:: Le Monde :: Europe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réunion familiale sous aurore boréale [PV Papa et Maman (Shiro et Allen) ]

avatar
Date d'inscription : 25/03/2018
Messages : 88


Mar 1 Mai - 10:40
Le sorcier avait appris de ses erreurs. La douleur n'était pas la pire des tortures, à peine quelque chose d'inconvenant, de peu pratique. La véritable souffrance, ce que les Noés avaient compris depuis longtemps et qui expliquaient majoritairement le succès du Comte et la balance préservée malgré tout avec les Exorcistes, était l'espoir. Quoi de mieux, en définitive, que d'offrir à la population l'espoir de voir l'Ordre Noir arriver, croire un instant qu'ils sauveraient tout le monde, leur permettrait de revivre leur vie, de se reconstruire, avec le minimum de dégâts? Que les exorcistes souffrent n'était absolument pas un critère, un facteur. Non, peu importait. Après tout, n'étaient-ils pas les martyrs modernes? Quelle importance qu'ils soient en bonne santé et heureux? Mais ils apportaient l'espoir. Pour simplement le voir être détruit par les créatures ou la famille du premier Noé, du Comte Millénaire. Là. Un espoir écrasé. Ou plutôt des centaines à chaque fois. Véritable définition du terrorisme. Meurtrier d'espoir.

Tout cela pour dire, ou plutôt penser, que cette nouvelle torture était à la fois la pire et la plus exquise. Car s'il profitait de l'instant, être libre et son propre homme, sans les Akumas et les Noés, sans ordre et sans limite, il savait que c'était une illusion éphémère. Comme la justice. Respirer l'air sans ses propres poumons, courir quand il le voulait, et pas à la poursuite de quelque chose. Manger de la nourriture et ne jamais se réveiller d'une phase avec un morceau de peau entre les dents. Il savait qu'il s'était offert bien trop loin à l'Akuma en lui. Peut-être même bien plus que les autres. Il n'avait jamais rien eu à perdre. Il n'était proche de personne, vraiment. Un bon Crow, mais un mauvais camarade. Chasseur plus que protecteur. Indépendant plus qu'obéissant. Les valeurs de l'Eglise n'avaient jamais vraiment accroché à sa philosophie. Son idée avait toujours été que la fin justifiait les moyens, et que sacrifier une poignée de soi-disant innocents pour protéger l'Ordre ou le Vatican n'était absolument pas un poids sur sa conscience.

Kale Ikaia s'était moqué de lui en lui disant qu'il était soumis à la volonté du Comte, qu'il laissait sa bête prendre le  dessus, mais il n'avait pas compris, n'aurait pu comprendre, que c'était par choix. Il avait l'entraînement pour résister, au moins en partie. Il lui avait manqué la volonté. Et lui lui avait fait goûter à ce que cela pourrait être de ne pas se laisser aller autant. Sans le vouloir peut-être, le sorcier avait recréé une mesure d'allié de l'Ordre en lui. Une maigre mesure, car en réalité, il les haïssait pour leur folie. Tristement, il les comprenait aussi. Sacrifier une poignée pour tenter de sauver le plus grand nombre. Ils étaient si peu pour combattre tant d'Akumas, de Noés qui pouvaient tuer un Général presque d'une pensée. Leur espoir à nouveau, maintes et maintes fois déçu.

Mais pour l'instant, il avait voulu changer. Changer d'air, changer d'espace. Bien trop tôt, l'Akuma reviendrait. Bien trop tôt, le Comte le rappellerait et voudrait savoir ce qu'il en était. Et il résisterait, parce qu'il ne pouvait pas risquer la vie de celui qui lui avait offert ça. Quelle ironie. Tout cela parce qu'il pourrait le faire, encore. Umah soupira et poursuivit sa route. Il n'était jamais allé aussi loin que les terres glacées de la Norvège. Tout y semblait si pur. C'était à se demander pourquoi le Comte et l'Ordre ne se battaient que sur des terrains choisis. Pourquoi laisser ces terres en paix? Cela le servait, mais la question demeurait. Ne restait plus qu'à trouver un moyen de se nourrir et se loger. Il n'était pas contre le travail, mais n'en avait jamais accompli un d'honnête. Fort heureusement, les chasseurs et pêcheurs avaient toujours besoin de chair fraîche, et il restait en suffisamment bonne forme pour être utile. Cela lui valu une petite maison et des repas en commun avec la communauté. Une sérénité plus ressentie depuis... il se demandait s'il l'avait même jamais ressentie, en réalité. Probablement pas. Mais cela fut subitement gâché par une odeur alléchante. Il y résista sans peine, cette fois. Innocence. Etait-il recherché, ou n'était-ce qu'un curieux hasard? Peu importait, il ne pouvait pas ne pas enquêter.

Revêtissant une tenue qui se fondait bien mieux dans l'environnement que ses effets noirs, il remonta la piste, silencieux et meurtrier. Sa volonté et son instinct de survie n'avaient rien à voir. Malgré son admiration pour leur sacrifice, il tuerait un exorciste si cela lui assurait l'anonymat. Sans aucun doute, ni scrupule.



Surprise!:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Mer 2 Mai - 16:38
Réunion familiale sous aurore boréale
ft Femme et Fils


Les deux hommes traversaient depuis quelques heures les terres norvégiennes. Le sol et l'air étaient glacés. Il s'agissait de l'un de ces pays qui abritaient encore des contrées sauvages, dépourvues d'action menées par l'homme, même si sa présence à certains endroits ne faisait aucun doute. Peut-être était-ce à cause du froid, bien qu'il était moins mordant que dans d'autres pays habités. Le maréchal ne se questionna pas plus que ça à ce sujet. L'important était que ni l'Ordre ni les Noés n'étaient présents en nombre sur les lieux. Un frisson le parcourut lorsqu'une bourrasque de vent les traversa. Il n'était pas peu heureux d'avoir prévu le coup au niveau des vêtements. Une ville se trouvait non loin de là, ils le savaient, mais la marche se ferait encore longue pour y parvenir. Et puis, cet air et cette tranquillité, même accompagnés par ce froid, étaient agréables.

Que pouvaient-ils faire à part profiter de l'air et du paysage, après tout ? Ce voyage n'était qu'un détour afin d'éviter à Allen de nouveaux ennuis. Le convaincre de le faire n'avait d'ailleurs pas été une mince affaire. Ce garçon était aussi entêté que lui ! Et il valait mieux ne pas parler de son inconscience... Se rapprocher du Quartier Général juste après avoir croisé des dizaines de corbeaux en Amérique n'était pas nécessairement ce qu'il y avait de plus logique pour une personne souhaitant rester vivante et libre. De plus, il ne connaissait même pas sa destination précise... le manoir Campbell... cela pouvait être partout en Angleterre, et il ne pourrait pas visiter le pays en toute tranquillité. La Norvège était donc un détour qui leur permettrait éventuellement de semer d'éventuels poursuivants, mais aussi de peut-être avoir la chance d'obtenir plus d'informations au sujet de ce manoir. Ils avaient passés les dernières semaines ensemble, voyageant jusqu'ici à l'aide divers moyens. Faisant preuve de discrétion, ils n'avaient pas rencontrés d'ennuis majeurs jusqu'ici.  Il tourna la tête vers son compagnon de voyage et lança ironiquement, désignant un lac à l'horizon.

- Ça te tente une petite baignade ?

Il préférait en rire, voilà qui les réchaufferait. Ils continuèrent d'avancer sur le petit sentier, chaque pas les rapprochant de leur "destination", mais surtout d'un coin chaud et d'un peu.. pardon, beaucoup de nourriture. Le maréchal ne tarda pas à se sentir suivi, ce qui le poussa à jeter plusieurs regards en arrière. Peut-être qu'il rêvait, il ne devait pas y avoir d'ennemis par ici... Il tenta de se focaliser sur la route, mais cette sale impression ne le quitta pas.





Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Mer 2 Mai - 23:12
Ils marchaient tranquillement en quête d’un endroit chaud et confortable… voir, avec beaucoup de nourriture disponible. Il se demandait encore pourquoi ils étaient venu jusqu’en Norvège. Enfin, il avait comprit la nécessité de brouiller les pistes pour ne pas dévoiler leur direction directement au cas où ils seraient poursuivit par l’Ordre. Mais pourquoi dans un pays aussi froid ?
« Parce qu’il y a presque personne et surtout pas l’Ordre », avait répliqué le brun. Vu comment il faisait froid… mais pourtant, ce n’était pas le genre de l’Ordre -et des Noés- de laisser un pays ainsi déserté…

Il lança un regard mi-blasé, mi-meurtrier à Shiro qui avait posé la question de se baigner dans un lac gelé et Timcanpy quitta sa capuche comme pour fuir un éventuel mauvais coup du Maréchal. Lâcheur…
Il soupira avant de remarquer le soudain comportement du Maréchal qui ne cessait de regarder en arrière comme s’ils étaient suivit. Mais c’était peut-être le cas… il n’y avait pas fait attention mais ne fit aucune remarque à ce propos.

Ils continuèrent à marcher ainsi quelques minutes dans le silence avant d’entendre un gros bruits le faisant sursauter. Il regarda d’un air anxieux autour de lui avant d’écarquiller les yeux de surprise.

Timcanpy a disparut !

Ayant comme un mauvais pressentiment, il se précipita vers le bruit entendu plutôt bien caché du sentier il devait l’avouer avant de se figer sur place quand il remarqua Timcanpy tentant de gober… un troisième génération ?
Il bondit sur le golem doré qui avait grossit et avait à présent des allures de géant pour le tirer par la queue afin de l’éloigner du semi-akuma.

Arrêtes Tim’, laisses-le tranquille !

Le golem lui fit un sourire satisfait de toute ses dents tout en stoppant sa tentative et il soupira d’un air désespéré. Pourquoi Tim’ ne les avaient-il pas prévenu avant de tenter de l’avaler ? Aux dernières nouvelles, ils étaient sous le contrôle du Comte alors ça aurait pu être dangereux pour lui de faire ça. Les suivaient-ils pour les attaquer en douce ?
Il leva les yeux pour mieux contempler l’homme. Pourtant c’est étrange… sont bras… c’était bien un troisième génération mais pourquoi n’avait-il pas ressentit la présence de l’akuma en lui ? Il regarda un peu mieux son visage en fronçant légèrement les sourcils… écarquillant brusquement les yeux en le reconnaissant.

...Umah… ?!

C’était… celui qu’ils avaient vu dans le bar non ? Que faisait-il là ? Était-il en mission pour le comte ? Depuis quand lui suivaient-ils ? Et pourquoi ne l’avait-il pas sentis ?


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 25/03/2018
Messages : 88


Jeu 3 Mai - 21:59
C'était intéressant de les suivre. Ils étaient tellement emmitouflés qu'il n'aurait jamais pu les reconnaître, et les souvenirs des odeurs des exorcistes qu'il avait pu rencontrer étaient floues au mieux. Avant son Akuma, il ne sentait pas assez. Depuis, il n'en avait pas rencontré suffisamment en étant assez clair d'esprit pour que cela compte. Il continua, souriant un peu en en voyant un regarder nerveusement autour de lui. C'était tellement plus drôle. Même totalement humain, il restait un chasseur, joueur et cruel. Comme un félin. Que pouvait-il dire, c'était un peu son seul plaisir dans la vie. Et pour la première fois depuis qu'il était devenu un monstre, il pouvait en profiter. Il les suivit silencieusement, mais sans particulièrement dissimuler sa présence. Après tout, s'ils ne savaient pas qu'ils étaient suivis, ils n'auraient pas peur.

Et tout se passait à merveille jusqu'à ce qu'un golem fonce vers lui. Cet éclair doré, cela lui disait quelque chose. Mais sa mémoire était embrouillée. Il n'avait pas suffisamment passé de temps avec les exorcistes, ou pas avec les bons, que ce soit en tant que Crow, ou plus tard. En tous les cas, il ne comptait pas se laisser faire, même quand il grossit jusqu'à des proportions monstrueuses pour essayer de le gober. Il l'esquiva, et l'aurait certainement scellé si la chose n'avait pas été arrêtée par un simple ordre, proféré par une voix qu'il lui semblait bien reconnaître, malgré les couches de vêtements. Il grogna et montra aussi les dents au golem, avant de se tourner vers l'exorciste. Il se demandait s'il le reconnaîtrait, maintenant. Allen, évidemment. Mais avec lui..? Aurait-il vraiment fait confiance à un autre exorciste?

Il repoussa ses cheveux sans bouger. Il doutait que le golem le laisse approcher de toutes les façons. Ce n'était pas exactement comme s'il était inoffensif, ou comme s'il n'avait aucun moyen d'être létal. Ou d'essayer, au moins. Il hocha la tête presque lentement, paresseusement.

"Si j'avais imaginé te retrouver dans cet endroit totalement perdu et glacé..."

Surtout dans l'état dans lequel il était à l'heure actuelle. C'était plutôt une bénédiction, car sinon, il l'aurait certainement... non, pas attaqué, parce que tels n'étaient pas les ordres du Comte, mais à tout le moins, il aurait tenté de détruire son accompagnateur, et de l'enlever, pour le ramener auprès de son "maître". Il détestait ne fut-ce que penser une chose pareille. Cependant, telle était la réalité. Car sans le sceau, et malgré toute sa volonté, il était certaines choses contre lesquelles il ne pouvait lutter. Il désigna Tim, puis l'autre exorciste d'un mouvement de tête.

"Je ne pensais pas te voir avec un autre exorciste. Si les rumeurs sont vraies, à tout le moins. On est un peu loin de tout, aux côtés du Comte, et les événements ne sont jamais que des on-dit. Et plus encore depuis le temps où je n'y suis pas retourné. Serais-tu d'accord pour un pacte de non-agression le temps que je vous amène tous deux au chaud et où vous pourriez vous restaurer?"

Parce que s'il y avait une chose et une unique chose qu'il avait apprise avec le Comte et que des années au sein du Vatican n'avaient pu lui enseigner, c'était l'hospitalité. En plus, il appréciait Allen. L'avait apprécié. Difficile à dire. Et rester sur son territoire lui convenait. Il n'avait pas souri, n'avait pas trahi beaucoup d'émotions de façon générale, mais il lui montra malgré tout une direction d'un mouvement de menton, plissant les yeux en voyant le second exorciste et en le reconnaissant. Difficile de rater ces yeux.

"Shiro..."

Il se demandait s'il aurait dû s'en douter.



Surprise!:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Sam 5 Mai - 1:19
Réunion familiale sous aurore boréale
ft Femme et Fils


Allen ne semblait rien remarquer, lui. Il était pourtant sûr de ne pas rêver. La présence qu'il sentait ne semblait pour le moment pas trop proche, il décida donc de ne rien dire et de continuer à avancer. Si l'éventuelle menace se rapprochait plus que ça, il le sentirait et interviendrait. De toute manière, dans un tel silence, comment ne pourraient-ils pas entendre quelqu'un s'approcher ? Enfin, il espérait bientôt croiser leur poursuivant histoire de lui faire comprendre qu'on ne les dérangeait pas sans en payer les frais. Un bruit sourd se fit finalement entendre, faisant sursauter les deux voyageurs. Le maréchal s'arrêta et lança un regard à son ami. Il semblait paniqué.

"Timcanpy a disparu"

Génial. Ça ne l'étonnait même pas qu'un problème se présente et que le Golem s'y mêle. Allen se précipita sans attendre vers l'endroit d'où semblait provenir le bruit. Shiro souffla puis se décida à le suivre avec moins de hâte. Il n'avait pas plus que ça envie de découvrir la source du problème, mais encore moins de laisser Allen s'en occuper seul. Il pouvait s'agir d'un ennemi sérieux, tout comme d'une bêtise de Timcanpy. Si c'était le cas, il lui arracherait les ailes ! Arrivant sur les lieux et s'arrêtant quelques mètres derrière l'exorciste, il ne sut pas bien s'il devait rire ou désespérer. Le Golem était tranquillement en train d'essayer de bouffer quelqu'un, juste comme il lui avait fait en Égypte ! Comment faisait-il pour grossir à ce point, d'ailleurs... pauvre personne. Enfin, elle n'avait pas qu'à les suivre en même temps... Il fixa Allen alors que celui-ci tentait de le dégager en le tirant par la queue, une scène très charmante.

"Arrêtes Tim’, laisses-le tranquille !"

Le Golem abandonna finalement la bataille pour le plus grand plaisir de son propriétaire. Ce truc était pire qu'un pitbull, sérieux.. Son regard se porta sur sa "victime" qui avait vraiment un visage familier... ce qui le rassurait encore moins. Il rencontrait rarement deux fois sur deux continents différent une personne normale, il s'agissait donc de...

" ...Umah… ?!"

Il remercia intérieurement l'exorciste, sentant qu'il ne serait pas parvenu à se souvenir de son nom immédiatement. Il s'agissait donc là, d'après ses souvenirs, d'un des enfants qu'il avait côtoyé lors d'une soirée... enfantine, disons. Il avait préféré l'oublier. Ils n'en avaient même pas reparlé avec Allen, il fallait dire qu'il y avait quelques parties gênantes... Il toisa le troisième génération d'un air curieux. Il ne semblait pas enragé comme la dernière fois mais... il les suivait. S'il rapportait cela au Comte, ils ne seraient plus bien tranquilles longtemps.

"Si j'avais imaginé te retrouver dans cet endroit totalement perdu et glacé..."

Le pire, c'est qu'il l'ignorait totalement. Entre victimes de Timcanpy, il avait espéré mieux... enfin, l'autre ne se souvenait probablement pas beaucoup de lui non plus. Il agissait de plus comme si leur rencontre était un parfait hasard... Ça, il en doutait. Un Semi-Akuma n'avait rien à faire dans un endroit "totalement perdu et glacé", comme il disait... il avouait lui même que c'était étrange, pour dire...

"Je ne pensais pas te voir avec un autre exorciste. Si les rumeurs sont vraies, à tout le moins. On est un peu loin de tout, aux côtés du Comte, et les événements ne sont jamais que des on-dit. Et plus encore depuis le temps où je n'y suis pas retourné. Serais-tu d'accord pour un pacte de non-agression le temps que je vous amène tous deux au chaud et où vous pourriez vous restaurer?"

C'est sûr qu'Allen ne se payait pas le luxe de voyager avec tous les exorcistes de l'Ordre, mais enfin. À l'entendre, il ne semblait pas très informé et était peut-être loin d'imaginer qu'un exorciste puisse le soutenir. Par contre, le pacte de non-agression, c'était du jamais-vu. Il y avait tellement de mauvais coups entre les deux camps qu'il était difficile de pouvoir faire confiance, même s'ils avaient étés alliés le temps d'une soirée. Par ailleurs, si elle était véritable, la proposition était intéressante.. ils avaient tous les deux besoin de se réchauffer et se restaurer. Au pire, en cas de problème, ils étaient deux exorcistes assez expérimentés pour le régler rapidement et sans casse. Il se tut, se contentant de croiser les bras et laissa le choix à Allen puisque l'autre ne lui demandait même pas son avis de toute façon. Pour lui faire remarquer sa présence, il vint se poster aux côtés de l'exorciste.

"Shiro..."

Enfin. Le troisième génération ne semblait pas plus que ça heureux de le voir, mais il n'en avait strictement rien à faire. Sérieusement, il devrait déjà s'estimer heureux qu'il ne le détruise pas.. et probablement remercier Allen pour ça, car il savait qu'ils s'étaient bien entendus. Il esquissa un large sourire et répondit sur un ton amusé, sans pour autant se moquer.

- Cache ta joie. Tu as l'air en pleine forme dis-moi ! Pour ma part, j'apprécierais d'entendre tes explications au chaud et devant un bon repas.

N'est-ce pas ? Ennemi ou non, il était curieux d'entendre ses raisons, surtout concernant la deuxième question.. et son état, d'ailleurs. Il n'avait rien de monstrueux cette fois. Il n'était pas un expert en troisièmes générations, mais ça ne lui semblait pas normal. Il lança un regard à Allen, attendant de connaître son avis.




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Dim 6 Mai - 15:51
Dire qu’il n’avait été qu’un peu surpris en reconnaissant le troisième génération aurait été un euphémisme. Outre le fait qu’il se posait des question sur sa présence ici -coïncidence ?-, il se demandait pourquoi il ne l’avait pas sentit.
Il n’avait pourtant pas eu de mal à le faire quand il les avaient tous croisé à la congrégation la première fois…

Si j'avais imaginé te retrouver dans cet endroit totalement perdu et glacé...

Il fronça les sourcils et Tim’ récupéra enfin sa taille habituelle pour se poster sur son épaule d’un air fier.
La phrase de Umah pouvait vouloir tout et rien dire à la fois. Retrouvé… cela voulait-il finalement dire qu’il le cherchait ? Donc que c’était bien pour le Comte… Et pourtant, il sentait quelque chose de différent. Il jeta un discret coup d’œil à Shiro pour voir sa réaction mais il ne pouvait rien noter de spécial alors, il se reconcentra sur Umah.

Je ne pensais pas te voir avec un autre exorciste. Si les rumeurs sont vraies, à tout le moins. On est un peu loin de tout, aux côtés du Comte, et les événements ne sont jamais que des on-dit. Et plus encore depuis le temps où je n'y suis pas retourné. Serais-tu d'accord pour un pacte de non-agression le temps que je vous amène tous deux au chaud et où vous pourriez vous restaurer?

Pas retourné… auprès du Comte ? Un pacte de non-agression ? Il n’était pas sûr de bien comprendre là. Mais son ventre se mit à grogner assez bruyamment à l’annonce de la nourriture et il rougit un peu, regardant ailleurs d’un air gêné tout en hochant légèrement la tête.

Shiro…

Il regarda les deux, un peu tendu. Ils se demandait si tout allait aller. Quoique, le maréchal devait déjà avoir des tonnes d’ennuis pour être en train de l’aider et pour le moment, ils n’avaient aucun échos du côté de l’Ordre. L’avaient-ils considéré comme traître lui aussi ? Préféraient-ils garder le silence juste pour pouvoir l’attraper quand il se montrerait à eux de nouveau ou personne ne lui tenait rigueur de sa décision -chose dont il doutait quand même- ?
Et oui, malgré que ça énerve Shiro à chaque fois, il ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter.

Cache ta joie. Tu as l'air en pleine forme dis-moi ! Pour ma part, j'apprécierais d'entendre tes explications au chaud et devant un bon repas.

Il leva son regard vers Shiro qui semblait un peu amusé et hocha la tête avant de se retourner vers Umah.

Oui, nous te suivons. On vient tout juste d’arriver ici et on ne sait pas vraiment par où aller.

Il s’emmitoufla un peu plus dans son manteau et sentit son golem en profiter pour se cacher définitivement dans son cou pour profiter de la chaleur, lui tirant une petite grimace. Le petit golem était glacé.
Il fixa de nouveau Umah.

Est-ce que… tu va bien ?

Il semblait aller bien mieux que quand il était parti du bar cette fois… mais il espérait que cela ne cache pas quelque chose de plus dangereux encore.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 25/03/2018
Messages : 88


Lun 7 Mai - 18:40
Il haussa un sourcil en entendant la remarque de Shiro. Ce n’était pas exactement de sa faute s’il n’avait pas un visage expressif, mais il prenait bonne note que cela dérangeait l’exorciste. Ça ne changerait pas sa vie, mais au moins il le savait. Peut-être qu’il devrait essayer de faire une mesure d’effort. Probablement pas un sourire, c’était un peu trop ambitieux. Mais essayer de détendre son expression. Le froid n’y aidait pas particulièrement, cependant cela restait quelque chose de faisable.

Il hocha la tête et leur fit signe de le suivre, ouvrant la marche. Il fit l’effort de briser la neige pour eux, même si cela lui rajoutait du travail. Il n’était pas particulièrement épuisé non plus. Cet endroit le traitait étonnamment bien, malgré ses craintes initiales. Il tourna la tête vers Allen lorsqu’il lui demanda s’il allait bien. C’était surprenant qu’il semble s’inquiéter. Finalement, à peu de choses près, il n’avait pas vraiment changé, depuis cette soirée. Il tentait encore de s’occuper des gens.

 « Oui. Nous en reparlerons plus tard. »

Il avait toujours été peu loquace, et il laissa le silence se prolonger jusqu’à ce qu’ils arrivent chez lui. La cheminée fumait allègrement, il n’en était pas parti depuis si longtemps, même s’il s’était amusé à les poursuivre un peu. Il ouvrit la porte d’un petit coup d’épaule, et les laissa passer. Deux exorcistes avec des appétits d’ogres. Il allait falloir qu’il négocie un peu avec le village pour récupérer de quoi les sustenter.

« Réchauffez-vous, je vais chercher de quoi manger. Mon régime habituel ne vous suffira pas. »

Il leur rentra du bois et alla chercher ça. Fort heureusement, le village fut arrangeant, après lui avoir fait promettre qu’il travaillerait plus encore d’arrache-pied pour compenser. Il revint avec de quoi manger pour trente, retirant ses bottes de neige et une bonne partie des couches extérieures de sa tenue, restant simplement en pantalon et haut chaud, avec des sous-bottes aux pieds. Il leur proposa des vêtements secs, au cas où, et dressa la table, sommairement.

« Allez-y. Les questions peuvent attendre. »

Il se prit sa petite portion et les laissa faire. Il était aussi curieux, et en même temps, il ne voulait pas trop en savoir. Quand il serait forcé de retourner vers le Comte, et ce ne serait que s’il ne retrouvait pas cet insupportable sorcier, il ne souhaitait pas les trahir. Enfin, il aurait encore fallu qu’il ressente de la loyauté envers eux. Elle n’était qu’envers lui-même, à l’heure actuelle. Il les appréciait, il était poli, mais ça n’allait pas plus loin. Il termina rapidement son plat et les attendit. Il ne comptait pas spécialement remplir les blancs. Le silence ne le dérangeait aucunement.



Surprise!:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Lun 7 Mai - 23:53
Réunion familiale sous aurore boréale
ft Femme et Fils


Il croisa le regard inquiet d'Allen mais ne comprit pas pourquoi il le faisait. Umah était certes un Semi Akuma et allié du Comte, mais il ne semblait pas déterminé à leur nuire, et tant qu'il ne lui transmettait pas dans l'immédiat leur position, ils ne seraient pas en grand danger. Il s'agissait donc d'autre chose, mais il ne voyait vraiment pas quoi. Il aurait bien voulu l'interroger à ce sujet, mais la situation ne s'y prêtait pas. Aussi gentil (bien que blasé) Umah pouvait sembler, il était impossible de connaître ses véritables motivations. Il les avait suivi, quand même... Il préféra donc répondre à Umah, sous-entendant qu'il attendait qu'il leur explique ce qu'il foutait là, puis reporta son attention sur Allen, lui laissant le temps de donner à son tour son avis, bien qu'il fut légèrement évident.

"Oui, nous te suivons. On vient tout juste d’arriver ici et on ne sait pas vraiment par où aller."

Ils étaient d'accords, comme prévu. Le maréchal n'aurait à sa place pas précisé qu'ils étaient complètement paumés, mais ce n'était pas si grave. Le brun ouvrit la marche et Shiro décida de ne pas le quitter des yeux. Déjà, parce qu'il était mieux de regarder devant soi lorsque l'on marche, et surtout pour parer un éventuel mauvais coup, même s'il n'était pas inquiet à ce propos. Allen reprit.

" Est-ce que… tu va bien ?"

Allen était toujours du genre attentionné alors ça ne l'étonnait pas. Surtout qu'ils avaient eu l'occasion de nouer par le passé, dans ce cher bar... il était un ami d'enfance, si on pouvait l'appeler comme ça. Même s'il ne s'agissait pas du meilleur des souvenirs, le therme lui plaisait. Umah se contenta de tourner la tête pour répondre.

« Oui. Nous en reparlerons plus tard. »

Pas très bavard, celui-là... ils avaient tout le temps de parler sur la route jusqu'à chez lui, pourquoi remettre la discussion à plus tard ? Pour le plaisir de marcher dans le silence ? Il ne voyait pas bien en quoi il s'agissait d'un plaisir, mais enfin. Il le suivit sans un mot, jetant de temps à autres un regard à son ami pour s'assurer qu'il n'était pas en train de geler sur place, mais sans pour autant lui dire un mot. Ils arrivèrent finalement sur place et pénétrèrent dans la bâtisse après qu'Umah leur ait ouvert la porte.

« Réchauffez-vous, je vais chercher de quoi manger. Mon régime habituel ne vous suffira pas. »

Il esquissa un léger sourire. Pour sûr, un repas pour un ne suffirait pas à l'exorciste ! Il espérait qu'Umah sache à peu près mesurer l'appétit d'Allen, sinon il ne serait jamais rassasié...et risquait même de manger leurs parts, donc il était mieux d'éviter ça. L'Akuma ramena du bois puis les quitta à nouveau, sans doute pour chercher la nourriture. Il n'y avait probablement de marché dans un endroit aussi paumé, alors Le Brun avait un peu de mal à imaginer le repas qu'il allait leur servir, mais qu'importe. Profitant de l'absence de leur hôte, il retira quelques couches de vêtements et se mit à l'aise sur une chaise, soufflant. Il était heureux de reposer un peu ses jambes, la route serait encore longue...  Son regard se porta sur Allen et il se souvint de son air inquiet. Il demanda simplement.

- Tout va bien ?

Leur hôte revint finalement avec de la nourriture plein les bras, faisant discrètement gronder son estomac. Il se mit à l'aise à son tour et leur proposa des vêtements. Offre que le maréchal déclina. Il se sentait plus à l'aise dans ses propres vêtements, et ils n'étaient pas vraiment mouillés, juste froids. Il devait avouer que l'Akuma était très serviable, il mettait même la table ! Il était vrai qu'il n'avait pas vraiment choisi de travailler pour le Comte. Peut-être profitait-il d'un moment de calme pour faire ce genre de choses.

« Allez-y. Les questions peuvent attendre. »

De la nourriture instantanément prête à être dégustée ? Ça lui allait. Il prit à son tour une part, laissant une large majorité du reste à Allen, et commença immédiatement à manger. Il était vrai que la faim primait sur la curiosité, mais il avait hâte d'interroger Umah. Heureusement, le repas serait vite terminé. Allen mangeait vite, même s'il mangeait énormément... Il pouffa.

- J'imagine...

Il termina à son tour de manger, réfléchissant d'avance à tout ce qu'il ne trouvait pas net chez leur hôte. Peut-être qu'il commencerait à en parler de lui même, ce qui ne serait pas plus mal. Le maréchal n'aimait pas plus que cela le fait d'interroger des gens, il s'agissait plutôt de la spécialité des chiens de l'Ordre du Vatican de merde. Mais c'était nécessaire, parfois...




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Mer 9 Mai - 21:02
Il hocha la tête, emboîtant le pas à Umah. Il allait bien… c’était déjà ça mais pourtant, il y avait bien autre chose… Il espérait que ce ne soit rien de grave.
Le chemin jusqu’à la maison se passa silencieusement mais cela ne sembla déranger personne dans leur petit groupe. Quand à lui, il se contentait d’observer le dos de Umah devant eux tout en cherchant à savoir ce qui le dérangeait… ou au contraire, qui ne le dérangeait pas justement.

Ils arrivèrent peu de temps après et il devait avouer que l’endroit était agréable… et chaud. Il frissonna un peu à cause de l’écart de température et remercia Umah de son hospitalité sans pouvoir détacher son regard de lui.

Réchauffez-vous, je vais chercher de quoi manger. Mon régime habituel ne vous suffira pas.

Il rougit un peu sous la remarque et s’activa à retirer son manteau plus qu’humide, le posant sur une chaise qu’il tira un peu plus près du feu avant de planquer ses chaussure dessous. Il ne voulait pas mettre d’eau partout non plus. Du coin de l’œil, il vit Shiro faire quelque chose de semblable.
Il regarda un peu autour de lui sans pour autant s’asseoir. C’était une petite maison vraiment agréable… Umah y vivait-il ? Le Comte le laissait tranquille ? C’était… plutôt surprenant.

Tout va bien ?
Je… J’espère… commença-t-il, son inquiétude faisant surface de nouveau. Je ne sais pas vraiment. J’espère juste que Umah aille vraiment bien…

Dans un geste inconscient, il frotta doucement son œil maudit.
Il fallait dire que c’était perturbant de ne pas voir quelque chose à laquelle il s’était attendu… même si cela ne voulait pas dire qu’il regrettait de ne pas le voir, bien au contraire. C’était reposant et puis, cela lui permettrait peut-être de parler un peu à Umah sans être dérangé par… le reste.

Le troisième génération réapparut justement à ce moment là et il écarquilla les yeux en voyant la montagne de nourriture. C’était… vraiment appétissant de voir tout cela, il devait bien avouer.

Allez-y. Les questions peuvent attendre
J'imagine... 

De manière très mature et responsable, il tira la langue à Shiro avant de s’asseoir, un faux air boudeur sur le visage qui s’éclipsa bien vite à la vue des plats. L’ordre des priorités…

Merci beaucoup Umah !

Il attaqua donc gentiment un des plats… ne pouvant s’empêcher d’observer leur hôte. Même s’il avait dit que les questions pouvaient attendre, il ne pouvait s’en empêcher et pourtant, la question n’était pas forcément poli à aborder à table. Ni poli tout court s’il repensait bien.
Mais le dévisager comme ça n’était pas forcément mieux n’est-ce pas ?

Umah… Ton akuma… n’est plus là ?

Il reposa son plat, cette partie des troisièmes générations, il ne l’aimait pas alors savoir que l’un d’eux avait réussit à s’en séparer lui redonner vraiment espoir. Mais était-ce vraiment ça ? Avec le vêtement que portait Umah, il ne pouvait pas savoir. Mais si lui-même ne voyait pas « l’âme » de l’Akuma alors… cela ne pouvait être qu’une chose comme ça, non ?
C'est vrai qu'en temps normal, la nourriture aurait la priorité mais là... c'était bien trop important pour lui.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 25/03/2018
Messages : 88


Dim 13 Mai - 10:18
C'était assez surprenant de voir leurs interactions. Il n'avait jamais vraiment imaginé les exorcistes comme autre chose que des figures guerrières et un peu anonymes et floues. Pas comme de véritables personnes qui pouvaient plaisanter, sourire, être blessées, ou inquiètes. Ils étaient des parangons, pas véritablement des humains modifiés. Pourtant il en avait la preuve sous les yeux, et c'était à la fois surprenant et blessant. Si eux avaient cela, pourquoi l'amitié n'avait-elle jamais vraiment frayé son chemin jusqu'à leur groupe de Crows? Non, même cela était faux. Ils avaient été amis. Umah ne s'était juste jamais inclus dedans. La solitude était un réflexe de survie plus que sa nature, cependant. Enfin, en partie, si...

Il les laissa manger, donc, les observant, jusqu'à ce qu'Allen s'arrête et ne lui pose LA question. Oui, c'était certainement surprenant, pour lui. Il se demandait comment il voyait les troisièmes génération, habituellement. Voyait-il une partie de l'Akuma en eux? Ou n'y avait-il pas vraiment, juste un pouvoir sombre? Difficile à dire. Et il ne se sentait pas vraiment de lui demander. Après tout, ce dîner se passait relativement bien, si l'on oubliait le fait qu'ils avaient échangé peut-être trois phrases. Ce n'était pas si mal, pour lui, en réalité. Il n'était pas un grand bavard, et passer des mois sans un mot ne l'avait jamais déphasé. Cependant cette question, avec juste une pointe d'inquiétude qui ne lui rappelait que trop bien cette soirée au bar, où il s'était occupé de lui, le forçait un peu. Il les regarda, Shiro et Allen, de beaux souvenirs dans la tête. La première fois qu'il avait goûté à ce qu'aurait pu être son enfance. Surprenant. Il repoussa ses cheveux et croisa les jambes. Ce n'était pas si difficile à expliquer, mais...

"Temporairement. Partiellement scellé par un sorcier. Mais le sceau perdra en pouvoir, et ce sera retour à la case départ."

Il avait parlé sans émotion particulière, en apparence, mais la perspective le dévorait de l'intérieur. Il savait qu'il chercherait encore cet horrible sorcier et qu'il essaierait de tout faire pour qu'il réactive le sceau. Fuir le Comte n'était même pas un fardeau. Et quelque part dans son esprit, malgré tout son dégoût pour le Vatican et son indifférence face au sort infligé aux mortels, il ne doutait pas que le Vatican en ressortirait vainqueur. La seule question qu'il se posait était de savoir si ce serait un bien ou un mal. Que feraient-ils, ensuite, quand le Comte serait éliminé? Tout ne se justifiait que parce que l'ennemi était pire. Mais quand il serait vaincu, à qui rendraient-ils compte? Qui jugerait de leurs crimes? Le peuple aurait-il peur des exorcistes? Ou succomberaient-ils tous, une fois leur tâche accomplie? Lui oui, le Comte défait, les Akumas ne survivraient probablement pas, ou ils seraient devenus obsolètes et tués. Ce n'était pas si grave.

"Êtes-vous ici pour fuir le Vatican?"

Il pensait connaître la réponse.



Surprise!:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/11/2017
Messages : 385

Localisation : Ne le dites pas à Alice...
Humeur : Libre ~


Dim 13 Mai - 15:27
Réunion familiale sous aurore boréale
ft Femme et Fils


Quelque chose chagrinait donc bel et bien son ami. Et le maréchal se demandait s'il ne s'agissait que de la condition d'Umah et s'il n'y avait rien de plus à côté. Si le troisième génération avait réellement quelque chose de différent par rapport à auparavant, peut-être que l'oeil d'Allen pouvait le percevoir, et le perturber.. Il se contenta de lui adresser un regard, sentant déjà la présence d'Umah se faire un peu plus forte. Celui-ci ne tarda pas à faire son retour, les bras chargés de nourriture pour le plus grand plaisir de leur jeune ami. Ils se servirent et commencèrent à manger, silencieusement. Il se demandait si le brun était de nature si peu bavard ou s'il se comportait ainsi à cause de leur présence. Non pas qu'il s'en inquiétait, mais cela contrastait avec le bon accueil qu'il leur avait réservé.

"Umah… Ton akuma… n’est plus là ?"

Il tourna la tête vers l'exorciste, un sourire au coin des lèvres. Ça, c'était direct ! Il s'agissait donc là de ce qui manquait à Umah par rapport à leur dernière rencontre. Intéressant. Il était curieux de savoir comment il avait pu se débarrasser du monstre qui constituait autrefois une partie de lui. Il ne s'agissait sûrement pas de l'oeuvre du Comte, et encore moins d'Umah lui-même. L'Ordre avait-il encore caché des choses concernant les troisième générations ? Voilà qui ne l'étonnerait même pas.

"Temporairement. Partiellement scellé par un sorcier. Mais le sceau perdra en pouvoir, et ce sera retour à la case départ."

Un akuma scellé par un sorcier... Et bien, il était intéressant de savoir que ces types pouvaient faire ce genre de chose. Il s'agissait peut-être d'un effet temporaire, mais un pouvoir autre que l'innocence pouvait donc affecter les démons. En tout cas, il espérait de tout coeur que son "retour à la case départ" ne se ferait pas en leur présence. Il n'avait pas envie d'avoir à nouveau droit au spectacle dégoûtant du bar, alors la partie Akuma n'en avait fait qu'à sa tête. Il lança finalement un sourire au brun.

- Ce qui explique pourquoi Allen ne t'a pas vu venir et pourquoi nous sommes en train de dîner tous ensemble et non de nous battre. Tu en as pour combien de temps ?

Puisqu'Umah semblait enclin à parler de sa situation, il n'allait pas de gêner pour commencer à lui poser quelques questions. Il ne semblait de toute manière pas plus affecté que ça par ce qu'il disait. Peut-être qu'il n'en avait tout simplement rien à faire. C'était étrange, mais possible. Shiro était d'ailleurs curieux de connaître l'identité du sorcier en question. S'il était vraiment puissant et soutenait le Quatorzième, il pourrait être un gêneur par la suite.

"Êtes-vous ici pour fuir le Vatican?"

C'est qu'il était curieux, lui aussi. Il n'était certes pas sous les ordres du Comte sur le moment, mais il le serait prochainement et pourrait lui raconter tout ce qu'il avait vu et entendu. Il était donc préférable de rester flou par rapport à leur objectif, même s'il était évident pour Allen de fuir le Vatican. Il croisa les bras et jeta un rapide regard à Allen avant de répondre.

- Et bien, tu dois savoir que le Vatican n'est pas le meilleur ami d'Allen pour le moment.




Spoiler:




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 314

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif

Mar 15 Mai - 23:08
Temporairement… il afficha une mine inquiète, comprenant ce que ça voulait dire pour Umah et il n’aimait déjà pas cela. Surtout après avoir vu Alma en proie à la folie et entraîner tout les troisième générations avec lui. Il avait été aux premières loges… Ce ne serait pas un simple « retour à la case départ » et il ne pu s’empêcher d’être d’autant plus inquiet pour Umah qui n’affichait pourtant aucune émotion quant à cette perspective. Pourtant, il ne pouvait pas croire qu’il n’en était pas conscient après-tout, il avait bien vu sa réaction dans le bar quand ils étaient tous redevenu adultes…

▬  Ce qui explique pourquoi Allen ne t'a pas vu venir et pourquoi nous sommes en train de dîner tous ensemble et non de nous battre. Tu en as pour combien de temps ? 

Son regard s’assombrit. Le temps semblait vraiment leur manquer à tous et il se sentait vraiment impuissant. Et en plus il les rattrapaient. Il venait de dire qu’un sorcier était la cause de son état, bien que « bénéfique » actuellement… mais il n’avait vraiment apprit l’existence de sorciers que récemment quand Shiro lui en avait parlé.
Pleins de questions lui venaient : Qui était-il ? Soutenait-il le quatorzième ? Et… quel genre de pouvoir avait-il pour scellé l’Akuma d’Umah ? Si cela était possible aussi facilement alors les 3G eux-même aurait pu le faire pour se libérer de l’emprise du Comte. A moins qu’ils ne le veuillent pas… mais pourtant, ils avaient étés leurs alliés…

Êtes-vous ici pour fuir le Vatican?
 Et bien, tu dois savoir que le Vatican n'est pas le meilleur ami d'Allen pour le moment. Répondit-il après lui avoir jeté un bref regard.
Cela ne s’est pas vraiment arrangé avec eux depuis la dernière fois… rajouta-t-il dans un sourire triste.

Il tritura un peu sa nourriture avant de lever une nouvelle fois les yeux vers Umah, toujours aussi clairement inquiet.
Et oui, il se fichait bien pour le moment de la présence d’un éventuel puissant sorcier et de ce que cela pouvait signifier pour lui. Ce n’était pas sa priorité et il oubliait donc momentanément qu’une certaine personne risquait de ne pas en être heureuse.

Tu ne va pas avoir de problèmes avec les Noés ? Ils ne se sont pas mis à ta recherche ?

Ils ne surveillaient peut-être pas les semi-akumas h24 mais il doutait qu’un Noé comme Wisely ne remarque pas une défection. A moins qu’ils s’en fichaient ? Ils avaient l’air pourtant de se sentir concernés par l’expérience et puis, ils les avaient utilisés pour le secourir. D’ailleurs, peut-être que Umah était là se jour-là…


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man - Seeds of destruction :: Le Monde :: Europe-
Sauter vers: