observer le brun. Leur train n’arriverait que dans une heure pour le départ et il avait réservé une cabine pour eux seul. Autant être confortable.

Il y a un petit marché sous le second hall… tu veux aller voir ? Il fit un léger sourire en coin. Ou tu préfères dormir sur le bancs en te servant de mes genoux comme oreiller pour oublier ton manque de sommeil ?

Il en profiterait pour demander à Tim’ ce qu’il s’était passé…
Il ne s’en rendait pas compte mais, comme lui avait demandé son maître, il se séparait de plus en plus du masque de Mana qu’il s’était crée quand il restait trop longtemps en présence du Maréchal.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Sam 16 Juin - 23:25
 Easy Baby ~
Shiro & Allen


Sans surprise, Allen sursauta lorsqu'il l'enlaça, renversant presque son début de petit déjeuner. C'était bien fait, ça lui apprendrait à fuir comme ça après avoir passé la nuit à le coller. Il n'avait même pas cherché à comprendre pourquoi il s'était retrouvé dans son lit, et pourtant poser la question n'était pas chose difficile. Pour cela, il lui laissait encore le petit déjeuner pour demander, se doutant cependant que l'exorciste préférerait enterrer cette histoire et ne plus en reparler, chose qu'il faisait bien souvent. Il détestait ça, mais ne le gronderait pas ce jour-là. Il n'était pas d'humeur et préférait laisser le bénéfice du doute à son jeune ami. Il n'était pas trop tard...

Il le relâcha pour l'aider à préparer le repas, se moquant un peu d'Allen par la même occasion. Car oui, il le trouvait mignon, surtout quand il rougissait ainsi et ce même s'il l'énervait un peu quand même. Deux sentiments bien contradictoires, mais il n'eut aucun mal à chasser le second. Taquiner ainsi son compagnon de voyage le mettait de bonne humeur. Il ne s'attendait cependant pas à ce qu'Allen lui rende la pareille. Du moins pas en ce moment même. Et pourtant, une fois la préparation terminée, le jeune vint déposer un baiser sur sa joue.

"Évidemment que je ne peux pas me passer de toi. Maintenant que c’est prêt, si nous allions manger avant que ça ne refroidisse Shiro ? ~"

Il le fixa quelques instants, déposant sa main là où il venait de l'embrasser. Venait-il réellement de faire une chose pareille ? Il avait déjà pu observer ce côté taquin chez l'exorciste, mais il n'aurait jamais pensé qu'il pourrait ressortir à ce moment précis, alors qu'il venait d'être gêné comme pas possible. Enfin, ce n'était pas un mal. Plus cette partie de sa personnalité ressortait, plus il l'appréciait. Ça changeait du Allen tout gentil et qui se laissait plutôt faire lorsqu'on le taquinait. Le maréchal commençait à se demander combien de facettes il allait encore découvrir...

- Bien sûr mon chou, après c'est toi que je réchaufferai ~

Ils déjeunèrent ensuite rapidement, le maréchal aborda le sujet de leur prochaine destination, c'est à dire la Russie. Pays qu'il n'appréciait pas particulièrement, mais il s'agissait d'un choix judicieux dans l'itinéraire que sa magnifique personne avait imaginé. Cela leur faisait certes un long détour, mais au moins il n'y avait pas autant de risques de croiser des sales types de l'Ordre que s'ils étaient passés par l'Italie. Ils remballèrent rapidement leurs affaires, saluèrent les gardes et quittèrent la demeure sans un regard en arrière. Nouvelle journée, nouveau voyage. Ils se rendirent à la gare et Shiro laissa à Allen le luxe d'acheter les billets, bien que cela froissa un peu son ego. Ils s'installèrent sur un banc, ayant apparemment un peu de temps avant le départ du train. Il n'eut cependant pas le temps de s'ennuyer, la voix de l'exorciste retenant son attention.

"Il y a un petit marché sous le second hall… tu veux aller voir ? Ou tu préfères dormir sur le bancs en te servant de mes genoux comme oreiller pour oublier ton manque de sommeil ?"


Il eut un rire, constatant que son jeune ami ne changeait pas d'état d'esprit, et c'était pour le mieux. Il n'avait cependant pas l'intention de se laisser faire. À ce petit jeu, c'était lui le plus fort. Il lui répondit sur un ton cynique.

- Allons, inutile de me proposer tes genoux pour compenser un manque de sommeil que tu as causé en venant te coller à moi cette nuit. Il se leva ensuite, marchant déjà vers le-dit second hall. On pourrait éventuellement acheter de quoi grignoter, les repas fournis dans le train ne te suffiront probablement pas.

Il pénétra dans le marché. Il était bondé et bruyant, mais il pouvait s'y déplacer avec aise, tentant tout de même de ne pas perdre de vue l'exorciste. L'avoir perdu une première fois en Mauritanie lui avait suffit. Il y avait tellement de choses et de produits locaux qu'il ne savait pas où donner de la tête. Il ne pourrait pas tout prendre, ce ne serait pas raisonnable, et ils n'auraient pas assez de place dans leurs deux sacs réunis. Il repéra un stand vendant quelques spécialités Egyptiennes à emporter et y traina Allen par le poignet.

- Kofta ! Tu en as déjà mangé ? Il n'attendit même pas sa réponse pour s'adresser au vendeur. On en prend deux portions !

Cela payé et emballé, il traina Allen sur une dizaine d'autres stands, achetant quelques provisions de plus. Le temps passa rapidement et ils revinrent finalement pile à l'heure sur le quai pour monter dans le train. Allen avait plutôt bien fait de choisir une cabine pour un aussi long voyage. Ils en auraient pour sept jours dans ce train... même accompagné, le maréchal sentait qu'il allait bien s'emmerder. Ils s'y installèrent confortablement, une banquette chacun, et virent depuis la fenêtre le paysage commencer à défiler sous un vacarme provoqué par le moteur du train. Ils étaient partis.




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Dim 17 Juin - 19:41
Il avait tiré la langue au Maréchal quand celui-ci répliqua qu’il allait le réchauffer après et ils commencèrent le petit déjeuner… rapidement terminé. Le temps de récupérer les affaires et de faire leurs adieux, ils étaient déjà en route vers la gare, destination la Russie. Même à cette période de l’année, le climat allait énormément leur changer et ils en avait pour une bonne semaine de train… il regrettait presque de ne pas pouvoir utiliser l’arche. Enfin, c’était certains que si on les suivaient ou qu’on les trouvaient durant leur périple, ils ne pourraient pas deviner leur réelle destination avec ça et encore moins savoir depuis quand ils l’avaient en tête.
Enfin, ce n’était pas qu’il ne pouvait pas réellement le faire…

Deux billets en premières places achetés plus tard, ils se posèrent un instant sur un bancs avant qu’il ne lui fasse remarquer qu’il y avait un marché un peu plus loin. Un marché très animé comme ceux dont la région avait le secret et ils avaient une bonne heure à attendre le train. Il avait déjà remit sa cape couleur sable dont il avait rabattu la capuche pour éviter au maximum de se faire remarquer.
Prudence était mère de sûreté.

Allons, inutile de me proposer tes genoux pour compenser un manque de sommeil que tu as causé en venant te coller à moi cette nuit. 
Je n’y peux rien si tu es bien plus confortable que le matelas… Répliqua-t-il aussitôt dans un faux air boudeur. Cela dit…

Il s’arrêta là et suivit le Maréchal vers le Hall. Là dernière fois qu’il s’était excusé ça c’était plutôt mal passé alors il allait peut-être évité cette fois. Il demanderait à Tim’ ce qu’il c’était passé quand le Maréchal dormirait, sur ça il ne changerait pas d’avis. C’était un peu pénible de ne pas savoir…

On pourrait éventuellement acheter de quoi grignoter, les repas fournis dans le train ne te suffiront probablement pas.

Il eut la décence de rougir sur cette vérité totalement fondée avant d’hocher la tête pour montrer son approbation. Heureusement qu’ils en avaient encore dans le sac également, l’escale chez Minia leur ayant éviter d’entamer leur réserve. Mais s’ils passaient une semaine dans le train, elles risquait de fondre comme neige au soleil, ça ne faisait aucun doute.
Ils se laissa traîner avec surprise par Shiro et ne put s’empêcher d’avoir un léger rire en voyant le retour du Shiro-je-suis-super-curieux-de-tout. C’était toujours aussi détendant de le voir ainsi, cela avait le don de lui faire oublier tout le reste.

Kofta ! Tu en as déjà mangé ? 

Il ouvrit la bouche pour répondre mais ce ravisa alors que le brun continuait sa lancé en passant outre sa potentielle réponse.

On en prend deux portions !

Qu’est-ce qu’il disait ? Mais cela le fit légèrement rire de nouveau.
Il laissa Shiro continuer la visite du marché, s’émerveillant sur… l’émerveillement de Shiro sur certains stand et notant mentalement le petit stock de nourriture qui avait rejoint celui qu’ils avaient déjà. C’était rassurant de constater qu’ils ne mourraient pas de faim pendant le trajet.

Ils arrêtèrent leur excursion juste à l’heure, n’ayant pas eut le temps de s’ennuyer et montèrent rapidement dans le train, continuant jusqu’à leur cabine avant de ranger les sacs et de se poser sur les banquettes. Cela n’allait vraiment pas être pratique pour dormir mais au moins, elles étaient très confortable en première classe.
Il ne fallut pas plus de quelques minutes pour que le train démarre dans un fracas assourdissant qui s’arrêta dès qu’ils eurent dépasser la gare. Du moins, il avait toujours trouvé le ronronnement du train plutôt apaisant.
Regardant le paysage, il sourit.

Cela me fait penser à la première fois que Krory à prit le train… c’était affreux et Lavi et moi avons mit beaucoup de temps à le retrouver. Quand on l’a fait, il avait perdu à une partie de strip-poker contre…

Tyki Mikk…

...contre des mineurs. Il eut toutefois un léger rire au souvenir. Mais je les aient tous eut à la fin et j’ai pu récupérer ses vêtements.

Bon, il s’était refait avoir juste après par une petite fille… Krory était vraiment quelqu’un de beaucoup trop gentil.
Il se perdit un moment dans ses pensées en observant le paysage défiler. Il ignorait pourquoi ce souvenir était un « bon » souvenir alors que pas longtemps après, Tyki avait tenté de le tuer… il avait aussi tuer le Maréchal Yeegar et pourtant… pourtant il lui avait également sauvé la vie.

Si seulement… ça pouvait seulement être des ennemis… Dit-il plus pour lui-même que le Maréchal.

Autant il n’avait aucun mal à prendre le Comte pour un ennemi, autant les autres membres de la famille Noah… il ne savait jamais quoi penser à leur propos et, dans un sens, il détestait être comme ça après tout le mal qu’ils avaient causé au siens. Mais c’était plus fort que lui.
Il soupira.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Dim 17 Juin - 23:53
 Easy Baby ~
Shiro & Allen


Il pouffa à la remarque d'Allen. Lui ? Plus confortable qu'un matelas ? Il ne doutait pas que ses magnifiques pectoraux l'étaient, mais pour le coup il penchait plus pour son côté "rassurant". Enfin, il ne l'était pas particulièrement de base, mais cette nuit-là il avait tout fait pour l'être, quitte à finir par dormir avec lui. Quel être généreux il était. Généreux, et un poil habitué à la compagnie d'Allen pour dormir. Et il n'était pas le seul, apparemment, puisque l'exorciste semblait également s'en accommoder. Une évolution quelque peu... inattendue. Et aussi un peu inutile dans la vie, mais qu'importe.

- Cela dit ?

Ils se rendirent par la suite au marché où ils achetèrent pas mal de provision pour le voyage, ou plutôt où Shiro traina Allen un peu partout sans vraiment lui laisser le choix, trop emballé par ce qu'il pouvait voir et acheter. C'était dans ces moments-là qu'il avait une genre de folie dépensière, mais surtout pour la nourriture... mais en même temps, il y avait bien trop de choses à goûter pour que quelqu'un comme lui résiste. Ce n'est pas comme s'il dépensait énormément pour autre chose, de toute manière. Il fut stoppé par l'heure qui défila bien trop rapidement à son goût et ils durent déjà rejoindre le train.

La machine ne tarda pas à démarrer, annonçant pour eux le début d'un voyage de sept longs jours à passer dans cette cabine. Elle était certes confortable, mais pas si pratique que ça pour dormir, et surtout pas très distrayante. Il s'apprêtait à fuir au plus profond de ses pensées pour passer le temps, mais la voix d'Allen le retint, s'élevant alors qu'un sourire se dessinait sur ses lèvres.

"Cela me fait penser à la première fois que Krory à prit le train… c’était affreux et Lavi et moi avons mit beaucoup de temps à le retrouver. Quand on l’a fait, il avait perdu à une partie de strip-poker contre… .contre des mineurs. Mais je les aient tous eut à la fin et j’ai pu récupérer ses vêtements."


Il ne connaissait ni ce Krory, ni ce Lavi, mais à en voir la tête d'Allen, il s'agissait d'un bon souvenir. Il était rare de le voir en ressasser, alors il ne le coupa pas, même s'il ne comprenait pas tout. Il eut un rire en entendant le récit de la "victoire" du jeune au poker. Il semblait toujours être fier de gagner alors qu'il trichait, ce sale gosse ! Il aimerait bien le voir jouer de manière équitable, d'ailleurs... juste pour le voir perdre un peu. Peut-être s'agirait-il d'une de leurs occupations durant ce très... très long trajet.

" Si seulement… ça pouvait seulement être des ennemis…"

Il lui lança un regard curieux. À quoi pensait-il encore ? Il semblait de nouveau déprimé... Autant il pouvait se montrer un peu trop optimiste, autant parfois ses seules pensées suffisaient à lui faire perdre sa bonne humeur. Le maréchal souffla, ne comprenant même pas ce qui venait de lui passer par la tête. Quel rapport entre ce souvenir et des ennemis ? Ou plutôt, des presque ennemis d'après ce que l'exorciste disait.. Oh mais, il avait peut-être une idée.

- Oh ? Les Crows ? Moi aussi j'aimerais pouvoir les tuer en toute légalité... surtout Luverrier, et le porc-épic gris aussi...

Il rit ensuite à cette idée. Ah... quel rêve ce serait, être débarrassé de ces deux déchets. Sans oublier Alice ! Que les trois aillent en enfer, et qu'ils le laissent profiter de toutes les plages du monde en toute sérénité ! Il s'appuya contre le rebord, portant son regard sur le paysage qui défilait à toute vitesse. Lui aussi devrait éviter de les laisser retrouver sa trace... après l'épisode du temple, il doutait que tout ce petit monde lui veuille énormément de bien. Il souffla. Pour le moment, il était hors d'atteinte.. Il tourna la tête vers la porte de la cabine lorsqu'une hôtesse s'y présenta, leur demandant s'ils souhaitaient boire quelque chose. Le luxe de la première classe, hm... avec un peu de chance, ils auraient un peu de tout à volonté en plus des réserves qu'ils venaient de faire.

- De l'eau pour moi.

Il laissa Allen commander ce qu'il voulait, les boissons leur étant ensuite directement données. L'hôtesse disparut, les laissant à nouveau seuls. Que faire à présent... jouer ? Il fouilla dans son sac et en ressortit un paquet de cartes bien spécifique, pas le genre qui pouvait servir à jouer au poker. Il montra le jeu de carte de bonne aventure à Allen, un sourire un coin, avant de lancer.

- Envie de connaître ton avenir ?





Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Lun 18 Juin - 17:46
Il cligna les yeux un peu surpris en regardant Shiro. Les Crows ? Pourquoi il parlait d’eux d’un seul coup ? Il n’avait quand même pas loupé une partie de la conversation en étant plongé dans ses pensées… si ?

Moi aussi j'aimerais pouvoir les tuer en toute légalité... surtout Luverrier, et le porc-épic gris aussi... 

Il secoua légèrement la tête, ne partageant pas l’hilarité de son ami. Il ne savait pas vraiment pour le « porc-épic » car il ne le connaissait pas. Quant à Luverrier… on ne pouvait pas dire qu’il appréciait, surtout que c’est lui qui l’avait considéré comme traître mais ce n’était pas pour autant qu’il voulait sa mort. Enfin, il ne comptait pas argumenter là-dessus et… si c’était lié à ce qu’il venait de dire alors, il ne voulait pas explicité à Shiro ses propos. Il se savait pas comment il le prendrait s’il lui disait cela et dans la mesure où ils allaient être bloqué une semaine dans le train, il ne préférait pas tenté et ainsi éviter de devoir fuir le train en cours de route.
Ils restèrent un moment silencieux avant que de légers coups retentissent, laissant passer une hôtesse peu après. Le brun commanda de l’eau et il fit de même.

 Envie de connaître ton avenir ? 

Il regarda Shiro avec une légère surprise. Il savait lire l’avenir ? Il avait souvent vu cela quand il était au cirque mais n’avait j’avais accepté que la vieille sorcière ne lui tire les carte. Pas qu’il soit particulièrement superstitieux mais… la vieille dame n’inspirait vraiment aucune confiance. Il se demandait pourquoi des gens acceptait de la payer pour ça… Surtout qu’elle avait mentit souvent.

Pourquoi pas… souffla-t-il un brin amusé.

Ce n’était pas pareil avec Shiro. Et même s’il n’y croyait pas vraiment, cela ne coûtait rien d’essayer non ? Il allait peut-être même avoir une agréable surprise, qui pouvait savoir ?
Laissant Shiro lui présenter les cartes, il joua le jeu et se fia donc uniquement à son instinct pour tirer les cartes. La première : La Papesse. Hum… De ce qu’il s’en souvenais, il restait un peu dubitatif à cette carte. La seconde : La Force. Il eut un léger sourire, ce n’était pas vraiment étonnant qu’il tire cette carte avec sa situation actuelle… La troisième et dernière : Le Monde. Il ne pu s’empêcher de lever les yeux vers Shiro, un air innocent plaqué sur le visage en mode : J’ai pas triché cette fois.
Les cartes voulant tout et rien dire à la fois, comment aurait-il pu ? En plus sa lecture des cartes remontait tellement à loin dans ses souvenirs qu’il fallait vraiment qu’il cherche pour savoir tout ce qu’elle pouvait bien dire.

J’attends ta lecture grand maître des cartes, dit-il en souriant.

Il avait réussit à le rendre curieux quand même.
Écoutant attentivement la lecture, il prit quelques secondes de réflexion. C’était vraiment… un tirage étrange… Il releva le regard vers le Maréchal, un léger sourire aux lèvres.

Tu veux essayer ?

Il continuait à penser que l’avenir, il n’y avait que eux qui pouvait le construire. Mais un peu d’encouragement ne faisait pas de mal… Un peu de courage non plus.
Il soupira légèrement, montrant les cartes à Shiro si celui-ci avait choisit de les tirer.

Tu penses que c’est une mauvaise chose de vouloir sauver quelqu’un… qui a longtemps été un ennemi ?

Il restait encore flou mais pour une certaine raison, la vision de Shiro lui importait un peu. Alors qu’il ne tenait pas compte de celle de Chaoji… mais peut-être était-ce seulement parce que pour donner son avis, le maréchal prenait un certain recule, cherchant même à savoir parfois alors, cela le rendait rassurant et la conversation bien plus intéressante.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Lun 18 Juin - 23:21
 Easy Baby ~
Shiro & Allen


Un sourire se dessina sur ses lèvres quand Allen accepta son offre. Il n'était pas un expert dans ce domaine, mais pouvait lire avec une certaine exactitude la plupart des cartes. Souhaitant voir au delà du jeu de foire, il avait tenté d'en apprendre plus à travers quelques livres. Tout ce qu'il savait à ce propos en provenait donc. Il avait d'ailleurs piégé à de nombreuses reprises des diseuses de bonne aventure qui ne faisaient que mentir et dire aux clients précisément ce qu'ils voulaient entendre pour être payées. Ça, elles ne l'avaient pas vu venir grâce à leurs cartes.

Il présenta les cartes de dos à Allen et le laissa faire son choix. Semblant se prêter au jeu, il les tira une à une. La Papesse, la Force, et le Monde.  Un tirage plutôt intriguant... le jeune semblait avoir eu de la chance, à moins que ces cartes ne lui soient réellement destinées... Il n'avait jamais vraiment su comment se positionner par rapport à ça. Y croire ou non ? Le mieux était peut-être de rester partagé à ce propos. Ainsi, pas de déception, et peut-être des surprises. Il prit quelques instants pour se remémorer les significations de chaque carte avant de se redresser.

"J’attends ta lecture grand maître des cartes"

Ses lèvres s'étirèrent un peu plus à l'entente du surnom. Grand Maître, ça lui allait parfaitement. Par ailleurs, il comptait bien omettre de lui raconter en détail ce qui signifiait chaque carte. Déjà, car ce serait trop long, mais aussi car il ne pourrait se souvenir de tout. Il planta son regard dans le sien avant de répondre, désignant une à une les cartes.

- Malgré ta bouille d'ange, j'en viens à me demander si tu n'as pas triché. La première s'appelle la Papesse, une marque de sagesse, mais aussi signe que des sentiments envers une autre personne commencent à naitre en toi. La seconde, la Force, symbolise courage et détermination. Et la dernière, le Monde. Et bien, tu as de la chance. Elle te promet perfection et concrétisation. Dans l'ensemble, elles te vont bien si tu veux mon avis. Il reprit plus malicieusement. Mais je suis curieux de savoir avec qui tu concrétiseras.

Allen lui avait peut-être caché des choses, après tout ! Même si il en doutait un petit peu... les cartes n'étaient que des cartes, après tout. Il pouvait le taquiner un peu, mais sûrement pas les croire sans preuve.

"Tu veux essayer ?"

Il hocha la tête, ne trouvant pas de raison de refuser. Il ne savait pas pourquoi, mais il n'était pas étonné d'apprendre qu'Allen savait aussi lire les cartes. S'il se souvenait bien, il avait fait parti d'un cirque dans son enfance, il avait donc du en voir être tirées à de nombreuses reprises. À croire qu'il saurait aussi cracher du feu.
Il lui laissa le soin de s'emparer des cartes et de les mélanger comme il le souhaitait, puis posa les yeux sur elles lorsqu'ils les lui présenta, sa voix s'élevant au même moment.

"Tu penses que c’est une mauvaise chose de vouloir sauver quelqu’un… qui a longtemps été un ennemi ?"

Son regard se porta de nouveau sur le jeune homme. Pourquoi une telle question ? Sauver quelqu'un, ça ressemblait bien à Allen....Parlait-il seulement des Akumas, ou... des Noés ? En soit, détruire des Akumas n'avait rien de tabou, mais sauver un Noé... il ne voyait pas trop comment ça pouvait être possible, ni comment Allen pouvait les voir comme d'anciens ennemis. Et si ce n'était pas d'eux dont il parlait.. il n'était pas sûr de comprendre. Continuant de penser à la question, il commença à tirer les cartes. La Maison Dieu, le Bateleur et la Lune. S'il en connaissait déjà une signification, il attendait de voir celle qu'Allen leur donnerait. Il souffla.

- Qui a longtemps été un ennemi ? J'ai du mal à te suivre. Dans cette guerre, peu importe le camp dans lequel on est, on l'a dans le sang...  Tu as un moyen de libérer un Noé de sa mémoire, peut-être ?

Et même avec ça.. il doutait qu'il y ai un volontaire dans le clan Noé pour subir ça. Allen avait des idées étranges par moment... Il croisa les bras, laissant tomber cette interrogation, et rajouta.

- Alors ? Qu'est-ce que le futur me réserve, Mr le sauveur ?




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Mar 19 Juin - 0:14
Shiro planta son regard dans le sien et, pendant un moment, il se perdit dedans… comme toujours quand il le faisait. Il avait vraiment un soucis avec ses yeux…

Malgré ta bouille d'ange, j'en viens à me demander si tu n'as pas triché.

Il eut un bref sourire crispé. Il en avait été sûr de celle-là… et pourtant il n’avait vraiment rien  fait cette fois. Et puis généralement, quand on lui demandait, il n’avait aucun mal à avouer qu’il trichait.
Bon, cela dépendait aussi des circonstances… mais là il n’avait aucune raison de le faire.

La première s'appelle la Papesse, une marque de sagesse, mais aussi signe que des sentiments envers une autre personne commencent à naître en toi.

Il le fixa un moment, ouvrant la bouche d’un air… dubitatif. Des sentiments envers une autre personne ? Il échangea également un regard avec Tim’. Il se souvenait vraiment pas de la carte de la papesse de toute façon…

La seconde, la Force, symbolise courage et détermination. Et la dernière, le Monde. Et bien, tu as de la chance. Elle te promet perfection et concrétisation. Dans l'ensemble, elles te vont bien si tu veux mon avis. 

Hum… Lui aller bien ? C’est vrai que cela serait bien qu’il parvienne à trouver des réponses…

Mais je suis curieux de savoir avec qui tu concrétiseras. 

Il cligna des yeux, surprit dans un premier temps avant qu’un léger rire ne le secoue et qu’un petit sourire malicieux ne vienne se poser sur ses lèvres.

Je suis curieux également… pour le moment il n’y à que Tim’, Néah et toi dans ma vie…

Tim’ s’agita un peu, comme paniqué qu’on le mêle à tout cela et se cacha dans la zone à bagage pour se faire oublier.

Je me demande qui choisir… Continua-t-il pensif et amusé.

Il ne se posait pas vraiment la question, n’y croyant pas. Il n’avait pas le temps de penser à ce genre de choses et puis même s’il y pensait, ce serait bien trop dangereux. Il se demandait d’où cela sortait une carte comme ça…
Il fini par demander si Shiro voulait également tenter, celui-ci acceptant, il mélangea donc les cartes. Et, prenant son courage à deux mains dans un certains sens, il expliqua un peu mieux ses propos tout en lui montrant les cartes. La Maison de Dieu, le Bateleur et la Lune donc… Hum…

Qui a longtemps été un ennemi ? J'ai du mal à te suivre. Dans cette guerre, peu importe le camp dans lequel on est, on l'a dans le sang...  Tu as un moyen de libérer un Noé de sa mémoire, peut-être ? 
Ça n’as pas très bien marché la dernière fois… commenta-t-il dans une grimace. Si un Noah devient Humain… alors c’est normal de vouloir le sauver ?

Il avait posé la question d’un air un peu perdu, voulant vraiment une réponse honnête de la part de Shiro avant de reposer les yeux sur les cartes tirés, réfléchissant pour se rappeler de la signification.

Alors ? Qu'est-ce que le futur me réserve, Mr le sauveur ? 

Il lui tira la langue en guise de réponse.

Alors la Maison de Dieu… Ça peut vouloir indiquer un changement brutal mais bénéfique sur le long terme ou… un coup de foudre ? Que préfères-tu ? Demanda-t-il dans un sourire avant de continuer. Le Bateleur représente un point de départ… dans quelque chose ou alors une nouvelle rencontre. Viens ensuite la Lune qui est… réconfortante ? Si je me souviens bien il s’agit de la douceur et la chaleur… mais aussi l’esprit créatif…

Il observa toujours les cartes, reprenant un air pensif. Un nouveau départ… c’était ce voyage ? Dans se cas, peut-être qu’il faudrait considérer la lune comme angoissante ?
Il fronça les sourcils. Il ne voulait pas qu’il arrive quelque chose au brun durant son voyage -ni après d’ailleurs-. Il fallait qu’il soit encore plus prudent à l’avenir, cela ne mangeait pas de pain.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Mar 19 Juin - 11:07
 Easy Baby ~
Shiro & Allen



"Je suis curieux également… pour le moment il n’y à que Tim’, Néah et toi dans ma vie… Je me demande qui choisir…"

Il pouffa à son tour, appréciant le retour du Allen audacieux. En considérant qu'il serait vraiment très étrange de faire de telles choses avec un Golem ou avec Neah, puisque cela signifierait concrétiser avec lui-même... le choix ne semblait pas si difficile. Du moins, pour lui. Ce n'était pas comme s'il était réellement question de faire un choix à ce propos. Même s'il se donnait un air plutôt sûr de lui en ce moment-même, le maréchal était persuadé qu'Allen n'était au contraire absolument pas à l'aise sur ce plan là et préférerait ne pas y penser. Ah... tant d'innocence. Il lui lança un regard de braise et répondit.

- Préviens moi quand tu voudras qu'on s'y mette.

Là, il doutait vraiment d'avoir une réponse autre que des rougeurs, si ce n'était rien du tout. Et ce n'était pas si mal, dans un sens.. le moment ne se prêtait pas vraiment à ce genre de chose. Le maréchal était plutôt préoccupé par les paroles de l'exorciste à propos d'aider un ennemi ou il ne savait trop quoi. En tant normal, il n'en aurait pas eu grand chose à faire, mais il sentait que ça comptait vraiment pour Allen et qu'il ne resterait pas les bras croisés. Le connaissant, il se mettrait en danger sans être certain du résultat... aider un Noé, c'était vraiment étrange. Il tira les cartes, un peu pensif, et lui répondit en demandant quelques précisions car il n'était pas certain de saisir ce que voulait dire le jeune.

"Ça n’as pas très bien marché la dernière fois... Si un Noah devient Humain… alors c’est normal de vouloir le sauver ?"

Il lui lança un regard quelque peu perturbé. Si il comprenait bien, Allen avait d'une manière ou d'une autre le pouvoir de retirer une mémoire de Noé... par son innocence ? Il lui avait caché ça... mais était-ce seulement possible ? D'après ce qu'il disait, ça n'avait jamais réellement fonctionné, alors ce n'était peut-être pas tout à fait ça... Quant à la seconde question, il ne savait pas plus quoi en penser. Il n'avait jamais envisagé cette possibilité et doutait que l'Ordre ait fait autrement. Il remit cette réponse à plus tard et demanda à Allen de lui donner la significations des cartes tirées.

"Alors la Maison de Dieu… Ça peut vouloir indiquer un changement brutal mais bénéfique sur le long terme ou… un coup de foudre ? Que préfères-tu ? Le Bateleur représente un point de départ… dans quelque chose ou alors une nouvelle rencontre. Viens ensuite la Lune qui est… réconfortante ? Si je me souviens bien il s’agit de la douceur et la chaleur… mais aussi l’esprit créatif… "

Alors à quelques détails près ils en avaient la même interprétation. Et il trouvait que ça lui allait plutôt bien, d'ailleurs... même s'il aurait plutôt opté pour angoissant que réconfortant. Bien que, après la nuit au manoir, Allen ne devait plus être de cet avis... Le brun ne savait pas trop s'il s'agissait d'un effet positif ou négatif et assuma qu'il était inutile de s'en préoccuper. Encore une fois, il ne s'agissait que de cartes.

- Le coup de foudre ? Et bien mon joli, j'ai une déclaration à te faire...

Il le fixa quelques instants avec un air des plus sérieux avant de pouffer. Non, même en ayant l'air aussi sérieux, il n'y avait pas moyen qu'Allen y croit... lui, faire une déclaration de ce genre, il était impossible que ça arrive. Bien que, en le fixant, il se disait que ce ne serait pas si illogique.

- Je ne crois pas plus que ça en les cartes, mais j'ose espérer que notre avenir sera aussi radieux qu'elles le prédisent. Il marqua une pause, arborant un air pensif. Et par rapport aux Noés... et bien, ils sont plutôt vils en général, je doute que ça change même si tu trouves un moyen de les rendre humains. Tu ne peux pas sauver quelqu'un qui ne veut pas l'être, peu importe combien ta volonté de le faire est forte. Et les transformer en humain n'excusera pas leurs crimes. Après, je suppose que tu es du genre à vouloir les sauver tout de même, n'est-ce pas ?

Même s'il lui disait ça, il savait qu'Allen tenterait quelque chose. Il préférait probablement ça à devoir les tuer, mais ce n'était pas forcément la solution. De ce qu'il avait pu en voir, les Noés étaient cruels et stupides, il ne comprenait pas vraiment quel côté humain Allen pouvait leur trouver. Les Noés étaient après tout ceux qui tuaient leurs camarades exorcistes, sans compter les victimes que faisaient les Akumas sous leurs ordres. Ça ne lui faisait plus grand chose, mais à Allen... c'était une raison de plus pour lui de ne pas comprendre pourquoi il pouvait vouloir en sauver.

- Tu peux penser et faire ce que tu veux mais,  tu as tout à y perdre. Ces types t'ont fait du mal, et à beaucoup d'autres. Le temps t'est compté, tu devrais plutôt t'inquiéter pour toi que pour eux. C'est bien pour ça qu'on va rester coincés dans ce train pendant sept jours ! Alors réfléchis avant d'écouter ta gentillesse maladive.




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Mar 19 Juin - 19:13
Quand on s’y met ?
Il pouffa légèrement… les joues très rouges cependant et dans un sens soulagé que Shiro se mette à tirer les cartes. Cela semblait si facile pour le Maréchal de faire cela et au fond, c’était peut-être ça qui le gêné. Lui n’était pas aussi à l’aise.

Les cartes tirés, il donna donc sa lecture avec quelques hésitations. C’est que cela remonter assez loin et n’avait pas forcément de connotation joyeuse pour lui. Pourtant, il arrivait à y penser avec Shiro sans se sentir triste ou en colère…

Le coup de foudre ? Et bien mon joli, j'ai une déclaration à te faire...

Ils se fixèrent un moment, lui dubitatif. C’était un juste retour des choses puisqu’il avait commencé, mais quand même… il fit une moue boudeuse avant de suivre Shiro dans un rire. Le soleil d’Egypte leur avait donc autant taper sur la tête en si peu de temps où manquaient-ils encore de sommeil après cette nuit ? Car s’il ne se souvenait pas qu’il s’était levé, cela avait tout de même interrompu sa nuit.

Je ne crois pas plus que ça en les cartes, mais j'ose espérer que notre avenir sera aussi radieux qu'elles le prédisent.

Il hocha la tête, d’accord avec cela. Au moins, ils avaient la même vision des choses à se propos. Cela aurait été sûrement ennuyant et peu pratique que l’un deux y croit réellement.

Et par rapport aux Noés... et bien, ils sont plutôt vils en général, je doute que ça change même si tu trouves un moyen de les rendre humains. Tu ne peux pas sauver quelqu'un qui ne veut pas l'être, peu importe combien ta volonté de le faire est forte. Et les transformer en humain n'excusera pas leurs crimes. Après, je suppose que tu es du genre à vouloir les sauver tout de même, n'est-ce pas ?

Ne pas excuser leur crimes… il ne le faisait pas. Il pensait juste… enfin pour lui, ils avaient étés entraînés dans la guerre de la même façon qu’eux. Alors s’il avait un moyen de les en faire sortir… mais cela n’avait pas marcher avec Tyki… il frissonna. Outre le Noah du plaisir, ça n’avait pas marché avec lui non plus….

Tu peux penser et faire ce que tu veux mais,  tu as tout à y perdre. Ces types t'ont fait du mal, et à beaucoup d'autres. Le temps t'est compté, tu devrais plutôt t'inquiéter pour toi que pour eux. C'est bien pour ça qu'on va rester coincés dans ce train pendant sept jours ! Alors réfléchis avant d'écouter ta gentillesse maladive.

Ne se sentant soudainement pas très bien, il ferma les yeux avant d’appuyer sa joue contre la paroi fraîche de la vitre. Il soupira tout de même aux paroles de Shiro. Une moue boudeuse sur le visage. Mais il comprenait quand même ce qu'il venait de dire, on lui avait déjà dit un certains nombre de fois maintenant.

Ce n’est pas une gentillesse maladive… je me suis fait la promesse d’aider les autres autant que je le pourrais. Humains comme Akumas.

Il n’était pas du genre à faire des promesse en l’air.
Il se redressa, observant Shiro avec un sourire d’excuse en lui tendant sa main-innocence.

Elle ne voulait pas non plus que je fasse autrement. Elle ne serait pas revenu sinon…

Lui, Fon et Bak avaient bien faillit mourir cette fois-là. Mais il ne regrettait pas la décision qu’il avait prise cette fois. Il ne c’était jamais sentis aussi bien avec son innocence que depuis se moment là.
La conversation ne pu toutefois pas continuer qu’il entendit des pleurs devant la porte. Ce levant avant que Shiro ne puisse dire quelque chose -il allait sûrement râler qu’il aille voir de toute façon-, il ouvrit la porte pour se trouver devant une petite fille d’à peine quatre ans s’il ne se trompait pas. Il pouvait bien voir ses yeux remplis de larme malgré qu’une partie de son visage fusse caché par ses long cheveux blonds, aussi bouclés que ceux d’une poupée.
Il s’accroupit devant elle, posant doucement une main sur son épaule et lui sourit de manière bienveillante alors qu’elle sursautait.

Tu t’es perdue ?

Elle hocha la tête.

Tu veux que je t’aide à retrouver tes parents ?
‘suis avec papi et mami…
On va les retrouver, d’accord ?

Elle hocha la tête, un sourire rassurée illuminant son visage alors qu’il l’a prenait dans ses bras avant de se tourner vers le brun.

...Je vais l’aider. Tu… veux venir ou tu préfère rester là ?

Il sentait venir la réplique… mais il n’avait pas pu s’empêcher de demander. Au moins, il ne pourrait pas lui reprocher de partir sans prévenir… même s’il n’en faisait quand même qu’à sa tête.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Mar 19 Juin - 23:42
 Easy Baby ~
Shiro & Allen


"Ce n’est pas une gentillesse maladive… je me suis fait la promesse d’aider les autres autant que je le pourrais. Humains comme Akumas.Elle ne voulait pas non plus que je fasse autrement. Elle ne serait pas revenu sinon… "

Il souffla. Évidement, il serait impossible de l'en dissuader. Le sale gosse têtu qu'il était ne changerait probablement pas d'avis même si ce qu'il voulait faire était insensé. Il ne se rendait pas compte que aider un Noé pouvait causer bien du tord à d'autres personnes. Le maréchal doutait d'ailleurs que l'innocence les ait inclus dans sa promesse... les Akumas étaient une chose, mais les Noés et les humains étaient tout de même différents. Cette histoire commençait vraiment à lui donner mal au crâne. Si une innocence voulait sauver des Noés, ce serait vraiment une première... enfin, Allen était déjà exceptionnel à lui tout seul, alors son innocence...

- J'insiste. Quoi que tu fasses, je ne porterai pas de jugement dessus, mais fais attention à toi. Tu ne peux pas tenir de promesse si tu es mort.

Il ne savait pas quoi lui dire d'autre. Se battre avec lui pour le convaincre ne servirait à rien. La dernière fois, il avait du employer les "grands" moyens pour simplement l'empêcher d'aller se tuer dans cette fichue pyramide, alors là... qu'est-ce qu'il lui faudrait ?  Tout ce qu'il pouvait faire était essayer de lui faire comprendre qu'il devait réfléchir avant d'agir, et aussi qu'il était inutile de nier que sa bonté était maladive, non mais... Lassé, il s'appuya contre le rebord de la fenêtre pour se perdre dans le paysage qui défilait. Son attention fut attirée par des pleurs venant du couloir. Sans surprise, Allen s'y précipita sans un mot et découvrit une gamine en pleurs. Ils échangèrent brièvement et il n'en fallut pas plus à l'exorciste pour la prendre dans ses bras et partir à la recherche des grands-parents égarés. Comment pouvait-elle seulement réussir à se perdre dans un train ? Ce n'était pas comme si en allant toujours tout droit elle ne retrouverait pas sa famille...

" ...Je vais l’aider. Tu… veux venir ou tu préfère rester là ?"

Il grogna en se levant, invitant Allen à passer devant avec la gamine. Que venait-il de dire à propos de la gentillesse maladive, déjà ? Ils traversèrent de long en larges tous les wagons du train sans trouver les propriétaires de ce moulin à parole. Elle ne faisait que parler, et vouloir jouer, aussi. À croire que leur compagnie la faisait oublier la perte de ses parents. Au bout d'un moment, ils décidèrent de s'arrêter à un endroit pour attendre la famille de la petite. Ils devaient aussi être en train de chercher, et en étant tous en mouvement ils n'arriveraient jamais à se retrouver. Ils durent occuper la petite fille, et Shiro devait avouer que l'exorciste était plutôt bon dans ce domaine. Au bout d'un moment, l'enfant reporta son attention sur lui et il dut se prêter à son stupide jeu d'enfant sous les yeux de son compagnon. À peine gênant... Fort heureusement, ses pairs firent enfin leur apparition et c'est après les avoirs tous les deux remerciés d'un grand sourire que la gamine les quitta.

Ils regagnèrent enfin leur cabine et virent que le soleil descendait déjà dans le ciel. Au final, la journée n'avait pas été si longue que ça, en partie grâce à deux sales gosses... Le maréchal sortir de son sac une petite partie des provisions, se servit et en tendit la majorité à Allen. Avoir tenu compagnie à cette gamine lui avait donné faim au moins autant que ça l'avait fatigué.

- Tu es plutôt doué avec les enfants.

Il bailla, ayant envie de dormir maintenant qu'il avait mangé. Même s'ils ne faisaient rien d'extraordinaire, voyager était fatiguant. Il palpa la banquette du bout des doigts. Ça ne semblait vraiment pas confortable, et rien qu'à l'idée de tous les fessiers qui avaient pu se poser là, il n'avait absolument pas envie d'y poser sa tête.. Il releva les yeux vers Allen et repensa à sa proposition. Il avait dit ça pour rire, mais il pouvait le prendre au mot. Il ne se voyait cependant pas dormir sur les genoux de quelqu'un...ça ne lui ressemblait tout simplement pas.

- Ta proposition de tout à l'heure tiens toujours ? Concernant les genoux ? Il vint s'asseoir à ses côtés. Enfin, je prendrais plutôt ton épaule.

Une proposition qui dérangerait probablement son jeune ami.. et c'est qu'il ne l'aurait jamais fait en temps normal. Il était juste... Très fatigué, et très dérangé à l'idée de mal dormir pendant sept jours. Il constata donc avec une certaine satisfaction que l'exorciste n'était pas contre, et ne perdit donc pas de temps pour s'installer contre lui. Il souffla.

- Tu pourras m'utiliser comme coussin aussi...

Et le sommeil ne tarda ensuite pas à venir le chercher. Un sommeil relativement profond par rapport à d'habitude. Ses oreilles s'étaient habituées aux bruits du train ainsi qu'à ses légers mouvements, si bien qu'il lui en fallait un peu plus pour être dérangé. Au bout d'un moment, une secousse assez forte le délogea de l'épaule d'Allen, le faisant chuter sur ses cuisses. Étonnamment - et probablement car des cuisses sont plus confortables qu'une épaule- ceci ne le réveilla pas le moins du monde, et il put continuer à dormir pour quelques heures encore.

 




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Mer 20 Juin - 20:31
Il sourit légèrement à Shiro. Voilà précisément pourquoi il aimait parler avec lui, parce que même s’il n’était pas d’accord, il ne le jugeait pas pour cela et n’essayait pas de le convaincre de quoique ce soit par la force. Bien sûr, il commençait à assez bien le connaître pour savoir qu’il n’abandonnait pas pour autant, mais ce n’était jamais en le contraignant.
Juste avec quelques négociations habiles…

Je ne mourrais pas… répondit-il simplement dans un léger sourire.

Il n’en était pas sûr et encore moins convaincu au fur et à mesure que le temps passait mais une chose était sûr, il ferait tout pour ne pas que ça arrive, il n’abandonnerait pas. La seconde chose qui était certaine, et que s’il devait mourir, ce serait en tant qu’exorciste et non parce qu’il aurait perdu face à ce crétin de Noah.
Le silence et leurs airs pensif que des pleurs résonnèrent dans le couloir et ils trouvèrent une petite fille devant la porte. La rassurant dans un première temps, il la prit dans ses bras avant de se tourner vers le brun et de lui proposer de l’accompagner dans sa recherche. Il n’y avait que peu de chance mais bon…

C’est avec surprise qu’il vit Shiro se lever pour les rejoindre, il fallait dire qu’il ne c’était pas attendu à celle-là.
Ils parcoururent le train pendant un moment et la fillette qui bavardait avec entrain ne semblait pas être capable de retrouver sa cabine ou même la reconnaître. A plusieurs reprise, il du se concentrer sur la gamine pour éviter de rire à l’air renfrogné qu’abordait Shiro, agacé par les babillages incessant.

Après avoir décidé d’arrêter de tourner en rond… enfin façon de parler, ils se postèrent dans un coin bien visible, occupant la petite. Enfin, il occupait la petite et Shiro avait été obligé de participer aux jeux alors que la fillette se focalisait soudainement sur le brun en le laissant souffler un peu. Il ne put as s’empêcher de regarder faire le maréchal, assez maladroitement il fallait l’avouer mais il y mettait de l’application à défaut d’y mettre du cœur. Encore une fois, il du retenir un rire mais son sourire dû le vendre.
Les grand-parents arrivèrent à grand renfort de remerciement, demandant leur numéro de cabine au passage avant de repartir avec leur petite-fille qui leur fit des signes d’au-revoir jusqu’à les perdre de vue.

Tranquille, ils repartirent donc vers leur cabine et il soupira légèrement en constatant la couleur du ciel une fois qu’ils furent de retour. Presque nuit… Ils n’avaient vraiment pas vu le temps passer au moins.
Il savoura son repas, commençant à somnoler un peu.

Tu es plutôt doué avec les enfants.
Tu n’es pas mal non plus, répondit-il dans un grand sourire.

Non, ce n’était pas pour se moquer. Enfin pas vraiment… Il avait apprécié son aide.
Shiro bâilla, le faisant pouffer et il se positionna un peu mieux sur la banquette.

Ta proposition de tout à l'heure tiens toujours ? Concernant les genoux ? Enfin, je prendrais plutôt ton épaule. 

Il sourit, hochant la tête en rosissant un peu avant de réajuster sa position pour permettre à Shiro de s’installer. Il l’avait proposer et il n’était pas du genre à lancer des mots en l’air, bien qu’il fut un peu surprit que le brun remette ça.
Enfin, ça ne le dérangeait pas.

Tu pourras m'utiliser comme coussin aussi... 
Bonne nuit...

Lui-même papillonnait des yeux et n’allait pas tarder à s’endormir de toute façon et s’il y avait une seule raison pour laquelle il ne s’endormirait pas avant le brun, c’est qu’il avait une chose à demander à Tim’.
S’assurant que son ami dormait quelques temps plus tard, il fit un léger signe au golem, lui demandant de lui raconter ce qu’il c’était passé la veille et ce ne fut qu’après plusieurs minutes de bataille silencieuse qu’il eut gain de cause… même si le golem doré ne lui montra pas toute l’histoire. Il fit une légère moue ennuyé, posant son regard sur le brun toujours endormis. Il l’avait réveillait pour un cauchemar… il regarda par la fenêtre, vraiment gêné. La dernière fois qu’il avait réveillé quelqu’un pour ça, c’était son maître, juste après la mort de Mana. La réflexion lui tira une grimace.

Il s’était endormi sans s’en rendre compte quand un brusque poids sur ses jambes lui fit ouvrir les yeux. Fronça les sourcils en se demandant ce qu’il se passait, il remarqua bien vite que Shiro avait fini par immigrer sur ses cuisses, s’étalant à moitié sur le reste de la banquette. Malgré la fatigue, il pouffa très légèrement et cette fois-ci, il ferma les rideaux -Tim’ l’aidant pour fermer l’autre côté sans qu’il ai à bouger- ainsi, ils ne seraient pas déranger par la lumière du jour.
Il observa attentivement son visage endormi et apaiser, souriant légèrement en soufflant un nouveau « bonne nuit » avant de fermer les yeux, se rendormant aussi.

Quand il ouvrit une nouvelle fois les yeux, il fut surprit de constater que Shiro dormait encore paisiblement sur ses genoux et qu’un plateau de viennoiserie avec café et thé était posé sur la banquette en face. Il jeta un coup d’œil surprit à Tim’ qui lui apporta une note : les grand-parents de la fillette le leur avait offert en guise de remerciement. Il sourit, il irait probablement les remercier pour leur gentillesse plus tard.
Entrouvrant le rideau juste pour voir quel temps il faisait dehors, il plissa les yeux, refermant bien bien pour ne pas que Shiro se réveille s’il voulait profiter du sommeil encore un peu. Refermant les yeux pour patienter, il caressa distraitement les cheveux de Shiro sa main ayant dû s’être glissé dans ses cheveux durant la nuit sans qu’il s’en aperçoive. Chose pas prévu : il se rendormit.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Mer 20 Juin - 23:35
 Easy Baby ~
Shiro & Allen


Il sentit une main dans ses cheveux. Qui osait toucher ses cheveux, putain... et comment ? Il ouvrit les yeux en grognant et constata qu'il n'était non plus contre l'épaule d'Allen, mais bien sur ses genoux ! Il n'était pas d'accord... comment s'était-il retrouvé là sans s'en rendre compte ? Il ne pouvait pas avoir le sommeil aussi lourd.. si une main dans les cheveux le réveillait, cela aurait du lui faire le même effet... Il se redressa doucement et constata qu'Allen était endormi aussi. Avec un peu de chance, il dormait depuis un moment et ne l'avait pas vu sur ses genoux. Du moins, il l'espérait... il serait vraiment gênant que l'exorciste l'ait vu ainsi. Il s'appuya à nouveau contre ses épaules, l'air de rien. Avec un peu de chance, Allen penserait qu'il n'avait pas bougé d'un poil. Il attendit encore un peu, se trouvant bien dans cette position et dans l'obscurité ambiante.

Ce n'est que plus tard qu'il se décida à bouger, apercevant une lumière claire par les quelques endroits que les rideaux ne couvraient pas. Déjà le jour... Et bien entamé, à en croire l'agitation qui commençait peu à peu à reprendre dans le wagon. Ça ne lui avait pas manqué, tiens. Il remarqua enfin le magnifique plateau qui se trouvait sur la banquette d'en face. Une note s'y trouvait. Il se pencha pour la prendre et constata qu'il s'agissait d'un cadeau de remerciement des grands-parents indignes. Bien, ils seraient heureux de déjeuner avec tout ça, et ça le faisait un peu moins regretter d'avoir aidé cette gamine... par ailleurs, ça voulait dire que quelqu'un était entré et l'avait possiblement vu sur les genoux d'Allen... Génial.
Il bailla puis s'étira longuement, élevant ensuite la voix.

- Le déjeuner est servi mon chou ~

Il estimait que parler de nourriture serait le meilleur moyen de réveiller Allen, et cela fit effectivement effet puisque le jeune ouvrit doucement les yeux ! Il attendit un peu pour rouvrir les rideaux afin de ne pas l'éblouir. Ils déjeunèrent de bonne humeur, ne mentionnant pas l'épisode des genoux pour la plus grande joie du brun. Le reste du trajet se déroula de la même manière, des journées passées à discuter, manger, jouer, et des nuits à se servir mutuellement d'oreiller. Ouais, rien de plus joyeux, mais le maréchal avait l'impression que cela les avait rapproché d'une façon ou d'une autre...

Ils arrivèrent à Moscou en fin de journée. Comme prévu, il faisait bien plus froid qu'en Egypte et le brun se félicitait d'avoir prévu le coup en se rajoutant une couche de plus avant de partir. Il souffla et lança un regard à Allen.

- Nous devrions trouver un endroit pour la nuit... tu parles le russe ? Car j'ai le regret de te dire que moi non.
 




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Jeu 21 Juin - 18:33
Le reste du trajet fut calme entre discussion et jeux et, le plus surprenant, sans aucun accident d’aucune sorte. Pourtant, quelque chose lui disait que ça n’allait pas durer.
Ils arrivèrent en Russie en fin de soirée et il pensant a remettre une veste et sa cape avant de sortir, le pays n’étant pas vraiment connu pour la clémence de son climat. Il souffla un peu en sortant du train, ses sacs sur son épaules alors qu’il gardait les mains bien au chaud dans les poches et ils commencèrent doucement à s’éloigner de la foule et donc, de la gare.

Nous devrions trouver un endroit pour la nuit... tu parles le russe ? Car j'ai le regret de te dire que moi non.

Il fit un grand sourire à Shiro.

Absolument pas.

Son maître avait évité ce pays avec lui et généralement, il tombait sur des personnes parlant anglais. Alors à la limite il avait appris quelques phrases en français et en indien mais c’était vraiment tout.
Ils eurent à peine le temps de s’éloigner un peu de la gare, se demandant par la même occasion comment ils allait faire pour trouver un endroit ou passer la nuit, qu’une vieille dame lui sauta presque dessus, le tenant fermement par le bras le bras alors qu’elle lui brandissait une photo d’elle et d’un garçon plus jeune sous le nez en pleurant et en lançant des phrases en Russe.

Il jeta un œil à Shiro avant de regarder la femme d’un air inquiet. Elle semblait vraiment triste et désemparé, ne cessant de faire des gestes désordonné, dont certains vers un ancien manoir dont ils pouvaient voir le haut de la toiture depuis le lieu où ils se trouvaient.

C’est votre fils ? Il est allé là-bas ?

Il fit lui aussi un geste vers le mystérieux lieux, tendant de rassurer la femme ce qui sembla marché puisque même si elle ne semblait pas comprendre leur langue, elle avait comprit qu’il avait comprit… quelque chose.
Heureusement qu’il avait déjà croisé -trop souvent- ce genre de situation en mission, lui permettant de comprendre ce qu’il se passait sans les mots.

Je pense qu’on as trouvé un endroit où passer la nuit… Dit-il à Shiro avec un sourire gêné.

Il allait sûrement dire qu’il était trop gentil ou quelque chose du genre mais… Il baissa la voix, adressa un sourire rassurant à la femme avant de se rapprocher du Maréchal.

Pour l’instant je ne sens pas d’Akumas mais...enfin, je peux y aller seul si tu préfères.

Il tenta du mieux qu’il put d’expliquer à la vieille femme qu’il retrouverait le garçon sur la photo, attendant en même temps la réponse de Shiro. S’il s’agissait d’un Akuma, ils auraient moins de problèmes en y allant maintenant que la nuit était sur le point de tomber plutôt qu’en plaine journée.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Jeu 21 Juin - 23:34
 Easy Baby ~
Shiro & Allen


Il pouffa en entendant sans réelle surprise la réponse d'Allen. En même temps, la langue russe n'avait rien de très attirante... ou utile, à en juger par le temps très réduit que pouvaient passer des exorcistes là-bas, puis il faisait bien trop froid dans ce pays. Par ailleurs, il ne savait pas trop comment faire de ce fait... mais bon, il trouverait bien un moyen de se faire comprendre et de leur dégoter de quoi passer la nuit. Après tout, il était habitué à rencontrer ce genre de situations. Les joies du voyage ! Ils s'éloignaient peu à peu de la gare, en quête d'une auberge, lorsqu'une vieille femme intercepta l'exorciste en l'attrapant par le bras.  Il la prit d'abord pour une pauvre vieille qui tentait de leur vendre quelques objets, mais à mieux la regarder, elle ressemblait tout simplement à une vieille folle ! S'agiter en brandissant une photo ainsi, vraiment... Il n'y avait qu'un boulet comme Allen pour tenter de la comprendre, évidement. Il leva les yeux au ciel lorsque celui-ci se tourna vers lui.

"C’est votre fils ? Il est allé là-bas ?"

Il ne comprenait même pas comment Allen avait fait pour retirer ça du charabia de la cinglée. Cela sembla au moins la calmer, et le maréchal se serait cru enfin tranquille s'il ne s'agissait pas d'Allen. Le jeune voudrait probablement aller au bout et vraiment aider le fils de cette femme.... dans un grand manoir, apparemment. Ça l'épuisait d'avance.

"Je pense qu’on as trouvé un endroit où passer la nuit…"

Y passer la nuit ? Chez cette vieille folle ? Ça ne l'emballait pas, mais si il n'y avait pas d'autre choix... enfin, il doutait qu'ils dorment beaucoup s'il fallait vraiment partir à la recherche d'un gosse égaré. Il semblait vraiment que les gosses leur portaient la poisse... après celle du train, celui-ci. Et ils n'auraient pas de petits pains de remerciements !

"Pour l’instant je ne sens pas d’Akumas mais...enfin, je peux y aller seul si tu préfères."

Il lança un regard noir à Allen. S'il n'était pas toujours disposé à aider les autres, il n'était pas non plus du genre à fuir une telle situation..s'il y avait un danger, il se devait d'y être. Il ne comptait de toute manière pas lâcher son jeune ami d'une semelle, il en faudrait peu au Noé pour en profiter et s'enfuir à nouveau. Et ça, il n'en était pas question. Alors il irait, et réglerait cette stupide affaire aussi rapidement que possible...Il vint à lui et lui prit la photo des mains.

- Allons-y.

Par ailleurs, il n'allait pas se rendre dans ce manoir en croyant sur parole cette vieille. Autant se servir de la photo pour se renseigner auprès des villageois par rapport à ce garçon, et par extension sur le manoir dans lequel ils allaient passer la nuit. Il s'aventura un peu plus en ville pour trouver du monde à qui soutirer quelques informations, mais tous ceux à qui il présenta la photo s'éclipsèrent, comme gênés ou effrayés par quelque chose... voilà qui ne les aidait pas. Il se demandait dans quoi ils s'étaient encore embarqués et soupira. C'est alors qu'une femme un peu moins âgée que la cinglée vint à eux et les invita à venir à part. Le brun échangea un regard avec Allen avant de la suivre. Par chance, elle parlait anglais. Elle n'avait pas l'air tout à fait russe en fait...

- Ce garçon a tendance à effrayer les villageois... il ne cesse de se prendre pour un loup-garou. Si vous le cherchez, je vous conseille de faire attention, il pourrait être dangereux.

- Bien, et que savez vous à propos de ce manoir ? Dit-il en le pointant du doigt.

Enfin quelqu'un de bien informé ! Ils n'avaient qu'à lui soutirer le maximum d'informations avant de se rendre sur les lieux. Cependant, la petite vieille ne semblait pas disposée à le faire gratuitement, puisqu'elle tendit les deux mains vers lui, attendant de toute évidence qu'il lui "achète les informations". Il plissa les yeux. Ça n'allait certainement pas se passer comme ça ! Il activa Kindness et la pointa vers elle. Si l'arme n'était pas faite pour blesser de simples humains et qu'il ne l'utiliserait jamais contre eux, il était plutôt heureux qu'elle ait une apparence quelque peu impressionnante. La femme se mit à blêmir et balbutia.

- Le ... le manoir... on dit qu'il est hanté... des cris la nuit...

Et elle prit ses jambes à son coup. Le maréchal souffla et désactiva son innocence, se tournant ensuite vers Allen. Il savait qu'il n'approuverait pas cette méthode de persuasion, mais ils n'avaient ni de temps ni d'argent à perdre avec ça. De plus, si ces informations semblaient être connues de tout le visage, il était un peu osé de leur faire payer pour les partager.

- Bon, on sait à quoi s'attendre. Qu'en penses-tu ?





Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Ven 22 Juin - 16:15
La réponse à sa proposition à Shiro de rester en arrière fut sans appel : un regard noir. Il détourna le regard en direction du manoir, faisant comme s’il n’avait rien remarqué… sûrement aussi pour s’empêcher de rire. Oui, il ne savait pas pourquoi, mais ça lui avait donné envie de rire… peut-être parce qu’il s’attendait à ce genre de réaction au fond. Au moins il ne lui avait pas hurlé dessus, c’était déjà bien.
Il lui arracha la photo des mains et il haussa un sourcil.

Allons-y. 

Shiro partit devant et il salua la vieille dame, la rassurant une dernière fois avant de suivre le maréchal, courant légèrement pour le rattraper.
La recherche d’informations concernant le garçon fut plutôt rapide : elle faisait fuir quiconque regardait la photo, et il ne pu s’empêcher de se demander s’il s’agissait d’un Akuma. Ils seraient vite fixer en s’approchant de plus près et c’est ce qu’il allait proposer au brun quand ils tombèrent sur quelqu’un parlant anglais.

Ce garçon a tendance à effrayer les villageois... il ne cesse de se prendre pour un loup-garou. Si vous le cherchez, je vous conseille de faire attention, il pourrait être dangereux. 

Ce prenait pour un loup-garou ? ...la dernière fois qu’ils c’était passé ce genre de choses, c’était avec un vampire, et ils étaient tombaient sur Krory.
Il sortit de ses pensées pour voir le maréchal menacer la dame avec son innocence et lui jeta un regard blasé. Sérieusement…

Le ... le manoir... on dit qu'il est hanté... des cris la nuit...

La femme prit ses jambes à son cou et il soupira.

C’était vraiment nécessaire de la menacer ? Si c’est un Akuma, nous le saurons rapidement en approchant mais…

Il continua de fixer le maréchal. Et si c’était un compatible ? Ils ne pouvaient pas le laisser en dangers à ce faire attaquer par des Akumas… mais vu leur situation, surtout la sienne, ils ne pouvaient pas vraiment prendre le risque d’y aller non plus.
Peut-être juste lui donner des indications pour aller à la congrégation ? Mais cela risquait de mettre en danger Shiro… Il pouvait toujours faire semblant de vouloir l’attraper ou alors, dire au compatible de taire leur présence…

Ce peut-être aussi un compatible qui attire les akumas… Dit-il sur le ton de la conversation tout en se dirigeant vers le manoir.

Il ne resterait tout de même pas les bras croisés et Shiro n’était pas idiot pour penser un seul instant qu’il le ferait n’est-ce pas ? Peut-être pourraient-ils informer des trouveur ?
Environs deux mètres plus tard, son œil s’activa.

Au moins une chose est sûr, il y a des akumas… six pour le moment.

Et de ce qu’il voyait, ce n’était des niveaux deux et trois… Bonne soirée en perspective.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Ven 22 Juin - 21:45
 Easy Baby ~
Shiro & Allen


"C’était vraiment nécessaire de la menacer ? Si c’est un Akuma, nous le saurons rapidement en approchant mais… "

Il souffla. Ça, il l'avait deviné... qu'il s'agisse d'un Akuma ou non, il était utile d'avoir autant d'informations que possible. Étant dans un pays et un manoir inconnu pour sauver un parfait inconnu, il n'allait pas cracher sur le peu d'informations qu'il venait d'obtenir, peu importe la manière de faire. Ce n'était pas comme s'il allait avoir à nouveau affaire à cette femme un jour. Allen était bien trop gentil... préférer prendre des risques que de menacer quelqu'un de mort, non mais... il n'avait certainement pas un sens des priorités et de la survie très aiguisé. Il lui fit une grimace et rétorqua.

- M'emmerde pas, c'était nécessaire oui. Nous ne sommes pas en position de prendre des risques inutiles quand on peut les éviter.

Le regard d'Allen lui indiquait qu'il était en ce moment même en très de penser à quelque chose... et le maréchal n'était pas sûr de vouloir savoir quoi. Il n'était pas d'humeur à argumenter plus longtemps sur sa manière d'obtenir des informations et préférait passer à la suite, c'est à dire inspecter le manoir. Que pouvait-ils faire d'autre, de toute manière ? Bon, il avait quand même l'impression de faire tout ça pour rien, puisque passer la nuit dans ce manoir ne l'inspirait pas, mais pas du tout du tout.

"Ce peut-être aussi un compatible qui attire les akumas… "

Un compatible russe ? Voilà qui serait vraiment gênant... il savait bien qu'Allen voudrait à tout prix le guider pour qu'il aille à la Congrégation, mais s'il faisait ça le compatible révélerait très certainement leur identité ainsi que leur position... Ce qui les mettrait dans de beaux draps. En plus, s'il y allait sous ses conseils, il se retrouverait très certainement avec un élève de plus... Non, c'était vraiment une mauvaise idée que d'aider un compatible. Mais comment convaincre l'exorciste...  Un bruit devenu familier lui indiqua que l'oeil de l'entêté à ses côtés venait de se déclencher. Donc, des Akumas...

"Au moins une chose est sûr, il y a des akumas… six pour le moment."

Avec un peu de chance, il n'y aurait que des Akumas et pas de compatible... mais pouvait-il se permettre de risquer d'être vu avec Allen, et même Allen d'être vu tout court si jamais il y en avait vraiment un ? Pour six Akumas, le choix était vite fait. Il pouvait aller régler ça en deux temps trois mouvements pendant qu'Allen l'attendrait non loin de là. Enfin, même avec ces arguments il n'était pas sûr que son jeune ami accepte d'être laissé de côté alors qu'une personne attendait d'être sauvée... Il s'arrêta.

- Attends, s'il y a vraiment un compatible, il ne peut pas te voir... Il vaut mieux que tu ne rentres pas dans ce manoir.

Il n'y aurait de toute manière pas de quoi s'inquiéter pour six Akumas. Surtout lorsqu'il s'agissait de lui, le Grand et magnifique Shiro ! Ce ne serait vraiment que l'affaire de quelques minutes, et ce serait réglé. Enfin, à condition que le type à sauver ne se planque pas au fin fond de ce manoir, auquel cas il lui faudrait peut-être un peu plus de temps pour le retrouver et enfin le faire retrouver les jupons de sa folle de mère. Il rajouta afin de mettre le plus de chance de convaincre Allen de son côté.  

- Je n'en aurais pas pour bien longtemps et... Il réalisa soudainement un "détail" plutôt dérangeant. Hm... Je te préférerais quand même dans mon champ de vision... mais bon je suppose que tu te débrouilleras ?

C'est qu'il préférait ne pas laisser son jeune ami trop loin de lui.. il ne voulait pas le perdre une nouvelle fois. Quoi qu'il en soit, il ne pouvait s'empêcher d'arborer un air blasé, détestant se contredire devant quelqu'un.




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Sam 23 Juin - 15:52
Il soupira à la réponse du Maréchal qui semblait perdre patience… a moins qu’il lui en voulait toujours pour la proposition qu’il avait eut un peu plus tôt. Aussi, il décida de pas répondre à l’attaque et puis, de toute manière, ce qui était fait, était fait, se disputer n’y changerait strictement rien. Toutefois, avec la réponse de la femme, ça ne laissait pas beaucoup de doute quant à la situation. Soit il s’agissait de simple Akuma et ils en auraient très bientôt la confirmation, soit… un compatible était lié à l’affaire.
C’est dans une légère grimace qu’il fit par de ses pensées au brun. Cela pourrait être compliqué pour eux. Mais ils n’eurent pas vraiment le temps d’en parler que son œil s’active et il observa les environs, donnant les informations à son ami par la même occasion. Il s’apprêta à se rendre directement au manoir quand il vit Shiro s’arrêter du coin de l’œil et il s’arrêta à son tour, se tournant vers lui.

Attends, s'il y a vraiment un compatible, il ne peut pas te voir... Il vaut mieux que tu ne rentres pas dans ce manoir. 

Il grimaça à la suggestion. C’était vrai mais il ne pouvait pas non plus laisser les Akuma et le possible compatible face à eux. Surtout qu’il ne s’agissait pas de niveau un mais bien deux et trois s’il en jugeait à l’état de leurs âmes.

Je n'en aurais pas pour bien longtemps et...  Hm... Je te préférerais quand même dans mon champ de vision... mais bon je suppose que tu te débrouilleras ? 

Il haussa un sourcil, pourquoi disait-il cela ? Il avait peur que… un air de compréhension se peignit sur son visage et il eut la décence de détourner le regard, un peu gêné.
Se tournant vers le manoir, il pointa du doigt le bâtiment d’en face.

Je me posterais sur le toit, comme ça je pourrais intercepter si d’autre Akuma décide d'entrer dans le manoir…

Il passa une main dans ses cheveux, ne sachant pas trop quoi rajouter. Il n’allait quand même pas directement dire…

On se voit tout à l’heure.

Puis sans attendre, il activa son innocence pour se rendre à l’endroit désigné, laissant Shiro s’occuper de l’intérieur du manoir. Cela l’embêter de pas s’occuper des Akuma mais il avait raison, il ne pouvait pas se permettre d’agir sur un coup de tête. Quand il était seul, il pouvait se le permettre mais plus maintenant que cela mettait également Shiro en danger. Et puis il était un maréchal, il lui faisait confiance pour s’occuper des Akumas sans risques.
Restait à savoir si Shiro lui faisait confiance pour ne pas surgir tout de même dans le manoir ou en profiter pour s’enfuir… mais là était autre chose et puis, il ne pouvait pas lui en vouloir de ne pas avoir confiance vu ce qu’il avait déjà fait.

Il vit en Shiro entrer peu de temps après qu’il se soit posé sur le toit et il désactiva son innocence pour ne pas se faire remarquer avant de s’y asseoir. A travers les murs et à cette distance, il pouvait très bien voir la disparition des Akumas les un après les autres mais ne pouvait absolument pas dire s’il s’agissait du fait de Shiro ou d’un autre compatible. Un hurlement de loupe retentit et il fronça les sourcils. C’était comme l’avait dit la femme.
Il n’eut pas toutefois à attendre longtemps car son œil détecta un Akuma arriva derrière lui et il sourit, activant son innocence pile au moment où le niveau quatre passé à ses côtés.

Désolé mais tu t’arrêtes là…

L'akuma sourit à son tour, un sourire d’enfant diabolique comme leur niveau en avait le secret et le combat s’engagea.
Malheureusement, concentré sur le niveau quatre, il n'avait pas remarqué l'autre qui avait fait le tour et se prit une attaque de plein fouet. Le manteau de Crown clown l'arrêta mais il fut projeté en plein dans le manoir dans un grand fracas. Grimaçant il ouvrit les yeux pour voir une paire de... pieds ? Il releva la tête, prenant un air aussitôt gêné et ennuyé. Il venait pile d'atterrir aux pieds de Shiro...

Il y a deux niveaux quatre dehors, informa-t-il comme si de rien n'était avant de se remettre sur ses pieds.

Il avait juste était un peu surprit... ce n'était pas son genre d'être distrait d'habitude pourtant...
N'attendant toutefois pas de réponses de Shiro, il repartit à l'attaque.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Sam 23 Juin - 21:33
 Easy Baby ~
Shiro & Allen


Il fut un peu surprit d'entendre qu'Allen acceptait de rester à l'écart sans même protester. Il s'agissait bien de l'option la plus logique étant donné qu'elle diminuait les risques qu'ils soient dénoncés par l'éventuel compatible tout en allant quand même le secourir. Le maréchal s'était dit que tant que l'humain serait sauf, cela conviendrait à Allen, mais ce n'était pas sans compter sur son côté à  toujours vouloir tout faire et surtout lorsqu'il s'agissait d'aider quelqu'un. Enfin, il n'allait pas s'en plaindre. Le jeune se proposait même de rester en hauteur pour guetter l'arrivée d'éventuels Akumas. Ça lui allait... même s'il n'était toujours pas tout à fait à l'aise à l'idée de le laisser seul. C'était juste qu'il ne voulait pas avoir à lui courir après... mais il supposait pouvoir lui faire confiance... il avait toujours cru en lui après tout.

"On se voit tout à l’heure."

Il hocha la tête et se dirigea vers les portes du manoir sans se retourner. Oui, il pouvait lui faire confiance. Tout irait à merveille et ils reprendraient tranquillement leur route.. enfin, après avoir expédié le compatible tout droit en enfer, c'est à dire au Quartier Général. Shiro n'avait pas vraiment d'idée de comment il allait se débrouiller pour le faire,  mais il trouverait bien en route... il était dommage que ce genre de fardeau ne puisse être confié à un postier. Il s'arrêta devant les portes et les ouvrit en grand. Une entrée de star pour une véritable légende. À présent, il devrait se concentrer sur les Akumas et sur la recherche du mystérieux garçon... m'enfin, il n'était pas sûr que ça lui demande tant d'efforts que ça.

En rentrant, il constata que le manoir n'avait rien d'un palace, du moins niveau décoration et propreté... un combat semblait avoir eu lieu à l'intérieur, ce qui coïncidait parfaitement avec ce qu'ils avaient pensé. S'il n'y avait pas de compatible pour les détruire, les Akumas n'avaient aucune raison de détériorer ainsi les lieux.. Il ne tarda pas à entendre un hurlement semblable à celui d'un loup. Ben voyons.. il se demandait si ce compatible avait vraiment besoin d'aide, si il attirait ainsi les Akumas vers lui.. Il se dirigeait avec hâte en direction du bruit afin de ne pas le perdre quand... Allen apparut dans un énorme fracas. Le maréchal baissa la tête et souffla, voyant l'exorciste à ses pieds.

"Il y a deux niveaux quatre dehors"

Il aurait été étonné qu'Allen ne se prenne pas de mur de toute manière... mais il ne le sentait tout de même pas dans son assiette. Il lui lança un regard lui intimant fortement de faire attention à lui avant de le voir repartir. Bien, il allait se dépêcher un peu pour rejoindre son jeune ami au plus vite. Si deux niveaux quatre n'étaient pas grand chose pour lui, ils l'étaient peut-être pour Allen.
Il n'entendit pas d'autres hurlements, simplement des explosions venant d'un endroit précis. Il s'y rendit, détruisant deux niveaux trois en chemin, et ne tarda pas à arriver dans une grande salle encore plus endommagées que toutes les précédentes. En son milieu, quelques Akumas, et un homme à l'apparence animale. Mais que voilà... Le poilu se jette sur un Akuma, puis un second, et les détruits à l'aide de ses griffes et de ses crocs. Il fait ensuite de même pour le restant des démons. Un peu lent, mais pas trop mal pour un sauvage engendré par une vieille folle.. Restait à savoir comment il allait le convaincre de venir avec lui sans parler la même langue.

Il n'eut cependant pas le temps d'imaginer une quelconque manière de l'aborder puisque l'homme se jeta sur lui griffes et crocs devant. Il l'évita de justesse, esquivant de suite ses attaques suivantes. C'est qu'il s'acharnait, l'animal ! Il devait vraiment être idiot pour le prendre pour un Akuma...

- Couché le chien ! J'ai vraiment une tête d'Akuma selon toi ?!

Il commençait vraiment à l'emmerder...si bien qu'il lui sauta dessus et le cogna plusieurs fois à la tête pour le faire perdre connaissance. Il ferma les yeux et reprit une apparence plus humaine pour la plus grande joie du maréchal. S'il n'avait pas été un compatible, il n'aurait assurément pas été aussi clément... enfin, il le mit comme un sac à patate sur son épaule et prit le chemin de la sortie du manoir. Il ne savait pas quoi faire de lui, alors il n'avait pas vraiment d'autre choix que de retourner voir son jeune ami... tant que le chien-chien restait endormi, ça ne posait pas de problème.

Il revint vers Allen quelques minutes plus tard et lança.

- Il a très certainement la rage, mais je l'ai. Hm... Qu'est-ce qu'on en fait ?




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Sam 23 Juin - 23:13
C’est avec soulagement qui vit réapparaître Shiro peu après qu’il est ce fut débarrassé des deux Akuma, le compatible sur son épaule et il fronça les sourcils, inquiet.

Qu’est-ce que…
Il a très certainement la rage, mais je l'ai. Hm... Qu'est-ce qu'on en fait ? 
La rage ?

Il le contempla d’un air surprit, comment ça la rage ? S’approchant d’eux, il regarda le garçon d’un peu plus près. Vraiment vu comme ça, il avait comme l’impression de voir son maître. Il frissonna d’un coup à ce souvenir.
Mieux ne valait pas y penser et ne pas demander plus de détails…

On va voir sa mère et on lui explique comment trouver un trouveur à l’aide de Tim’. Il sera mieux lui expliquer que nous et pourra l’accompagner là-bas…

Pour ne pas se faire voir c’était définitivement raté à présent puisque des exorcistes aux cheveux blanc ça ne courrait pas les rues, mais ils n’y pouvaient rien à par limiter la casse… et quitter le pays immédiatement avant qu’elle n’aille chercher les trouveur ou inversement.
Grâce à Tim’, la maison de la vielle femme fut plutôt rapidement trouver mais la rassurer sur l’état de son fils ne fut pas le plus évident et lui expliquer pour le trouveur le fut encore moins. Heureusement que Tim’ l’aidait et il avait plus d’une fois sentit le moment où Shiro allait perdre patience.

Finalement, ils réussir à sortir de la maison sans trop de malle, une potion étrange donné par la vieille femme dans les bagages qu’il n’avait pas eut le cœur à refuser. Il n’avait même pas comprit ce qu’elle était sensé faire… enfin, ce n’était pas comme s’il comptait la boire de toute façon.

Hôtel ? Proposa-t-il dans un sourire.

Il avait tout fait pour quitter la petite famille et il préférait grandement trouver une chambre d’hôtel et il y avait fortement à parier que le maréchal était d’accord pour la même chose.
Ils étaient toujours dans le quartier autour de la gare alors trouver un endroit ne fut pas difficile… réveiller les tenancier beaucoup plus et les remettre de bonne humeur après les avoir réveiller, le niveau au-dessus. Il allait finir par croire que la Russie ne voulait définitivement pas d’eux et, comme pour se venger, le tenancier ne leur fila qu’une seule clef avant de retourner dormir en claquant la porte. Bon, ce n’était pas comme s’ils n’avaient pas l’habitude… mais peut-être qu’il y avait plusieurs lit dans la chambre, ça arrivait assez souvent après tout.

Je n’ai absolument rien compris à ce qu’il a dit… annonça-t-il à Shiro dans un sourire gêné avec un petit rire.

Tim’ semblait lui, avoir comprit, et voleta en direction de l’escalier. Peut-être que les golems avaient le langage universelle ? Haussant les épaules, ils suivit son ami doré tout en récupérant la clef sur le comptoir. Il avait vraiment envie de dormir…

Je suppose que nous repartons demain dès que possible ?

La réponse ne serait pas vraiment surprenante mais il se demandait quelle serait la prochaine destination choisit par Shiro. Après-tout, c’est lui qui avait l’itinéraire en tête de puis le depuis. Lui n’aurait certainement pas fait un aussi grand détour pour retourner en Angleterre.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 4 sur 6Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man - Seeds of destruction :: Le Monde :: Amérique-
Sauter vers: