« Quand la guerre fait rage, les déchirures ne se referment pas de sitôt. »
Marian Cross
Seeds of Destruction
Et Joyeux Noël putain {.feat Yû Kanda}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Et Joyeux Noël putain {.feat Yû Kanda}
Allen Walker
Je me battrais toujours ! Je ne cesserais jamais de me battre !
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 349

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif
Je me battrais toujours ! Je ne cesserais jamais de me battre !
Mer 3 Oct - 21:57
C'est qui déjà ?

Parfois, il se demandait ce qu’il avait fait pour mériter ça. Enfin, il ne devait pas vraiment se plaindre puisque Allen était assez out pour qu’il puisse squatter son corps sans contrainte, même s’il avait comme un sérieux doute quand à la durée de la chose connaissant le caractère de son « ami ». Un point sur lequel il n’avait vraiment pas changer. Mais de là à comprendre précisément ce qu’il fichait dans un magasin de sucrerie avec une Road survolté sous sa forme humaine, il ne voyait pas vraiment.
Profitant que la… jeune -pff- fille, ai l’attention complètement absorbé par l’une des bonbonnières, il sortie discrètement de la boutique empestant autant le sucre que les humains. Non vraiment, il ne voyait pas pourquoi il était là.

Il réajusta son écharpe couleur nuit autour de son cou, levant les yeux vers le ciel clair et annonciateur de neige. Hum… peut-être devrait-il se trouver un endroit au chaud. Ou simplement invoquer l’Arche pour fuir Road… mais il avait l’impression que ce ne serait pas très concluant. Pourquoi le collait-elle d’ailleurs ? Elle ne pouvait pas ennuyer se cher Comte Millénaire ? A Noël en plus… Bon, il se foutait bien de la date mais il doutait que Mana laisse passer ça.
A moins que personne ne sache qu’elle était de retour… Possible. Il pourrait donc l’ennuyer avec ça.

Ne voulant pas rester planter devant la façade d’une boutique, il mit ses mains à l’abri dans ses poches avant de commencer une petite balade dans la rue, tirant une grimace à chaque fois qu’il avait le malheur de passer devant un groupe de choriste de chansons de noël.
Ils étaient l’après-midi, la fête devait être fini depuis le temps alors qu’est-ce qu’ils avaient à faire chier le monde avec leurs cantiques à la con ? Oh comme les envies de meurtres de masses le démangeait là.

Il atteignit finalement une grande place à la fontaine majestueuse et éteinte avant qu’un uniforme bien particulier n’attire son attention. Tiens… un exorciste… un exorciste maréchal… avec de long cheveux noir… sa tête lui disait quelque chose…
Putain, c’était qui déjà ce mec ? Il était quasiment sûr qu’il avait un nom à la con en plus. En plus s’il voulait éviter les emmerde il devait peut-être faire profil bas. Il ne voulait pas l’avoir sur le dos comme l’autre abrutis aux yeux rouges dont il ne se souvenait toujours pas le nom d’ailleurs. Un truc comme château… crado… salaud… hum… non plus asiatique… hum… shiranai… shito… ah, Shiro ! Bref, il ne voulait pas un emmerdeur bis sur le dos.

Et donc… ça ne lui disait pas le nom de l’autre là… il devrait peut-être partir en douce ? Ah trop tard, il l’avait sûrement repérer puisqu’il venait vers lui. Et merde. Donc… ce devait être un nom bien désagréable en plus…
Ah oui…

K-Kanda ? C’est toi ?

Il prit son meilleur air surprit d’Allen, les yeux écarquillés et tout ce qui allait avec.
Bon, il fallait juste qu’il se mette bien dans la peau du personnage maintenant… ce qui ne fallait pas faire.

Qu’est-ce que tu fais ici ?

Les larmes menacèrent son regard.

Pourquoi tu es de retour ? Tu étais libre...

S’il se fiait aux souvenirs et aux pensées d’Allen a propos du gars d’en face, ce dernier était sensé être en train de mourir six pieds sous terre. D’ailleurs, y rester aurait était une glorieuse idée, vraiment, la meilleur qu’un exorciste pourrait avoir.
Les humains ne servaient vraiment à rien.
Codage par Libella sur Graphiorum


Spoiler:



Revenir en haut Aller en bas
Yû Kanda
You're naive. We're destroyers, not saviors
avatar
Date d'inscription : 30/09/2018
Messages : 48

Localisation : Comme si t'avais besoin de me suivre...
Humeur : Error 404 not found

Disponibilité : Déjà overbooké... !
You're naive. We're destroyers, not saviors
Mer 17 Oct - 15:51

Allen Walker / Neah D. Campbell

&

Yû Kanda

Moyashi ou pas Moyashi ?
Je me demande si Komui ne le fait pas exprès. M’envoyer là où les températures sont bien froides. Je ne suis pourtant pas plus frileux que ça mais là... Mon regard levé vers le ciel me donne suffisamment d’informations pour comprendre que la neige sera bientôt là et ce n’est pas le temps que je préfère le plus. Vous allez me dire que le jour où je préférerais quelque chose, il neigera vraiment. Trop. Pour ne pas dire qu’il pleuvra de la merde. Bref. Je m’égare. Mission soit disant facile mais cette ville qu’est Édimbourg cache bien des mystères. Trouver ce pourquoi je suis venu est bien plus compliqué qu’il n’y parait. « Et surtout, ne fais pas trop de vague. C’est Noël, d’accord ? » C’est peut-être pour ça que les choses sont compliquées. Pister les sbires du Comte dans une ambiance des plus enfantines au son des chants de Noël, y’a pas plus chiant.

« Tu seras revenu à temps pour fêter Noël avec nous, Kanda ? Tu le promets ? » Non. Je n’ai rien pu promettre. Pourtant, la voix suppliante de cette vieille amie qu’est Lenalee m’a peiné. Même si je ne l’ai pas démontré, je n’avais fichtrement pas envie de partie à ce moment précis. Un soupir las m’échappe, révélant une légère brume brisant l’ouverture de mes lèvres. Non. Je ne serai probablement pas là pour fêter Noël avec eux. Je m’en fous. C’est pour elle que ce sera pénible. Et je n’aime décidément pas quand c’est pénible pour elle. Et maintenant, je lâche un râle de mécontentement en me reprenant lourdement. Car je n’aime pas céder à ce genre de pensées. Le travail avant tout, de toute manière.

Mais le travail n’avance pas. Je ne suis pas concentré. Je déambule dans les rues en quête d’avancement avec les maigres indices en ma possession. Je n’ai plus qu’à espérer que les quelques individus assignés à me coller aux basques soient meilleurs que moi sur ce coup. Même si j’en doute pour tout avouer. Tous des inutiles. On n’avancera à rien ici. Pas avec des mômes aux quatre coins de cette place qui braillent des chants énervants. Je me concentre sur l’eau de cette fontaine imposante qui coule. Le lieu en soit est impressionnant. Très grand. Impossible de repérer qui que ce soit si vous êtes perdu et pourtant... Mon cœur loupe un battement alors que tout mon corps se raidit. Des chevelures blanches comme celles-ci, il n’y en a pas deux. Du moins, pas deux comme celle de cet... idiot.

« M... Moyashi ? »

Je rêve. Je secoue légèrement la tête en posant mes doigts sur mon front. Reprends-toi. Tu l’as cherché partout. Aucunes traces ni même d’indices qui pourraient t’amener à le croiser ici. Tu te retournes pour prendre le chemin inverse mais bon dieu non. Tu dois t’en assurer. Ça semblait tellement être... Non. Impossible. Encore une fois, tu te maudis de te montrer aussi influençable mais cette tête de nœud est une des raisons pour laquelle tu es revenue. Alors tu fonces. Tu te diriges vers cet inconnu qui... « K-Kanda ? C’est toi ? » Putain. C’est lui. « Qu’est-ce que tu fais ici ? » Putain. C’est vraiment lui. Et en plus, il se fout à chialer ce con. Bordel de merde. Ça me démange de lui en foutre une là. De lui faire vriller la tête et qu’elle tourne le nombre de fois qu’il faut pour lui faire comprendre que c’est un petit con de m’avoir fait courir partout ! Il y a tellement d’émotions qui me passent dans le crâne que je ne lui réponds même pas. Je reste là, planté comme un débile bien ancré au sol qui n’en revient juste pas. C’est même... trop facile.

« Pourquoi tu es de retour ? Tu étais libre... »
« Pourquoi... Je suis de retour... ? »

Je dois dire quoi ? Que je le cherche depuis des lustres ? Que je suis revenue pour l’empêcher de céder à celui qui hante son esprit ? Je grommelle et croise les bras en restant bien face à lui. Je suis une vrai bouilloire prête à exploser.

« Peut-être bien parce que je voulais te botter le cul personnellement. »

C’est tout ce que je trouve à dire. Je me calme soudainement. C’est bien trop facile. Est-ce vraiment Moyashi en face de moi ? Près d’un an que je le cherche et là, il est si facile à débusquer. Sans aucun effort. Mais cette bouille de gamin qui s’apprête à pleurer comme un nouveau né ne peut pas me tromper. Putain mais c’est vraiment lui. Je me crispe alors et mon coup part. Un coup bien placé derrière le crâne.

« Et te fous pas à chialer, Moyashi ! On dirait une gonzesse ! »

Il est seul. Rien. Pas même la trace de personnes camouflées pour le surveiller. Ni d’un côté, ni de l’autre. Encore une fois, ça me semble bien trop facile. Pourtant, il est bien là. Avec cette innocence sur le visage qui me donne toujours envie de gerber.

« Qu’est-ce que tu fous en plein milieu d’une place aussi animée ? »

Sous entendu très clair qu’il tend le bâton lui-même pour se faire battre. Ce qui n’a aucun sens...



Kanda - Lotus de Glace
« You are the forceful Lotus itself. » × by lizzou.
Kanda vous taille en pièce en darkblue

Je suis aussi : Mei-Ling Hei - J. Ezechiel Lawrence - Wolfgang A. Mayer - Aloïs Crane

Revenir en haut Aller en bas
Allen Walker
Je me battrais toujours ! Je ne cesserais jamais de me battre !
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Messages : 349

Localisation : Partout et nul part
Humeur : Partagé

Disponibilité : Actif
Je me battrais toujours ! Je ne cesserais jamais de me battre !
Ven 9 Nov - 22:12
Alors qu’il faisait sa petite comédie face à l’exorciste avec des larmes à l’appui, il se demandait vaguement ce qu’il se passerait si Road décidé de se ramènerait. Pas qu’il n’ait pas envie de tuer l’être immonde devant lui mais s’il devait le faire, il en profiterait pour faire place nette sur la place et colorer toute cette jolie neige en rouge sang.
Le rouge, c’était la couleur de noël non ?

Peut-être bien parce que je voulais te botter le cul personnellement.
Uh ?

Il avait loupé un épisode là. Pourquoi il voulait le frapper l’autre abrutis ? Il avait rien fait, du moins, pas pour le moment. Enfin… pourquoi il cherchait une raison, ce type ressemblait à un putain de sadique. Même les Akumas avaient un physique plus avenant sous leur forme de machine, c’était peu dire…
De toute façon, un humain était moche par définition. Et inutile. Et sa puait. Et sa faisait du bruit. Bref, les humains étaient bien que quand ils étaient rayaient de la surface de la terre quoi. Et autour de lui ils étaient définitivement trop nombreux. La plaie.

Il se prit un coup et il recula.
Du calme… on ne voulait pas le tuer… non, on ne le voulait pas… il fallait être mettre de ses émotions…

Et te fous pas à chialer, Moyashi ! On dirait une gonzesse !
La ferme, Ba-Kanda ! Ton cerveau et tellement ramollis que tu sais toujours pas retenir mon nom !Lui hurla-t-il dessus, une main sur l'endroit où il venait d'être frappé.

Bon dans le doute, il allait continué à jouer « Allen » un petit moment.
Il essuya ses larmes avec la manche de son manteau et le regarda avec « colère ». Pfff, Allen ne savait même pas se mettre correctement en colère. Quel inutile. Enfin, il lui servait d’hôte donc c’était quand même plutôt pratique malgré sa gueule de merde, il fallait l’avouer.

Qu’est-ce que tu fous en plein milieu d’une place aussi animée ?

Bon il allait se le faire car en plus de l’avoir faire chier, il l’emmerdait avec ses questions à la con.
Il pensait qu’il était là pour le plaisir ou quoi ? Tch.

Ça te regarde pas. Tu ferais mieux de me laisser.

Il lui tourna le dos sans plus de mots, commençant à repartir de là où il venait. Entre Road et lui, il préférait encore Road. Bon, il avait contrôlé ses nerfs et ne l’avait pas tuer, il était fier de lui… même s’il ne savait plus vraiment pourquoi il avait pris la peine de faire ça.
Ah oui, parce que c’était « l’esprit de noël » et que Road allait le faire chier avec ça dès qu’elle lui aura remis la main dessus. Quelle plaie.


Spoiler:



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: